Politique

Daniel Alamélou échappe (pour le moment) à une exclusion du groupe PCR

La rumeur en a couru une bonne partie de la journée : Les conseillers généraux communistes avaient parait-il l'intention d'exclure Daniel Alamélou du groupe des conseillers généraux PCR - Alliance au Conseil général. La confirmation est arrivée en fin de journée : Effectivement, les membres du groupe devaient se réunir cet après midi avec notamment pour objectif l'examen de ce point de l'ordre du jour. Mais, compte tenu de l'absence du principal intéressé et de plusieurs élus, la réunion n'a pu se tenir valablement et la décision officielle a dû être remise à plus tard.
Une façon de reculer pour mieux sauter...
Ci-dessous l'intégralité du communiqué du groupe PCR - Alliance au Conseil général.


Daniel Alamélou échappe (pour le moment) à une exclusion du groupe PCR

Ce mardi 7 février 2012, une réunion du groupe PCR - Alliance au Conseil général s’est tenue avec deux points à l’ordre du jour :

- l’examen des suites à donner devant la situation paradoxale créée par le positionnement d’un de nos collègues à l’occasion des élections municipales partielles de Sainte-Suzanne ;

-le fonctionnement du groupe au terme de près d’une année au sein de la majorité départementale.

L’importance de ces deux points avait conduit le président de groupe, Roland Robert, à insister sur une présence indispensable de tous ses collègues, dans un courrier envoyé depuis le jeudi 2 février 2012.

Il ne nous était pas possible, pour la clarté de notre position vis-à-vis de notre parti et de l’opinion, de reporter ce rendez-vous, à la veille de la 1ère séance de la commission permanente de l’année 2012. En effet, nous devons tenir compte de la situation nouvelle où Daniel Alamelou s’est exclu du PCR.

L’invitation à cette réunion de groupe avait bien sur été faite à Daniel Alamélou notamment pour qu’il s’explique :

- sur son positionnement, à savoir se présenter contre le candidat désigné par le PCR qui l’a pourtant soutenu lors du scrutin cantonal de mars 2011 ;

- sur ses déclarations, à savoir travailler contre l’équipe soutenue par le PCR, élue au terme de ce second tour.

Il aurait été intéressant de l’entendre nous expliquer comment comptait-il défendre, au nom du PCR dont il s’est réclamé, les projets de la municipalité pour le bien-être de la population de Sainte-Suzanne.

Cela aurait été d’autant plus instructif qu’il a été sanctionné par le suffrage universel, et qu’il se retrouve dans une opposition municipale dont le but est de combattre les projets d’une majorité soutenue par notre parti.

C’est pourquoi les Conseillers Généraux du groupe présents considèrent que sa position va à l’encontre des intérêts défendus par nos collègues conseillers généraux du groupe.

Il était urgent d’en débattre avant la réunion de la commission permanente pour la bonne et simple raison qu’il y siège en tant que vice-président délégué du groupe PCR - Alliance.

Daniel Alamélou n’est pas venu. D’autres collègues étaient absents, les conseillers généraux présents ont donc estimé que le débat sur l’appartenance ou non à l’avenir de Daniel Alamelou au groupe PCR-Alliance doit être reportée afin que chaque collègue du groupe puisse faire valoir son point de vue. Dans le cas contraire, la décision du responsable du groupe qui découlera des éléments ci avant exposés s’imposera à tous.

Roland Robert, Président du groupe PCR - Alliance au Conseil général

Mardi 7 Février 2012 - 20:39
.
Lu 1494 fois




1.Posté par Jano le 07/02/2012 21:36
Mais pour qui se prennent-ils au PCR? Ils auraient pu soutenir D. Alamélou ou Y Pausé. Ils ont choisi Gironcel au détriment des autres candidats pour permettre à Gironcel de devenir député. Ils se partagent le pouvoir entre eux et leurs enfants. C'est clair! Nous assistons à une oligarchie (pouvoir appartient à quelques uns qui se croient supérieurs aux autres)
Si la parole donnée était si importante, c'était juste pour tromper un peuple soumis et ne pas révéler les vraies intentions. D'une part, Alamélou n'étant pas maire n'a pu donner cette fameuse parole, comme il l'a dit, ensuite pourquoi le Grand Manitou lui, peut se permettre de ne pas tenir sa parole (sénatoriales).
Si zot té pans vréman lo pèp rénioné, zot noré zamé fé sa! Arèt roule anou, Nou lé pi kouyon kom zot i kroi.

2.Posté par Jean François Malet le 07/02/2012 22:00
Roland si tu ne fais pas les caprices de Gironcel, il sera en colère avec toi.
Huguette et Fruteau ne sont pas venus à sainte suzanne, ils auraient pu soutenir leur camarade Pausé.!

mais attention, Alamelou est un homme convoité actuellement.

Essaie d'imaginer le score d'ALAMELOU sans votre présence à sainte suzanne et sans vos moyens.

Réflechis- réfléchis - Réflechis. tu es bien placé pour faire un bilan sur cette campagne. Réfléchis

3.Posté par Harold le 07/02/2012 22:15
Qui a provoqué cette situation, GIRONCEL? PAUSE? parole donnée, Détournement de fond public, emplois fictifs , dette à la mairie,

Historique : Gironcel est mis en examen et devient inéligible , Pausé remplace et ne fait aucune malversation et redresse les comptes de la mairie.

Parole donnée , argent donné : démission
démission, élections
Sainte Suzanne est en état d'urgence, des convois arrivent tous les jours à Suzanne.
Une pensée unique dans les boîtes aux lettres tous les jours. Marabout - gourou.
Investissement exceptionnelle mais résultat serré.
Gironcel accuse - accuse : pas assez de soutien de tout le monde.
Roland : Il n'est pas toujours heureux le bougre, les tenors repartent dans leur ville, Alamelou, Pausé lui manque, il n'a plus de copains, il a autour de lui que des gens assoiffés et affamés. Comment faire ! mais comment faire! Et Aline est revenue pour le sauver , sera t-il heureux enfin.



4.Posté par Bertrand le 08/02/2012 07:00
Pour une raison simple le pcr ne peut se passer des 48%

c'est prendre un risque pour eux de perdre la prochaine échéance car ils ont perdus la Région ou ils étaient ancrés

perdre à chaque élection devenait urgent de s'allier avec les ennemis d'hier Tak comme symbol

« Choisis tes ennemis ; mais laisse les amis te choisir. »

de André Gide

5.Posté par dominique trabuton le 08/02/2012 07:22
Quant sonne l'heure de la retraite , certains ne comprennent pas que nos jeunes doivent assurer la continuité de l'humanité
Monsieur MOMO comme beaucoup l'appelle , aprés avoir travailler dur:
ingérence du budget communal
détournement de fond public
travail fictif .......
Gaspillage des deniers publics ectecetect et j'en passe
Doit bien mériter une bonne dose de repos , non ????
Cà lui permettra , du haut de son coin natal , admirer les sommets des montagnes et la sérénité des lieux
Le communisme c'est sa aussi : quant un homme est à terre, il faut l'achever
Au tour a qui le prochain
Attention , je ne souhaites pas sa à Pierre Mais s'il se crois au dessus de tout , qu'il se trompe
car le Réunionnais dit bien : la roue y tourne et quant li batte à terre ,nana frottements et ses la qui li uses
Monsieur ALAMELOU , tenez bon et surtout garder votre entourage de colistière motivé
En face , ce sont des chiens assoiffés qui perdent leur instincts bestiaux

6.Posté par JORI le 08/02/2012 19:34
Mais où est la logique du PCR?. Après avoir traité Pausé et Alamélou de traites, le PCR ne va pas jusqu'au bout de ses idées. C'est vrai, j'avais oublié qu'Alamélou était élu conseiller général sous l'étiquette PCR, alors imaginons un instant si le PCR perdait un élu au département. Le PCR ne peut pas se le permettre, tout simplement, là est la logique du PCR.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales