Politique

Daniel Alamélou attendait plus de voix


Daniel Alamélou, premier adjoint sortant, se voyait déjà en tête au soir de ce premier tour, mais il termine en seconde position, avec 29,09% des voix. Un coup dur pour le conseiller général qui avait, lors des dernière cantonales, réalisé 64,21% sur le canton de Sainte-Suzanne.

"Satisfait oui et non. Quand je vois les résultats, je constate que 56% des électeurs ont voté contre Maurice Gironcel. Maintenant on attendait plus de voix. Je pense que nous avons encore des réserves de voix sur le terrain", explique-t-il

Daniel Alamélou se pose là en outsider de ce second tour en face de Maurice Gironcel. Reste à savoir si mardi soir, date limite de dépôt des candidatures pour ce second tour, Yolande Pausé maintiendra sa liste. Car des tractations sont déjà lancées pour que les deux listes fusionnent pour barrer la route au retour de Maurice Gironcel.

"Les leçons que je tire… Celui qui pensait passer au premier tour ne l'a pas fait", ajoute-t-il.
Lundi 30 Janvier 2012 - 07:22
Lu 1033 fois




1.Posté par Critique acerbe le 30/01/2012 09:04
Daniel au avant poste, "à la mêlée" (attention celle là est subtile)

2.Posté par Dignité le 30/01/2012 12:02
Les jeunes ambitieux qui veulent prendre la place de leurs aînés en politique doivent s'interroger sur les résultats de ces partielles.
Allamelou a été "promu" directement ou indirectement par Gironcel. C'est bien ce dernier qui l'a mis sur sa liste en 2008. Poussé par son ambition il estime que le "vieux" doit être dégagé et que lui , jeune cadre dynamique au parcours exemplaire, est tout à fait indiqué pour prendre la relève.

Il a été aveuglé par sa prétention. En politique la jeunesse et la fougue ne suffisent pas pour convaincre. Il faut aussi montrer sa fidélité et sa loyauté à ceux qui vous ont permis d'être là où vous êtes.
Je n'aime pas particulièrement Gironcel. J'aime encore moins les trahisons. Les traites finissent mal en général.
Prenez Eric Besson. Il a trahi son parti d'origine pour rallier Sarkozy. Il a perdu la confiance des socialistes sans gagner celle de son nouveau camp. Il passe aux yeux des français pour un symbole de la traîtrise au même titre que Judas. La gloire éphémère qu'il tient de son poste ministériel n'est rien par rapport à la trace plus que négative qu'il laissera dans l'histoire.

3.Posté par Milie le 30/01/2012 15:31
Sa c bien dit mais contrairement à toi (Dignité) moi je suis 100% Gironcel mais bon pas de reconnaissance de la part d'Allamélou mais faut croire que les personne de sainte suzanne aime les traites et aussi pour Pausé..!!!!

4.Posté par Jean claude le 30/01/2012 17:07
Bravo Dignité, très belle analyse, tout ou presque est dit. Nous pouvons être pour ou contre GIRONCEL , mais comme vous le dites si bien, les traîtres finissent mal en général. Il n'y a rien à rajouter.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales