Société

Dangereuses, les tomates malgaches ? "Il n'y a aucune traçabilité", alerte J-Y Minatchy


Dangereuses, les tomates malgaches ? "Il n'y a aucune traçabilité", alerte J-Y Minatchy
Depuis quelques jours, les consommateurs réunionnais ont pu voir fleurir sur les étals des tomates importées de Madagascar et vendues 1,50 euro ou deux euros le kilo.

Elles sont deux fois moins chers que les tomates péi, qui, suite aux cyclones Dumile et Felleng, ont vu leurs prix flamber, même s'il s'atténue progressivement. En trois semaines, près de 20 tonnes de tomates ont été importées à la Réunion pour faire face à la pénurie...

Les agriculteurs alertent l'Etat et les consommateurs sur la possible dangerosité de ces produits (outre des tomates, des courgettes ou encore des chouchous arrivent par containers à la Réunion) et dénoncent une concurrence déloyale par rapport aux légumes péi.

"Les importateurs doivent payer 15 ou 20 centimes le kilo de tomates malgaches et le revendent sur nos étals dix fois plus cher. C'est un scandale !", dénonce tout d'abord Jean-Yves Minatchy, vice-président de la Chambre d'agricuture.

"Ce sont des tomates pourries !"

"Ces tomates n'ont aucune traçabilité. Comment sont-elles traitées à Madagascar ? Avec des produits que nous n'utilisons plus depuis 30 ans et qui ont été retirés de la vente sur le marché de l'Union Européenne. Ces produits, que nous avons utilisés pendant des années à la Réunion, on le sait, sont cancérigènes", alerte Jean-Yves Minatchy, le président du syndicat CGPER.

Selon lui, les consommateurs doivent se méfier. "Aujourd'hui, les consommateurs sont informés, documentés et ne veulent pas manger n'importe quoi. Lorsqu'ils viennent sur les marchés, ils souhaitent savoir d'où vient le produit et comment il a été traité. Là, on ne peut pas leur dire", souligne-t-il. D'autant plus que d'après l'ancien président de la Chambre d'agriculture, "les tomates malgaches sont d'une qualité qu'on a connu pendant les années 50 à la Réunion, avec de grosses tâches, sans goût et périssables sous deux jours. Ce sont des tomates pourries !"

Ces légumes représenteraient d'autant plus un danger qu'ils pourraient être la source d'importation de parasites, d'après le vice-président de la Chambre d'agriculture : "Il y a des dangers sanitaires ! Les parasites comme la mouche des fruits ou le ver blanc ont été importés. Les tomates et autres légumes en provenance de Madagascar pourraient en amener d'autres", s'inquiète Jean-Yves Minatchy.

Dangereuses, les tomates malgaches ? "Il n'y a aucune traçabilité", alerte J-Y Minatchy
Appel à l'interdiction de l'importation des légumes de Mada

Les agriculteurs invitent donc les Réunionnais à ne consommer que des tomates péi, même si la pénurie, et donc les prix élevés, devraient durer encore quelques semaines. "En l'espace de trois semaines, on s'est tapé deux cyclones", rappelle Jean-Yves Minatchy. "Nos productions ont été balayées par Felleng et il faut attendre trois mois et demi pour que les nouvelles récoltes arrivent. Il y a une flambée des prix, mais que je ne considère pas comme injuste. Il faut bien que les paysans vivent. Ils ont une famille à nourrir", ajoute-t-il.

Jean-Yves Minatchy appelle le préfet à "interdire l'importation des tomates et autres légumes de Madagascar. Cela pourrait aussi avoir des conséquences graves sur l'économie et les emplois". Le préfet a d'ailleurs durci l'arrêté réglementant les importations de légumes en provenance de Madagascar, puisque depuis le 15 mars, une autorisation est nécessaire.

Lundi 25 Mars 2013 - 15:29
Lu 2893 fois




1.Posté par Boa Bill le 25/03/2013 15:38
"Les importateurs doivent payer 15 ou 20 centimes le kilo de tomates malgaches et le revendent sur nos étals dix fois plus cher. " .... nous dit le Monsieur

Il a juste oublié de préciser que les importateurs ne sont pas tous des Martiens mais bien de "gentils" agriculteurs made in Réunion qui jouent sur les deux tableaux !

Idem en ce qui concerne l'ail ! Monsieur Minatchy a, a eu, les moyens de mettre de l'ordre là-dedans... Pourquoi ne le fait-il pas ? Pourquoi ne l'a t-il pas fait ?

Pour commencer, lorsque le marché de gros fonctionnera "sur factures"... On pourra en reparler...

En attendant... cabri va mange salades même !... ce qui serait faux selon un de mes amis éleveurs...

Bertel de Vacoa

2.Posté par Ptipiment974 le 25/03/2013 15:40
Lamentable.... Parce que il y a t'il une traçabilité sur les tomates pays. Qui sa les capables de dire que nana deux trois i magouille pas en mettant produit pour rendre tomates plus jolie. Moi si j'ai envie d'acheter des tomates moins cher c mon droit. Ce qui est bien c que c tomates malgache c pas la première qu'elles sont présente a la Réunion et avant Mr Minatchy si ces tomates étaient dangereuses pour la santé pourquoi n'avez rien dit. Vous vous trouvez avec des tomates sur les bras a des prix astronomique et vous jouez sur la peur pour les consommateurs pour vendre VOS tomates......... En les faisant cuire ces tomates de Mada n'éliminons pas tous les microbes ?? Comme quand on faisait bouillir l'eau dans temps cyclone pour boire

3.Posté par Jako le 25/03/2013 16:24
"Ces tomates,…on le sait, sont cancéreux"
Cancérigène veut-il dire ?
Dans ces conditions, nous les consommateurs qui ont mangé des légumes traités il y a 30 ans avec ses produits, nous sommes en droit de nous retourner contre ses agriculteurs de l'époque au travers de leur syndicat ! NON !
Il faut se rendre à l'évidence Madagascar est le grenier de La Réunion… que J-Y Minatchy le veuille ou non !

4.Posté par noe le 25/03/2013 17:51
Attention ! M. Minatchy a bien raison !
Ces tomates venues d'ailleurs contiennent des germes , des toxiques , .... Elles sont peut-être plantées dans un cimetière ...sur des tombes ...
Attention aux esprits maléfiques !
ça peut faire mal au cerveau ...

Prudence mes amis
Préférez "péi" , c'est plus sûr !

5.Posté par noe le 25/03/2013 17:52
D'ailleurs si M. Pierrot me le permet , j'ajouterais que ces tomates ont un goût terreux !

6.Posté par Kamarades ! le 25/03/2013 18:15
Délicieuses ces tomates Malgaches et si peu chères! on serait bien bêtes de pas en profiter !!

7.Posté par durandal le 25/03/2013 18:25
les tomates du père pédro sont[ engraissées à la merde malgache traitée avec de la pisse Malgache
le seul dommage c'est que les cours vont flamber à Mada et ça c'est la merde

8.Posté par David Asmodee le 25/03/2013 18:44
Dangereuses, les tomates malgaches ? "Il n'y a aucune traçabilité", alerte J-Y Minatchy


La viande malgache est meilleure. On n'a pas trouvé de cheval dedans ; uniquement des porcs...

9.Posté par A Tous le 25/03/2013 18:47
Angélique pourraient certifier si elles sont juteuses?

10.Posté par Caton2 le 25/03/2013 18:51
Je ne vois pas en quoi ces tomates seraient dangereuses... Madagascar aussi a eu un cyclone, et autrement violent. Les malgaches sont bien heureux de trouver des débouchés à leur tomates, et n'en profitent pas pour pratiquer des prix exorbitants comme nos producteurs péi !

11.Posté par @jako le 25/03/2013 18:52 (depuis mobile)
"avons" ns les consommateurs qui avons mangé please

12.Posté par Alain BLED le 25/03/2013 19:09
Combien de produits phytosanitaires, et à quelle dose, sont utilisés sur les fruits et légumes qu'ils soient pays ou pas ? Les tomates qui sentent tout sauf l'odeur de tomate, les fruits et légumes qui sont cueillis avant d''être mûrs... Mangez cinq fruits et légumes par jour , bourrés de produits chimiques, et ayant dix fois moins de vitamines qu'il y a cinquante ans, autant bouffer du papier journal. ! Il faudrait encourager plus le bio et moins les marchands de m....
Et en plus ces cochonneries chimiques partent en partie dans vos estomacs, mais encore plus dans la terre, puis les nappes phréatiques et le lagon.
Une enquête journalistique sérieuse sur le sujet serait assez intéressante, car les histoires de cheval dans le boeuf ne sont que l'arbre qui cache la forêt !

13.Posté par Alain le 25/03/2013 19:12
Ce Mr Minatchy est il toujours président de la chambre d'agriculture? Car c'est toujours lui qu'on voit et on entend se plaindre comme d'habitude. Que fait le nouveau président?
A Madagascar comme à la Réunion les tomates doivent être traiter de la même façon. Et qui importe les tomates de Madagascar si ce n'est les agriculteurs de la Réunion eux même
"Ces tomates n'ont aucune traçabilité. Comment sont-elles traitées à Madagascar ? Belles paroles ce Monsieur, et à la Réunion on n'en sait pas plus non plus
Qu'il cesse de parler pour rien dire

14.Posté par mazenbron le 25/03/2013 19:18
Et si on achetait quelques kgs de ces tomates pour bombarder Noe ?:-))

15.Posté par Ladi Lafé le 25/03/2013 19:20
l’Italie importe illégalement des milliers de tonnes de tomates de chine qu'elle s'empresse de mettre en boite et bous les fourguer comme "tomate produit en Italie"" où est la traçabilité là dedans????

des apiculteurs importent du miel en fraude de MADA et le revendent comme miel péi, ( ils ont le même miel que nous là-bas?
un directeur de supermarché a dit que les lasagnes et autres viande de bœuf sans corne de roumanie n'est pas rentré à la Réunion, pourtant des tonnes ont été saisis par les douanes et services vétérinaire
traçons! Amen

16.Posté par nicolas de launay de la perriere le 25/03/2013 19:29
qui a le nom du ou des importateurs? ou des structures juridiques ?

17.Posté par Pat 974 le 25/03/2013 19:38
pat974
ce debat avait eu lieu en metropole avant l'europe et la Pac. alors que l'espagne rentrait a prix kc sur le marche francais.Il en fut de meme pour le tomates marocaine et hollandaise. Et le discours continue avec les fraises espagnole
Des lors et depuis des producteurs se sont soit associes ou s'y sont implantes.
Alors,il me vient une question:
Actuellement,certain ne souhaiteraient-il pas une certaine autonomie afin d'avoir la possibilite de creer un libre echange entre pays OI.pour mieux combattre la vie chere. Et de lutter contre les abus de prix prohibitif monopolistique.
Au prix des tomates import,j'acheterais toujours les moins cheres.
Cancerigene.....ha bon et tout les pesticides et la mono culture de nos terres qui nous tues a petit feu.


18.Posté par noe le 25/03/2013 19:54
Mon cher mazembron ! J'ai eu l'occasion de goûter une tomate et j'ai trouvé une dent dans le rougail ...une dent pointue type canine ...
Attention, c'est trop dangereux en rougail .... ça peut abimer le dentier !

19.Posté par L''''Ardéchoise le 25/03/2013 20:13
Bonjour, la solidarité !

20.Posté par Le Vendéen le 25/03/2013 20:19
LA VERITE, LA VERITE !! - SI JE MENS

Il semble qu'aprés la casse du Service Public, la Fermeture des usines, nous voilà maintenant avec la tromperie des plats cuisinés.
En effet, on a trouvé de la viande de cheval dans des lasagnes garanties 100% pur boeuf.
Tous les moyens sont bons pour faire des profits et tromper les consommateurs.
Quant aux médicaments génériques, son efficacité est aléatoire , même aprés plusieurs visites chez le praticien. En guise d'économie, c'est plutôt une dépense supplémentaire.
Elle est pas belle notre société de consommation.

21.Posté par J-L Gajac le 25/03/2013 20:43
Exactement le prototype du discours protectionniste, sans aucune preuve ni analyse sanitaire.
M. Minatchy ne devrait défendre ses producteurs que sur des arguments inattaquables. Il a raison de dénoncer les profiteurs qui achètent une misère aux producteurs malgaches pour revendre avec un bénéfice fou. Çà me fait penser à Labocast Réunion avec ses prothèses dentaires qui fait du fric sur le dos des malgaches et ne répercute que très peu le prix dérisoire sur le prix de revente.

C'est çà le problème de fond. Si la COI veut faire de Madagascar le grenier de l'Océan Indien (90% des terres et 95% de la population de la COI sont à Madagascar), j'espère que ce ne sera pas pour enrichir à millions encore une fois les intermédiaires en continuant de payer une misère la sueur des malgaches.
Il faut une régulation, des accords de complémentarité et non pas du n'importe quoi comme aujourd'hui, qui pousse les agriculteurs réunionnais à détester les agriculteurs malgaches et à une minorité de s'engraisser à bon compte sur le dos des paysans de Madagascar.

22.Posté par ticolon le 25/03/2013 20:52
Oté band planteurs bien fait pour zot. Au contraire y devrait faire venir d'ailleurs, chine ou autre et vendre à 50 centimes le kilo.
Ces planteurs ne savent que se plaindre(pluie, soleil, subvention, vent subvention, ;;;mais na l'assurance pour tout ça.
Cyclone na plus d'un mois et tomate hors sol na pas besoin autant de temps.
Alors explique à moins pourquoi les tomates sont encore chères.
Les planteurs sont comme les commerçants , ils font des gros profits et après viennent se plaindre de la surrémunération des fonctionnaires;
Sorte à zot là, un yaourt fabriqué à 5 centimes et vendu presqu'un euro.
Le boeuf ou autre animal de viande acheté bas prix à l'éleveur et dont la viande est vendue à minimum 15 euros pour le carry et les reste hors de prix. Et là n'a l'aide de l'Etat prix défi..
Les abuseurs ne sont pas du côté des consommateurs qui subissent.
Continue à zot, na marmaille y part dehors et y apprend et quand zot va revenir ek zot l'expérience , va fait coule un peu.
Sans déconner un lauto y coute 7000 en France ici y coute 14 ou 15000.
Tous des abuseurs. Un kilo bichiques y coute rien mais y vende 45 euros.
le beurre y gagne faire à la Réunion, mais y fait venir ça de la France, lé meilleure, mais y vende 3.5 euros, en france, 1.25 euro.
UN loyer en franc c'était 1000 francs en euro c'est aujourd'hui 450 euros, trois fois plus.
Ca c'est le fonctionnaire encore l'auteur.
Sorte à zot devant moins.

23.Posté par mazenbron le 25/03/2013 21:14
Désolé,Noe ! Si c'est après avoir croqué la tomate(pas la pomme), se pourrait-il que ce fusse votre propre canine ?Ouvrez la bouche,et faites: AAhAAhAAhhhhhhhhhhhhhh.

24.Posté par Economiste le 25/03/2013 21:30 (depuis mobile)
Que des conneries tout ça. C'est la mondialisation. La liberté des prix et de la concurrence. Tous ces marchands pays abusent trop sur les réunionnais et ils roulent en 4x4. Ils consomment bien pays quand ils partent à Mada. Vive la liberté des prix.

25.Posté par Economiste le 25/03/2013 21:31 (depuis mobile)
Que des conneries tout ça. C''est la mondialisation. La liberté des prix et de la concurrence. Tous ces marchands pays abusent trop sur les réunionnais et ils roulent en 4x4. Ils consomment bien pays quand ils partent à Mada. Vive la liberté des prix.

26.Posté par malgache le 26/03/2013 03:57
Minatchi tu es raciste !!point barre

27.Posté par labri le 26/03/2013 05:58
Minatchy,ça commence comme minable.Minable le procédé qui consiste à induire le doute chez le consommateur en discréditant un produit qui qualitativement n'est ni pire ni meilleur que celui produit localement mais dont le seul défaut est d'être nettement moins cher.Que M.Minatchy nous donne ses sources et que surtout il nous démontre ,bulletins d'analyses faisant foi ,pourquoi le produit pays est plus sain.

28.Posté par John Galt le 26/03/2013 07:26
après le cheval vendu pour du boeuf ils vendent des tomates pour des concombres ces gens sont fou ça dérange pas J-Y Minatchy de voir le kilo de tomate à 8 € ramené en vieux francs 50 francs le kilo

29.Posté par a nou même le 26/03/2013 07:27
Mr Minatchy.étant le vice président !!!d'abord vous representer le président ,je vous confirme que les produit de MADA sont trés bonne
ici a la réunion
trop de soleil ou trop de pluie tout de suite vous crié au secours pour avoir des subvention .
vous etre deja trop vieux .
je vous invite a prendre votre retraite et vous reposer .
vous etre assoiffé de l'argent ou quoi ????
les produit venant de MADA sont controler ;ici le produit péi sont trop chér j'amais vous etre intervenu pour demander l'augmentation des salaire des petit ouvriers qui trime qui on beaucoup a payer et qui n'arrive pas a joindre les deux bout .
prenez votre retraite ou bien vous même vous avez manger du boeuf folle !!

30.Posté par INSPECTEUR le 26/03/2013 08:31
Mr Minatchy se pose en grand défenseur de la santé des réunionnais où plutôt du portefeuille des habitants de l'île, que lui et ses confrères n'arrêtent pas de plumer depuis des décennies ?
Ce monsieur pleure quand il pleut, pleure quand il ne pleut pas, appliquent toutes les méthodes pour sucer la population.
félicitations à ce groupe de personnes qui a oé proposer un produit moins cher.
D'autant plus que toutes les instances locales savent qu'il est difficile de retracer la richesse des planteurs. Ce serait là une bonne idée d'essayer de retracer leur fric caché avant de vouloir retracer les légumes.
L'idée aurait du être appliquée sur tous les légumes. IMPORTONS !!!

31.Posté par Tracabilité vous dites ? le 26/03/2013 08:47
Je ne suis pas un spécialiste mais parait-il que les agriculteurs malgaches utilisent 10 fois moins de produits chimiques que les agriculteurs réunionnais car ils n'ont pas les moyens de ce les acheter ! Il fabriquent leurs pesticides à base d'intrants naturels !
C'est vrai qu'à la Réunion nos produits pays ne sont pas bourés de pesticides et d'engrais , bien connus pour ne pas ètre cancerigènes d'ailleurs ?!?
Mais non , mais non voyons ; leur taux est en dessous du seuil toléré fixé par l'Europe (et par la dictature monsantienne) !!

32.Posté par Tonton le 26/03/2013 09:51
De la Solidarité avec nos agriculteurs, svp !
(à 6 Euro le kg !)

33.Posté par Pat 974 le 26/03/2013 10:23
pat974
a ch...r la solidarite. je regarde dabord la solidarite de mon portefeuille.

34.Posté par Voangy rabenasolo le 26/03/2013 15:06
La tomate madà apparement le même goût que tomate réunionaise péi...

35.Posté par J-L Gajac le 26/03/2013 15:19
Les agriculteurs Réunionnais pourraient se spécialiser par exemple dans la culture de variétés de tomates à manger en salade et laisser aux Malgaches la production pour l'exportation dans la COI de tomates à cuire ?
Pourquoi ne pas évoluer, on a bien pris la cuisine des Chinois, des Indiens, vous croyez peut être que les premiers habitants de la Réunion ou Mme Panon-Desbassayns mangeaient du shop-Suy ou du cabri massalé ?
Pourquoi donc ne pas se mettre à manger des entrées, des bonnes tomates bien juteuses et parfumées, avec du bon persil et une belle sauce aillée ? Il y a des créneaux à prendre et je vous jure que si un Créole qui ne jure que par le carry se met à goûter une entrée de tomates de qualité (pas les rondes sans goût qu'on trouve partout à des prix encore pires), çà rentrera dans la "tradition" créole du jour au lendemain. reste à savoir si les arômes de la tomate sont compatibles avec les sols volcaniques ? mystère, je n'ai pas essayé.

Une idée comme une autre, je pense qu'il faut arriver à échanger, pas dans la concurrence et la haine, mais dans la spécialisation et la qualité, dans la complémentarité. Mais on peut être pessimistes quand on voit que malgré qu'ils nous servent de la m.... très chère, on continue à enrichir les super-marchés et à se gaver de cette m.... tout en nous plaignant que c'est de la m.... Allez comprendre le genre humain !

36.Posté par zan le 26/03/2013 19:07
Arretez de délirer. J'ai mangé des tomates malgaches pendant 20 ans - aucune maladie.
Par contre ici, on change les taux d'insecticides autorisés pour rester conforme et nos tomates sont sans problèmes !!!
;-)))

37.Posté par rakotoson le 27/03/2013 11:23
Je suis malgache et je ne me porte pas plus mal en consommant des tomates bien de chez nous. Que ce Monsieur Minatchy le tienne pour dit ! Ses médisances de toute nature à ' endroit des tomates de Madagascar prouvent bien qu' à la la place de sa cervelle ce Monsieur a des ... petits pois . Ces propos cachent des actions mal intentionnées . Affaire à suivre . A tout un chacun d' en déduire après ce qui suit :

Tous les consommateurs malgaches et étrangers consomment les mêmes tomates . Au Carlton , au Colbert ... - 5 étoiles - on n' importe pas de tomates de la campagne française. Ici, les consommateurs prennent des tomates , les mêmes que celles que mangent les petites gens ! Les clients du Carlton et du Colbert ne s' en plaignent pas comme ce Minatchy.

Je crois qu' il n' y a pas lieu d' écouter les conneries de ce Monsieur . Si les Réunionnais veulent manger des tomates à 7euros / kg au lieu de ... 1,5 euros/ kg , c' est leur problème. Point barre !

38.Posté par J-L Gajac le 28/03/2013 09:48
LA REPONSE DE MADAGASCAR à "cet imbécile" de MINATCHY :

La Réunion: Dangereuses, les tomates malgaches ? LA GAZETTE du Mercredi, 27 Mars 2013

Depuis quelques jours, les consommateurs réunionnais ont pu voir fleurir sur les étals des tomates importées de Madagascar et vendues 1,50 euro ou deux euros le kilo.
Elles sont deux fois moins chers que les tomates péi, qui, suite aux cyclones Dumile et Felleng, ont vu leurs prix flamber, même s'il s'atténue progressivement. En trois semaines, près de 20 tonnes de tomates ont été importées à la Réunion pour faire face à la pénurie...
Les agriculteurs alertent l'Etat et les consommateurs sur la possible dangerosité de ces produits (outre des tomates, des courgettes ou encore des chouchous arrivent par containers à la Réunion) et dénoncent une concurrence déloyale par rapport aux légumes péi.
"Les importateurs doivent payer 15 ou 20 centimes le kilo de tomates malgaches et le revendent sur nos étals dix fois plus cher. C'est un scandale !", dénonce tout d'abord Jean-Yves Minatchy, vice-président de la Chambre d'agriculture.
"Ces tomates n'ont aucune traçabilité. Comment sont-elles traitées à Madagascar ? Avec des produits que nous n'utilisions plus depuis 30 ans et qui ont été retirés de la vente sur le marché de l'Union Européenne. Ces produits, que nous avons utilisés pendant des années à la Réunion, on le sait, sont cancérigènes", alerte Jean-Yves Minatchy, le président du syndicat CGPER.
Ces légumes représenteraient d'autant plus un danger qu'ils pourraient être la source d'importation de parasites, d'après le vice-président de la Chambre d'agriculture : "Il y a des dangers sanitaires ! Les parasites comme la mouche des fruits ou le ver blanc ont été importés. Les tomates et autres légumes en provenance de Madagascar pourraient en amener d'autres", s'inquiète Jean-Yves Minatchy.
NDLR : dans ce cas, que les Réunionnais, particulièrement cet imbécile de Minatchy, continuent de bouffer leurs tomates bourrées d’engrais et produits chimiques. A Madagascar, les cultivateurs, du fait de la crise économique, n’utilisent plus que des engrais biologiques. Qui dit mieux !


39.Posté par J-L Gajac le 06/04/2013 21:42
Une réponse des malgaches, ce jour dans l'Express de Madagascar :

Exportation
La Chambre d'agriculture défend les producteurs


Des supputations. C'est ainsi que la Chambre d'agriculture a qualifié les déclarations des agriculteurs réunionnais sur la menace sanitaire que pourraient apporter les légumes, principalement les tomates en provenance de Madagascar. Les responsables de cette entité mettent en avant la faible utilisation d'engrais, pour défendre la qualité des produits. «Après recoupement et échanges avec l'Autorité sanitaire, nous n'avons aucune hésitation à déclarer que ces produits ont été sains au départ de Madagascar. Nous n'avons aucune preuve qu'ils étaient en mauvais état ou pouvant contenir des parasites. » explique Willy Rakotomalala, secrétaire général de la Chambre d'agriculture. « Par rapport à la traçabilité, Madagascar figure parmi les pays présentant un faible taux d'utilisation de l'engrais, donc nos produits sont plus bio », poursuit-il pour défendre les producteurs malgaches.
Représailles
La Chambre d'agriculture, a même souligné être prêt à aider les producteurs pour confirmer la traçabilité. « Si la question de traçabilité pose problème, nous sommes prêts à conjugueur nos efforts avec les producteurs. Nous avons un label Vita malagasy à défendre », indique toujours le secrétaire général. En plus de sa réponse à la menace sanitaire évoquée par les Réunionnais, la chambre d'agriculture malgache a avancé d'autres explications, par rapport aux agissements de ces derniers qui ont conduit à la publication de l'arrêté stipulant la suspension des importations de fruits et légumes de Madagascar vers La Réunion. Selon les responsables, la situation a un rapport avec la tenue de l'atelier sur la sécurité alimentaire la semaine dernière à Mahajanga, au cours de laquelle, Mada­gascar a été officiellement déclaré par la Commission de l'océan Indien, comme le grenier de la zone. Ils ont aussi parlé de manques à gagner des producteurs réunionnais, par rapport aux prix appliqués sur les produits malgaches commercialisés sur les étals.
«Les producteurs réu­nionnais doivent se sentir lésés, car Madagascar a été choisi comme grenier de l'océan indien. Ils ont demandé à ce que des riziculteurs réunionnais accèdent à des terrains, pour pouvoir cultiver du riz mais nous avons pris position et avons refusé cette demande.


Lantoniaina Razafindramiadana
Samedi 06 avril 2013

40.Posté par Caton2 le 06/04/2013 22:45
39. Merci Jean Loup. C'est une réponse mesurée et très instructive...

41.Posté par à Cacaton... le 07/04/2013 01:27
1. Merci de reconnaître que vous avez besoin d'être instruit. La prochaine fois dites "Merci Maître"

2. Pour le reste d'accord avec Gajac. Pour rappel, il y a quelques années le transat de l'armée de la base aérienne de Gillot n'avait-il pas fait transport de tomates et autres légumes malgaches pour être revendus à la Reunion qui manquait de légumes après le passage d'un cyclone? Personne n'avait alors rien dit (sauf pour le transport gratis)......

3. Importation de crevettes, vanille etc. de Mada oui, mais tomates non.....allez comprendre.

42.Posté par J-L Gajac le 07/04/2013 15:26
post 41, post qui montre que l'auteur, un peu primaire, qui ne semble connaître que le oui et le non et pas trop la nuance, devrait essayer de dépasser le stade anal auquel il est resté bloqué. Une analyse peut l'y aider.

Une anecdote sur les produits chimiques, mon voisin agriculteur a voulu remettre en cultures une friche abandonnée depuis des années. Il n'a rien trouvé de mieux que de mettre du désherbant au lieu d'arracher les hautes herbes ou de passer une charrue et nettoyer en brûlant les déchets végétaux.
Voyant que mon chien se frottait les yeux avec insistance et éternuait, je lui ai demandé ce qu'il mettait comme produit qui se déposait avec le vent sur mes pieds de goyaviers blancs. Je lui dis, "j'espère que ce n'est pas du Round-up ?". Il me répond alors "non, c'est un produit plus fort que çà, radical ! ". Que voulez vous discuter avec de pareils êtres ? Encore un qui est resté au stade anal !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales