Société

DUP : "La nouvelle route du Littoral entre dans une phase de maturité"

La nouvelle route du Littoral fait partie des Grands Chantiers lancés par la nouvelle majorité à la Région. Des projets financés par les accords de Matignon, dont la nouvelle route du Littoral qui représente à elle seule 1,6 milliard d'euros, pour un ouvrage qui reliera Saint-Denis à la Possession. Avec la déclaration d'utilité publique validée par la Préfecture de la Réunion le 7 mars dernier, la future route du Littoral a franchi une nouvelle étape "essentielle" et "fondamentale" celle de la concrétisation officielle du projet. Un projet qui devrait aboutir sur une livraison aux Réunionnais au plus tard en 2020.


DUP : "La nouvelle route du Littoral entre dans une phase de maturité"
Didier Robert, président de la Région, entouré de Xavier Brunetière, secrétaire général de la Préfecture, Dominique Fournel et Fabienne Couapel-Sauret, vice-président en charge respectivement de la route du Littoral et du Trans Eco Express, ont présenté un point sur la nouvelle route du Littoral dans les locaux des Grands Chantiers à Saint-Denis. La raison ? La déclaration d'utilité publique (DUP) a été validée par la Préfecture le 7 mars dernier. "C'est un moment très fort pour la mandature. Avec cette DUP la nouvelle route du Littoral est définitivement actée", explique Didier Robert. Pour le président de la Région, le calendrier est "resserré" mais tenu et les travaux devraient commencer en 2013.

La DUP est une des grandes phases réglementaires pour la mise en place d'un projet puisqu'elle tient compte de l'avis du public et des observations formulées. Elle permet de continuer à mener les différentes phases d'études nécessaires à l'obtention des dernières autorisations pour le lancement final des travaux. "Cette DUP est un partenariat exigeant", explique Xavier Brunetière. Un des points sensibles de la nouvelle route du Littoral a été la Grande Chaloupe. "Des modifications ont été apportées et les remarques de la population ont été prises en compte", souligne Didier Robert. Conséquence, un échangeur complet y sera installé.

"En deux ans à peine, les services de la Région ont mis en place ce projet"

La digue à talus
La digue à talus
"La nouvelle route du Littoral rentre dans une phase de maturité, c'est un des plus grand chantier de France et des plus grands chantiers d'Europe", se félicite Didier Robert. Une nouvelle route pour un coût de 1,6 milliard d'euros et dont la partie viaduc, a titre de comparaison, est quatre fois plus grande en largeur et longueur que le pont de l'île de Ré, souligne de son côté Bernard Chiesa, directeur de projet sur la nouvelle route du Littoral pour Eigis. Cette nouvelle route est un "projet" dont les études remontent à 1990. "En deux ans à peine, les services de la Région ont mis en place ce projet", tient à souligner Didier Robert, au bon souvenir des précédentes mandatures...

Eigis est l'entreprise maître d'oeuvre choisie par la Région pour cette nouvelle route du Littoral. Elle travaille actuellement sur le dossier de "Projet" qui doit être présenté aux élus en juin prochain. Une étape majeure de la conception détaillée d'un ouvrage, qui sera suivie de la production des premiers dossiers de consultation des entreprises. La Région s'est déjà engagée dans un processus de sélection des candidats pour la fourniture des matériaux nécessaires à la construction des ouvrages. "Il s'agit de 20 millions de tonnes de matériels à fournir", explique Dominique Fournel, vice-président de la Région, pour un chantier "colossal".

Un projet qui aura fait l'objet d'un large consensus entre les différents acteurs à savoir collectivités, Etat et communes. "Un partenariat exemplaire", rappelle le président de la Région. Car la nouvelle route du Littoral a fait l'objet depuis 2010 de nombreux débats et examens.

Il faudra patienter encore jusqu'en 2018 ou 2020

Le Viaduc
Le Viaduc
Les premiers "coups de pioches" devraient avoir lieu en 2013 pour une durée des travaux de 4 à 5 ans. Des travaux qui vont engendrer une demande forte en main d'oeuvre. Dans ce sens, la Région avait signé un accord cadre, en octobre dernier, sur l'emploi et la formation au chantier de la nouvelle route du Littoral. "L'objectif avec cet accord est d'identifier et anticiper les besoins en métiers et les qualifications", souligne Michel Ciocci, directeur territorial Ouest de Pôle emploi. Pour rappel, 1 million d'euros investi dans le secteur du BTP génère 8,1 emplois et le chantier de la route du littoral pèse 1,6 milliard d'euros...

Et pour les automobilistes ? Il faudra patienter encore jusqu'en 2018 ou 2020 avant de pouvoir emprunter ce futur axe majeur de transport à la Réunion.

Ci-dessous : Desserte de la Grande Chaloupe sur la nouvelle route du Littoral

Lundi 12 Mars 2012 - 17:47
Lu 2203 fois




1.Posté par fredo le 12/03/2012 18:56
ok pour ce projet route du littoral mais ce qui m'inquiète messieurs de la région, combien de créoles vont être embauché sur ce chantier car si cela tourne comme sur le chantier EDF ,on va rester sur le carreau et ne vous étonnez pas si ça pète encore, alors prennez les devant et mettez la PREFERENCE REGIONALE en place !

2.Posté par Kordon morès le 12/03/2012 19:42
Enfin une vraie route du littoral, j'ai hâte de la voir sortir de terre ( ou plutôt de mer)

3.Posté par Indispensable le 12/03/2012 19:48
Vite vite vite!
Dépêchez vous de nous faire cette route c'est devenu un calvaire.

4.Posté par PCR (Petit Couillon Réunionnais) le 12/03/2012 20:00
Et dire que si les Vergès avaient fait le boulot depuis 1998 date de leur arrivée au pouvoir cette route serait déjà bien avancée!
Mais voilà nous avons perdu beaucoup de temps avec leur tram train et aujourd'hui c'est Didier Robert qui va permettre à cette nouvelle route de vraiment se faire.

5.Posté par Sylvain le 12/03/2012 20:11
Les projets de la région avancent et se mettent en place !
Ce projet comme il est dit et l'un des plus important d'Europe, soyons nous montré digne d'une si belle réalisation.
Serrons nous les coudes derrières La Région

6.Posté par marchapat le 12/03/2012 21:45
franchement, quelle honte! La Réunion souffre de maux profonds et on dépense 2 milliards pour une route!! l'indécence n'a pas de limite! encore un projet phraonique à la gloire de M. Robert! Qui va être embauché? suremen pas le réunionnais

7.Posté par noe2012 le 13/03/2012 07:15
Au vu des images , ce sera une belle route !
Il faudra imposer un péage obligatoire pour l'emprunter , cela soulagera les frais pour son entretien !

« Libérer l’âme du ressentiment, c’est le premier pas vers la guérison. » [Éric Martel]

8.Posté par metencor le 13/03/2012 07:50
2,6 milliards pour construire 13 km de route qui maintiennent durablement La Réunion, territoire non extensif et à la démographie galopante, dans le tout automobile.

Combien pour réduire les inégalités, le chômage et la misère qui sévit sur cette ile?

9.Posté par Petit electeur le 13/03/2012 11:00
La Réunion souffre de maux profonds et on dépense 2 milliards pour une route !

Merci Monsieur le Président , merci !

Depuis combien de temps nous promet-on de supprimer et de remplacer cette route de tous les malheurs par une route digne dans cette région, qui a pour objectif d'être la vitrine de la France et de l'Europe ?
Des merles blancs ont été promis... Rien n'y a fait !!! Que nénie !!!

Cela a été une promesse de l'actuel Président de Région, cela est en passe d'être une réalité, prenez-en acte, vous les démolisseurs...

10.Posté par ndldlp le 13/03/2012 13:52
voilà une dépense bien inutile..mais on le sait, la nouvelle équipe brille par son inutilité à tout niveau.
et ce ne sont pas 5 euros sur une bouteille de gaz qui viendront démonter cette évidence.
dans tous les cas, avec fournel à la barre, il est plus que certain que les commissions en tous genres, ont dû être déjà déterminées..pour le plus grand bonheur de ceux qui vont en profiter.

au fait, c'est pour quand le baptème..?(pas celui de la route en question, vous l'aurez compris !)


11.Posté par E. Delest le 13/03/2012 20:45
Avec la flambée du coût des matières premières c'est déjà sur plus de 4 milliards d'euros qu'il faut tabler. Léger problème : quel gouvernement suivra ?

Quel journaliste sera assez avisé pour poser cette question de fond(s) à nos prochains candidats visiteurs (hollande, melanchon, sarkozy, bayrou) ?

12.Posté par @ post 10 le 15/03/2012 11:37
Encore toi nic de l'o !!!
Toi qui a préféré Paris, tu oses ...
Nic... Ni... N' !!!

13.Posté par fabiola le 03/09/2012 23:14
oui, c'est bien beau de vouloir changer le cadre de vie des rayonnai(ses), mais la question c'est pour qui et pourquoi??? car comme nous le savons tous,pour les politiciens, les rayonnais sont fortement sou-estimées pour leurs qualités de travail.Et pourtant nous avons aussi des diplômées,des qualifiées et j'en passe.... Mais c'est Jean la on tendance a oubliée lors des élections se sont pas lé métro qu'il font venir ici qui les mettes en place c'est nous les rayonnais; nous nous sommes la juste pour le contrat sens avenir les C.A.E !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales