Politique

D.Robert à F.Fillon: "Cet esprit de division qui semble animer votre campagne n'a pas sa place"


D.Robert à F.Fillon: "Cet esprit de division qui semble animer votre campagne n'a pas sa place"
Dans une lettre adressée à François Fillon, le président de Région, Didier Robert, a justifié son choix de soutenir l’ancien président de la République lors des prochaines primaires Les Républicains.

Le sénateur de La Réunion, qui avait bénéficié du soutien de François Fillon lors des dernières régionales, dit avoir pris une décision "particulièrement difficile, douloureuse même", qu’il n'aurait "jamais imaginé prendre il y a encore quelques semaines".

Mais les récents propos de l’ancien Premier ministre sur la colonisation ont profondément "blessé" Didier Robert, tout comme "les attaques et les critiques personnelles" de François Fillon à l’encontre de Nicolas Sarkozy.

"Comment trouver l’unité indispensable à la victoire de notre famille politique si tout est fait par certains pour que l’irréconciliable s’impose mécaniquement au soir de ces primaires ?", poursuit Didier Robert.

La président de la Pyramide inversée ajoute : "Je suis un militant de la grandeur de la France, un militant de la France des outre-mer, de la diversité, du métissage, de la tolérance, de l’acceptation de l’autre, de la souffrance passée comme de la nécessité du pardon, de la sérénité retrouvée pour une paix partagée".
 

Mercredi 14 Septembre 2016 - 17:27
Lu 4071 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

83.Posté par GIRONDIN le 16/09/2016 17:28
Sur reunion 1ere DR reprend a son compte le discour de dakar:

Sur http://ldh-toulon.net/le-discours-de-Dakar-mis-a-nu.html
"""""""""""""""""""""""Malgré quelques précautions oratoires, le discours prononcé à Dakar par Nicolas Sarkozy le 26 juillet 2007 concentre tous les traits dominants de la vision néo-conservatrice occidentale des peuples africains, dans la droite ligne des préjugés racistes de l’époque coloniale.
Après les nombreuses réactions courroucées qu’il a suscitées sur le moment, trois ouvrages collectifs, parus en 2008, se sont employés à répondre à ce déni de l’histoire africaine étalé sans vergogne.
Nous reprenons ci-dessous les notes de lecture de Gilles Manceron, historien et membre du Comité central de la Ligue des droits de l’Homme, publiées dans le dernier numéro de Hommes & Libertés, revue de la Ligue des droits de l’Homme [1].

Ces trois ouvrages, qui rassemblent les textes d’une cinquantaine d’auteurs venant d’Afrique et d’autres pays, réfutent les préjugés et les poncifs que contient le discours de Dakar tenu par Nicolas Sarkozy en juillet 2007. Le premier, L’Afrique répond à Sarkozy. Contre le discours de Dakar  [2], est dirigé par le professeur de lettres sénégalais Makhily Gassama, ancien directeur général de l’Agence de la francophonie. Il est dédié notamment au savant sénégalais Cheikh Anta Diop, dont l’université de Dakar porte le nom. Or, ce nom, le président Sarkozy et toute la communication élyséenne l’ont systématiquement occulté. Comme le note le philosophe Boubacar Boris Diop : « A Dakar, le président de la République a refusé d’appeler l’université par son nom, parce qu’il lui en coûtait sans doute de prononcer celui de Cheikh Anta Diop ». Ce livre contient d’ailleurs les contributions de cinq enseignants de diverses disciplines de cette université.
Si les vingt-trois textes qu’il rassemble sont d’un apport inégal, tous convergent pour rejeter un discours qui, malgré quelques précautions oratoires, concentre tous les traits dominants de la vision néo-conservatrice occidentale des peuples africains, dans la droite ligne des préjugés racistes de l’époque coloniale. Tous sont choqués par le thème sarkozyen du « refus de la repentance », une « repentance » que, pour plusieurs d’entre eux, d’ailleurs, nul n’avait songé à lui demander. Certains auteurs s’attardent sur la forme du discours, par exemple sur son recours au procédé rhétorique de la prétérition qui consiste à « feindre de ne pas vouloir dire ce que néanmoins on dit très clairement ». N’est-ce pas l’idée que la colonisation européenne a été un bienfait pour l’Afrique qui en ressort, bien que Sarkozy prenne soin de critiquer celle-ci comme aucun président avant lui ?
Mais certains textes suscitent des objections. Par exemple, la mauvaise lecture de Montesquieu que font Makhily Gassama et Théophile Obenga en lui attribuant, comme c’est souvent le cas, des idées racistes, pour un passage de L’Esprit des lois qui est, au contraire, une critique froidement ironique des préjugés racistes de son temps. Ou leur critique de « l’africanisme eurocentriste », qui tend parfois vers un « afrocentrisme » reposant sur des mythes symétriques.
Le second livre, L’Afrique de Sarkozy. Un déni d’histoire [3], dirigé par Jean-Pierre Chrétien, apporte d’autres éléments précieux à la critique de ce discours, en particulier sous la plume du professeur d’histoire et de science politique originaire du Cameroun et qui enseigne en Afrique du Sud, Achille Mbembe, dont Hommes & Libertés a déjà publié un article sur ce sujet  [4]. Jean-François Bayart explique que des sociétés africaines ont bel et bien porté l’idée de progrès, telle la notion de olaju, littéralement les « Lumières » chez les Yoruba du Nigéria. Jean-Pierre Chrétien montre que la métallurgie du fer comme la royauté sont des inventions africaines indigènes. Pierre Boilley se penche sur la place insuffisante de l’Afrique dans l’enseignement de l’histoire en France. Et Ibrahima Thioub, professeur d’histoire qui enseigne, lui aussi, à l’université Cheikh Anta Diop, examine de manière critique les différentes lectures mémorielles du passé de l’Afrique, de la « légende noire » coloniale à la « légende dorée » nationaliste.

Des préjugés de très longue date
Le troisième livre, intitulé Petit précis de remise à niveau sur l’histoire africaine à l’usage du président Sarkozy  [5], est probablement le plus riche car il ajoute à la réflexion sur l’origine des stéréotypes utilisés par le Président une tentative de synthèse des connaissances scientifiques sur cette histoire. Les préjugés à l’égard de l’Afrique remontent loin. Dans sa préface, Elikia M’Bokolo cite le discours consternant du grand Victor Hugo prononcé, peu avant sa mort, en 1879, pour le 31e anniversaire de l’abolition de l’esclavage, dans lequel il affirmait que l’Afrique représentait « toute la barbarie » face à une Europe qui était, elle, « toute la civilisation ». Il prétendait que l’Afrique « n’a pas d’histoire ». Selon lui, « au XIXe siècle, le Blanc a fait du Noir un homme ». Et il invitait l’Europe à prendre cette terre qui, à ses yeux, n’était… « à personne ». Autre exemple, l’historienne malienne Adame Ba Konaré, qui a pris l’initiative de cet ouvrage et l’a dirigé, rappelle que Hegel, dans son livre La Raison dans l’Histoire (1830), qualifiait l’Afrique de « monde anhistorique non développé, entièrement prisonnier de l’esprit naturel et dont la place se trouve au seuil de l’histoire universelle ».
Mais aux clichés propagés par Sarkozy, ce livre répond aussi par le résumé rigoureux des connaissances historiques. L’historienne Catherine Coquery-Vidrovitch y présente une tentative de périodisation de l’histoire africaine depuis l’apparition de l’Homme jusqu’à la colonisation européenne et les indépendances. Cela la conduit à aborder la question de la spécificité de la traite négrière d’initiative européenne par rapport au commerce des esclaves interne au continent. La démarche scientifique au-delà des polémiques conduit parfois les auteurs à forger des concepts spécifiques à l’Afrique. Ainsi, l’approche de la préhistoire africaine amène les anthropologues Eric Huysecom et Kléna Sanogo à remettre en cause le concept de néolithique dans son acception européenne. A cette notion définie habituellement par la pratique simultanée de la sédentarité, de l’élevage, l’agriculture et la poterie, ils substituent une notion spécifique à l’Afrique de « mode de vie néolithique », reposant sur la présence de ces quatre éléments, non pas dans une même société, mais dans plusieurs qui sont en interaction les unes avec les autres.
L’archéologue et historien malien Doulaye Konaté, ancien recteur de l’université de Bamako, montre que le mythe de l’« immobilité » de l’Afrique, de ses « traditions répétitives » et de son « incapacité au progrès » relève d’une construction idéologique forgée par l’ethnologie coloniale. Le goût de la découverte y existait bel et bien, comme le montre la tentative de traversée de l’Atlantique par l’empereur malien Abubacar II au début du XIVe siècle. Et des recherches mettent en lumière des avancées anciennes dans des domaines comme la médecine, la pharmacopée, les pratiques culturales, l’habitat et l’artisanat. La rigidité et la répétitivité des traditions est souvent le résultat de leur codification par les colonisateurs. Là aussi, la notion de tradition est une invention et son opposition à la modernité est artificielle. Ni le président de la République, ni celui qui lui a écrit le discours, ne semblent en être conscients, mais, comme l’écrit Boubacar Boris Diop : « D’un point de vue rigoureusement politique, son discours est une faute. Il ne tardera pas à s’en rendre compte : les Africains et les Nègres de la diaspora ne lui pardonneront jamais. » Tous ceux qui tentent de mener à bien la « révolution copernicienne » qu’Aimé Césaire appelait de ses vœux pour rejeter le racisme colonial, non plus.
Gilles Manceron""""""""""""""""""""""""""

82.Posté par Kaloupillé le 16/09/2016 12:17
Nicolas SARKOSY .... n'est pas l' homme Politique à se représenter à l' île de la Réunion ,ni en France il était deux fois Président de la République en FRANCE ...STOP ... maintenant les Citoyens n' ont plus envie de voir ce BOUFFON .. entrain de répéter ses SQUETCHES cet Homme a travaillé pour la MAFIA ..... Réveillez - vous ....à bon entendeur !!!

81.Posté par Jocelyne le 15/09/2016 21:28 (depuis mobile)
Si il dis qu il est outré je le comprend car moi aussi je l aurai etais si on dénigrés mes racines .sur ceux ne crois qu il paye ses cotisations plus que certains elus car sinon il ne serai pas la ou il est en ce moment c est à dire président de régi

80.Posté par Opportuniste oui, hyppocrite non ! le 15/09/2016 19:19
C'est tellement évident que vu les sondages, Didier ROBERT choisit de changer de cheval par intérêt et par calcul que personne n'en doute.
Après tout, c'est un calcul politique et on peut le comprendre même si Didier avait juré sa loyauté à François FILLON en échange des accords de Matignon. Admettons.

Mais ce qui me dérange, c'est sa présentation hyppocrite, démagogique et populiste qu'il en fait. Il nous fait tout un buz autour de son comportement de giroutette pour tenter de la masquer et pour tenter de se faire passer pour un type exemplaire et rempli d'un sens de la morale profond.
Vraiment, j'ai le sentiment qu'il prend les réunionnais pour des imbéciles et c'est plus que déplaisant.

79.Posté par Eolien le 15/09/2016 19:03 (depuis mobile)
Oh lalalalala

Maintenant à la télé pour s'expliquer, une pensée pour sa famille et ces proches...............

Mettez fin à cette tragédie robertesque / grotesque

78.Posté par I'm BATMAN le 15/09/2016 16:41
Nous vaincrons Didier, ne t'en fais pas ! Je veille sur la ville !

77.Posté par kathy le 15/09/2016 16:36
C'est la personne apte à unir la droite et à ce que je lis également apte à proposer des idées pour la Réunion.

76.Posté par Sylvie le 15/09/2016 16:29
Au moins il fait les choses bien ! Il reste droit dans ses bottes, et personnellement je trouve que Sarkozy est un meilleur candidat !

75.Posté par Bruno le 15/09/2016 16:27
Il a totalement raison ! je le suis complètement dans son choix, la réunion doit être prise en considération dans les décisions prises par le futur gouvernement et non pas être bafouée de la sorte !

74.Posté par onycroit le 15/09/2016 16:24
rassurer pour ma part de voir que défendre les Réunionnais prime pour Didier Robert

73.Posté par ladroite le 15/09/2016 16:10
il assume pleinement ses choix

72.Posté par JORI le 15/09/2016 14:08 (depuis mobile)
52. Zoreiland. C'est quoi vos critères de " la bonne personne "?.

71.Posté par Antipode le 15/09/2016 13:44
La Droite c'est comme la religion : croire son dieu (homme providentiel) peut importe ça probité et surtout s'il n'en a pas ! Lorsqu'on voit les malversation du chef, on image les coulisses et les petits-mains !
https://pbs.twimg.com/media/CAk09spXEAAmtpF.jpg

70.Posté par pouppy le 15/09/2016 13:41
IL a dis :
il promis :
il le fait:
et ne me dite pas que c est pas vrai c est un homme de parole moi je voudrai que dans la France entière ont na des homme comme notre président région sa fait du mal a entendre mais c est la vérité.

69.Posté par La Cata le 15/09/2016 13:40
On voit vraiment que tous les lèches bottes sont de sortie !! Faudrait leurs dire roro qu'ils sont payés pour bosser et non pas pour faire de la propagande de seconde zone pour un arriviste ! Merci !

68.Posté par patricia le 15/09/2016 13:34
J. e vais vous dire ce que notre Président à dit car chez certain personnes c est dur à entré dans leurs tête
: "Je suis un militant de la grandeur de la France, un militant de la France des outre-mer
, de la diversité, du métissage, de la tolérance, de l’acceptation de l’autre
, de la souffrance passée comme de la nécessité du pardon,
de la sérénité retrouvée pour une paix partagée". e vais vous dire ce que notre Président à dit car chez certain personnes c est dur à entré dans leurs tête

67.Posté par Marion le 15/09/2016 13:12 (depuis mobile)
C'est cool j'adore il est super Nicolas Sarkozy c'est une bonne nouvelle

66.Posté par amiens le 15/09/2016 11:55
allé Didier on est tous avec toi, tu choisi ce que tu veux nous on te suis, tu as bien démontré qu' en tant que président de région, on peut compter sur toi.

65.Posté par julie le 15/09/2016 11:51
Oui c est vrai je t approuve CMOIN, sarko lui ne divise pas car il a un caractère pour lui faire respecté sinon s 'il étais comme hollande bonjours la kata les gens n aiment pas quand ont leurs dit la vérité

64.Posté par adeline le 15/09/2016 11:44
Moi je dis que notre Président de région a eu raison de réagir de la sorte POURQUOI vous demanderais ( c est parcequ 'il a la tête sur les épaules il se conduit en vrai humanité il ne laisse pas dénigré son île . la France c est un France non logique car il fait et dit n importe quoi sans réfléchi alors je donne raison a notre président de région

63.Posté par Aîcha le 15/09/2016 11:26
Si DR joue la carte de réunionnous pour l'union de la droite , je lui dit Bravo !!!!!

62.Posté par J.Marie le 15/09/2016 11:21
Personnellement mon choix se portait déjà sur N.Sarkozy, n’étant pas forcément pour ou contre D.Robert je ne peux que suivre et être d’accord avec son choix !

61.Posté par Zoé le 15/09/2016 11:20
Je respecte son choix et en tant que réunionnaise je ne peux que le comprendre ! il a eu raison !

60.Posté par Lilou le 15/09/2016 11:19
Son choix est justifié et il est clair avec lui-même et les autres ! C’est tout à son honneur !

59.Posté par Gaetan le 15/09/2016 11:18
Il reste droit dans ses bottes ! Il a expliqué son choix aux réunionnais et aussi à Mr Fillon ! Il garde ses valeurs et pense avant tout aux intérêts de chacun des réunionnais !

58.Posté par Louisette le 15/09/2016 11:17
Didier défend son beefsteak un point c'est tout. Ou connaît la langue n'a point le os. C'est une façon de la musclée et ne pas rester couillon.

57.Posté par Zara le 15/09/2016 11:15
C'est un homme loyale et intèlligent mais aussi il est pour l'union de la droite !!!!!

56.Posté par Une fan de Didi le 15/09/2016 11:08
Avant de poser la question...
Est-ce que vous, vous faites partis des Républicains ?
Pense pas que cela vous regarde ...

Qu'importe le parti dans lequel il est, nous on est d'accord avec tout ce qu'il dit, fait... Parce qu'au moins, lui il assume... pas comme certains.

55.Posté par zoreiland le 15/09/2016 11:05
quand c' est Didier qui prends les initiatives d' aller vers la bonne personne au niveau présidentielle cela ne plait pas, Fillon n' est pas à la hauteur, au moins, il a su avant que démarre cette campagne.

54.Posté par ZembroKaf le 15/09/2016 10:35
Un courrier de DiDi à l'en-tête de "LR"....oups il n'est plus à "Objectif Robert" ???

une belle lèche pour Sarko il espère un poste de ministre de la "folklorie" !!!

53.Posté par mortier le 15/09/2016 10:00 (depuis mobile)
A Noe. Des combines dites- vous ? Demandez à votre leader Sarkody, il en sait quelque chose. Pourquoi veut-il être réelu d''après vous ?

52.Posté par GIRONDIN le 15/09/2016 09:52
4. JORI
Très bonne question ! Objectif machin c'est bien un micro parti....? Il est républicain maintenant ?


Fait pitié seulement de devoir se justifier comme ça !


On est plus à une trahison au bout de la 6ème ou 7eme ça ne compte plus.......

Tout ça pour finir par soutenir Juppe, mais après le Robert de st leu LOL

51.Posté par Hannibal Smith le 15/09/2016 09:39
Bon ça c'est pour la façade, et les vrais raisons maintenant?
Vous pensez que Sarko a davantage de chances de se faire élire que Fillion, et qu'un meilleur calcul politique consiste à soutenir le premier plutôt que le second?
Le jour où la langue de bois n'aura plus sa place non plus en période de pré-élection...

50.Posté par La Cata le 15/09/2016 09:05
Il ne se la pête pas Roro 1° !!

49.Posté par Langue de chat le 15/09/2016 09:05
Vivement que Sarkozy soit élu pour faire retrouver à la France ses vrais Valeurs c'est devenu une poubelle au quotidien !!!!!!!!

48.Posté par @zozossi le 15/09/2016 08:59
C'est un homme loyale et intélligent les intérêts de son île avant tout !!!!

47.Posté par @Jori le 15/09/2016 08:55
C'est pas toi qui paye !!!! largue son ourlet !!!!
Balaye devant oute porte !!!! JORI

46.Posté par Savoir attendre le 15/09/2016 08:26 (depuis mobile)
Le président de région fait le choix de la raison quand on critique le français surtout un élu il faut pas laisser faire! nous avons donner notre confiance en 2015 donc fonce DR comme tu dis tu es l `élu des réunionnais tu nous défends bien .

45.Posté par La pyramide vertueuse. le 15/09/2016 08:04
Excusez ma naïveté mais j'ignorais que M. Pierrot Dupuy s'était reconverti en spin doctor du président de région ? Enfin, comme je pense le contraire, je souhaiterais à présent que M. Dupuy fasse son métier de journaliste en publiant également la lettre de N. SARKOZY à son "cher Didier" lui promettant en cas de victoire un maroquin ministériel dans le genre secrétaire d'état à la francophonie pour l'océan indien ou alors ministre de la diversité folklorique dans les outre mer.

Ah oui j'avais oublié, pardon aux groupies du président de région si j'ai par ce commentaire égratigné quelque peu la probité de leur idole dévouée corps et âme à la cause réunionnaise mais la ficelle est un peu grosse pour ne pas s'en agacer M. Dupuy.

44.Posté par Band Maloki le 15/09/2016 05:45
Oté, ben sais pas les gars...
Laisse ce boug là vivre tranquillement, sans être continuellement si son dos oté !!
Zot lé vraiment de mauvaise foi...
Que lu retourne sa veste ou pas, ça s'est son problème ... y garde pas zot !!
Surtout que li reste dans son famille politique, c'est là que zot y voit que c'est bon boug...
Si zot lé pas content, ensorte à zot

Oui nou lé en démocratie, mais néna des limites à zot couillonisse !!
Mi appelle ça comme ça, parce que c'est vraiment le cas...
Zot niveau d'étude y doit pas ramène à zot à grand chose ... à part v'nir cracher zot venin su le dos le moun.

Didier, moin mi donne a ou rézon ... le peu de maloki, envoye à zot balader !!!

43.Posté par JORI le 15/09/2016 00:55 (depuis mobile)
26. Oui soleye. Pourquoi Sarkozy n'est pas candidat pour représenter la droite et le centre lui??.

42.Posté par Vieux Créole le 15/09/2016 00:03
Didier Robert a décidément la mémoire extrêmement sélective et est de de trés mauvaise Foi !!!! C'est curieux comment il peut être trés INDULGENT et COMPR2HENSIF à l' égard de de son ami Sarkozy !!! On parle souvent de " la reconnaissance du ventre"! Est-ce le cas envers celui qui a beaucoup contribué à l' installer dans" son fauteuil de Pharaon" de la Pyramide inversée ??? Faut-il rappeler toutes les attaques perfides que Sarkozy lance depuis plusieurs semaines contre Juppé , Lemaire , N.K.M., Raffarin , son ancien Porte -Parle et Ministre F.Lefebvre....Il ne s'entend bien qu'avec les plus radicaux et les plus extrémistes des leaders de son Parti ( Estrosi ,Ciotti ,et le nouveau Responsable de L.R., Laurent. Wauquiez qui verrait bien, en France ,"un centre de rétention à la Guantánamo" crée par G.W. BUSH....
- Cerné de tous côté par des affaires et scandales, l'ancien Président " fait encore la une" de la presse parisienne ! Il affirme ne pas connaitre Monsieur Franck Attal ! C'est l 'un des fondateurs de Bygmallion qui a dirigé la campagne présidentielle du Président de l'U.M.P. Ili déclare, lui, avoir rencontré une quarantaine de fois monsieur Sarkozy et on l'a vu avec ce dernier sur une estrade , au cours de la dernière campagne présidentielle dans une trés récente émission télévisée de" France 2 "!!! "Cash Investigations" D’Élise Lucet de fin Septembre, promet d'être trés instructif sur cette affaire !!! DE FORTES PRESSIONS SERAIENT (dit-on dans la presse) EXERCÉES ( ??? ) POUR QUE CETTE ÉMISSION SOIT ANNULÉE " !!! WAIT AND SEE"comme dirsent les Anglais ....

41.Posté par Zozossi le 14/09/2016 23:22
Evidemment, ce petit ambitieux-pays laisse tomber Fillon pour Sarkozy pour des raisons de tambouille électorale:
y a bon les sondages Sarkozy!
Plus bon que Fillon!

Ce qui laissera indifférent ceux qui ont compris que dans le sac UMPS, tout est à jeter, de Sarkozy à Hollande, de Valls à Juppé, de Fillon à Micron-Rotschild.

L'habillage "idéaliste" de ce changement de gamelle vaut quand même son pesant de rouroute:
l'UMP qui va piocher sa justification "antiwâââciste" chez les pires racistes anti-blancs de la "négritude", il faut le faire!

Evidemment, Ti Didi n'a jamais ouvert un livre des obsédés raciaux qu'il cite.

On va lui fournir quelques citations pour l'instruire un peu:

-de Frantz Fanon (Martiniquais né Français, déserte en Algérie et passe au FLN qui le fera citoyen algérien, rebaptisé "Ibrahim Omar Fanon"):
"Pour le colonisé, la vie ne peut surgir que du cadavre en décomposition du colon";

-d'Edouard Glissant (lui aussi Martiniquais pro-FLN qui appelle à l'insoumission pendant la guerre d'Algérie; il passe sa vie à essayer d'exorciser dans ses écrits (où revient sans cesse le mot "race" -qui pourtant n'existe pas) ses obsessions de Noir mal dans sa peau):
"A force de «dépassement universel», le colonisateur français, chaque fois que les circonstances le lui auront permis, dégrade par assimilation le colonisé qu' il régente";

-d'Aimé Césaire (pape de l'obsession raciale appelée "négritude", Martiniquais qui passa sa vie à critiquer ses compatriotes français blancs et fit carrière dans la fonction publique et la politique française): "Il faudrait d' abord étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l' abrutir au sens propre du mot, à le dégrader".

Point commun à ces trois modèles de Ti Didi:
un long cri de haine ou de rancune contre le Blanc colonisateur qui a pourtant -qu'ils le veuillent ou non- fondé l'île où ils sont nés et leur a permis de faire une carrière prospère et lucrative.

Comme "vivansamb", on fait mieux!

La preuve que la France adore honorer et enrichir ceux qui lui crachent dessus: Ti Didi aurait tort de se gêner.

A moins que le vent ne tourne.
Ce que semble indiquer la météo.

Mais Ti Didi, comme tous ses pareils, est bien trop occupé à se placer à court terme pour se rendre compte des bouleversements qui s'annoncent…

40.Posté par Grangaga le 14/09/2016 23:13
"Un homme intègre"..........Fier ???? Byin mal' la pri a li outt' ti pil'.......platt' ? Non la pa li..si... in ...pil' platt' ossi...wi la oubli boussé satt' là.....la vanté.................
Mé satt' y komans' é y arètt' zamé là...arr' l'ott'... satt' y batt' tanbourin là.... Atann'.... Zo...Zoli...Zolikèr....arr' non .....wondèrr'!!!!!!!!................

"Un homme intègre".....in vré, l'avé pa ontt' ......débatiz....' é ......rebatiz' son péï, "le pays de l'homme intègre"......
Té y apèl' .....Thomas Sankara li...... A la la z'is'twarr' in Afrikin y anvoyll' in swa dizan prézidan Fransé alé .......aprann' l'is'twarr'.
An pliss' parèy' po li l'Afrik' du Sudd'..konm son pott' Doubleuyou....lé an Norvèzz' é...lé ankorr' Blanss'.......

"27 t'an kasso oté Mandéla, toué la pa pètt' dan la guèl' bann' na, toué la mètt' a.....mwin."D.Waro.

39.Posté par redoutable le 14/09/2016 22:13
28.Posté par kld le 14/09/2016 20:35
"robert didier devrait se rallier à Juppé , on serait tous d'accord pour une fois."

Pour une fois ce n'est pas une mauvaise idée même si Juppé a une tendance trop de chiraquie,une sorte de président de la complaisance, mais en pire.

38.Posté par AlexHugo le 14/09/2016 22:03
la primaire de la droite ne sera pas une campagne de revanche et de vengeance et quel que soit le résultat suite à cette élection, c'est de garder l'unité de la droite.
Je comprends tout à fait la décision de M. Didier Robert et le félicite pour la missive envoyée à M. Fillon.
C'est ce qui s'appelle de la transparence.

37.Posté par lady-didi-roberta le 14/09/2016 21:44
bah wé je retourne mon pantalon
apres avoir deja retourné ma veste
c est normal
j ai des ambitions
et nico m'a promis un passage a "danse avec les stars"

36.Posté par kersauson de (P.) le 14/09/2016 21:41
on sait pourquoi !!
le leche-bottes de l ile a une garantie de ministre si le nain passe ....

"J’aurais pu faire mien le diagnostic que vous portez sur la situation de La Réunion et la conclusion que vous en tirez sur la nécessité de confier davantage de responsabilités aux Réunionnais eux-mêmes", affirme Nicolas Sarkozy dans le courrier.

alors il en oublie vite ses amitiés

35.Posté par A mon avis le 14/09/2016 21:21
Le grand bal des faux-culs !

Triste exemple d'arrivisme en politique ! ...
Ces énergumènes politiques demandent encore qu'on leur fasse confiance ! ...

34.Posté par SEVERIN le 14/09/2016 21:20
Que de la belle hypocrisie,si les petits élus péi pouvaient se concentrer uniquement sur l'économie et sociale du peuple RÉUNIONNAIS(ES). Rendre un peu plus agréable la vie de notre peuple,se serait plus agréable que perdre son énergie a jouer au lèche cul a des têtes sans cervelle de nos petits petits leaders dirigeants minables de PARIS.
Mais non,on adore tellement l'apparence de ces cadres,qui se battent depuis 2 a 3ans déjà a la course a la présidentielle.Depuis tout ce temps,ils nous ont saouler et on continue a jouer au pantin derrière cette mascarade.Ah les petits D.O.M? SERONT,RESTERONT TOUJOURS LES DINDONS DE LA FARCE DANS LE JEU DE NOS CHERS PETITS CHEFS BLANCS FRANÇAIS / VIVE LES BOUANAS BOUANAS,in yab des Yvelines

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales