Politique

D. Robert : "Le logement illustre la politique de casse du Gouvernement"

Didier Robert commente, dans un communiqué, la question du logement et la politique menée par le Gouvernement en la matière.


"Depuis 2012, les annonces du Gouvernement se multiplient sur la politique du Logement. La réalité est inquiétante et ne peut être passée sous silence : l'objectif du Gouvernement de construire 500.000 logements par an n'est pas atteint et les mesures assassines impactent directement les plus fragiles sans aucune réaction des parlementaires de gauche", indique Didier Robert ce jeudi. 

Le dernier projet de loi de finances a acté la suppression des aides à la location-accession qui permettaient aux personnes les moins aisées d’accéder à la propriété de leur logement.

Le sénateur et président de Région rappelle : "Au Sénat nous nous sommes opposés à cette disposition et l'avons supprimée, cette mesure injuste a été réintroduite par la majorité socialiste à l’Assemblée Nationale."

Didier Robert qualifie d"insupportable" le recul  du Gouvernement PS à La Réunion. "A La Réunion, la diminution des aides de l’Etat sur le foncier (FRAFU) et la diminution de 10 millions d’euros de la Ligne Budgétaire Unique, qui finance le logement social, sont un véritable coup dur, à la fois pour les familles, et les entreprises", ajoute-t-il.

Pour Didier Robert, il s'agit d'"une attitude qui révèle encore une fois le double discours du Gouvernement".

Il poursuit : "Au niveau local, les collectivités subissent les baisses de dotations de l’État. En tant que Président de Région, j'ai pris mes responsabilités en portant, au-delà de nos champs de compétence, un plan d'action pour ne pas mettre le territoire dans une situation catastrophique".

"L'exemple du logement est très illustratif et très systématique de la politique de casse du Gouvernement. J'ai de nouveau interpellé la Ministre des Outre-Mer sur la position de l’État sur cette question essentielle du logement à La Réunion en lui rappelant l'intervention de la Région :

- La mise en place dès 2010 un Plan de Relance aux Communes (de 300 M€) pour relancer l'activité dans le BTP,

- La signature avec l'Etat d'un protocole (en 2012) pour abonder le FRAFU Aménagement à vocation sociale à hauteur d'environ 22 M€ pour 2 000 logements sociaux.

Par ailleurs, la Région a décidé d'intervenir en garantie d'emprunt avec la CDC à hauteur de 7,5 %. A fin 2014 c'est un volume de prêt de 164 M€ qui aura été garanti pour produire 1 600 logements.

Plus que jamais il est primordial, alors que le foncier se raréfie, de favoriser d’une part la rénovation des logements par des investissements gouvernementaux adaptés, et d’autre part d’avoir une politique véritablement incitative pour permettre l’accession à la propriété au plus grand nombre. Le Gouvernement ne peut se défausser sur ces questions et tromper les Réunionnais
."
Jeudi 26 Mars 2015 - 11:31
Lu 1119 fois




1.Posté par Mattis le 26/03/2015 11:43
Il est grand temps de sanctionner le gvt PS qui mène une véritable politique de casse sociale en défaveur des classes moyennes et des petites gens ! Dimanche 29 mars sortons les candidats qui soutiennent le pouvoir socialiste !

2.Posté par GIRONDIN le 26/03/2015 11:52 (depuis mobile)
Oui notre sénateur DIDIER il faut denoncer tout ça, merci ..tu es efficace et impliqué dans la tâche.
Sénateur depuis juillet 2014 soit 9 mois=
-5 semaines d''activité
-6 présences en commission
-3 interventions
C''est ça défendre la Réunion.

3.Posté par SOS le 26/03/2015 11:59
Vérité Aucune réaction des parlementaires de gauche" oui la politique actuelle faire venir des familles entiers est les entasser dans des maisons insalubre est qui paye des prix fort, bien sure avec l'argent de l 'état

4.Posté par JORI le 26/03/2015 12:13
"'objectif du Gouvernement de construire 500.000 logements par an n'est pas atteint ", encore un qui n'a rien compris!!. Notre super cumulard D.Robert pensait il vraiment qu'il s'agissait de 500.000 logements par an à la Réunion????. Puisque notre super cumulard D.Robert semble très prolixe dés qu'il s'agit de la gauche, peut il me rappeler pourquoi ses amis de droite arrivés au pouvoir en 2007 avaient supprimé la dotation de continuité territoriale, pourquoi, par exemple, lui même à fait voter un amendement pour réduire le budget du RSMA, quelle était la politique du logement à la Réunion entre 2007 et 2012 et pourquoi pense t il que ses amis revenant au pouvoir augmenteraient les dotations aux collectivités???.

5.Posté par Katy le 26/03/2015 12:31
La situation du logement à la Réunion est catastrophique, si l'Etat se désengage en réduisant les crédits qui sont allouès et en plus en supprimant les aides à la location accession pour les classes dites moyennes, nous ne pouvons l'accepter.
En plus d'autres diminutions tels que la LBU, la dotation de l'état aux collectivités ne font qu'aggraver la situation actuelle. Il faut admettre que cela ne participe pas à une réelle politique de développement en direction du Logement pour notre île , notre département .
Nous devons sanctionner cette politique menée par le gouvernement actuel.

6.Posté par Passi974 le 26/03/2015 12:31
De l'omniprésence médiatique.... il n'y aurait pas des élections dans l'air.... tous les jours un commentaire à faire.....

7.Posté par Marianne le 26/03/2015 12:50
Monsieur Le Président, vous êtes un Homme intelligent, un très grand travailleur, vous alertez certes,c'est très bien mais comment discutez avec une Ministre qui est sourde face à votre discours, c'est une dame bornée qui ne se préoccupe que des Antilles et encore , cette Ministre n'a plus sa place dans un Gouvernement. Que le Président Hollande vous donne la place de la Ministre des Outre-Mers, vous y serez meilleur , 300 fois meilleur qu'elle, j'en suis certaine. Continuez votre combat.

8.Posté par bouboul974 le 26/03/2015 13:11
Mais qu'a t-il fait lui pendant son mandat de député????? avec SON gouvernement c'est bien celui d'avant qui à bloquer les subvention , il commence à avoir la mémoire courte le ROBERT

9.Posté par Tek Tek le 26/03/2015 13:23
La Droite veut tromper à nouveau :: ils sont où les logements sociaux qu'ils auraient dû créer lorsqu'ils étaient au pouvoir ? Dider Robert lui-meme quand il était au Tampon préférait payer une amende que de construire des logements sociaux.
Toute cette désinformation et cette irresponsabilité sont notoires chez ces politiciens de droite. Pffffffffff !

10.Posté par JORI le 26/03/2015 14:04
5.Posté par Katy le 26/03/2015 12:31
Croyez vous sincèrement que votre super cumulard D.Robert et sa N.Dindar vont augmenter toutes les dotations aux collectivités. Quelle naïve vous faites!!!

11.Posté par Palaeksa le 26/03/2015 14:14
Il est gonflé le Robert...

Je cite le rapport du Sénat (http://www.senat.fr/commission/fin/pjlf2015/np/np31/np319.html) rédigé par Philippe Dallier (sénateur UMP de Seine Saint-Denis: http://www.senat.fr/senateur/dallier_philippe04086q.html ) sur le sujet:

"Le nombre de bénéficiaires d'aides personnelles à l'accession a fortement décru, passant de 680 000 en 2006 à 494 000 en 2013, soit une baisse de 27 %. Le taux de diffusion des aides personnelles parmi les propriétaires est ainsi passé de 17,1 % en 2000 à 10,1 % en 2012."

En d'autres termes, le gouvernement a décidé de s'appuyer sur un autre dispositif qu'il estime plus efficace et qu'il a renforcé. Dans le même temps, l'UMP de Didier Robert quand elle était au pouvoir avait elle même diminué ces aides à l'accession d'un quart en 7 ans. Plus hypocrite tu meurs...

Notez que si Dallier propose de revenir sur la proposition du gouvernement ce n'est pas tant parce qu'il conteste la stratégie (reconcentration des aides sur l'éco PTZ qui a, lui, été étendu) que parce qu'il propose d'en rediscuter à la loi de finances suivante pour proposer une réforme plus large.

Peut-être que si Didier Robert était plus souvent au Sénat, il pourrait se tenir au courant de ce que proposent et défendent ses collègues sénateurs...

12.Posté par claude le 26/03/2015 15:00
Il est encore temps de lancer un message fort à ce gouvernement en le sanctionnant au second tour des échéances départementales ! votons en masse pour l'union de la droite.

13.Posté par yes le 26/03/2015 15:02
Au moins Didier Robert se penche sur un problème qui atteint les réunionnais subissant un contexte de privation de leurs droits; pas comme le PS qui s'interroge sur les jours fériés !

14.Posté par jeannot le 26/03/2015 15:04
Didier Robert fait des choix de raison ! Continuez à prendre vos responsabilités envers le peuple.LA sanction au PS arrive

15.Posté par GIRONDIN le 26/03/2015 15:05 (depuis mobile)
@11
Merci
Rappelons qu'il était à l'époque(notre démissionnaire de: la mairie du Tampon, du CA de l'hôpital de St Pierre, de l'assemblée national, de AIR AUSTRAL) conseiller national UMP et membre du comité politique national.

16.Posté par GIRONDIN le 26/03/2015 15:37 (depuis mobile)
@11
Merci
Rappelons qu''il était à l''époque(notre démissionnaire de: la mairie du Tampon, du CA de l''hôpital de St Pierre, de l''assemblée national, de AIR AUSTRAL) conseiller national UMP et membre du comité politique national.

17.Posté par JORI le 26/03/2015 15:43
12.Posté par claude le 26/03/2015 15:00
Et vous, pensez qu'en élisant des candidats de droite, tout ira mieux à la Réunion???. Je suis sur que vous n'aviez même pas percuté que N.Dindar présidente sortante était déjà de droite!!!. Vous faites partie de ceux qui croient que la droite au pouvoir elle augmenterait toutes les dotations à destination des collectivités. Un naïf de plus!!.

18.Posté par JORI le 26/03/2015 15:46
13.Posté par yes le 26/03/2015 15:02
"Au moins Didier Robert se penche sur un problème qui atteint les réunionnais subissant un contexte de privation de leurs droits", un contexte de privation qui n'était pas exercé sous le mandat de ses amis de 2007 à 2012????.

19.Posté par JORI le 26/03/2015 15:48
14.Posté par jeannot le 26/03/2015 15:04
"Didier Robert fait des choix de raison !" et lesquels????. A moins que cela ne soit qu'une de vos phrases parmi tant d'autres balancée comme cela!!!.

20.Posté par Palaeksa le 26/03/2015 16:41
13. Vraiment? Alors qu'il explique exactement son opinion sur le plan d'économies avancé par son parti politique et son impact sur les Réunionnais les plus fragiles. Rappelons que la droite propose un plan d'austérité de 110 milliards supplémentaires. Où trouveront ils cet argent sinon chez les plus pauvres, sinon dans notre poche, sachant que dans le même temps ils proposent de diminuer les impôts? Vous avez 50% de la population qui ne paie pas d'impôts. Ce sont ces 50% qui ne verront pas de baisse de leur imposition mais qui verront cette baisse d'au moins 110 milliards des dépenses! Elle est là la vérité du programme de la droite! C'est ça leur plan, soutenu à La Réunion par Didier Robert! 110 milliards de moins dans la poche des pauvres pour combien de plus dans la poche des riches avec des baisses fiscales?

21.Posté par S2P2 le 26/03/2015 17:11
Et qui a cassé la dynamique avec en août 2011 une nouvelle réforme à l'emporte pièce décriée par l'ensemble de la profession, sur la taxation des plus values entraînant dès février une baisse de 880 000 transactions à 660 000 avec en corrélation de l'offre trop disponible une conséquence sur la construction de logement. Inconséquent personnage avec son clone réunionnais percevant 8000/mois d'une émanation d'un conseil pour lequel il était déjà rémunéré. Et cela se permet de l'ouvrir sur le sujet ! Ubuesque

22.Posté par Frigidaire le 26/03/2015 17:52
Eh OUI C'est cela le PS il fait croire que c'est le patronat, les grosses entreprises etc. qui font la pluies et le beau temps. On voit que c'est bien de donner "le cap" comme dit l'autre marrant, mais sans argent "le cap" c'est le bout de son nez.

Les charmantes pom-pom girls députés pourquoi elles toussent ? Pourtant elles ont voté pour donc elles savent qu'il y a trop de travail à la Réunion, elles savent qu'il y a trop de logements à la Réunion, elles savent que les entreprises sont des profiteurs d'où le nombre de liquidation.

Heureusement que l'on construit beaucoup en béton car avec TEK TEK nous n'aurions plus de toit depuis longtemps. Il est bien de dire c'est mon prédécesseurs mais celui qui a diminué la LBU c'est HOLLANDE (le pauvre VALLS ne fait que dire oui oui comme nos pom-pom girls) celui qui a supprimer la défiscalisation des logements primo accédants (seul moyen pour les bailleurs sociaux pour s'en sortir) c'est toujours HOLLANDE.

A QUAND EN UNE DES JOURNAUX ON ANNONCERA CLAIREMENT QUE DEPUIS L'ELECTION DE HOLLANDE LES AIDES POUR LE LOGEMENT TOUT CONFONDU A BAISSE DE 20 % ?

23.Posté par Palaeksa le 26/03/2015 19:08
22. C'est faux, et pour le voir il suffit d'aller voir la loi de finances. Ce qu'on appelle LBU dans les Outre-mer, c'est en réalité la partie "logement" du ministère en crédits de paiement, c'est à dire ce que l'Etat consent à dépenser sur l'année. On peut aisément, sur le site performance-publique.gouv.fr, isoler cette ligne:

Dans la loi de finances pour 2012: http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/sites/performance_publique/files/farandole/ressources/2012/pap/html/DBGPGMPRESCREDPGM123.htm

Et dans la loi de finances pour 2015: http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/sites/performance_publique/files/farandole/ressources/2015/pap/html/DBGPGMPRESCREDPGM123.htm

Or que voit on? En 2012, l'Etat via la LBU dépensait 215 600 000 euros dans le logement en Outre-mer. En 2015, il va dépenser 243 688 461 euros. Loin d'une baisse de la LBU, il s'agit en réalité d'une augmentation.

Quant à dire que les socialistes ont supprimé l'aide à la primo accession, c'est faux. Celle ci existe toujours au 3 bis de l'article 199 undecies A du code des impôts (ici, si vous vous y perdez: http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000030072005&cidTexte=LEGITEXT000006069577&dateTexte=20150326&oldAction=rechCodeArticle&fastReqId=966105258&nbResultRech=1 ). Celle ci est effectivement prévue comme s'éteignant en 2017 mais il faut rappeler que dès le départ la LODEOM devait s'éteindre en 2006 et que c'est en 2005 qu'elle a été prolongée jusqu'en 2017. Et il reste encore deux ans aux socialistes pour étendre sa durée de vie.

Enfin, j'aimerais bien savoir d'où vous tirez votre chiffre de baisse de 20%. Comme démontré, c'est faux sur la LBU. Et les documents de politique transversale ne "voient" que jusqu'à 2013.

Ca m'a l'air d'une belle brochette de conneries, votre post, quand même.

24.Posté par quentin le 27/03/2015 11:55
Le logement est de la compétence de l'Etat.
Didier Robert tire encore une fois sur la sonnette d'alarme.
Qu'à le PS pour se défendre face à son incurie, sa persistante volonté de laisser les choses se faire !
Une bande d'incompétents !

25.Posté par maman974 le 27/03/2015 14:24
la casse sociale se poursuit avec la gauche.
ils veulent a présent nous enlever nos allocations logement !
c'est inadmissible. Ce sont toujours les meme qui trinquent !
il y en a marre.

A droite toute !

26.Posté par Mireille POLLUX le 30/03/2015 17:22
A part réclamer des aides aux logements c'est tout ce qu'ils savent faire en politique et que cela soit des politiciens de droite ou de gauche, mais lorsqu'on parle de développement économique ils ne tiennent pas compte parce qu'ils ne trouvent pas leurs intérêts!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales