Politique

Cyrille Hamilcaro souhaite "interdire le droit de grève dans ces entreprises"

Cyrille Hamilcaro, conseiller général, publie un communiqué dans lequel il qualifie l'attitude des agents gréviste de la Séchilienne-Sidec "au mieux de désinvolture au pire de crime". Il demande "la nationalisation des services publics de l'eau et de l'énergie à La Réunion" ou "une loi interdisant le droit de grève dans ces entreprises". Voici son communiqué :


Cyrille Hamilcaro souhaite "interdire le droit de grève dans ces entreprises"

Cette grève des employés des centrales thermiques ne serait pas condamnable en soi si ces salariés pouvaient prouver à tout le monde qu'ils sont les plus mal traités des travailleurs réunionnais. Je trouve leur mouvement scandaleux et indéfendable pour la bonne et simple raison qu'ils sont des nantis (en terme de rémunération, d'heures effectivement travaillées, de retraite...) comparés aux ouvriers et agents de maitrise ou cadres dans les entreprises réunionnaises.
 
De plus, mettre l'économie de l'île et la vie de certaines personnes (à assistance médicalisée à domicile) en danger de cette manière relève au mieux de la désinvolture, au pire du crime.
 
Nous sommes tous touchés par cette période de crise, mais cela ne doit pas nous conduire à accepter l'inacceptable. Que ceux qui ont commencé cette grève sachent la terminer, loin de tous péchés d'orgueil.
 
En tant qu'élu, j'appelle l'ensemble des élus à réfléchir sans tabous à l'une des orientations suivantes:
- demander la nationalisation des services publics de l'eau et de l'énergie à La Réunion
- demander le vote d'une loi interdisant le droit de grève dans ces entreprises gérant, à La Réunion, les deux éléments vitaux d'une société moderne : la distribution de l'eau et de l'électricité.

--

Cyrille HAMILCARO

Ancien Maire, Conseiller Municipal de Saint-Louis
Conseiller Général de La Réunion
Mardi 4 Janvier 2011 - 17:24
Lu 3000 fois




1.Posté par Trés cher Cyrille , reviens vite sur terre, notre terre créo le 04/01/2011 17:36
J'aimerai juste te dire de te rappeler les fondamentaux de la République, dont le droit de grève ! En revanche, je te propose de réfléchir sur l'incompétence de 97,23% des élus , le chiffre est précis, je te donnerai un jour mes sources ... Mais , trés cher Cyrille, il y a pire : c'est l'élu qui prends le sens du vent, et qui défend pour défendre, mais qui ne se doute pas qu'il mène un combat à contre vent ! Le vent, trés cher Cyrille, est celui de l'égalité de TOUS les citoyens dans la République. Il n'y a pas de bons et de mauvais enfants de la République. Si l'on considère X % de surrénumération pour certains travailleurs, ce X doit s'appliquer à toutes et à tous. C'est ce qu'attendent mes frères réunionnais. Merci de ta patience pour la lecture de ces quelques mots ! Bonne année à toi.

2.Posté par Didier le 04/01/2011 17:42
Des paroles en l'air encore une fois ^^, mais bon de ce monsieur là fallait s'y attendre ^^, Interdire non ^^ c'est pas possible , mais proposer l'instauration d'un service minimum lors des gréves, ah ca je dis oui ^^.

3.Posté par noe974 le 04/01/2011 17:55
Cyrille Hamilcaro se réveille , qu'il aille s'occuper de St Louis ; s'il a encore de la côte .

Il se croit Calife à la place du Calife !

Belle promotion mais en rêve !

Mais il a raison et je le félicite (voir mes propositions "GREVE" dans le courriers des lecteurs) :

Pour certains secteurs , comme la production d’énergie (raffineries , électricité , gaz …) , les transports divers (trains , métros , routiers …) , les services publiques (écoles …) , les grèves affectent le bien-être , la sécurité d’un très grand nombre de personnes .

Ces grèves , ne doit-on pas les règlementer plus sévèrement ?

-Ou tout simplement les interdire ?

4.Posté par Zean Bérick le 04/01/2011 17:59
Bien dit ! Cependant, un conseil : demande à tes amis Didier Robert et René-Paul Victoria d'intervenir à l'Assemblée Nationale, à moins que les poches soient trop lourde actuellement (le cumul pèse à un moment donné) ! En effet, il ne faudra pas compter sur les élu CGTR : BELLO, FRUTEAU, LEBRETON pour intervenir...

5.Posté par Zkaèl le 04/01/2011 18:05
zkael
"... Il demande "la nationalisation des services publics de l'eau et de l'énergie à La Réunion ..."

Pourquoi pas ? Pourquoi à La Réunion et pas dans toute la France ... la bas son bann kamarad i préfèr déplume le morso !!!
Halmicaro la nu indépandantis ou koué ?
Di ali mand son kamarad Jean-Paul Virapoullé pokoué sra pa posib nasionaliz dolo ek kouran isi Larénion !!!
Mintnan i fo savoir sat li vé ... rès fransé ou biyn sa mèt dobout in léta rénioné po nasionaliz toute ... dolo, kouran ...
Disons ou la koz dan vide po fé lintérésan ... akoz ou voi domoun lé pa kontan, akoz ou voi domoun i riskab sand dann shomin ...

6.Posté par edoardo974 le 04/01/2011 18:16
Chère Monsieur Hamillcaro,
en effets aucun élu ne s'occupe du cas actuelle
Claude poivreau absent. Il n'y a pas besoin de faire de grands discourts
Nous faisons tous partie de cette population
Il faut bouger
NERI Sylvain

7.Posté par David le 04/01/2011 18:36
Ah, ah...quand y'a le bordel, on voit souvent nos politiques en première ligne dans les manifs. Et là, il est pas content ? Il a pas le courant à la case ou quoi ?

8.Posté par Julien le 04/01/2011 19:09
Ce n'est pas le droit de grève qu'il faut enlever, mais bien celui de vote ou de se présenter à un suffrage quand on a eu des dém^lés avec la justice, celà pour les élus quel que soit leur bord. A méditer Monsieur et les autres magouilleurs.

9.Posté par noe974 le 04/01/2011 19:16
Cessez de mettre tous les conflits sur le dos des élus et de notre Président de la République .

C'est la CGTR affiliée au PCR qui casse l'économie de la Réunion . Ce n'est pas D Robert ou le Préfet ou M. Sarkosy .
C'est ridicule de penser de la sorte sous le coup de la colère .
On est dans un pays de droit et non dans une dictature (du prolétariat) !

10.Posté par Feroz le 04/01/2011 19:46
Etonnant quand même tout le monde s'est indigné de voir les politiques se taire et maintenant qu'il y en a un qui se manifeste on lui tombe dessus !
Ce qu'il propose me parait intéressant et mérite d'être pris en considération et discuté.
Je suis rarement d'accord avec les prises de position de M. Hamilcaro mais dans ce cas oui.

11.Posté par oXo le 04/01/2011 20:25
Et interdire HAMILCARO, c'est possible ??????????

12.Posté par Blaze le 04/01/2011 20:37
C'est ça Hamilcaro, interdisons le droit de grève, remettons en place le droit de cuissage (je me demande si ça s'est arrêté un jour?), rétablissons l'esclavage, la dîme, la gabelle, la roue, les potences, le piloris et j'en oublie...pour sur qu'ils nous em.....nt avec l'arrêt pur et simple des centrales, mais de là à vouloir interdire le droit de grève...c'est faire preuve de la plus dégueulasse démagogie. Que les grévistes puissent faire grève en respectant leur outil de travail et laissent ceux qui veulent bosser le faire en toute liberté, mais que l'on ne touche pas à ce droit fondamental que tant d'hommes et de femmes ont payé de leur vie.

13.Posté par XIII le 04/01/2011 20:42
Il n'est plus assez douillé votre bureau à la CASUD ou vous ne servez à rien si ce n'est encaisser le gros cheque chaque mois! Pffffffff

14.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 04/01/2011 20:46
1. Un droit n'est jamais absolu, ils sont notamment arbitrés entre eux. Notamment, l'intérêt général et l'ordre public, selon une jurisprudence constante et très ancienne, peuvent motiver des limitations des droits. Il n'y a donc rien d'anormal à interdire la grève dans des secteurs clés (ceci dit, une interdiction me paraît fort... Une limitation me paraît plus appropriée) . Ainsi, les militaires n'ont pas le droit de grève et l'on peut procéder à des réquisitions pour un service minimum dans certains secteurs capitaux.

15.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 04/01/2011 21:22
"la nationalisation des services publics de l'eau et de l'énergie à La Réunion"...
ca, de toutes façons, bien sure que OUI... il n'y a en fait rien qui justifie de les Privatiser, a part l'incompétence de services d'État qui, pour des raisons électoralistes pures, sont incapables de cadrer leurs effectifs, de les discipliner et de les responsabiliser... Voire de les licencier... quand c'est si facile, et parfois sans gène dans le privé (ce qui n'a jamais révolté quiconque du Public).

Il faut nous expliquer comment il est possible de rentabiliser une Entreprise dans le Privé sous prétexte que ce ne serait pas possible dans le public, sauf a défaut de poigne et de rigueur incompatible avec le statut de FONCTIONNAIRE D'ÉTAT... Et il faut bien reconnaitre que c'est vrai..
surtout si l'on considère les renoncements a restructurer les Institutions en totale dérive (Voire Justice, CAF, Préfecture, ...etc...)...

16.Posté par manu le 04/01/2011 21:28
Il croit que avec ce qu'il dit, la population sera derrière lui ! là, vraiment ExPTDR franchement..

Mais je suis bien désolé, la grève c'est un droit fondamental de notre pays et on ne pourra pas l'enlever pour quiconque que ce soit ! D'ailleurs je mets au défi celui qui veut faire appliquer ça parce que c'est aujourd'hui quasi impossible. Tout le monde a le droit de gréver dans notre pays peu importe les secteurs concernés.

Après, oui, il y a une manière de gréver où oui il faut revoir absolument !... c'est pas bien compliqué !! Il suffit de bon sens.. trouver des solutions où la sécurité des personnes n'est pas mise en danger, c'est parfaitement possible si on veut bien.


17.Posté par DGS le 04/01/2011 22:22
Droit de grève droit de coupure de courant non. La loi sur le transport et la fourniture d'énergie interdit les coupures de novembre à mars(période hivernale). Paradoxalement, aucun décret ne vient modifier cette loi.
Si le Préfet veut appliquer il n'a qu'à prendre un arrêté de mise en demeure à ces agents et en cas de refus , un arrêté de licenciement. C'est légal.
Il n'est pas normal que des milliers de gens soient importunés par une bande d'irréfléchis déjà surpayés et capricieux. Mais à bien y réfléchir c'est bien la CGTR d'aujourd'hui. Il est loin le temps des LEPINAY, DUBARD, et j'en passe, des syndicalistes censés et capables de faire avancer.
Aujourd'hui des gros nuls qui ne pensent qu' à leur personne.
Ceux qui mettent de côté la personnalité politique de M. HAMILCARO approuvent son post car dans le fond il a raison et il est le seul élu à s'être positionné pour la population. Bravo Monsieur.
Cà ne risque pas d'arriver à notre Maire, actuellement en vacances aux seychelles.

18.Posté par Jean Luc Hoareau le 04/01/2011 22:37
Le probleme des populo-démago, c'est qu'ils ne se rendent pas même pas compte de ce qu'ils disent. Demain, quand il y aura du jus, le vent soufflera dans l'autre sens et Hamilcaro sera pour le droit de grève, à la mairie de Saint-Louis par exemple (!)

19.Posté par saint-marien le 04/01/2011 22:43
Quand on voit ce qu'il a fait quand il était maire, endettement record de la commune, niveau des impôts, état de sa commune, on est en droit de se demander s'il réfléchit surtout que je ne vois pas comment il pourrait l'interdire..............

20.Posté par Mondi rue Joseph Bédier le 04/01/2011 22:56
HAMILCARO QUAND OU LA PERDE OUT POSTE DE MAIRE A ST LOUIS A SA OU LA GAGNE TRAVAIL.
N'est ce pas à la mairie du Tampon avec ton ami DIDIER ROBERT.
Et aujourd'hui"hui ou veut enlève le droit de grève aux salariés sachant que zot gramoun la bataille
Mi la honte pou ou

21.Posté par jumeau_974 le 04/01/2011 23:02
Il est curieux que les autres politiciens (Région, Dept, Députés, Sénateurs) ne se prononcent pas.
Quant à savoir s'il faut nationaliser l'eau et l'énergie à la Réunion, on ne l'a pas entendu quand la SRPP augmentait le prix de l'essence. Il est tellement facile de taper sur le petit et surtout de jeter de l'huile sur le feu (je suppose qu'il est candidat à quelque chose ....).
Après avoir nationaliser, on fait quoi ? On met Surgine ou un autre copain pour diriger ? Dois-je vous rappeler la situation catastrophique de la SAPHIR ?
Cette fois-ci, on coupera l'eau, l'électricité qu'en période d'élection, ou que pour ceux qui ont mal votés. Ou mieux, on effacera les ardoises laissée par les partisans politiques ^^

22.Posté par Ha 1000 catastrophe le 05/01/2011 00:06
Hamilcaro appelé aussi Ha 1000 catastrophes.

On lui voit bien dans la peau d'un tyran = interdire le droit de grève et après ?

Il a encore perdu l'occasion de se taire.

23.Posté par bon sens le 05/01/2011 05:02
M. Hamilcaro pose le débat de la nationalisation des services publics de l'eau et de l'électricité à La Réunion. Je suis à 100% pour. J'attends d'avoir la position d'autres politiques sur ces sujets. Je crains fort de leur intérêt à en parler malgré leur importance vitale pour la population.

24.Posté par citoyen le 05/01/2011 06:32
Bravo à cet élu de prendre position (et les autres? et les autres syndicats? aux abonnés absents?), malgré son lourd passé judiciaire.

D'accord aussi sur le fait que cela ne doit pas concerner que la Réunion mais bien l'ensemble des industries gaz charbon électricité au plan national. Et aussi les transports au plan national et international.

Droit de grève, oui, mais priorité au corps social dans son ensemble qui doit continuer de fonctionner. Donc l'interdiction du droit de grève dans ces secteurs. Faut un minimum de bon sens et de cohérence quand même.

Quant à savoir s'il faut privatiser ou étatiser, c'est une question d'efficacité: je crains que l'étatisation n'entraîne des avantages salariaux peu compatibles avec la compétivitié nécessaire dans le domaine des énergies et des transports et empêche l'innovation ou l'initiative privée.

Ceci étant, je ne suis pas pour favoriser patronat et actionnaires et il faut un statut protecteur (corollaire de l'interdiction du droit de grève), oui, mais à moindre coût.

Et surtout de nouveaux partenaires (à la Réunion, c'est EDF et SE; et pas d'autres entreprises pour produire l'électricité? Pourquoi?)

Et si c'était l'occasion de relancer la production individuelle d'électricité (panneaux photovoltaiques, installations privées ...) à la Réunion avec revente à un coût intéressant à EDF au lieu de baisser ce coût?

J'attends en tous cas des pouvoirs publics qu'ils tirent vraiement les leçons de cette grève et proposent un "plan B" pertinent et efficace pour l'avenir (et non gérer la crise à court terme), car on voit bien les dangers du statu quo actuel ....

25.Posté par bouboul974 le 05/01/2011 06:36
"En tant qu'élu, j'appelle l'ensemble des élus à réfléchir sans tabous à l'une des orientations suivantes:
- demander la nationalisation des services publics de l'eau et de l'énergie à La Réunion
- demander le vote d'une loi interdisant le droit de grève dans ces entreprises gérant, à La Réunion, les deux éléments vitaux d'une société moderne : la distribution de l'eau et de l'électricité."
MAIS POUR QUIIL SE PREND cet enfant gâté certes prendre la population en otage est méprisable , mais INTERDIRE le DROIT DE GRÈVE c'est une erreur politique

26.Posté par ZanfanLaRényon le 05/01/2011 06:42
La droite qui veut nationaliser? Pas un peu démaguoge...
A mi konpran pi mi konpran pa koman la mori 'vann bon marshé...

27.Posté par Encore un démago le 05/01/2011 07:47
Encore un démago ce Hamilcaro. Et il en pense quoi des affaires judiciaires qui touchent les élus comme lui ? On devrait interdire ces "élus" de faire la politique aussi ?

Tortue y voit pas queue !

28.Posté par zarbi le 05/01/2011 08:12
et pourquoi une loi pour stopper l'adultère ????? (...)

29.Posté par Mort de rire le 05/01/2011 08:27
Mdrrrr

Avec Hamilcaro c'est l'hôpital qui se fout de la charité. Il a bu ou quoi ?
Avec les casseroles qu'il traîne Hamilcaro devrait avoir un peu plus de retenue. Mais il ne change pas à ce que l'on voit.

30.Posté par edoardo974 le 05/01/2011 08:57
Bon, maintenant c'est EDF qui si met.
Vu le chomage içi, et bien il faut tous les virer. Nous avons de jeunes intellectuels (REUNIONNAIS) capables de remplacer ces gens.
Monsieur le Prefet il faut intervenir
Puis arret causer sur Mr Hamillcaro ou Didier Robert. Ou est le PCR?vaut mieux qu'ils restent chez eux.
Cloclo ou sa il é

31.Posté par Un non saint louisien le 05/01/2011 09:02
Lorsque les élus de la République veulent supprimer les droits fondamentaux, c'est qu'ils se disent qu'il y a à gagner : l'entreprise fait 10 000 000 €uros de bénéfice en 2010. Cela lui permettrait de payer largement sa campagne ... mais là aussi, il y a des lois : les entreprises ne peuvent pas payer les campagnes politiques.
Ah, que c'est dur la vie dans une république ! Dommage que tout ne soit pas aussi simple qu'à Saint Louis : un maire roi, des ciotoyens vassaux qui se laissent acheter ...

Mais, attention, la République va changer et les profiteurs, menteurs, ... finiront par payer

32.Posté par bullitt974 le 05/01/2011 09:35
Que fait cette usurpateur dans le paysage politique réunionnais ?
y'a encore des citoyens qui votent pour ce genre de personnage ?
plus de 90% des politiques de l'ile incompétent, et celui la est dans le peloton de tête !!!
bouge pa nou arrive :)

33.Posté par Rolgin le 05/01/2011 10:03
Et si le bon peuple se posait des questions avec ce bel élu sur le droit de tous les pourris qui font 30% de gras sur l'alimentaire à la Réunion ? il n'y a pas de prise d'otage dans ce cas, c'est normal, c'est la sacro sainte loi de la liberté d'entreprendre. Et nous ptit colon, on doit fermer not bouche. Allez fé bou...lette pomme de terre zoizeau la vierge. Sort dans le fé noir.

34.Posté par fonker le 05/01/2011 10:23
Interdire un Droit ? trop fort le Cyril... trop fort ....
Peut-être fait-il allusion au "service minimum" ? Etat dans lequel semble être son cerveau...

35.Posté par A, Edouardo974 le 05/01/2011 11:10
Bande communistes l est sous oute couverture, ou la pas vu? Ben ou sent pas non plus?

36.Posté par ANONYME le 05/01/2011 11:49
cyril cyril! traiter les gens de criminel - là mi croit ke ou l'a parti trop loin là! la grève c'est un droit - mé avec ce ke ou l'a écrit plus haut l'a ou l'a aigri à moin - parce ke ma famille et moi nou l'a toujours voter po ou - me à l'é TERMINER! parce que c mon frère et ma soeur ke ou l'a maltraiter! alors aux prochaines élections: basta! la famille GASTRIN y votera pu po ou FINI - TERMINER!
en fin de compte ou c'est kelkun d'irrespectueux - vraiment l'est écoeurant!

37.Posté par DGS le 05/01/2011 13:07
Ah je suis révolté quand je vois dire que M. HAMILCARO a endetté sa commune. C'est certainement des gaucheux de Cloclo. Avec Hamilcaro, la ville était propre, les enfants de la cantine avaient à manger un repas équilibré, la commune avait plusieurs chantiers de travaux. Depuis 2008 , il n'y a plus de travaux communaux, et Cloclo a recruté 900 personnes. Alors les gens qui disent le contraire , venez me voir, je suis le DGS de ......., je leur montrerai des documents attestant de l'incapacité de M. HOAREAU et de sa clique(DGS? DGA , DRH, Juriste(il a un très bon qu'il a jeté et il recrute un autre).

38.Posté par jeff van de velde le 05/01/2011 16:18
DGS ?

on te lit beaucoup sur ce site à des heures ouvrables. C'est comme ça que tu justifies le salaire PRINCIER que tu touches, comme tes semblables à La Réunion?

Autre chose: si tu veux moucater des élus et avoir l'air de tout savoir à leur sujet, ça ne serait pas trop mal d'orthographier correctement leur patronyme...C'est Claude HOARAU et non HOAREAU.

Allez, va bosser, FEIGNASSE, au lieu de traîner sur Zinfos avec NOS IMPÔTS.

39.Posté par Un non saint louisien le 05/01/2011 17:53
De droite ou de gauche, lé du pareil au même !
Hamilcaro, Hoareau, l'un paye son mandat en achetant 800 personnes avec les impots de ses concitoyens, l'autre fait pareil avec 1200 !
Ce pourrait être du détournement de fond public avec enrichissement personnel (puisque les indemnités vont des contribuables qui paient 35% de plus dans les poches des élus). Voila une des raisons pourquoi ces pratiques sont réprimées par la loi.
Et voila où nous en sommes...
En démocratie, nous avons les politiques que nous méritons, mais, il serait bien que les Saint-Louisiens changent radicalement leurs politiques.

40.Posté par POURQUIVOTE-T-ON le 10/01/2011 12:08
post 36 - juste une mise au point : les affirmations de cette personne n'engagent qu'elle. A aucun moment, la famille s'est concertée pour décider de ne plus voter pour Cyrille. Et pourquoi, aurait-il fallu se concerter ? Nous sommes adultes, les opinions politiques des uns et des autres ne regardent qu'eux ; le droit de grève est une chose, la décision de voter (je ne dirai pas le droit de voter) pour tel candidat, en est une autre. Si Anonyme a décidé de ne plus accorder sa voix à ce monsieur, il ou elle en a tout à fait le droit. En tous cas, à aucun moment, la famille n'a eu son aval pour affirmer ses propos.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales