Politique

Cyrille Hamilcaro sera jugé demain

Cyrille Hamilcaro retourne demain devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Les faits reprochés remontent à sa mandature comme maire de Saint-Louis. Il est poursuivi pour détournement de fonds publics, prise illégale d’intérêts et délit de favoritisme.


Cyrille Hamilcaro sera jugé demain
 
A peine le procès "Surgine" terminé, procès pour lequel il a été condamné en première instance à cinq ans d’inéligibilité, Cyrille Hamilcaro retourne demain devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre. Cette fois, l’ancien maire de Saint-Louis est poursuivi pour détournement de fonds publics, prise illégale d’intérêts et délit de favoritisme. Les faits remontent à l’époque où Cyrille Hamilcaro était maire de Saint-Louis.

La première affaire date de 2002. A l’époque, le commune souhaite monter un projet de pépinière. Le maire signe alors un bail avec un exploitant agricole mais le montant du loyer payé par la commune est bien supérieur aux estimations du service des domaines. Ce dernier l'évalue à 90 euros alors que la municipalité a payé mensuellement plus de 1.000 euros. Dans cette affaire, Cyrille Hamilcaro est poursuivi pour détournement de fonds publics.

La seconde affaire date de 2004, elle concerne l’attribution d’un marché public pour l’aménagement du chemin Pièce-Louise. Cyrille Hamilcaro aurait délibérément préféré une entreprise malgré l’avis de la commission d’appel d’offres qui recommandait de confier le marché à une autre société. Ici, l’ancien maire de Saint-Louis est poursuivi pour délit de favoritisme.

Enfin, en 2008, Cyrille Hamilcaro vend sa maison à Saint-Louis. Conformément à la loi, la mairie est susceptible de préempter ce bien mais celle-ci ne s’oppose pas à la vente. A l’époque, c’est Cyrille Hamilcaro lui-même et un de ses adjoints qui signent le document. L’affaire ressort en 2009 lorsque Claude Hoarau reprend la mairie. Dans ce dossier, Cyrille Hamilcaro est poursuivi pour prise illégale d’intérêts.

Dans ces trois affaires, la ville de Saint-Louis s’est constituée partie civile.
Mercredi 31 Août 2011 - 12:08
Lilian Cornu
Lu 1575 fois




1.Posté par Raz le bol de riz le 31/08/2011 15:03
-----------;) poursuivi pour détournement de fonds publics, prise illégale d’intérêts et délit de favoritisme.

Bravo Mr Hamilcaro......champion de la casserole 2011!!!!!!











2.Posté par noe le 31/08/2011 15:22
Naguère il accusait le rectorat et les syndicats de jouer " au poker menteur" avec les élèves , ce sera son tour d'être accusé de plein de délits (détournements , prise illégale d'intérêt et plus encore ) ..

La roue de la justice tourne inlassablement et frappe de son glaive les élus malhonnêtes , arrangeants ...

3.Posté par justedubonsens le 31/08/2011 15:24
On peut se demander comment celui-là et l'autre arrivent à s'en sortir avec les frais d'avocat que cela doit leur coûter. Ou alors ils avaient prévu de grosses économies en conséquence. Pauvres St Louisiens vous êtes gâtés avec vos élus ! C'est décidément cette vallée qui est maudite car en montant un peu plus haut, Cilaos c'est également Clochemerle avec les "cousins ennemis" bien que la situation semble plus calme depuis quelques temps là-haut. peut-être le frais de l'hiver austral !

4.Posté par jeanrené le 31/08/2011 17:16
et je suppose que si la justice le condamne il dira encore que c'est parce que celle-ci a une couleur !...

5.Posté par ALEXANDRA le 31/08/2011 17:39
la justice doit faire son travail aussi bien pour lui que pour le maire actuel

6.Posté par coco le 01/09/2011 10:39


son avocate est nulle !! allez encore tu trafique

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales