Courrier des lecteurs

Crise requin : Questions à Monsieur JB Galves

Lundi 6 Octobre 2014 - 10:22

Merci à Monsieur Jb Galves, porte parole d'un collectif d'associations dites environnementales, de se soucier du sort et du bien-être :
- des requins (qu'il a tué pendant des décennies),
- et depuis peu des baleines,
qui tous deux n'ont d'autres solutions (récentes) que d'évoluer dans une zone minuscule au plus près de nos côtes.
 
Dans cette minuscule zone d'évolution, que doit-on penser de tous les ancrages à plongée, et tous les corps morts reliés à une bouée? Mais aussi que penser des bouées de la réserve et autres stations de mesures, d'écoutes... ?
 
Puisque l'on parle de la gêne des baleines à la côte... il me semble qu'une drumline est exactement la même chose d'une bouée de plongée, si ce n'est qu'il y a un appât au bout (quoi qu'en plongée dans certains cas aussi...).
Le risque est donc le même avec n'importe quelle type de bouée amarrée à un corps mort... et de nombreux cas devraient etre documentés.
 
Ou alors, ce n'est non pas un problème de maillage avec le cordage et l'ancrage de la bouée mais un problème d'hameçons dangereux, et dans ce cas là il semblerait bien étrange qu'une baleine se nourrissant de minuscules organismes puisse venir mordre un appât, là aussi divers exemples devraient exister.
 
Et si elle s'y frottait vigoureusement, il semble aussi étrange qu'un hameçon de type circle hook, de par sa forme spéciale puisse "accrocher" une peau de plusieurs centimètres d'épaisseur...
Auquel cas si vraiment, mais alors vraiment, cela concernait la première baleine à bosse carnassière au monde et qu'elle décidait de tourner durant une heure en s'enroulant autour du bout et que finalement celui-ci s'emmêlait à la baleine ; la smart drum line permettrait de donner immédiatement l’alerte et d'organiser une intervention. Vous en connaissez le principe.
 
Et si cette incroyable baleine existe, alors espérons qu'elle aura l'idée de venir faire effectivement cela sur une des smart-drumlines car au moins les services compétents seront prévenus immédiatement et pourront s'organiser, en opposition au fait que si elle venait se frotter à une bouée de plongée située à peine plus loin ; là personne ne pourrait intervenir suffisamment vite car malheureusement l’alerte ne viendrait que bien trop tard....
 
Et quand bien même, si cet épisode aussi exceptionnel qu'improbable venait à se produire, faudrait-il remettre en question la protection d'une île entière face à la mort "possible" mais très peu probable d'une seule baleine? Mammifères bien plus menacés par le trafic maritime et les collisions qui elles, sont légions, surtout dans notre océan indien, véritable plaque tournante du trafic maritime.
 
De plus, quid de la prédation des requins sur les baleineaux à la côte, avec "l'augmentation de la compétitions inter-espèces entre les différents requins, cette concurrence pouvant générer une exacerbation de l'agressivité des requins et donc, au final, une recrudescence des attaques" soulignée par le directeur du programme de l'étude CHARC ?
Quand on sait qu'il y a une augmentation de la fréquentation à la côte de ces deux grandes espèces de requins autour de nos récifs, et plutôt que de crier au loup après un corps mort relié à une bouée comme bien d'autres de partout, en se basant sur un incident arrivé au large une fois en 20 ans... (et très très peu recensé ailleurs), le danger, à l'heure actuelle, ne serait est-il pas surtout celui de l'attaque d'un baleineau, puisque des observations de requins bouledogues dans les parages de baleines ont été réalisées et que le requin tigre est sans conteste un grand prédateur de baleineaux?
D'ailleurs les long-liners, et autres type de pêches dites destructives n'ont, dans leur prise accessoire jamais attrapée de baleines !... si ce n'est l'observation faite il y a deux mois d'une baleine trainant une bouée de longline étrangère et jugée sans gravité par les spécialistes... baleine qui d'ailleurs a du se décrocher d'elle même puisque elle n'a jamais été revue, alors que les cétacés restent là quelques jours au minimum. D'ailleurs, pourquoi n'a-t-on rien d'autre qu'une photo prise de loin...? Alors qu'on sait bien que lors des sorties baleines, les gens sont "armés jusqu'au cou" de Go Pro, APN, Réflexes, Smartphones, etc... et que beaucoup se seraient jetés à l'eau pour ramener des images exclusives. Comment expliquez-vous le fait qu' aucune vidéo, aucune image subaquatique n'ait été ramenée?
 
Par contre effectivement des captures malheureuses de baleines ont eu lieu avec l'utilisation de filets de protection de type maillant... mais ici il n'y en a pas.
 
Ainsi, doit-on démonter TOUTES les bouées qui trainent de partout, et interdire TOUTE circulation dans "la minuscule zone d'évolution des baleines et baleineaux"?
 
Allez-vous militer pour interdire les plongées baleines (embarcations à moteur (polluant)), les attroupements de bateaux pour les observer dans le non respect de la charte d'approche, les travaux de la route du littoral, le projet de hub pour le grand port maritime (avec un accroissement du trafic de porte-conteneurs et un plus grand risque de collisions), le projet de clim marine de Saint-Denis, ... ?"
 
https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10152481711044671&set=gm.709008692516524&type=1
Lu 977 fois



1.Posté par les eponges empechent les fleuves de faire deborder la mer le 06/10/2014 13:26

j'ai lu que debut avant de zapper. C'est des arguments du niveau d'un marmaille de 12 ans qui va chez l'orthophoniste et en difficulté scolaire.

debranche ton smartphone et ta tablette ca permettra a ton neurone d'etre stimulé

2.Posté par bovis le 06/10/2014 17:50

les requin ca fait peur au touriste......

3.Posté par KLD le 06/10/2014 18:56

Ce type en veut manifestement à M. Galves , à par cela , rien de nouveau sous le soleil , les memes blabla .....

4.Posté par Nono le 06/10/2014 19:34

Je trouve au contraire que cela remet en place les perspectives de certains. La lune, le doigt, tout ça....

5.Posté par KLD le 06/10/2014 21:08

Effectivement , nono, l'idiot regarde la lune mais pas le doigt (ou l'inverse , je sais plus ..)

6.Posté par Feelgood le 06/10/2014 22:36


On attend patiemment vos contre-arguments de marmailles de plus de 12 ans en pleine réussite scolaire.

7.Posté par JB Galves le 06/10/2014 23:07

What else ?

8.Posté par greenshit le 06/10/2014 23:16

@ les eponges empechent les fleuves de faire deborder la mer.
"
'ai lu que debut avant de zapper. C'est des arguments du niveau d'un marmaille de 12 ans qui va chez l'orthophoniste et en difficulté scolaire.

debranche ton smartphone et ta tablette ca permettra a ton neurone d'etre stimulé"

argumentaire imparable lol.
dan ton ka faudra débranché un peu plus que le smartphone.

9.Posté par duchemole le 06/10/2014 23:35

et bien la bande à Galvès et autres écolos ou sont vos arguments. Bien ils n'en ont pas car leurs histoires font rire tout le monde et n'est fondé sur rien, allez du vent.

10.Posté par Nico le 07/10/2014 00:01

Merci Feelgood!

11.Posté par TataYoyo le 07/10/2014 01:04

On commence à se rendre compte un peu partout comment marche la crise requin ou plutôt sa gestion depuis un moment...
D'un côté "les usagers de la mer" avec un combat noble pour la réappropriation du nautisme pour la Réunion,
D'un autre côté des gens fanatisés qui adorent le requin comme le veau d'or (ou la vache à lait) et qui sont prêts à tuer l'île pour cela... Souvent avec des intérêts personnels derrière...

Mais quand on gratte un peu plus et qu'on commence à rencontrer des gens pris dans cette crise, on se rencontre qu'il y a un troisième camp: Ceux qui estiment avoir la solution, qui sont dans les associations et qui seraient prêt à tuer père et mère pour sauver la Réunion.

On peut se demander si il y a encore là-dedans quelque chose de raisonnable.
Les gens qui passent leur vie à critiquer les extrémistes... en sont devenus tout aussi extrême au bout du compte.
Le serpent qui se mort la queue ! Avec en fond, des batailles politiques.
Qui profite de cela ? Les surfeurs ? Les baigneurs ? Les réunionnais ???
Quand on veut se faire expliquer la crise avec telle ou telle personne d'un bord ou d'un autre, on en vient à un constat effarant !!!
Des extrémistes qui veulent garder le monopole de la crise... Pris dans une sombre spirale.
Tous ceux qui ne sont pas d'accord sont des obstacles à éliminer.
Et gare aux pressions mises en place !! Entre potes, ils se tirent dans les pattes en utilisant des gens comme projectiles: leurs adhérants scotchés pour certains à leurs "sauveurs" comme dans une secte...

Et derrière, en bon politique, ils promettent "une sortie de crise" un peu comme certains promettent la fin de la crise économique....
il faut avouer qu'en fins dictateurs, les dirigeants ont enfin trouvé leurs maîtres !

Avec la bonne cause en guise d'excuse, on envoie les gens au casse-pipe !!!
Ah mettez-nous en l'air, mais n'oubliez pas: c'est pour la bonne cause !!!
Ils sont forts ces dictateurs...
En attendant, pendant leur bataille de cape et d'épée entre requins à deux pattes de terre, des gamins vont à l'eau en leur faisant confiance... C'est les requins qui vont être contents !! Enfin... Entre requins des mers et requins de terre, on se comprend !

Au fait: oubliez tout ce que je viens de vous dire où je vais devoir vous tuer... Il parait...

12.Posté par JB Galves le 07/10/2014 01:08

coincidence , de belles images à 2minutes 04 d'un cétacé pris dans une drum line , sur la video teaser de la nouvelle gopro 4 ,sortie il y a quelques jours

http://www.rtl.fr/culture/web-high-tech/video-gopro-hero-4-trois-nouveaux-modeles-de-cameras-aux-prix-tres-differents-7774589338

13.Posté par stephanie girard le 07/10/2014 08:49

Entendu au CO4R sur ce Monsieur Galves :

"Galves aboit, la caravane passe ..."

C'est tellement vrai !

14.Posté par thierry pleureuse le 07/10/2014 09:10

pas la peine de lui poser autant de question, une seul suffit pour le faire taire :
Mr Galves, combien y a t il d'adhérents dans votre association ???

MDR

15.Posté par @ 8 et 9 le 07/10/2014 09:24

ce celui ki dit kilé
nananèreu

16.Posté par Top article le 07/10/2014 10:22

Excellent papier très bien argumenté et qui se lit avec facilité.

Écriture fluide, propos clair : seul les abrutis d'animalistes n'ont pas compris et/ou pas lu.

Bravo !

17.Posté par bovis le 07/10/2014 12:04

ils est temps que derive finenciere soit mis au grand jour de gauche comme de droite les subvention vont directement dans la poche des gros blanc.......

18.Posté par Hug salami le 07/10/2014 13:46

L'humanisme est une très belle philosophie mais ses limites sont aujourd'hui malheureusement atteintes : La terre a perdu la moitié de ses espèces sauvages en 40 ans ....A cause de qui ? devinez ....

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/09/30/la-terre-a-perdu-la-moitie-de-ses-populations-d-especes-sauvages-en-quarante-ans_4496200_3244.html

19.Posté par Feelgood le 07/10/2014 14:15

@Post 12 :

◾Coïncidence : Rencontre fortuite de circonstances ; événements qui se produisent en même temps.



Comment pouvez-vous affirmer que l'évènement s'est produit localement? Quelles sont vos preuves? A part une photo de surface où on voit une baleine à côté d'une bouée de type longline.

Alors qu'on sait pertinemment que lors des sorties baleines, les gens sont "armés jusqu'au cou" de Go Pro, APN, Réflexes, Smartphones, etc..., que les batteries sont pleines, et que de plus beaucoup se seraient jetés à l'eau pour ramener des images exclusives de ce sauvetage miracle. Comment expliquez-vous le fait qu' aucune vidéo, aucune image subaquatique n'ait été ramenée? Et que personne n'ait pensé à suivre cette malheureuse baleine agonisante?

Les ficelles sont bien trop grosses. Et ce ne sont pas des vidéos décontextualisées qui donneront du poids à vos arguments.

20.Posté par Drumlines le 07/10/2014 15:49

N'en déplaise à JB....

A South African shark cull expert who has decades of experience in the job has told of his surprise at the State Government's backflip on drum lines, saying the baited hooks are "the way to go" on the Kwazulu-Natal coast.

https://au.news.yahoo.com/thewest/regional/south-west/a/25008665/shark-expert-shocked-at-cull-backdown/

21.Posté par Un expert en drumline sud africain reconnait que les drumlines pechent des baleines le 07/10/2014 16:19

C'est ecrit noir sur blanc:


A South African shark cull expert (...)

Mr Anderson-Reade said they found the drum lines reduced the catch of whales, dolphins and other non-target species by half.

--------------
effectivement les drumlines de st paul ont capturé en plus des baleines, pleins de requins non concernés par les attaques sur les surfeurs imprudents. un million d'euro depensé pour des escrocs pecheurs fonctionnaires surremuneré à 300% pour alimenter l'equarissage avec notre argent

22.Posté par tête plate le 07/10/2014 17:33

Merci Mr Galves pour tout ce que vous avez fait pour la Run .Quand la municipalité va dégager (aux prochaines élections ) je vais proposer qu' on mette une statue de vous dans st gilles les bains aka zoreiland

23.Posté par KLD le 07/10/2014 18:52

peche ciblée et surveillance . Pas de drum lignes , one again : time will tell ......

24.Posté par Feelgood le 07/10/2014 19:04

@Post 21 : "les drumlines de St Paul ont capturé des baleines? " :-)
Comment peut-on écrire de pareilles inepties et DE TELS MENSONGES? Ce sont 4 SMART drumlines dont le principe innovant été développé.
Quand on est à court d'arguments vérifiables, on se met donc à mentir? Les médias, les réunionnais ne sont pas dupes.

25.Posté par 21 flamboyants le 07/10/2014 19:13

pèce fada !!!

Les flamboyants t'attendent toi et ton armée de gothiques échappés de backroom.


A ce niveau là c'est plus de la mauvaise fois mais de la pathologie mentale.

26.Posté par à KLD le 07/10/2014 20:55

les smart-drumlines permettent justement une pêche ciblée.
Ce n'est pas pour rien que le Queensland et le Kwazulu natal les utilisent depuis plusieurs dizaines d'années...

27.Posté par debat rfo: "vous etes pathologique dans votre comportement" le 07/10/2014 21:23

le grand spécialiste sud africain dit que ses drumlines ont reduit de moitié les capture inutiles de baleines, dauphin et requins innocents. et ce sur 7 années de massacre:

l'article date du 17 septembre 2014!!!!

voici la citation:
Mr Anderson-Reade said they found the drum lines reduced the catch of whales, dolphins and other non-target species by half.

=> Encore aujourd'hui, en afrique du sud les drumlines capturent elles aussi des baleines.

28.Posté par Dieudoné le 07/10/2014 22:47

@ 25
je te décerne ma QUENELLE

29.Posté par Feelgood le 08/10/2014 07:42

La Réunion, ce n'est ni Madagascar, ni l'Afrique du Sud. Quand on est à court d'arguments, on va les chercher chez les voisins? Ou sur les teasers Go Pro?

30.Posté par pathologique et schizo le 08/10/2014 10:54

29.Posté par Feelgood
La Réunion, ce n'est ni Madagascar, ni l'Afrique du Sud.


ah ah ah! enfin le debut de la raison?! alors c'est donc fini de nous bassiner avec les goyaves sud africaines de geremy Cliff et colin Barnett ??

31.Posté par Feelgood le 08/10/2014 15:04

On peut s'inspirer des solutions existantes ailleurs et les combiner, les aménager, les affiner localement.

Mais il ne faut pas transférer des problèmes sanitaires (cas de ciguatera malgache), et des dommages collatéraux (genre captures de baleines, dauphins ou autres sirènes), qui eux n'ont jamais existé ici. Et encore moins les inventer de toutes pièces.

Et je maintiens que vos contre arguments décontextualisés, vos grossiers montages photoshopés ne font que vous déservir et vous discréditer. J'en veux pour preuve le fait que vous participiez aux tables rondes institutionnelles et que vous n'êtes... pas écouté.

32.Posté par a 31 le 08/10/2014 16:03

c'est vrai que pour le maniement de photoshop l'infographiste de PNE qui s'est retrouvé au tribunal est un specialiste!!!

33.Posté par Feelgood le 08/10/2014 18:40

@32
Sais-tu seulement de quoi tu parles? L'infographiste n'a jamais travaillé pour PNE. Et la réserve marine a été déboutée.

(...)

34.Posté par 25 jump shit, les flamboyants le 09/10/2014 11:03

Un Dieudonniste, donc un "national-socialiste" (Soral), qui me décerne une quenelle, limite c'est un compliment.

Effectivement, squalophilie morbide, FN, Dieudonné, BB : une belle assemblée de détritus.

Là c'est directement la poubelle verte, pas de recyclage.


35.Posté par chochote way of life le 09/10/2014 14:03

http://www.franceinter.fr/emission-le-zoom-de-la-redaction-regarder-autrement-les-schizophrenes

9 octobre 2014

La psychose la plus répandue c'est la schizophrénie. En France 400 000 personnes souffrent de ce trouble qui apparait la plupart du temps à l'adolescence, avec des manifestations sur le langage, le comportement, un discours confus, des idées délirantes, isolement. Bref, la schizophrénie fait peur et le schizophrène aussi.

----------------------

=> on comprend mieux pourquoi les squalophobes raisonnent comme des ados en echec scolaire qui consultent chez l'orthophoniste.

"je dislike les ciguatera malgache"
" je like tres beaucoup les goyaves sud africaine"
" je like colin Barnett car c'est un kreyole de la reunion" mais je dislike Paul watson qui n'est pas kreyole

36.Posté par Dieudoné le 09/10/2014 20:17

Les fans de Dieudonné sont très très très nombreux tu sais? il y en a plein autour de toi ,même des proches ! ahahahaha ! fais gaffe , ne les insulte pas !

37.Posté par Feelgood le 09/10/2014 22:19

36 posts et pas l'ombre d'un contre argument vérifiable, et sérieux.

Je vous apporte ici d'autres éléments de réflexion apportés par Eric un ami :

[allez, prenons 5 minutes pour réfléchir a l'histoire de galves.

Avant la réserve: il y avait de la chasse + de la pêche en cannot très près des cotes.
Ds ce contexte il n'y a jamais eu 17 attaques en 3 ans avant la réserve.

Apres réserve: il n'y a plus de chasse, ni de pêche a moin de 50m de fond et on a 17 attaques en 3 ans.

Le phénomène de prédation est un phénomène bien connu des pêcheurs, la légende dit qu'on ne peut plus pêché au fond derrière les roche noir pour cause de trop de prédation.

Cap requin n'est plus ni moin qu'une ligne et un zinc et avant la réserve des zinc a la cote avec de la prédation dessus n'est pas un phénomène nouveau et est monnaie courante et pas d'attaques.
Dc avant la réserve et avec autant de zinc ds l'eau avec de la prédation reconnu par les pêcheur, il n'y avait jamais eu d'attaque en tout cas pas 17 en 3 ans.
Et la d'un coup on va mettre un zinc avec un l'appat blanc, ca va attiré tout les petit requin de l'océan indien qui vont béker et forcement attiré tout les gros requin de l'ocean sur cette hameçon.

aller continuons un peu c rigolo.

Les 2 premières années de la crise requin les scientifique, galves, charc etc... disait qu'une structure comme la ferme aquacole n'attirait pas les requins. Biensure le but de la manoeuvre était au départ de protéger le future directeur du pole mer Mr BOSC, qui aura été laché par ces ami au fut et a mesure que le scandal grossi.

Dc un simple hameçon avec un appat blanc attirerai tout les requin de la réunion et de mada et une ferme aquacole non????

bref on voit bien que galves sur ce coup raconte des connerie et joue la carte de la peur ou de faire peur. Tout comme il racontait des connerie pour les baleines.
Mr Galves monte des petit coup foireux pour un story telling.
Pour les baleines le but était de creer un amalgame
"on tue des baleine pour pécher des requin pour en faire des crokette"

SIMPLISTE, mais efficace, Galves un vieux singe et connais avec ses ami bien placé commen jouer au CON]

38.Posté par massacres-de-requins.gouv.fr le 09/10/2014 23:26

37.Posté par Feelgood

ton ami eric a-t-il peché plus de requin que JB Galves?
bien sur que non.

Alors ses theories valent pas une cacahuette et lorsque mr Galves dit qu'il faut retirer les drumlines c'est bien parce qu'il connait les requins de la reunion et par les white shark de jimy cliff en afrique du sud.

39.Posté par Feelgood le 10/10/2014 19:06

Eric est peut-être bien respectueux de la nature et de la biodiversité réunionnaise que Galves en effet. Sauf que tuer des requins ne veut pas dire les connaître.
Sinon juste pour info le frère d'Eric est pêcheur pro.

Poursuite de la réflexion par Zedron.


Zedron RD
7 h ·

Ce qu'il est aujourd'hui coutumier d'appeler "crise requins" nous a fourni de belles illustrations de la supériorité absolue et non discutable de celui ou celle qui a choisi d'emprunter le chemin de la science, fût-elle plus molle qu'une portion de vache-qui-rit abandonnée sous le soleil qui mouille du lagon de l'Ermitage (soit les bureaux de nos scientifiques-moines-martyrs de la RNMR).

Si j'avais su, j'aurais passé un bac "S" (à mon époque "C" ou "D") puis un Deug bio ou un truc du genre. Car en France en général et à la Réunion en particulier, le titre/label de "scientifique" autorise tout, absolument tout.

Ainsi un chercheur nanti d'un bac + 10 pourra-t-il affirmer que "rien ne prouve scientifiquement que l'eau ça mouille et que le feu ça brûle", et sera même invité au JT régional pour faire part de sa circonspection scientifique, marches sur le feu des Tamouls à l'appui de sa thèse. Là et las, du haut de sa magnificence, le "scientifique" nous expliquera que nous, pauvres profanes, sommes trompés par nos sens (qui n'ont ni bac S ni thèse de biologie marine obtenue à la fac des Tuamotu) ; il ne nous en veut pas (il est miséricordieux) mais nous informe royalement que la voie au chapitre nous est fermée. "Tézier-vous", la science parle et son pote filme pour Arte/Canal plus une attaque de requins-gentils en direct.

Car la science c'est LA vérité et la vérité ne se dispute point. Amen.

Allez, rions un peu et penchons-nous sur la dernière démonstration imparable de JB Galvès, médecin de son état et donc scientifique à la parole sacrée. Ce monsieur, qui un temps collectionna les mâchoires de squales -histoire d'avoir la plus grosse-, est devenu depuis peu un fervent défenseur des requins mangeurs de gens. Il a pris la tête (et la queue) d'un collectif de dix-neuf associations animalistes métropolitaines, soit en tout 16 personnes pour 59 profils facebook (et trois avocates ménopausées). Courageux voire suicidaire, il a donc pris la suite du naufragé Didier Dérand (sa balise n'émet plus) et des intellectuels de classe internationale Stéphane Girard et Sébastien Vasquez, représentants éphémères d'une organisation que la morale et Interpol m'empêchent de citer ici (mais pas le parti socialiste). Saluons ce médecin, véritable promotion sur pattes du proverbe africain suivant lequel "il vaut mieux avoir le fessier propre lorsque l'on décide de l'exhiber bruyamment du haut du cocotier".

Mais avant cela, rendons un hommage vibrant au maître incontestable de ce courant de pensée local ultra-relativiste et à géométrie variable, saluons le grand, l'ineffable, le martyr de LA science, Marc Soria de l'IRD de la Réunion et du programme de tripatouillage de balises qui n'émettent plus, CHARC.

Un hommage vite fait ou presque. Car la liste de ses exploits sémantiques est longue comme le bras d'un pistonné du CG, c'est dire. Signalons juste quelques glissades syllogistiques d'envergure inter-régionales : par exemple, les requins bouledogues qu'il décrivait comme "sédentaires" et très côtiers sur le site de l'IRD avant la crise sont devenus, depuis qu'il a réussi à placer son programme de biologie animale CHARC, de "grands migrateurs", des poissons pélagiques en gros, et du coup il ne sert à rien de les pêcher ("la nature a horreur du vide") : il est plus intéressant de les regarder manger les gens dans la réserve. La science avant tout, surtout si elle est filmée par un copain subventionné.

Celle-là, elle est très connue mais tellement grosse qu'elle est passée comme une lettre à la poste. Tout comme l'acception très personnelle du concept de sédentarité chez les requins bouboules pour cet homme : un requin n'est "sédentaire" que s'il est scotché 24h/24 à une balise réceptrice de l'IRD, schématiquement. Il existe donc vraisemblablement des oursins pélagiques et des moules voyageuses.

Une glissade sémantico-syllogistique moins connue :

Savez-vous que si, sur telle plage du Sud vous apercevez pour la première fois une quarantaine de requins bouledogues juvéniles batifolant gaiement, c'est qu'en réalité il y a moins de requins bouledogues qu'avant ? Parce que, raisonnant moins bien qu'un tambour de machine à laver, vous êtes induits en erreur par vos sens, qu'on vous dit. La science enfin Marc Soria voit plus loin que le bout de son nez :

1/ vous voyez plus de requins parce que vous y faites plus attention depuis la crise...

2/ surtout : comme il y a du cannibalisme chez ces adorables poiscailles, une observation de juvéniles en masse pourrait traduire au contraire une baisse du nombre de requins adultes ! Fallait y penser ! En gros le fait d'être recordman du monde du nombre d'attaques par habitant et au kilomètre de plage n'indique en rien qu'il y ait plus de requins dangereux qu'avant. "Rien ne prouve scientifiquement que"... répété en boucle depuis trois ans et demi.

Je n'invente rien, c'est Marc Soria qui me l'a écrit. Depuis j'ai compris qu'en fait ce monsieur était le fils spirituel non pas d'Einstein ni du commandant Cousteau mais bien de Garcimore, l'accent portugais et l'humour en moins.

Je sais : c'est long comme article, mais plus c'est long plus c'est bon comme dirait l'autre à propos du programme CHARC.

Revenons à notre mouton, la nouvelle tête de gondole du collectif animaliste, JB Galvès. Je vais reprendre la démonstration d'un camarade surfer, donc idiot, surtout qu'il est dépourvu d'études de biologie narines. Pour vous dire s'il est bête. On va causer drumlines avec JB G. et lui demander de nous expliquer un peu la life, comme disent les djeun's et les surfistes attardés.

Eric, surfer, propriétaire d'un (feu surf) shop et frère de petit pêcheur traditionnel, auteur de livrets écologiques à destination des enfants (protection de la biodiversité marine), initiateurs de projets "Nord-Sud" pour développer le surf en Inde, bref, un sale type qui n'y connaît rien :

"Prenons 5 minutes pour réfléchir a l'histoire de M.Galvès au sujet des drumlines et de leur soit-disant dangerosité.

Avant la réserve : il y avait de la chasse sous-marine plus de la pêche en canot très près des côtes.
Dans ce contexte il n'y a jamais eu 17 attaques en 3 ans dans le périmètre du Parc Marin. A peine une morsure sans gravité en 2007 à Boucan. Les attaques, rares, n'avaient lieu que dans le Sud et l'Est de l'île, dans des conditions classiquement favorables aux accidents.

Après installation de la réserve : il n'y a plus de chasse, ni de pêche à moins de 50m de fond... et on a eu 17 attaques en 3 ans.

Le phénomène de prédation (les prises des pêcheurs mangées par les requins ndlr) est un phénomène bien connu des pêcheurs, aujourd'hui on dit qu'on ne peut plus pêcher derrière les Roches noires (St Gilles) pour cause de trop de prédation.

Cap requin n'est plus ni moins qu'une ligne et un zinc (hameçon) et, avant la réserve, des zincs à la côte il y en avait plein... et il n'y avait pas d'attaques.

Donc avant la réserve et avec autant de zincs dans l'eau, et avec de la prédation reconnue par les pêcheurs, il n'y avait jamais eu d'attaques : en tout cas pas 17 en 3 ans.

Et là d'un coup on va mettre un zinc avec un "l'appât blanc", et ça va attirer tous les petits requins de l'Océan Indien qui vont "béker"... et forcement attirer tous les gros requins de l’océan sur cet hameçon. Ce sera donc très dangereux. C'est en tout cas la "thèse" de M. Galvès pour discréditer les smart-drumlines de Caprequins.

Allez continuons un peu, c'est rigolo.

Les deux premières années de la crise requins, les scientifiques, de l'IRD notamment, affirmaient qu'une structure comme la ferme aquacole n'attirait pas les requins. Bien sûr, le but de la manœuvre était au départ de protéger le futur directeur du pôle-mer, M. BOSC, qui aura été lâché entre-temps par ses "amis" au fur et à mesure que le scandale a grossi. Et depuis ce monsieur a choisi très intelligemment de se faire oublier, allant s'occuper d'élevage de crevettes à Madagascar.

Donc : un simple hameçon avec un appât blanc attirerait tous les requins de la Réunion et de Mada (lol)... et une ferme aquacole non ??? Malgré les nombreux stimuli créés par les ombrines (nourrissage, excréments, urines, vibrations etc)... et toutes les études scientifiques du monde (sauf celle des partenaires de l'IRD) affirmant que les fermes aquacoles attirent les prédateurs et super-prédateurs ?

Bref on voit bien que M. Galvès raconte des bêtises et joue la carte de la peur. Tout comme il racontait des âneries pour les baleines, qui viendraient toutes s'empaler dans des drumlines alors qu'elles se nourrissent de plancton.

M. Galves monte des petits coup foireux pour fabriquer son "story telling drumlines" ?

Pour les baleines le but était de créer un amalgame : "on tue des baleines pour pécher des requins qui deviendront des croquettes pour chiens".

(...)

Curieusement, alors que fleurissent en nombre, dans la presse et les réseaux sociaux, des demandes d'explicitation en direction de ce nouveau représentant des animalistes, pas de réponse. Plus pratique de passer à un nouvel épisode, une nouvelle intox estampillée "LA science".

A la prochaine (intoxication et pas ciguatérique) !

40.Posté par moralisateur et procedurier le 11/10/2014 12:10

@39
Article chiant est trop long écrit par un type qui semble aigri et qui a des contentieux avec le raisonnement scientifique et les fonctionnaires .Il faut qu'il aille se faire soigner .
Ce type fait un Gros Bloquage sur un raisonnement FAUX :
Quand il n'y avait pas de réserve , il n'y avait pas de requins , donc la réserve EST responsable .
Raisonnement SIMPLISTE s'il en est , du même acabit que celui ci :
"quand Verges était président de la Région , il y avait moins d'embouteillage .Conclusion : Didier Robert est responsable des embouteillages "
Ce qui prouve bien qu 'une culture scientifique de BASE devrait être obligatoire pour tous les citoyens

41.Posté par au scientifique illétré le 13/10/2014 08:29

à 40
dans les deux commentaires il est dit : avant la reserve pas d'attaque (ou presque) , après la reserve : explosion du nombre d'attaques.
Nulle allusion au nombre de requins !
Alors avant de faire de la science, on apprend généralement à lire.
ça évite d'être ridicule en voulant faire le prétentieux condescendant...

42.Posté par bovis le 13/10/2014 12:20

et les gros blanc ce font bouffer par les requins juste retours des chose......

43.Posté par moralisateur et procedurier le 15/10/2014 18:08

à 41
Les torchons je les lit en diagonale .Par contre ta réponse me laisse douter de tes capacités intlectuelles parceque le raisonnement reste inchangé , que ce soit le nombre de requins ou bien d'attaques.....Il faut te faire un dessin ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Novembre 2017 - 15:31 Le fameux chemin pavé

Vendredi 17 Novembre 2017 - 15:28 Au secours, ils m’ont pris ma crèche !