Economie

Crise requin: Pas d'annulations massives des réservations


Crise requin: Pas d'annulations massives des réservations
La nouvelle attaque mortelle de requin lundi dernier, en baie de Saint-Paul, va une nouvelle fois, malheureusement, assombrir l'image de la Réunion. Depuis maintenant deux ans, les attaques de requins se multiplient sur les côtes réunionnaises, neuf au total dont cinq mortelles, avec une conséquence, celle de voir les touristes délaisser un peu plus la destination Réunion. Les chiffres du tourisme de l'année dernière en atteste avec une baisse, certes modérée, de 5,3 %.

Cette nouvelle attaque va-t-elle un peu plus assombrir les chiffres de la fréquentation de l'île ? Pour le moment, les clients ayant réservé des séjours dans l'île pour la période des vacances scolaires ne semblent pas vouloir annuler leur voyage dans notre île. Baromètres incontournables du nombre de voyageurs débarquant chaque jour, les compagnies aériennes n'enregistrent pas d'annulation en pagaille de leurs réservations sur leur vol depuis Paris.

Que ce soit Air Austral, Air France ou encore Corsair, la même réponse nous est donnée. "La crise n'a pas affecté nos réservations", explique Eddine Lechlech, chargé de communication chez Air France. "Ce genre d'annulation est hyper marginale chez nous, en tout cas il n'y a rien de visible ou de perceptible à Air France", ajoute-t-il. Même discours comme chez Sandrine Guillemin et Stéphanie Begert, respectivement chargée de communication chez Corsair et Air Austral. "Nous n'avons pas eu d'annulations", souligne Stéphanie Bégert. Quant à Sandrine Guillemin, elle ne constate aucun "impact" sur les vols en provenance de Paris.

Mais cette nouvelle attaque est encore peut-être trop récente pour se faire une véritable idée de ses conséquences sur la fréquentation touristique de l'île. L'attaque mortelle de requin de lundi sur une baigneuse, la première depuis plus de 10 ans, a marqué les esprits à la Réunion, mais également dans l'hexagone. "Il y aura un impact certain, mais il se fait dans le temps", rappelle Stéphanie Bégert.

En attendant, les avions sont toujours pleins à l'arrivée comme au départ de la Réunion.
Jeudi 18 Juillet 2013 - 11:36
Lu 1118 fois




1.Posté par le taz le 18/07/2013 17:32
ah zut, l'hystérie collective qui attendait la chute du tourisme va être déçue...
juste pour info, j'ai 3 amis qui viennent à la réunion cet hiver. suite à l'incident, 2 m'ont demandé ou l'on pouvait se baigner tranquille à la réunion ?
je leur ai répondu que l'endroit ou la sécurité y est maximale, mais pas à 100% étaient les lagons.
personne n'a annulé ses vacances, je vous rassure.
et plus globalement, je ne croie pas du tout au mythe du tourisme qui s'éffondre. pour cela, il faudrait qu'il y ait un vrai développement du tourisme sur la réunion.
bref, la mer est un mileu hostile et depuis quelques années de plus en plus dangeureuse aux abords de l'ile.
les touristes qui choisissent la réunion n'y viennent pas pour les plages, mais pour se ballader dans nos cirques. soyez un lucides, ceux qui recherchent les plages vont ailleurs.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales