Société

Crise requin: Mieux connaître pour mieux agir

La préfecture restitue les travaux d'une étude commandée en 2013 portant sur l'analyse des champs des sciences sociales et économiques du risque requin. Voici le communiqué de la préfecture :


Crise requin: Mieux connaître pour mieux agir
L’influence négative des attaques sur la notoriété de l’île de La Réunion a conduit l’État à lancer en décembre 2013 une étude visant à définir une stratégie de communication fondée sur une analyse dans les champs des sciences sociales et économiques. Cette étude, qui visait à construire une culture du risque optimale et adaptée s’est déroulée de décembre 2013 à décembre 2014. Elle a donné lieu à de nombreux entretiens de terrain et échanges avec l’ensemble des acteurs concernés.

Intitulée « Mieux connaître pour mieux agir », cette étude a été finalisée en janvier 2015. Elle est disponible sur le site info-requin.re.

Elle comporte deux volets formant un même ensemble. Tout d'abord un diagnostic sociologique et la mesure de l’impact économique du risque requin. En second lieu et en appui sur ce diagnostic, des recommandations opérationnelles en matière de communication, outil de reconquête de l’image positive du territoire.

Calendrier de l’étude
Tout au long de son déroulement, elle a fait l’objet de présentations régulières auprès des instances de concertation liées au risque requin : le CO4R, cellule opérationnelle de réduction du risque requin à La Réunion, et le C4R, comité réunionnais de réduction du risque requin. Le premier volet de cette étude a fait l’objet d’une présentation détaillée auprès des partenaires concernés, le 26 février 2015. Le second volet relatif à la stratégie de communication est actuellement décliné dans le cadre des travaux thématiques portant sur la mise en œuvre d’une démarche intégrée de gestion du risque requin pour la période 2015-2020.

Mieux connaître
En complément des études (Vigie, Cap requin et notamment CHARC qui portait sur le comportement des requins tigre et bouledogue), l’étude « Mieux connaître pour mieux agir » vise à accroître la prise de conscience sur le risque requin. Elle permet d’apporter des clefs visant à définir une stratégie de communication nationale et locale adaptée, positive et partenariale. Les caractéristiques de La Réunion, territoire insulaire et océanique, rendent nécessaire un comportement adapté face à un risque permanent. La stratégie de communication à développer est fondée sur la triple nécessité de sensibiliser, prévenir et informer. Elle viendra accompagner le plan d’actions opérationnel visant à la reprise progressive et encadrée des activités nautiques sur le littoral, conformément aux orientations partenariales de gestion du risque requin présentées lors du C4R du 12 février 2015.

Mieux agir
Le nouvel arrêté préfectoral du 13 février 2015 portant restriction de la baignade et de certaines activités nautiques s’inscrit dans cette double démarche de sécurisation des sites et de sensibilisation au risque. Cet arrêté permet, dans le cadre des zones expérimentations opérationnelles (ZONEX), une reprise progressive et encadrée des activités nautiques sur le littoral concourant ainsi à la restauration d’une image positive de l’île de La Réunion.
Samedi 28 Février 2015 - 15:10
Lu 3408 fois




1.Posté par noe le 28/02/2015 15:47
Il faut pucer les requins terrestres qui abusent sur les ti emprunteurs !

2.Posté par Feelgood le 28/02/2015 16:21

Crise requin réunionnaise : Mieux connaître, mieux étudier, mieux tergiverser, mieux se réunir pour tenter d'envisager d'essayer de de mieux agir

Crise requin seychelloise : Mieux connaître pêcher pour mieux agir

Crise requin mauricienne : Mieux connaître pêcher pour mieux agir


3.Posté par KLD le 28/02/2015 20:43
les drums ( smart pour notre Ile, on a de la chance !!!!!!!!) lines attirent ou n'attirent pas les requins charognards ?

4.Posté par Joseph de l''ouest le 28/02/2015 20:43 (depuis mobile)
Crise requin Seychelloise: mieux connaître pêcher pour mieux agir.

Crise requin Mauricienne: mieux connaître pêcher pour mieux agir.

Crise requin Réunionnaise : mieux pleurer la gueule ouverture, attendre les subventions tel un bon assisté!

5.Posté par KLD le 28/02/2015 20:46
marrant sa : sur la meme latitude , ou quasiment , des attaques sur la Réunion , mais pas ailleurs ..............la Réunion , l'ile maudite ????????????????

6.Posté par Le bon sens le 28/02/2015 23:13
@2 Feelgood
Pourquoi est ce que les pêcheurs ne pêchent pas le requin à la Réunion ?

7.Posté par matthieu le 28/02/2015 23:42
La seule solution est l'extermination des tigres et des bouledogues dans l'environnement maritime.

8.Posté par Coqenpate64 le 01/03/2015 01:22
@6 Parce qu'on n'est pas autorise a vendre ces requins qu'on peche... ca bloque tout.

9.Posté par Bobby le 01/03/2015 03:29
les trois problèmes de la résolution de la crise requin .. interdiction de la commercialisation depuis 1999 ( ceux de la surpêche au large oui, ceux péché sur les côtes réunionnaise non ) , création de la réserve marine et le lobbying écolo parisien ...

a maurice ou au Seychelles paradoxalement mis en avant pour sa gestion écologique de ses iles ... ils ont trouvés une solution et c'est pas cher ... KLD toi qui gueule contre les Drum lines sache que c'est vrai nous pourrions nous en passer si nous pêchions comme aux seychelles ..

10.Posté par KLD le 01/03/2015 10:23
a 9 , oui à la peche , ok . mais je ne vois pas en quoi la réserve marine y est pour quelques choses . Ces requins sont attirés par la turpitude de l'eau.

11.Posté par KLD le 01/03/2015 15:01
lol : par la turpitude des hommes et la turbidité de l'eau ..............

12.Posté par Feelgood le 01/03/2015 15:51
Extraits de YMR :

"En revanche, et ça, ce n’est pas Charc qui le dit, les squales qui doivent sûrement communiquer entre-eux, savent qu’il ne faut surtout pas montrer le bout de leurs dents près des côtes mauriciennes ou seychelloises car dans ces deux îles où le tourisme est roi, les autorités ne leur font pas de cadeau. Ils sont tout simplement prélevés et il n’y a personne en "savate deux doigts" pour aller crier "à l’assassin" lorsqu’on tue un requin. À méditer ! Et pas besoin de l’argent des contribuables pour arriver à cette évidence."

13.Posté par lesseps le 01/03/2015 16:25
Pendant que certains se réunissent sous les ors de la république en préfecture et s'en félicitent à tout va, pendant que des millions sont dépensés sans résultats, et pendant que les associations braillent et ne font aucune prévention pour dire de respecter les arrêtés d'interdiction : des gamines meurent ... Bienvenue à La réunion , bienvenue en absurdie

14.Posté par Le bon sens le 01/03/2015 17:59
@12 Feelgood : Trois questions:
Peut-on savoir, nous qui ne sommes pas des initiés , ce que c'est YMR ?
Quel est le rapport avec le fait de porter des savates deux doigts ? J'en porte , les surfeurs en portent ...Ce n' est pas bien ?
Les caractères gras c'est pour indiquer tu es un modérateur ?

15.Posté par Joe la pompe le 01/03/2015 20:25 (depuis mobile)
La préfecture cherche 10 volontaires afin d atteindre le cota
Les inscriptions sont à retirer a la préfecture la plus proche lol

16.Posté par lesseps le 01/03/2015 20:36
feelgood est le spécialiste mondial des requins réunionnais sur forum ... il connait tout sur tout et surtout sur rien et déteste tous ceux qui défendent les animaux et la nature ... ils pensent que se sont tous des extrémistes ... mais pas lui :)

17.Posté par Feelgood le 02/03/2015 06:16
Le bon sens et Lesseps > en effet, je ne suis spécialiste de rien.
Je ne fais que copier coller les propos des uns, des autres. Les propos de YMR (rédacteur en chef de PQR) sont brefs, mais ô combien percutants. Suffisamment en tout cas pour vous en offusquer.
Sans étaler ma vie privée, sachez que je défends animaux et nature, SAUF les animaux qui déchiquettent des êtres humains dans 1m d'eau.

18.Posté par Le bon sens le 02/03/2015 23:06
@17 Feelgood
Nous avons un point commun : moi aussi je défend l' homo-sapiens qui se fait bouffer , mais pas quand c'est dans de l'eau turbide à des endroits ou il y a un tombant immédiat qui plus est au crépuscule pour un des deux cas que tu cites , surtout que depuis trois ou quatre ans , les choses ont bien changées ,c'est plus dangereux qu'avant quand même il faut bien l'admettre ...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales