Economie

Crise financière : L'Etat exhorte les banques au financement

Pierre-Henry Maccioni, Préfet de La Réunion, a reçu cet après-midi les représentants des banques implantées dans le département, réalisant ainsi la déclinaison locale des rencontres effectuées au plan national par le président de la République, Nicolas Sarkozy, pour faire face à la crise financière.


Crise financière : L'Etat exhorte les banques au financement
Le chef de l’Etat a donné instruction aux préfets de veiller à ce que les banques fassent leur métier, à savoir financer l’économie. Les responsables des banques, mais aussi les représentants du monde économique, ont ainsi été reçus en fin de journée de façon à s'assurer qu’il n’y avait pas d’obstacle au financement de l’économie locale.
Tous les mois, une réunion devrait permettre d’exposer un bilan du dispositif. Les banques devront donner les chiffres des montants des crédits qu’elles accordent aux entreprises, aux particuliers et aux collectivités.
Le Préfet a souhaité délivré un message fort: "L’Etat a versé 360 millions d’euros de soutien pour permettre aux banques de se refinancer, les banques doivent être à la hauteur de cette aide. C’est un devoir moral de répondre à l’engagement de l’Etat par un engagement à la hauteur. Si cela n’est pas le cas, si les banquiers venaient à remettre en cause cela, je les dénoncerai".
Toutes les semaines, un comité de pilotage départemental de suivi de traitement de la crise se réunira pour examiner les difficultés que pourraient rencontrer les entrepreneurs.
Après le soutien au crédit et à l’investissement, la mobilisation pour l’emploi est la 3ème étape du plan d’action pour répondre à la crise. A ce sujet, des actions ciblées vont être mises en œuvre pour aider à sécuriser les parcours professionnels.
Mardi 4 Novembre 2008 - 18:29
Melanie Roddier
Lu 692 fois




1.Posté par Bill Vesée le 04/11/2008 19:22
Là, je ne suis pas d'accord, le Préfet a menti, et c'est pas bien.

L'Etat français garantit qu'il soutiendrra les banques jusqu'à 360 Milliards "de déficit" (alors qu'il faut lire : de boursicotage), mais pas qu'il distribue l'argent de la Caisse des Dépots aux banques. Un peu de sérieux Monsieur le Préfet, ici on en a besoin.

2.Posté par boyer le 04/11/2008 20:25
le prefet exhorte? il cause de "devoir moral" il menace de .... denoncer.

oui c'est sur, il reste plus qu'a organiser une soirée vaudou avec Mme visnelda et on est sauvé.

3.Posté par bernard le 04/11/2008 21:36
Je les ai vu les représentants des banques de la Réunion à la télé, ils tiraient un peu les tronches ...de devoir se justifier auprés d' un représentant de l' état on dirait.
Ils (les banques et ses employés) ont un comportement , genre nous sommes sérieux et crédibles en public bref se donnent des airs de bon samaritain, mais la "crise" comme on dit, c'est la perte de crédibilité totale des institutions financières. "Tous les mois, une réunion devrait permettre d’exposer un bilan du dispositif". Comme des gamins d' école avec leur carnet de note, lol.
Aujourd hui, on ne braque plus de l' extèrieur, mais de l'intérieur.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales