Economie

Crise économique: 'halte à la morosité!'

Le rachat à La Réunion de la franchise "Alain Afflelou", grande marque nationale, pourrait laisser perplexe dans un contexte de crise économique tel que nous le vivons aujourd'hui. Les entrepreneurs locaux concernés ont décidé d’évoquer lors d’une conférence de presse la nécessité pour l’économie réunionnaise de réagir face à la crise.


Crise économique: 'halte à la morosité!'
Comment croire à une relance de la consommation? Comment rassurer les consommateurs alors même que les chefs d’entreprise sont préoccupés? Les entrepreneurs redoutent les effets néfastes liés à la crise financière.
Du côté de la société Optic Développement, les décideurs ont préféré prendre le taureau par les cornes en "refusant de subir le climat morose. Nous avons un réel désir de réussite, notre mot d’ordre c’est l’optimisme", explique Olivier Heutte, actionnaire d’Optic Développement et Président de VisionII.
La conférence de presse qui a eu lieu cet après-midi à la CCIR de Saint-Pierre a permis au président de la CCIR, Eric Magamootoo, de dépeindre un tableau du climat économique actuel.
Par la suite, et en présence de Laurent Afflelou, directeur du développement de la marque Alain Afflelou, les représentants d’Optic Développement ont expliqué pourquoi ils ont pris la décision de racheter quatre magasins Afflelou en cette période de crise. "Si nous restons passifs, nous subirons. Il faut prendre les choses à bras-le-corps", explique Olivier Heutte.
Opinion partagée par Laurent Afflelou, directeur de la marque, qui affirme que "malgré la période de crise, les acteurs réunionnais croient au potentiel de leur île et investissent".
Si tous les entrepreneurs réunionnais ne peuvent pas suivre cette ligne de conduite, voici un exemple qui apporte une note positive et un signal optimiste au cœur d’une actualité financière mondiale bien morose.

Mardi 21 Octobre 2008 - 15:49
Melanie Roddier
Lu 2116 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter