Economie

Crise du BTP : Pour la CGPME "le temps de l'état des lieux est terminé"

Une semaine après la manifestation du secteur du bâtiment, la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) ne relâche pas la pression autour des collectivités publiques afin d'accélérer les mises en chantier promises. C'est dans ce contexte tendu que la CGPME en a profité pour présenter son candidat pour le prochain renouvellement de la Chambre de commerce et d'industrie de la Réunion (CCIR).


Alors que les perspectives d'une relance du BTP à moyen terme ont été réaffirmées la semaine dernière, la confédération réclame une meilleure synchronisation des acteurs publics pour venir en aide aux entreprises. En ce sens, la confédération attend beaucoup de "la mise en œuvre réelle" de ce "guichet unique" que constituera le désormais fameux "Conseil supérieur à la commande publique", selon Dominique Vienne, son président. Pour ce dernier, "le temps de l'état des lieux est terminé".

Mais à la CGPME, l'heure n'est plus seulement à la revendication mais aussi à la stratégie puisque la confédération avance ses pions en vue du renouvellement de l'assemblée consulaire de la CCIR qui trouvera son épilogue au mois de décembre 2010.

Sa tête de liste, Yvès-Claude Hoarau compte ainsi défendre une plus grande prise en compte d'une profession ouverte sur la zone océan Indien car "l'entrepreneur créole peut apporter son savoir-faire à ses voisins", clame le candidat. Ce dernier insiste aussi pour que l'effort consenti par les acteurs du public cible davantage l'innovation locale, "mais à la condition que les conditions des cahiers des charges soumis aux petites et moyennes entreprises ne les excluent pas dès le départ", prévient Yvès-Claude Hoarau.
Jeudi 16 Septembre 2010 - 17:33
Ludovic Grondin
Lu 1335 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 16/09/2010 21:31
qu'est ce qui empêche ou bride l'entrepreneur réunionnais sur sa zone ...? pas assez de subventions publiques ..? aides à "l'export" insuffisante...??

2.Posté par noe974 le 17/09/2010 06:35
Quelle crise ? Ces gens se déplacent tj en grosses bagnoles et possèdent de ces grandes villas !!!
Sans commentaires !

3.Posté par joyeuxluron le 24/11/2010 16:23
un vrai combat administratif surtout,la France est championne du monde de la complication a tout niveau,pour une fois que des gens font des percées dans le système faut les laisser,au contraire faut les accompagner.
joyeuxluron.com

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales