Social

Crèche les Bout'Choux à St-André: Création d'un collectif contre la fermeture

En fin de matinée, une réunion s'est déroulée entre une délégation du personnel de la crèche les "Bout'Choux" à la Cressonnière à Saint-André et des représentants de la mairie. La fermeture de la structure est bel et bien actée, le SAFPTR, qui a refusé de participer à cet échange, ne compte pas en rester là. Explications.


Crèche les Bout'Choux à St-André: Création d'un collectif contre la fermeture
A l'arrivée des représentants de la mairie devant la crèche des "Bout'Choux" dans le quartier de la Cressonnière, à Saint-André, le délégué syndical du SAFPTR, Karl Malbrouck, fait grise mine. Alors qu'enfin la municipalité accepte de venir discuter, "nous voyons deux admnistratifs arriver à la place du maire ou d'un élu. Ils n'ont aucun pouvoir de décision, on se fiche de nous!", s'exclame-t-il.

Le SAFPTR décide donc de ne pas participer à cette réunion, ni même l'un des représentants de la FSU, Jean-Odel Oumana. Mais un autre délégué FSU décide, lui, d'aller écouter les dires de la commune. Ce que cette dernière ne manque pas de souligner dans un communiqué de presse à l'issue de cette réunion : "Alors que les responsables de service communaux de la petite enfance provoquent une réunion avec le personnel et le représentant de la FSU (celui de la SAFPTR a refusé d’y participer), il est à regretter que certains confondent syndicalisme et manipulation politicienne en faisant de cette question d’accueil d’enfants dans les meilleures conditions de sécurité, l’objet de polémiques stériles".

Karl Malbrouck n'en démord pas, "comme attendu, cette réunion n'a servi à rien. Aucun élément concret n'en est ressorti. C'est un mépris des élus de ne pas s'être déplacé". Le SAFPTR envisage donc de créer un collectif associant d'autres organisations syndicales, des acteurs associatifs du secteur, du personnel ainsi que des parents.

Pour le syndicat, rien ne justifie la fermeture de cette structure. "Une rénovation est possible et le financement est là. 80% sont pris en charge par la CAF et 20% par la commune. Que la mairie de Saint-André fasse un emprunt communal ou que les élus revoient à la baisse leurs exigences quant à une augmentation à hauteur de 70% de leurs indemnités ! Alors que dans d'autres communes, on se bat pour créer des structures de la petite enfance, Saint-André en ferme, on marche sur la tête !", s'indigne Karl Malbrouck.

La crèche "Les Bout’Choux", ouverte en 2002, résulte d’une transformation d’un bâtiment à usage commercial acheté en 1998. Elle avait jusqu'en décembre 2012 un agrément pour 40 places. Ce nombre a dû être revu à la baisse car, malgré les travaux effectués en 2009 et en octobre 2012, les locaux demeurent inadaptés à l’accueil de jeunes enfants.

Les 25 agents redéployés sur les autres structures communales

"La crèche bénéficie d'un agrément du Département pour 24 places pour 2013 et 2014. Cependant, actuellement, la crèche n’accueille que 20 enfants (17 à temps plein, 2 pendant 4 jours par semaine et 1 pendant 2 jours par semaine). De plus, dans une des chambres, des odeurs d’origine indéterminée incommodent le personnel et les enfants. La collectivité a fait appel à l'Office Réunionnais de l'Air (ORA) dont les résultats des analyses des relevés effectués seront connus à la mi-juin. Pour l’heure, et à titre de précaution, les enfants ne sont pas accueillis dans cette partie du bâtiment et l'accueil d'enfants supplémentaires est toujours en attente. Par ailleurs, les rapports négatifs des partenaires se multiplient et mettent en évidence les problèmes structurels liés au bâtiment. La fermeture de la crèche est donc prescrite", indique la commune dans son communiqué.

La commune prévoit, à compter du 29 juillet 2013, la réintégration de sept enfants dans les différents jardins d'enfants, les 13 autres plus petits pourront être accueillis par deux autres structures communales. Le Petit Poucet et les Fripounets peuvent les accueillir, des départs sont prévus en août pour l'école maternelle ou le jardin d'enfants.

Quant aux 25 agents, "ils seront redéployés sur les structures communales (crèche, jardins d’enfants, écoles, …). Un des cuisiniers pourrait intégrer la crèche Le Petit Poucet afin de continuer à préparer les repas des 16 enfants de la section des 15-24 mois des Fripounets, avec l’autorisation de la DAAF", poursuit la mairie.

Ces décisions de redéploiement seront à l’ordre du jour du prochain CTP.
Mardi 11 Juin 2013 - 15:54
Lu 1372 fois




1.Posté par Marie St-André le 11/06/2013 20:29
Vu dans les actualité de Réunion 1er ce soir qui annonce le coût de la mise au norme de la crèche les "Bout'Choux" est de 200 000 à 250 000 euro c'est une somme dérisoire pour la Mairie de Saint-André, après c'est une question de volonté du Maire. J'informe la population que le Koloss Festival qui aura lieu au parc du colosse les 22 et 23 juin va coûter la bagatelle de 120 000 euro et 35 000 euro pour sa com et tout sa pour seulement deux jour de fête. je vous dit c'est une question de priorité électoral 40 enfants de la crèche comparer aux 30 000 personnes qui seront au colosse en terme de voix électoral ça rapporte plus gros.

2.Posté par GIBERT le 11/06/2013 22:57
je remercie aussi mr agathe qui est venus nous soutenir et par sa presence a fait debarquer le responsable du cabinet du maire.mr agathe a intervenu sur la radio de free dom et ce qu il a dit est vrais lui il ce bat pour la population merci mr agathe

3.Posté par Nanie de saint-andré le 12/06/2013 05:43
Dommage que la creche ferme ces portes. Il est vrai que des travaux devraient etre faite mais de la fermer la structure je trouve sa irresponsable. Ma fille y est depuis ces 6 mois, on a jamais eu de soucis. Ma fille part bientot pour le jardin d'enfant, mais je pense aux autres enfants qui seront dispatchers un peu partout ... Vous avez pensé a leur adaptation dans ces structures, ils sont habitués a ces nounous et la du jour au lendemain on leur demande de partir !! Mr le Maire je vous respect mais la vous partez un peu trop loin.

4.Posté par ANIN le 12/06/2013 11:34
Ce sont les mêmes qui crieront au scandale si jamais il arrive quoi que ce soit à un enfant !! on ne joue pas avec la sécurité des enfants, ce bâtiment acheté par l'ancienne majorité, ne correspondait pas à la destination qui en a été donnée ! Le maire a raison, car sa responsabilité en cas d'incident pourrait être mise en cause ! à partir du moment où les enfants sont recasés et le personnel redéployé je ne vois pas où est le problème, c'est faire beaucoup de bruit pour rien ! le temps du gaspillage de l'argent public à saint andré pour faire plaisir aux copains est terminée ! beaucoup pense que ce temps pourrait reprendre l'année prochaine avec le retour des anciens fossoyeurs de la commune, moi je ne l'espère vraiment pas !!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales