Santé

Création du CHU : Trois experts en mission à la Réunion


Création du CHU : Trois experts en mission à la Réunion
 
La création du CHU (Centre Hospitalier Universitaire) de la Réunion est soumise à un calendrier plutôt strict. Au 1er janvier 2012, le patient, qu'il soit soigné au CHR Felix Guyon ou au GHSR de Saint-Pierre, deviendra un patient CHRU. Afin de préparer au mieux cette réforme, la directrice générale de l'ARS Réunion-Mayotte, Chantal de Singly, a souhaité la mission de trois experts. "J'ai mesuré la nécessité de clarifier certains points", indique-t-elle.

Le futur CHU fera travailler en collaboration permanente différents acteurs. Cette réunion de deux hôpitaux devra permettre autant de travailler ensemble, qu'avec les autres établissements aussi bien publics que privés. En toile de fond, la notion de "bipolarité" semble avoir nécessité des éclaircissements : "Je ne suis pas sûre qu'on mette tous le même sens à ce mot", précise la directrice générale.

'L'erreur à ne pas commettre serait d'imposer de l'extérieur quelque chose qui ne répond pas à une réalité locale"

La collaboration entre le Nord et le Sud, tant sur les missions de soin et de recherche que d'enseignement a, il est vrai, fait l'objet de grandes inquiétudes, notamment évoquées par les différentes organisations syndicales. Pour l'un des experts présents pendant plusieurs jours dans notre Département, Alain Hériaud, directeur général du CHU Bordeaux et président de la conférence des directeurs généraux de CHU, "il conviendra de prendre les modalités de ce qui a bien marché ailleurs tout en prenant en compte l'histoire, le tissu social, le territoire concerné. L'erreur à ne pas commettre serait d'imposer de l'extérieur quelque chose qui ne répond pas à une réalité locale", a-t-il précisé.

A la question, est-ce que cette mission n'arrive pas trop tard ? L'autre expert, le docteur Alain Destée, président de la CME (Commission Médicale d'Etablissement) du CHU de Lille et président de la conférence des présidents de CME de CHU, est convaincu que la réflexion qui aboutit d'abord à un CHR, puis au CHU, arrive à un bon moment. Celui où plusieurs réformes nationales se mettent en place, à l'instar de la réforme Marescaux qui met en évidence les caractéristiques du CHU, ou encore de la réforme des professionnels de santé.

Réfléchir sur cette nécessaire collaboration des entités Nord et Sud, s'interroger sur le nombre de PUPH (professeurs des universités-praticiens hospitaliers), comprendre les particularités du CHU de la Réunion, différent du fait de son insularité et de son éloignement de Paris… Les trois experts suivent ces quatre prochains jours un agenda de ministre destiné à rencontrer le plus d'acteurs locaux, des professionnels médicaux aux personnalités politiques en passant par les fédérations hospitalières. Cette mission aboutira à la rédaction de conclusions.

En bref :

Avant la création du CHU, celle du CHR (Centre Hospitalier Régional) est en train de voir le jour, un décret étant attendu de façon imminente. Il s'agit de la fusion des deux établissements du Nord et du Sud de l'île qui a reçu les avis favorables des instances locales et nationales. Ce nouvel établissement, le CHR, pourra ainsi contractualiser avec l'Université pour une création effective du CHU le 1er janvier 2012.
Vendredi 4 Novembre 2011 - 14:58
Lu 1568 fois




1.Posté par ANIN le 04/11/2011 19:40
L'université est incapable d'organiser convenablement des études de médecine de 2e année et elle veut créer une 3e année et un CHU. Il suffit d'interroger les étudiants de médecine en 2e année pour comprendre leur désarroi tant dans les moyens que dans l'organisation des cours.
S'il s'agit de faire un CHU juste pour contenter quelques potentats locaux sans niveau, et juste pour amuser la galerie, en sacrifiant le niveau d'études de nos futurs médecins, il faut arrêter de jouer aux cons.

2.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 04/11/2011 21:15
Je rejoints "ANIN", on joue au ping pong avec les étudiants, alors que les locaux de l'ex "école normale" à Belle pierre est disponible...on essai de contenter tout les politicards : le siège à St Denis, la fac à st pierre...on sera le 1er de France ou les médecins seront "lauréats" d'un département alors qu'en métropole et même aux Antilles c'est le nom de la ville (PTP ou Lille...) !!!!

3.Posté par ticoq le 05/11/2011 07:00
Que nous rapportera ce CHRU? Sommes nous à la hauteur d'un CHR? Ces questions les quelques potentats ce sont-ils posées? Un CHRU ne nous apportera rien à par que les honneurs pour certains politiques et pour l'avancement de certains dirigeants de ce CHR.
Ne serait-il pas plus important de penser au personnel qui y travaille? Les effectifs sont ils suffisants dans les différents pôles des 2 hôpitaux qui constitue le CHR?
A-t-on mis le PATIENT , l'USAGER au centre de cette réflexion?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales