Politique

Création de la nouvelle fédération du Parti Radical de Gauche à la Réunion

Déçu par les différents partis de gauche réunionnais, Marcel Philippe, ex-adjoint au maire de Saint-Pierre, réactive le Parti Radical de Gauche.


Le président du PRG Réunion, Marcel Philippe, également président du Collectif pour la défense de la langue française et ex-instituteur, était militant au PS depuis 1980 et prétend ne plus y trouver sa place. Il déclare que le radicalisme a toute sa place à la Réunion en ajoutant que "la terre réunionnaise est l'exemple même du terreau sur lequel poussent les grandes idées radicales. J'ai été déçu du Parti Socialiste réunionnais. Je veux aujourd'hui militer dans une gauche plus intelligente et offrir aux Réunionnais des espaces de réflexions humanistes. Je milite également pour une république européenne fédérale".
Ce dernier définit le radicalisme comme "l'épanouissement de l'individu". Il insiste sur le fait qu'il faille "éduquer les Réunionnais à la conscience citoyenne. La Réunion a besoin de savoir. Le Radicalisme, c'est aussi une continuité de l'éducation populaire".
Mercredi 6 Mai 2009 - 13:04
Karine Maillot
Lu 548 fois




1.Posté par Jean Pierre le 06/05/2009 15:41
Toujours les belles envolées !!!!! Plus prosaïquement, c'est pour quelles élections que ce PRG se prépare à faire alliance ?... ou allégeance.
Tel le PSR qui ne représente qu'une famille (au vrai sens) et qui a su se placer adroitement aux places d'honneur et grassement rétribuée. Oh pardon ! indemnisée.
Faut voir du côté de France Télécom pour la réservation de deux cabines téléphoniques pour leurs assemblées générales.
J'arrête de respirer dans l'attente de ces sauveurs de la nation. Je suggère comme premier dossier à traiter la future grippe des Ti lapias.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales