Faits-divers

Crash de la Yemenia : Erreur de pilotage ?

Selon des informations du Bureau d'enquête et d'analyse reçues jeudi par une association de familles de victimes à Marseille, le crash de la Yemenia qui a fait 152 morts le 30 juin dernier serait dû à une erreur de pilotage.


Crash de la Yemenia : Erreur de pilotage ?
Lors d'une conférence de presse samedi au consulat des Comores, le président d'une association des victimes Ahmed Mohamed a déclaré que "les éléments recueillis dans les boîtes noires indiquent que le commandant de bord de l'Airbus A320 n'a pas respecté les consignes d'atterrissage qu'il avait reçues en fonction de la météo".

D'après un avocat spécialiste des crashs aérien présent lors de la conférence de presse, "il se serait posé trop vite". Selon l'AFP, cette hypothèse d'une erreur de pilotage ne satisfait pas totalement l'association qui veut obtenir réparation. "Y a t-il eu aussi eu un problème mécanique, électronique ?" se demande le président de l'association des familles des victimes.

L'hypothèse d'une défaillance d'un signal de réception dans l'avion, qui sert à positionner l'avion par rapport à la piste d'atterrissage, n'est pas exclue.
Dimanche 27 Septembre 2009 - 08:12
Karine Maillot
Lu 731 fois




1.Posté par kersauson de (P.) le 27/09/2009 11:37
c'est une évidence depuis le début
celà associé à un vent très fort (j'ai vécu des atterrissages LIMITES limites sur cet aéroport ainsi que sur celui de NICE et de Doualas (ces 2 derniers avec des pilotes Air France )

ET aussi à des moyens MATERIELS et HUMAINS INADAPTés de l'aéroport des Comores

la preuve en est que les autorités comoriennes ont demandé à la France (Tiens ON en a besoin parfois (comme pour la maternité)) de financer une nouvelle tour de controle et des radars sophistiqués d'approche et d'atterrissage, avec formation des contrôleurs

BON SI c'est pour avoir des contrôleurs "laxistes" comme à ROISSY ...

en fait ici c'est la "FAUTE à PAS DE CHANCE" (Avion "cahin cahat", équipement de aéroport, conditions météo, formations... )

2.Posté par andremctp le 27/09/2009 11:42
Il est bien connu que lors des crashes d'avion, les autorités ont tendance à mettre en avant les erreurs de pilotage, car derrière ces accidents entre en jeu des intérêts économiques.
J'ai participé personnellement , comme salarié, à l'examen des causes d'accidents de travail et jamais, au grand jamais, une seule cause n'a été décelée mais 3 au minimum, responsables de 80% des faits.
Alors erreur de pilotage peut être mais pas seulement......

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales