Faits-divers

Crash d'ULM: L'aile droite se serait détachée en plein vol


Les enquêteurs ont désormais plus d'éléments concernant le crash de l'ULM lundi dernier au Guillaume à Saint-Paul, selon le Jir. Les experts du Bureau d'enquête et d'analyse (BEA) expliquent que l'usure de l'aile droite serait la cause de l'accident. Elle se serait disloquée en plein vol.

L'usure était prononcée et surement causée par la chaleur et le sel marin qui ont endommagé 200 rivets qui relient l'aile à la structure. Stocké à l'extérieur, l'appareil aurait été trop exposé.

Un rapport sera rédigé et diffusé aux autres sociétés d'ULM.
Samedi 4 Avril 2015 - 08:38
Lu 4701 fois




1.Posté par lastic le 04/04/2015 10:00 (depuis mobile)
Encore un accident mortel que l'on peut mettre sur compte de l'autel du profit.

2.Posté par L'Ardéchoise le 04/04/2015 10:28
"explosé" ? Ce ne serait pas plutôt "exposé" ?

3.Posté par L'Ardéchoise le 04/04/2015 10:37
Lors d'un commentaire sur cet accident, j'avais évoqué la mécanique et le risque zéro qui n'existait pas, la petite pièce à la con qui casse en vol.
Là, c'est multiplié par 200 (rivets)...
N'y aurait-il pas un souci au niveau de la maintenance des appareils ?
Bien d'accord avec 1 !
!!!

4.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 04/04/2015 10:45

*"Explosé"! - Ho ?, on se relit pas ?

5.Posté par Mwa la pa di le 04/04/2015 10:54
Pilote émérite, mais manque de soin sur l'appareil....Ce genre de bavure est inadmissible quand à l'entretien d'un appareil ! A moins que les rivets aient cassé avec le choc ?

6.Posté par gaitonx le 04/04/2015 11:03 (depuis mobile)
"explosé",vous en etes certain ????

7.Posté par Ray_au_Port le 04/04/2015 11:16
"...Stocké à l'extérieur, l'appareil aurait été trop explosé. .."

Ah ça pour être "explosé" il a été explosé ! ! !

8.Posté par Jean97413 le 04/04/2015 11:20
je signale une anomalie qui semble associé au modèle dit "coyotte" ou "RANS S7", en fait aux appareils 3 axes portant l'inscription correspondante à la compagnie basée sur Cambaie.

Ils font un sifflement très intense, qui est bien plus fort que le bruit du moteur, qui devient même équivalent, en intensité sonore à la turbine d'un hélicoptère.

Ce matin du 4 avril il en est passé un de remarquable, c'était bien un de ceux là..

Ce sifflement augmente considérablement l'impact sonore de ce type d'appareil qui fait autant de désordre qu'un hélicoptère durant le double de temps pour transporter 6 fois moins de touristes: beaucoup de bruit pour peu de bénéfice!

Je pense que c'est un dysfonctionnement car des modèles équivalents en métropole ne font pas ce bruit.
Ce dysfonctionnement est surtout observé en altitude: en volant à 3000m on vole en effet dans un air 30% moins dense. Faites l'expérience de couper l'herbe de votre jardin avec un fil trop court et voyez le bruit de moteur votre coupe-herbe... Une hélice optimisée pour le niveau du sol dans de l'air raréfié est idem et le moteur 2 temps a cette particularité d'être assez "pointu" en terme d'optimisation du couple...

Cela cause des vibration supplémentaires, joue peut être aussi sur la sécurité et rend ces ULM particulièrement désagréables pour ceux qui les subissent à répétition en bas.

9.Posté par sabotage ou le 04/04/2015 11:48
soit c'est sabotage, soit de l'incompétence et de la mise en danger pour non versification d'un appareil avant son départ.
une aile ne se détache jamais , sauf si ………….

a mon avis la justice va sévir

10.Posté par noe le 04/04/2015 12:26
Dommage !
Il faut tj vérifier les rivets , les boulons , l'eau , le kérazène , la ceinture de sécurité , l'huile ...avant de prendre le volant ..
C'est ce que je fais souvent ! Pas confiance aux autres !

11.Posté par ULM = Une Législation Minorée? le 04/04/2015 12:59
Pour l'instant, sans rapport d'expertise, et avec un article de quelques lignes, on n'est que dans les spéculations. Mais 200 rivets qui auraient sauté et une aile disloquée, euh: problème de conception, de fabrication, de maintenance?

Par ailleurs, quid du problème du parachute de secours non actionné: problème technique, pas le temps pour le pilote pour l'actionner ou pas assez de hauteur pour le faire?

Extrait d'un article de TV5 monde du 30/03 (http://information.tv5monde.com/en-continu/la-reunion-deux-morts-dans-le-crash-d-un-ulm-25321

"L'ULM était équipé d'un parachute actionnable par une charge explosive en cas de problème technique. Le parachute ne s'étant pas ouvert, les gendarmes craignaient une explosion de la charge.."

Pour ceux-celles que le fait divers interpelle, je signale un article intéressant de P.Leclaire (ex du JIR) sur imazpress: http://www.ipreunion.com/photo-du-jour/reportage/2015/04/04/crash-de-tan-rouge-des-vols-commerciaux-dans-les-angles-morts-de-la-legislation,30144.html
://

La réglementation ULM = "ultralégère"?

12.Posté par ULM : Ultra Lègère Maintenance? le 04/04/2015 13:49
Rectificatif à mon précédent mail: il s'agit d'un "ultra léger motorisé (ULM), trois axes, de type Coyote Rans S6". (http://www.ipreunion.com/photo-du-jour/reportage/2015/04/03/apres-l-accident-d-ulm-a-tan-rouge-un-crash-de-trop-un-crash-qui-interpelle,30133.html

A priori, on serait dans la panne technique et la hauteur insuffisante...

A noter que les diverses phots du crash montrent des ailes toujours en place (ce qu'i en reste). Si l'aile droite a été disloquée, j'ai pas tout compris alors...

Voir les photos sur cet article: http://www.ipreunion.com/faits-divers/reportage/2015/03/30/toutes-les-informations-en-direct-un-pilote-experimente-et-une-touriste-decedent-dans-le-crash-d-un-ulm-a-tan-rouge,30084.html://

13.Posté par Anne-Cécile le 04/04/2015 13:54
Sincères condoléances à la famille

14.Posté par aerosim974 le 04/04/2015 13:57
Petit bémol dans la photo, vous publiez celle d'un Eurofox et non celle du Rans incriminé.
Ceci peut paraître anodin si ce n'est que cet Eurofox précédemment basé à Pierrefond et sur lequel j'ai volé durant plusieurs années (basé sous un hangard, suivi et entretenu), avait migré sur Cambaie suite au départ de son propriétaire.
Question simple, à t il été stocké comme le Rans, et dans ce cas il indispensable que cela soit connu.
Faire de l'ULM pour son plaisir est une chose, en faire pour le commerce en est une autre !!!!!!

15.Posté par titi974 le 04/04/2015 15:06 (depuis mobile)
A tous les spéculateurs , jaloux, tous ceux qui ont mis des bâtons dans les roues de Jérôme ....et qui continuent à lui cracher dessus même apres sa mort , venez nous dire tout cela de vive voix, on vous attend!

16.Posté par jacky974 le 04/04/2015 15:25
Je pense, et les precisions ulterieures, le confirmeront peut etre, que l'aile ne s est pas disloquée, mais que l entoilage s est arraché .. Imaginez un ballon qui explose, cela expliquerAIT le bruit d explosion entendu. Ensuite, la toile n est pas fixée par des rivets, elle est cousue, collée, eventuellement sous une bande qui elle serait rivetée. On pourrAIT supposer que la toile, expOsée aux UV, se soit fragilisee' prenez un drap, laissez le au soleil, et tirez dessus quelques semaines plus tard...
Je rappelle, j'ai dit qu on pourrAIT supposer ..That's all Folks ..

PS : Pour les non initiés, le dessus de chaque aille supporte chacun, 'environ la moitié' du poids total de l avion. L avion n est pas porté par l air, il ne s appuie pas sur l air, c est le dessus de l aile qui est ´sucé´ vers le haut. Imaginez la force de cette ..sucion , et la tension qui existe sur le dessus ( l extrados) de l aile, donc sur la toile ...

17.Posté par Dolly Prane le 04/04/2015 15:32
"Crash d'ULM: L'aile droite se serait détachée en plein vol "

Bien d'avoir utilisé le conditionnel ! Cependant, sur les reportages et photos des médias réunionnais, l'intégrité de la voilure ne semble pas avoir souffert, puisque les 2 ailes sont encore solidaires du fuselage ! A moins que les "experts" du BEA" ignorent le sens du verbe disloquer !
Je ne mets pas de liens pour ne pas embarrasser notre hôte qui a peut-être raison de neutraliser les lien du post 12, mais je vous suggère de taper sur google : "Crash ULM Réunion" pour voir que l'ulm au sol a encore ses 2 ailes !

18.Posté par Zeb BULO le 04/04/2015 15:37
Pourquoi un tel titre : "L'aile droite se serait détachée en plein vol"

Observez bien les photos de l'épave ! Même un aveugle pourrait vous dire que l'aile n'a jamais pu se détacher en plein vol ! Elle est toujours fixée à la cellule !

C'est le voilage (la peau de zob) qui s'est disloquée de l'aile probablement suite à la rupture de rivets qui maintiennent le voilage tendu à l'ossature de l'aile. Le climat (amplitude thermique, air salin, etc.) est à priori responsable de l'usure accélérée de ces rivets.

Dans ces conditions, avec un voilage disloqué, le PIL ne pouvait plus faire grand chose. L'incident a été soudain, avec une bascule à droite, ne laissant malheureusement aucune chance à Jérôme. Instinctivement il a joué du palonnier et du manche, même pas le temps d'armer son parachute de secours.

C'est vraiment triste, mais nous en tirerons une leçon. Les bases ulm, les propriétaires d'ulm basés sous les tropiques devront avoir une attention toute particulière à la pré-vol et lors des opérations d'entretien.

@11. Non, il y a une réglementation. Certes, elle n'est pas aussi drastique que celle appliquée aux autres aéronefs, mais c'est tout simplement parce que les ulm sont de conception et d'utilisation simple. Suite à une série d'accidents mortels ou non, un Sénateur avait demandé de modifier la réglementation en vigueur en imposant un Contrôle technique obligatoire. Fin de non recevoir.

19.Posté par jacky974 le 04/04/2015 15:43
je precise que je connaissais et appreciais Jerôme. Mes suppositions precedantes ne sont qu une tentative d explication, d un ressenti technique. Comme je le dis toujours, on n etait pas dedans, on n etait pas aux prises avec la gestion de la situation .. Restons humbles.

20.Posté par jacky974 le 04/04/2015 15:46
Pour Dollynprane, et ce sera mon dernier mot. Revoyez les photos, on apercoit bien les nervures desentoilees de l aile droite ... integre structurellement.

21.Posté par Dolly Prane le 04/04/2015 16:00
"un Sénateur avait demandé de modifier la réglementation en vigueur en imposant un Contrôle technique obligatoire. Fin de non recevoir. "

Fin de non recevoir de qui ? De la fédération ulm ? Ce qui serait très grave ! Merci de mettre un lien sur ce sujet. Mais sinon, voila une cause à soutenir et défendre pour nos "dépité(e)s" représentant la réunion à Lutèce ! Allez, action madame Bareigts !

22.Posté par Zeb BULO le 04/04/2015 16:01
@16. C'est vrai ça que l'avion est aspiré par le haut en raison du différentiel de vitesse des fluides qui circulent sur l'extrados et l'intrados ? Mais pour les autogyres c'est kifkif aussi ? Echo !

Par disloquer, je pense qu'ils ont voulu dire dispersion du voilage.

23.Posté par nrj le 04/04/2015 16:07
Je pense plutôt que c'est l'aile gauche qui s'est détaché , cela dépend où on se place car dimanche c'est la Droite qui a remporté les élections ... question de principe !

24.Posté par jacky974 le 04/04/2015 16:24
autogyre, kif kif, ce qui est valable pour l aile, l'est aussi pour la Pale du rotor ...s applique aussi pour la pale de l helice ...

25.Posté par Dolly Prane le 04/04/2015 16:42
Pour jacky974

"... on apercoit bien les nervures desentoilees de l aile droite ... integre structurellement. "

Bien d'accord avec vous, mais entre aile disloquée et désentoilée, il y a semble t-il un problème de vocabulaire, vous ne trouvez pas ? Et désentoilée à quel moment , qui peut le dire ? Bien sûr que dans Rz (portance) = 1/2 (ro) S V2 Cz où si S (la surface de l'aile) diminue, Rz diminue (je pense que je ne vous apprend rien à ce sujet ), d'où ma question, à quel moment le désentoilage, en vol ou à l'impact ?
Cordialement.

26.Posté par péi ou pa péi le 04/04/2015 19:05
Bonjour les vérifications péi. !!!!! Heureusement zinfos nous précise que la pilote aussi est péi !!!!!!
Peut-on imaginer une seconde une corrélation entre le fait que le pilote soit péi et que la vérification soit aussi péi.
Les conclusions de ce dramatique fait-divers nous laissent à penser que la sécurité péi se paye au prix fort. ????????????

27.Posté par Choupette le 04/04/2015 19:16
@ 9.Posté par sabotage ou

" ... versification ..."

Vous êtes sûr(e) de connaître la signification de ce mot ?

" ... a mon avis la justice va sévir"

Sans blague !

28.Posté par Jacky974 le 04/04/2015 19:17 (depuis mobile)
je pense que le bea a parlé de dislocation pour s adresser à un large public. Comme quand je dis sucion au lieu de sustentation ...

29.Posté par Maskagaz le 04/04/2015 20:47
Et si on laissait le BEA rédiger les conclusions de son enquête, au lieu de dire des conneries!

30.Posté par PATRICK CEVENNES le 04/04/2015 22:47
fukcd473
Dans l'article qui nous concerne, il aurait été judicieux de la part du rédacteur d'associer une photo liée au titre de l'article, ainsi le rédacteur se serait rendu-compte de son erreur.

Clicanoo propose un jeu de photos de l'épave très intéressant. Par observation :
- l'ULM semble s'être "planté" ailes horizontales au sol, sinon l'une des ailes serait pliée, en V voire arrachée,
- les ailes sont toujours fixées à la cellule et elles sont dans le plan sans déformation particulière,
- le voilage est déchiré sur la totalité de l'extrados de l'aile droite,
- le voilage de l'intrados est distendu,
- un des volets de bord de fuite est en position haute,
- l'ULM n'est pas si endommagé que cela,
- le nez par contre est totalement détruit, suppose un choc très violent (le cockpit n'est pas celui d'une F1 et d'un proto du NASCAR). Énergie cinétique + moteur ne laissant peu de chance au pilote et à sa passagère.
- la position de l'épave au sol laisse penser que le pilote a certainement tout tenter.

25.
Sur papier la mécanique des fluides aérodynamiques ou hydrodynamiques n'est reste qu'un ensemble de modèles physique. Entre la théorie, les laboratoires d'essais, les souffleries, etc. et la pratique, il peut y avoir un monde. Donc Rz, on peut oublier, puisque S, V et Cz ont été altérées pour maintenir l'ULM dans un domaine optimal.
Quant à votre question de savoir si le voilage s'est déchiré en vol ou à l'impact, il nous faudra inventer la machine à remonter le temps et avoir un guet qui observe le crash.

31.Posté par Zeb BULO le 04/04/2015 23:43
@21. Quoi vous voulez demander à nos dépités péi de s'occuper de sécurité en vol pour les ulm ?
Entre Orphé qui ne pense qu'à créer de nouvelles taxes, Bareigts la pakistanaise qui fout le bordel avec son amendement. La raclée qu'a pris le PS. Leurs incompétence est avérée. Alors non merci.
Règlementation ULM décret du 23 septembre 1998

32.Posté par Mermoz le 05/04/2015 02:53
Post 29: Maskagaz, merci de remettre à leur place tous ceux qui n'ont jamais tenu un manche,mais se permettent de se la péter en faisant croire qu'ils ont 2000 heures de vol...

33.Posté par Attendons les conclusions du BEA le 05/04/2015 08:37
17.Posté par Dolly Prane le 04/04/2015 15:32 : Effectivement, le lien ne fonctionne pas. Allez sur un moteur de recherche et tapez imazpress ou TV5Monde et crash ulm, vous tomberez sur quelques pages utiles.


29.Posté par Maskagaz le 04/04/2015 20:47 : On est bien d'accord.

Mais si ceux qui rédigent un communiqué de presse ou un article sur le crash ne prenaient pas le public pour demeuré et utilisaient le bon terme (dislocation pour M. ou Mme Larousse, ça veut dire écartement ou séparation d'une partie d'un tout, et non désintégration, donc ici, pas de disparition de l'aile mais problème de l'entoillage)?

A noter que pour le responsable d'une société d'Ulm (voir article de TV5 Monde, dans un de ces articles, l'ULM était trop bas et n'a pu manœuvrer pour éviter le crash et planer jusqu'à sa base. Et si les ULM évitaient de voler trop bas en zone montagneuse ?

34.Posté par PATRICK CEVENNES le 05/04/2015 12:53
fukcd473
Maskagaz : Que voulez-vous que le BEA rédige de plus dans son rapport ?
Le BEA indique via la presse locale que le revêtement de l'aile droite a été "arraché".
Dans la mesure où il n'y a pas de témoin oculaire, qu'il n'y a pas d'enregistreur de vol, que les conditions de vol étaient inconnues. D'ailleurs comment un responsable d'une société d'ULM peut il affirmer sur TV5 que l'ULM volait trop bas ?
Pour les frustrés de l'aéro, joyeuses Pâque

35.Posté par Bébête le 05/04/2015 16:15 (depuis mobile)
Des spécialistes de caca mouche qui commentent l''info aéronautique ! C''est à mourir de rire moi je dis ;)))))))

36.Posté par polo974 le 05/04/2015 22:19
C'est donc des rivets POP qui ont sauté...

Avertissement au lycéens, les ordis du même nom peuvent aussi vous péter dans les mains ! ! !





Nan, je noéconne...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 08:15 Saint-Paul: Un scootériste décède

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales