Société

"Coulisses du BTP" ou comment redorer le blason d'un secteur en perte de vitesse


Près de 280 personnes (collégiens, lycéens, visiteurs divers) sont attendues ce vendredi dans le cadre des "Coulisses du BTP". Cette nouvelle édition a été organisée sur le chantier de la Cité des Arts à Saint-Denis, un site idéal pour promouvoir tous les métiers du BTP.

"L'activité n'est pas bonne mais paradoxalement nous tentons de valoriser nos emplois". Bernard Siriex, le président de la FRBTP n'a pas mâché ses mots ce vendredi matin, face à la presse et aux représentants politiques qui avaient accepté de faire le déplacement jusqu'au site de la Cité des Arts à Saint-Denis, actuellement en travaux.

Pour lui, le BTP offre du travail et de la compétence, c'est le message qu'il entend faire passer aux jeunes qui participent aux "Coulisses du BTP" ce jour. "Aujourd'hui, on vient dans nos métiers par passion. On cherche du personnel qualifié. Il y a un besoin", poursuit le président de la FRBTP. Encore faut-il que les gouvernants soutiennent le secteur… "Nous n'avons pas récupéré nos effectifs d'il y a cinq ans, soit une perte d'environ 10.000 emplois. Et personne n'a bougé, aucun élu, aucun représentant", regrette-t-il à voix haute.

Le secrétaire général de la FRBTP, Nicolas Weinsberg, a rencontré, hier, la ministre des Outre mers à Paris. George Pau Langevin aurait été attentive aux requêtes formulées pour le secteur, notamment concernant le plafonnement de défiscalisation de l'investissement logement intermédiaire à la Réunion. "Tout le monde venait investir à la Réunion, aujourd'hui même le Réunionnais va investir ailleurs, en métropole notamment. Il faut que cela change", a déclaré Bernard Siriex.

La rénovation du logement social a été un point également abordé avec la ministre des Outre mers. Bernard Siriex explique que "le parc se dégrade d'année en année" et qu'une grande partie de l'argent consacré à la rénovation part dans le traitement de l'amiante. "La ministre le découvrait", annonce-t-il.

Le président de la Fedom, Jean-Pierre Philibert, en déplacement à la Réunion, partage les inquiétudes de Bernard Siriex: "Construire en Outremer est plus compliqué qu'en métropole. Et vous le faites bien. Mais il y a un défi commun à relever: Que les gouvernants comprennent que quand le bâtiment vit, tout vit". Et de souhaiter que l'année prochaine "les discours seront différents et annonceront la création de nouveaux emplois et un meilleur chiffre d'affaires du secteur". Bernard Siriex compte beaucoup sur les travaux de la nouvelle route du Littoral pour améliorer ces mauvais chiffres.


La Cité des Arts en bref:
La Cité des Arts, fièrement défendue ce jour par l'adjoint au maire, Gérald Maillot, a pour vocation de devenir un lieu incontournable d'échange, de création, de production et de diffusion culturelle. Avec une offre artistique pluridisciplinaire, des espaces variés, la municipalité a pour vocation de désenclaver la culture et la rendre accessible à l'ensemble de la population. Sa livraison est prévue pour le mois d'octobre 2015.
Coût: 23 millions d'euros (dont 18 millions d'euros de travaux)

Vendredi 10 Octobre 2014 - 15:04
Lu 733 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales