Société

Cosplay, jeux vidéos... Retour images sur le Salon des gamers

Le Salon des gamers cartonne ! Avec près de 6.000 visiteurs en deux jours, le Salon, qui est installé au parc des expositions de Saint-Denis, accueille tous les férus de jeux vidéos. Hier, un défilé étrange de Cosplayers a eu lieu. Des fans de mangas, comics ou encore jeux vidéos prenant l'apparence de leur héros préférés se sont baladés dans les allées durant tout l'après-midi. Bien-sûr de multiples concours de jeux-vidéos étaient également au menu. Le 3è Salon des gamers est ouvert ce dimanche. Au programe une conférence, une session de guitar hero ou encore les finales des concours de jeux vidéos, dont la fameuse finale du très populaire Fifa 2013. En attendant, voici de nombreuses photos de la journée d'hier... Retour en images.



Cosplay, jeux vidéos... Retour images sur le Salon des gamers

Cosplay, jeux vidéos... Retour images sur le Salon des gamers

Cosplay, jeux vidéos... Retour images sur le Salon des gamers

Cosplay, jeux vidéos... Retour images sur le Salon des gamers

Cosplay, jeux vidéos... Retour images sur le Salon des gamers

Cosplay, jeux vidéos... Retour images sur le Salon des gamers

Cosplay, jeux vidéos... Retour images sur le Salon des gamers

Cosplay, jeux vidéos... Retour images sur le Salon des gamers

Cosplay, jeux vidéos... Retour images sur le Salon des gamers

Cosplay, jeux vidéos... Retour images sur le Salon des gamers

Cosplay, jeux vidéos... Retour images sur le Salon des gamers

Cosplay, jeux vidéos... Retour images sur le Salon des gamers
Dimanche 17 Mars 2013 - 08:21
Lu 3428 fois




1.Posté par jhal le 17/03/2013 10:15
Comment lessiver le cerveau des gamins et en faire des bons petits consommateurs? Si vous ne connaissez pas la réponses certains la connaissent. Dans la vie il y a les lobotomiseurs et les lobotomisés.

2.Posté par Boa Bill le 17/03/2013 10:24
Cosplay, jeux vidéos... Retour images sur le Salon des gamers

Leurs parents avant eux ont été anesthésiés par les draps bénis et autres fadaises !

C'était une autre époque où les plus crédules se faisaient avoir !

Les plus crédules existant toujours, le "game show" s'intitule le "salon des gamers" ! Important le vocable "salon" ! Un salon est un endroit privé où on se sent bien. Même dans les espaces les plus restreints, chacun a son propre salon, d'où l'importance des mots utilisés par ceux qui manipulent et exploitent les consommateurs dénués de réflexion.

Ceux qui suivent la tendance sont toujours les mêmes... jusqu'à ignorer "en réel" ce que signifie "un gamer" !

Ceux qui ont compris sont passés du stade de consommateur "des games" à celui de producteur de "games" ou à celui d'exploiteur des "salons de gamers"...

Bertel de Vacoa


3.Posté par Boa Bill le 17/03/2013 10:28
... je ne vous parle même pas des images de violence véhiculées par "ces games" débiles ! La simple vue des photos jointes par l'auteur de l'article suffit !!!

Bertel de Vacoa

4.Posté par pour le plaisir le 17/03/2013 11:21
Excellent, Lara Croft qui se fait Prédator! vive le jeu vidéo qui aide nos jeunes a relativiser, au moins la génération Y ne se fait plus d'illusions!

5.Posté par Lionel Tilmont ♝ le 17/03/2013 12:48
Les jeux vidéos ne sont pas que négatifs et peuvent avoir des applications pratiques comme le pilotage de drones civils ou militaires (surveillance de manifestations, bombardements) et dans un futur proche le commandement de robots d'assauts contrôlés en formation.
L'armée américaine investit pas mal dans le domaine http://www.huffingtonpost.co.uk/2012/08/02/us-army-video-game-training_n_1731816.html://
Au final cette désensibilisation émotive par rapport à l'action peut être un avantage certain dans un conflit armé aux frontières mal définies ;)

6.Posté par Zarin le 17/03/2013 14:13

Répliques : L'utopie du cybermonde
Interview France Culture avec Joël de Rosnay, Paul Virilio et Alain Finkelkraut
4 décembre 1995

Joël de Rosnay : Paradoxalement il y a une autre forme d'enfermement qui est un enfermement face à un espace infini. C'est ce que j'appelle l'info-pollution. C'est une nouvelle forme de pollution des cerveaux par l'excès d'information. Et cette pollution nous donne l'impression que nous sommes face à un océan infini d'information sur lequel il va nous falloir "naviguer". Ce terme est important. Il est très utilisé par les éducateurs d'aujourd'hui, par ceux qui surfent sur les réseaux. Naviguer veut dire tenir un cap, tenir compte des courants, des vents, savoir hisser la voile au bon moment, savoir lire une carte, un sonar, un radar. Et aujourd'hui tous ceux qui surfent sur les réseaux d'information sont face à un risque d'info-pollution parce qu'on ne sait pas hiérarchiser l'information, on ne sait pas naviguer. Notre rôle est donc de leur apprendre à lire des cartes, à tenir des caps et à hiérarchiser l'information en pratiquant une "diététique de l'information".
Qu'est-ce-que la diététique ? C'est sélectionner parmi une pléthore alimentaire qui est donnée à quelques pays et pas à tous, de sélectionner ce qui est le plus utile pour leur vie et pour leur énergie. Eh bien il nous faut inventer aujourd'hui une diététique de l'information.
-----
http://www.cite-sciences.fr/derosnay/articles/jrviri.htm


7.Posté par Lumina le 17/03/2013 18:06 (depuis mobile)
Hey les philoqophes arrêtez de vous prendre au sérieux et laissez ces jeunes et moins jeunes (j'y étais!) s'amuser en ce dernier week end de vacances.

Cet lé pas daccord allé pete un coup!

8.Posté par Boa Bill le 17/03/2013 18:53
5.Posté par Lionel Tilmont ♝ le 17/03/2013 12:48
Les jeux vidéos ne sont pas que négatifs et peuvent avoir des applications pratiques comme le pilotage de drones civils ou militaires


... nous dit le Monsieur..

" Avec près de 6.000 visiteurs en deux jours"... il est sûr que nous sommes à l'abri à La Réunion !

Pfft

Bertel de Vacoa


9.Posté par Tizak le 17/03/2013 18:24
Ma mère me racontait que, petite, sa mère la grondait pour qu'elle arrête de lire...
Mon père se faisait rappeler à l'ordre parce son père ne supportait pas la musique qu'il écoutait.
Quelques dizaines d'années plus tard, les "vieux" pseudo-doctes suffisants, viennent vilipender la nouveauté.
L'homme est ainsi fait qu'il rejète ce qu'il ne comprends pas. Souvent avec violence et arrogance. Et ça empire avec l'âge paraît-il... :)

10.Posté par Maloki le 17/03/2013 21:02 (depuis mobile)
La majorité des commentaires sur cet article sont totalement inutiles...
Certains, apparemment, auraient souhaité voir ces jeunes trainer dans les rues...
De plus en plus mal fréquenté par ici...

11.Posté par El Bonobo le 17/03/2013 21:07
Bonjour. J'ai une quarantaine d'années et la chance d'avoir vécu l'avènement et l'éveil culturel des masses depuis la France en 1980. Je constate avec effarement que les vieilles rancœurs et les discours d'arriere garde sont toujours tenaces 20 ans plus tard.....J'apprécie les bretzel de vacoa (humour: car il semble en manquer et avoir le même Q.I. de moule que celui qui s'est etouffé avec la friandise du même nom ) et autres pseudo-donneurs de leçons obtus et malheureusement auto condamnés à l'immobilisme intellectuel... Une anti thèse au darwinisme à eux tout seuls !!!!! Allons messieurs soyez gentils et rangez vos encyclopédies et pseudos vérités dignes de minute et allez tenter de convaincre les sectes et autres congénères de votre espèce.

12.Posté par Zarin le 17/03/2013 21:11
Neuro-esclaves - Techniques et psychopathologies de la manipulation politique.
Marco Della Luna (Auteur), Paolo Cioni (Auteur)

L’exploitation de l’homme à travers la domination d’une élite se joue essentiellement sur des instruments juridiques, psychophysiologiques et économiques. Reconnaître leur musique est l’unique solution pour échapper à ceux-ci, pour garder notre liberté, ou la recouvrer enfin. Êtes-vous prêt à remettre en question chacune de vos certitudes ? Prémisses : La société ne s’autogouverne pas, elle est manoeuvrée de l’extérieur à l’aide d’instruments de plus en plus sophistiqués. Dès le début du XXIème siècle, frappés d’une récession structurelle et d’une pauvreté croissante, les États se sont prémunis d’outils psychologiques et électroniques de contrôle, maîtrise et répression, aptes à gérer un large mécontentement social, plutôt houleux. Le clivage entre la base et le sommet de la pyramide sociale s’accentue, les dernières avancées technologiques offrant un bel éventail de moyens pour un contrôle - centralisé au sommet - de l’opinion publique. Contre-offensive : Dans un décor où liberté et conscience sont de plus en plus menacées, il est indispensable de bien connaître les instruments qui les agressent. Donner cette connaissance, c’est l’objectif de "Neuro-Esclaves". Ce livre décrit les mécanismes du conditionnement utilisés au cours de l’histoire. Dans le souci de comprendre et de contrecarrer l’agissement de ces mécanismes afin de sauvegarder notre liberté et un encore possible bien-être individuel et collectif, le point de vue psychologique a été intégré dans l’étude neurophysiologique et sociologique. Une oeuvre basée sur les derniers progrès scientifiques et sur des connaissances directes. Avocat, psychologue expert en manipulation sociopolitique, auteur d’essais, Marco Della Luna a écrit plusieurs ouvrages qui ont connu un grand succès. Neuropsychiatre, professeur de psychopathologie, ex-responsable du service de santé mentale auprès de la ASL de Florence, enseignant à l’École de spécialisation en psychiatrie de Florence, Paolo Cioni est l’auteur de divers traités ainsi que de monographies de psychologie et de psychiatrie.

13.Posté par Zchipp974 le 18/03/2013 03:30
Mais mdr vous tous avec vos messages , vous pouvez comprendre que ca reste juste un loisir , une passion pour certains , un moyen de s'amuser seul ou entre amis ou même avec des personnes que l'on ne connait pas ?
Je suis effaré par vos msg , vous avez quels ages svp ??? Sérieux quoi faut sortir de chez soi tout le monde les gens !!!!

14.Posté par Le Voyageur le 18/03/2013 09:19
"Les foules suivent ceux qui les éblouissent. Elles tournent le dos à ceux qui les éclairent"

15.Posté par Penji le 18/03/2013 11:21
+1 zchipp974 Le festival des gamers était juste un rassemblement de personne partageant un loisir/ une passion commune.
J'y étais et les gens étaient sympatique, ouvert d'esprit, l'ambiance était au rendez-vous et on s'amuser à jouer et parler avec des gens que l'on ne connaissaient absolument pas dans la joie et la bonne humeur.
M'enfin parler la langue de Molière de manière soutenu doit être d'un grand secours dans la compréhension d'un être humain qui prend le temps de s'amuser. n_n
Après il aurai mieux fallu que ces jeunes traines dans les rues à fumer du zamal, à s'exercer à faire du racket, boire une dodo devant une boutique ?
Je pense qu'en tant que parent je préférerai savoir mon fils avec des amis à jouer à un jeu vidéo, que de le lâcher dans la nature entrain de faire connerie sur connerie sans que je le sache.

16.Posté par zafére le 18/03/2013 14:28
Bonjour,
Il y a souvent un amalgame entre joueur de jeux vidéo et personne moue avec un QI de zéro, c'est un stéréotype qui a la dent dure. Or les études démontrent que les enfants qui ont accès au jeux d'une part développent des stratégies et donc une autre manière d'utiliser leur neurones et sont plus efficaces dans la résolution de problème ( aussi parceque libérés des carcans de la logique scolaire). D'autre part, sa reste un loisir et bon nombre de gamers sont des personnes qui travaillent et qui utilisent se levier pour décompressé, comme un autre irait au cinéma.
Maintenant si vous êtes frustrés de ne pas avoir accés à ce loisir , ne critiqué pas sans connaître. En ce qui concernent les images de violence, il y a un typologie spécifique pour l'UE avec l'âge requis pour ledit jeu. C'est aux parents de savoir éduquer leurs enfants et ne pas se décharger sur la société, c'est un peu trop facile.

17.Posté par Boa Bill le 18/03/2013 15:50
11.Posté par El Bonobo le 17/03/2013 21:07
... et autres pseudo-donneurs de leçons obtus et malheureusement auto condamnés à l'immobilisme intellectuel.....Allons messieurs soyez gentils et rangez vos encyclopédies et pseudos vérités dignes de minute et allez tenter de convaincre les sectes et autres congénères de votre espèce.


Vous parlez bien et avec humour ! Si ! On voit que vous avez de la culture comme d'autres ont de la confiture...

Expliquez-moi en quoi le fait de ne pas cautionner ces nouveaux jeux du cirque me condamnerait à l'immobilisme intellectuel ? Expliquez-moi en quoi la pratique de ces jeux virtuels développerait "l'intellectuel" chez les la majorité des pratiquants, à savoir les jeunes de 12 à 18 ans ?

J'attends avec frénésie votre réponse !

Bertel de Vacoa

18.Posté par The Matrix le 18/03/2013 15:57
Le monde virtuel c'est la prison réelle
nos jeunes sont devenus des esclaves du système
au point de détester le monde réel, à leurs yeux seul la matrice compte...

19.Posté par Boa Bill le 18/03/2013 16:07
16.Posté par zafére le 18/03/2013 14:28
.../... D'autre part, sa reste un loisir et bon nombre de gamers sont des personnes qui travaillent et qui utilisent se levier pour décompressé, comme un autre irait au cinéma.


Si cela reste un loisir, cela n'est pas comparable avec "aller au cinéma" ! Quand vous allez au cinéma, vous ne pensez pas ramener chez vous un écran de la même taille, ni l'espace de la salle, ni la "machinerie" qui permet la diffusion du film. Je n'ai jamais rencontré de vendeur de "salles de cinéma" à la sortie après avoir apprécié un bon film dans une bonne salle.

Je n'ai rien contre le fait que les gens qui travaillent aient ce loisir. Chacun fait ce qu'il veut de son argent. Si je suis contre, c'est parce que je connais les ravages de ces jeux virtuels chez les jeunes non encadrés et cela comporte deux aspects.

a) Combien d'entre-eux vont devenir de véritables tyrans dans leur famille à exiger la dernière version, les derniers gadgets pour assouvir leur passion du jeu alors que la famille n'aura pas les moyens de satisfaire leur demande !!!

b) Que de devoirs bâclés, de scolarités perturbées, d'insuffisances tant intellectuelles que physiques chez une très grande partie de ces boulimiques du jeu qu'asservissent des marchands de rêves sans scrupules qui proposent et exaltent cette drogue numérique à l'attention de nos plus jeunes.

Bertel de Vacoa




20.Posté par Zarin le 18/03/2013 16:32
tai chi chuan, chi gong, yoga etc... pourquoi pas ?

21.Posté par Le Voyageur le 18/03/2013 17:20
MATRIX : UNE SECONDE SUBLUMINALE

http://www.morpheus.fr/spip.php?article211&lang=fr

22.Posté par Marion L le 20/03/2013 15:00
Gameuse de 22 ans (World of Warcraft, Starcraft 2, Half Life à l'époque, Black OPS occasionnelement, Heavy Rain, Silent Hill et bien d'autres... ) étudiante en dernière année de psychologie (sans aucune année de retard dans mon cursus), vivant en couple et ayant une vie normal et équilibrée (je vous promet c'est possible Madame). Vos commentaires me font bondir !
Une fois de plus les jeux vidéo sont stigmatisés et leurs communautés aussi.
Bien, très bien, mais seulement, avez vous des arguments fondés ? Personnellement je n'en vois aucun. Il est tellement plus facile d'invoquer cet argument plutôt qu'un autre. Vous faites un amalgame entre le réel et la fiction et vous faites un rapport de cause à effet entre jeux vidéo et violence et vice versa. Désolée mais c'est tellement simple et petit.
Votre article m'énerve (mince, j'ai du beaucoup trop jouer... ) ! Avez vous passé du temps dans des soirées entre gameurs ou dans des évènements de jeux vidéo ? Vous êtes vous renseignée (après tout vous êtes journalistes, c'est votre travail, non ?) sur ce que le jeux pouvait amener à certains joueurs ? Avez vous parlé avec des joueurs ? Si vous l'aviez fait je pense que cet article n'aurait pas eu lieu d'être. (rire)
Au fait méfiez vous des personnes qui mangent des pommes, il semblerait que beaucoup de "tueurs" aient mangé des pommes dans leur vie !
Condamnons toute personnes ayant accès à de la violence ! Que ce soit dans les films, dans le quotidien, dans les bande dessinées, les mangas ! Ouuuuh et même la musique! Mon dieu, et si on brulait plutôt Dora l'exploratrice ? Ou twilight représentant les bonnes familles puritaines et la psychologie mormone, jusqu'à avouer sa frustration accumulée, pour tout faire péter d'un coup ? Sans d**onner ces commentaires sont d'une telle naïveté...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales