Economie

Corsairfly veut offrir le meilleur rapport qualité/prix

Ce matin, Corsairfly a tenu une conférence de presse à l'occasion de la venue dans notre île du directeur général, Pascal de Izaguirre. La compagnie veut se positionner sur le marché et a présenté ce matin les divers chantiers à venir...


Qui a dit que Corsairfly était au bord du dépôt de bilan? C'est en tout cas ce qu'a tenu à contredire ce matin son directeur général, en visite à la Réunion. "Que la compagnie ait des difficultés, bien sûr, mais dites mois qui n'en a pas?", a affirmé Pacal de Izaguirre, directeur général de Corsairfly depuis le début du mois de juin.

Corsairfly mise beaucoup sur les destinations Réunion et Antilles, où le directeur général se rendra d'ailleurs la semaine prochaine. Par le biais d'un actionnaire "puissant", PEI (le premier groupe mondial du tourisme), le directeur général entend préparer la relance, la reconquête commerciale... Et cela va d'abord passer par un renouvellement et une redynamisation de la flotte, courant 2012.

"Nous souhaitons capter une clientèle administrative, de PME/PMI..."

Afin de retrouver une croissance de son chiffre d'affaires, Corsairfly souhaite améliorer son image à travers les systèmes d'informations et les services aux clients. Plus de vols directs, des horaires cadencés, plus de ventes directes, meilleur programme de fidélisation, développement des ventes en ligne, relance du frêt ou encore volonté de coopérer avec d'autres compagnies... Le nouveau directeur général a présenté de nombreux projets, indispensables pour un retour à la rentabilité.

A noter que dans la future flotte, il est prévu d'ajouter des sièges pour la clientèle "grand large". Corsairfly n'entend pas faire de l'ombre à la classe Affaires d'Air France mais "nous souhaitons capter une clientèle administrative, de PME/PMI...", a affirmé Pascal de Izaguirre.

"Détermination", "confiance","méthode"... Le directeur général avait besoin de convaincre, de mobiliser et de dire que "Corsairfly est là et bien là, voilà le message que je souhaitais vous faire passer", a-t-il conclu.
Vendredi 9 Juillet 2010 - 11:32
Melanie Roddier
Lu 4101 fois




1.Posté par Basile le 09/07/2010 12:21
Améliorer le rapport qualité-prix ? Facile, Corsair, c'est la pire des classes bétaillères des trois compagnies qui desservent la Réunion.

Et pourtant, le confort des 2 autres dans cette classe est déjà proche de zéro !

Que les compagnies se mettent aux normes, même en classe économique, avec les autres compagnies sur l'Atlantique Nord ou sur l'Asie par exemple.

2.Posté par Manzellita le 09/07/2010 12:28
Il faudrait qu'ils commencent déjà à traiter les passagers Paris>Réunion et Réunion>Paris de la même façon, quelque soit la période ! Quand on voit l'état de la flotte affectée aux réunionnais hors saison, on préfère payer 100€ de plus et voyager avec Air Austral plutôt que d'être traités comme du bétail ! Il y a chez Corsair un vrai problème de prestation encore très loin du niveau de Air France (qui se sont bien améliorés) et Air Austral, en tout cas sur les places éco...

3.Posté par 974 le 09/07/2010 13:32
L'actionnaire n'est pas PEI , mais TUI....

4.Posté par OLIVIER le 09/07/2010 13:36
Pas d'accord avec les post précédents: Les conditions de "confort" sont aussi mauvaises sur les trois compagnies. Et prix citron à Air France pour la froideur de son personnel navigant. Le personnel d'Air Austral est particulièrement courtois et prévenant. (pas comme le PDG...). Concernant Corsair il semble qu'il y ait davantage de créoles (antillais, réunionnais) en PNC ce qui n'est pas plus mal.

5.Posté par taboutant le 10/07/2010 08:32
Certes corsair fly est un peu moins cher que ses concurrents, mais
1- vieux avions
2-espacement des sièges -/- nombre de passsagers
3-retards et incidents de vols
4- plateaux repas

Ils ont du travail a faire s'ils veulent ramener vers eux , ceux qui sont lassés des turpitudes de la classe poubelle!

6.Posté par martine.pigneira@hotmail.fr le 09/12/2011 15:37
mon voyage du 13 octobre quelle catastrophe avec 3heures de retard, au niveau des hotesses a changer bloquer dans l'avion qui devait partir a 19 h 30 hélas plus de 21 heures et sans commentaires de la compagnie - il fallait remplir l'avion de 600 personnes donc plus financier que le confort des clients, pendant les 3 heures de retard, assis sur des sièges non confortables
aucune hotesse ne passe dans les allées pour au moins proposer des boissons fraiches en attendant le départ,
Au niveau accueil a revoir, tant qu'au repas a donner au chien qui a mon avis refuserait
A l'arrivée de Dakar, je me suis trompée dans le fiche a remplir, je hèle une hotesse par hazard
qui me répond nous n'en n'"avons plus
Quelle dégration totale de votre compagnie et je ne suis pas la seule car a l'arrivée à mon avis


je pense beaucoup de plaintes
Déjeuner au retour pas de retard mais éteindions des feux vous dormez et silence
pas mal de personnes vont revoir le jugement de compagnie
Au retour pas de retard mais toutes les lumières éteinds dans l'impression de dire vous dormez
aucun commentaire départ et silence
Déjeuner enfants et vite fait car les hotesses passe en début de l'allée et retour aussitot pour enlever les plateaux vite fait.
Quel désastre de votre compagnie que nous voyons le catalogue vantant les amélioration de votre compagnie d'ailleurs je vais transmettre le désagrément au consommateur

salutations distinguées
Mme PIGNEIRA

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales