Economie

Corsair signe un accord avec la compagnie Emirates sur l'océan Indien

La compagnie aérienne Corsair international se porte bien et son PDG, Pascal de Izaguirre, tient à le faire savoir. En plus d'un chiffre d'affaires sur la Réunion en progression de 17% en 2013 (par rapport à 2012 ndlr), la compagnie française a annoncé la signature d'un accord avec la compagnie Emirates, basée à Dubaï. Un accord prévu pour démarrer dès le mois de mars prochain.


De gauche à droite : Pascal Gardin (directeur commercial Corsair); Pascal de Izaguirre (PDG de Corsair); Nicolas Lehoucq (Directeur régional océan Indien Corsair)
De gauche à droite : Pascal Gardin (directeur commercial Corsair); Pascal de Izaguirre (PDG de Corsair); Nicolas Lehoucq (Directeur régional océan Indien Corsair)
"La mutation amorcée en 2010 est désormais terminée. Nous avions la volonté de devenir une compagnie internationale et régulière sur le grand courrier (…). Une période de mutation qui s'est terminée avec succès sur la Réunion", explique le PDG de Corsair International, Pascal de Izaguirre.

Dans les chiffres, la compagnie française enregistre une progression de son chiffre d'affaires de 17% en 2013 sur notre destination. L'exercice 2012/2013 est proche de l'équilibre avec une perte de 1,2 million d'euros contre 18 millions d'euros lors de l'exercice précédent. Une progression des résultats de l'entreprise portée par la bonne santé de la ligne Paris-Réunion. "Sur les trois premiers mois de l'année nous avons eu 24% de croissance sur le marché des ventes à la Réunion", poursuit-il.

"La Réunion est une ligne bénéficiaire et profitable. En ligne avec la feuille de route de notre actionnaire majoritaire TUI (premier groupe mondial dans le domaine du tourisme et du voyage ndlr) qui nous donne les moyens financiers de notre développement", ajoute-t-il. Dans les faits, cet accompagnement se traduit par une nouvelle flotte d'appareils, de nouvelles cabines…

Un partenariat "prestigieux" avec Emirates

Mais déjà, Corsair International travaille sur 2016. "Nous allons sortir nos Boeing 747 et faire l'acquisition de nouveaux appareils. C'est un dossier vital pour Corsair. Nous avons deux ans pour préparer la mise en service et l'arrivée des nouveaux avions", explique Pascal de Izaguirre. Pour le moment, pas de pistes précises sur l'avionneur et le modèle.

Dans cette continuité, la compagnie française a signé la semaine dernière un partenariat avec Emirates (compagnie des Emirats arabes unis) pour la desserte de l'océan Indien. Un précédent accord avait été signé pour la desserte de l'Afrique.

Il ne s'agit pas d'un codeshare, mais un accord "interligne" pour le moment. "Nous avons signé un partenariat avec une compagnie puissante et prestigieuse. Nous l'avons fait et nous sommes très heureux", se réjouit le PDG de Corsair. Cette formule profite aux clients se rendant à l'île Maurice. Par exemple, un client pourra bénéficier d'un départ depuis Maurice via Corsair, en direction de Paris, pour un retour pouvant être effectué sur un vol Emirates, via Dubaï. "Le but c'est de proposer aux clients une offre enrichie avec des accès plus importants", souligne Pascal Gardin, directeur commercial de Corsair International.

Faut-il y voir une volonté de Corsair de s'associer plus durablement avec la compagnie basée à Dubaï ? Un partenariat qui arrive alors que l'actionnaire principal de la compagnie, le groupe TUI, a décidé d'ouvrir son capital à la recherche de nouveaux investisseurs. "Une alliance commerciale ne signifie pas forcément entrer dans le capital", a tenu à préciser le PDG, Pascal de Izaguirre. Ce dernier promet dans les prochains mois de nouveaux partenariats sur le réseau avec d'autres compagnies aériennes.
Jeudi 20 Février 2014 - 14:21
JD
Lu 5667 fois




1.Posté par run le 20/02/2014 14:47
si j'ai bien lu, cela est très bien pour la société Corsair, mais au fond, cela va apporter que dale pour le Réunionnais que je suis.
pas de concurrence sur le monopole existant et pas d'avion supplémentaire

encore un article de com pour corsair

mais que fait donc l'IRT et la Région qui nous avaient promis l'ouverture du ciel est un billet toute l'année à 750€ pour paris et vice versa

bla bla bla , vivement les élections

2.Posté par jérémy le 20/02/2014 15:11
j'ai tenté votre compagnie monsieur, la première et dernière fois, c'est bien de gagner 17% de progression avec les pauvres cons qui paient pour un service à la limite d'un foutage de gueule.
repas tiède, personnel à la limite du désagréable, pas de café à l'arrivée, sauf aux premières classe m'a dit l’hôtesse, cela veut dire quoi, la classe éco c'est de la mer.. Souvent les compagnie bouche leur trou avec les Dom Tom.Mais n'oublier qu'ici ,on se souvient de certaines compagnies. UTA. AOM
Air Bourbon, MAIS d'autres existes encore et c'est tant mieux. Alors courage, il y aura d'autres destinations pour renflouer vos caisse. Respectueusement.

3.Posté par noe le 20/02/2014 15:38
Est-ce que cet accord va impacter sur le prix des billets ?

4.Posté par alex6 le 20/02/2014 16:36
curiosité mauvais défaut quel appareil la compagnie va acheter? un bi ou quadriréacteur?

5.Posté par alex6 le 20/02/2014 16:43
j'espère qu'il y aura au moins un quadriréacteur dans la nouvelle flotte? pourquoi pas un 747-800tout neuf pour la reunion alex6 de quoi tu te mèle

6.Posté par ndldlp le 20/02/2014 19:57 (depuis mobile)
L opmr arrive pour vous...

7.Posté par Babi le 21/02/2014 00:32 (depuis mobile)
Tu m''etonne que la destination reunion soit rentable, vu les prix pratiqués !!

8.Posté par Jean Fuma le 21/02/2014 07:11
1.Posté par run le 20/02/2014 14:47 | Alerter
"si j'ai bien lu, cela est très bien pour la société Corsair, mais au fond, cela va apporter que dale pour le Réunionnais que je suis.
pas de concurrence sur le monopole existant et pas d'avion supplémentaire"

=> Pourquoi parler de monopole quand on a le choix entre plusieurs compagnies (Air France, Corsair, Air Austral, XL Airways), plusieurs appareils (du Airbus 330 au 747), plusieurs cabines (monoclasse pour XL, triclasse pour Air France), plusieurs produits ? Merci de se renseigner et d'éviter d'utiliser des termes comme monopole dont on ne connait pas le sens LOL

"encore un article de com pour corsair

mais que fait donc l'IRT et la Région qui nous avaient promis l'ouverture du ciel est un billet toute l'année à 750€ pour paris et vice versa"

=> Contrairement aux croyances populaires, le ciel est ouvert depuis des decennies et n'importe quelle compagnie est libre de s'installer ici, maintenant si elles ne viennent pas c'est que ce n'est pas aussi interessant qu'il n'y parait ;-)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales