Economie

Corsair repense son programme de vols pour sortir de la crise

La compagnie Corsair a présenté ce matin, lors d'une conférence de presse, la mise en place de son nouveau programme de vols à destination et en provenance de la Réunion : place aux vols de nuit.


Corsair veut sortir la tête de l'eau car voilà trois ans que les bouffées d'oxygène se font rares. Aux effets de la crise économique qui a touché l'ensemble des secteurs et donc celui de l'aérien, les responsables de Corsair ajoutent deux autres événements majeurs aux difficultés qu'ils ont traversé ces trois dernières années. "Nous avons connu, à l'instar de nos concurrents, une désaffection du remplissage de nos avions. A cela, nous devons ajouter la crise malgache et la crise aux Antilles qui ont provoqué un recul important de notre chiffre d'affaire", explique Olivier Besnard, le directeur commercial de Corsair.

Pour y faire face, Corsair décide de se mettre à la page... Dès début 2010, la politique commerciale a été "rénovée" avec un déploiement plus important de la distribution des prescripteurs (tour opérator, internet) et agences de voyage. "Nous avons également décidé d'être plus présents sur les marchés en terme d'image, de communication et de participation. A la Réunion, nous avons des campagnes prévues, pas forcément publicitaires d'ailleurs", souligne le directeur commercial.  Et depuis le 1er avril, de nouveaux menus sont proposés avec, en classe éco, un retour à un choix de plats.

Des vols de nuit à partir du 4 novembre

Le volet le plus important présenté ce matin est celui du nouveau programme de vols des avions. "Ce qui marche le plus, ce sont les vols de nuit. Or, le client constatait que quand il voulait faire un aller-retour de nuit, ce n'était pas possible chez nous, alors que ça l'était chez nos concurrents. Donc on a décidé de le proposer à compter du programme hiver, soit à partir du 4 novembre. Tous les vols de la compagnie vont être calés de nuit, avec des vols aller et retour, principalement sur du boeing 747 700", annonce Olivier Besnard. Une première pour la compagnie depuis ses 19 ans d'existence.

Pour les vols directs vers Paris Orly, le départ de la Réunion sera prévu à 22h15 pour une arrivée sur Orly à 6h40, et le départ d'Orly à 18 heures pour une arrivée à la Réunion à 7h50. Le même principe est suivi sur la province : lundi et jeudi vers Marseille, jeudi et dimanche vers Lyon, samedi vers Nantes et Toulouse. "Ce programme, c'est un risque pour la compagnie, mais qui est indispensable si nous voulons sortir de la spirale qui nous a amenée à perdre de l'argent depuis trois ans. C'est notre unique chance d'aller de l'avant", a conclu à ce sujet Olivier Besnard.

Se recentrer sur les DOM

"Décollage 2012", voilà un autre gros chantier qui va être mené par la compagnie. Ce projet de réorganisation va s'étaler à compter du mois de juin 2010 jusqu'à juin 2012. Il va concerner plusieurs pans de la compagnie sur deux ans.

Dans les grandes lignes, il s'agit de pouvoir proposer des avions "qui correspondent davantage au marché spécifique que nous faisons", informe le directeur commercial. Donc, la compagnie passera à une flotte de six à trois Boeing 747 700. Les Airbus 330 200 restent dans la flotte et d'autres Airbus arriveront pour permettre de mettre plus de passagers. Cette nouvelle flotte sera accompagnée de la rénovation des cabines, d'un espacement entre les sièges plus importants, de nouveaux sièges...

"On a sept machines qui permettent de faire ce programme... et d'autres choses. Nous sommes en phase de réflexion. Aujourd'hui, on veut se concentrer sur les programmes réguliers sur les DOM, mais il est faux de dire que nous fermons le reste des destinations : nous avons vocation à faire d'autres vols à partir du moment, évidemment, qu'ils soient rentables. Alors quand je lis que nous comptons fermer Miami, ça me navre car c'est une destination qui va démarrer au mois de juin prochain. On risque de ne pas avoir beaucoup de clients!", lance Olivier Besnard.
Jeudi 15 Avril 2010 - 11:19
Melanie Roddier
Lu 4684 fois




1.Posté par skybler le 15/04/2010 11:37
faire des prix attractifs, raisonnables et constant est peut etre la solution commerciale pertinente pour le remplissage.
pour exemple, je pars le 02/09/10 pour 900€, le 06/09/10 ca passe a 600€ , c'est la triste realité des clients des compagnies aerienne au depart de la reunion .... qui n'ont pas d'autre possibilité ...

2.Posté par Marc Samuel le 15/04/2010 12:56
Les difficultés de Corsair doivent faire réflechir ceux qui rêvent d'une baisse générale des tarifs sur l'aérien à La Réunion et à une continuité territoriale sociale.

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 16/04/2010 00:21
ceux là y ont ils réfléchi avant, marc samuel?

4.Posté par André974 le 16/04/2010 07:40
Vous voulez en venir où Marc Samuel ,voulez vous dire que les compagnies devraient augmenter leurs tarifs?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales