ZinfosBlog

Corsair ouvre sa ligne Réunion-Tana


Corsair ouvre sa ligne Réunion-Tana
Boumbadaboum ! Corsair continue de grappiller le marché des Iles Vanilles en ratissant large dans la zone.

Déjà l’ouverture de la liaison Réunion-Mayotte avait porté un coup au moral d’Air Austral qui depuis 40 ans dessert l’ile au lagon avec une régularité de métronome puisque depuis 1977, il ne s’est pas écoulé un seul jour sans qu’un avion d’Air Austral (ou volant pour son compte) n’assure cette liaison historique de la compagnie au Capricorne.

Or voilà que depuis le 24 janvier dernier, Corsair opère deux fois par semaine des vols Réunion- Mayotte ce qui a eu pour effet de faire baisser les prix de façon conséquente, même si depuis quelques jours Corsair les a revus à la hausse (198 euros) sans bagage en soute, alors qu’Air Austral maintient ses 158 euros avec un bagage en soute.

Outre ce changement tarifaire, Corsair a tout de même posé un pied dans le pré-carré d’Air Austral en matière de liaisons régionales car, non contente de desservir Mayotte, la compagnie de Pascal de Izaguirre pique aussi de la clientèle d’Air Austral à l’île Maurice où ses avions font escale pour se remplir, après avoir décollé de la Réunion pour Paris Orly.

Rafler des parts de marché à un concurrent fait toujours plaisir, mais continuer à le titiller sur la zone, ben forcément ça énerve, surtout si ledit concurrent vient d’entrer dans le capital d’Air Madagascar…. Dès le 9 avril 2017, ce sera chose faite pour les avions de Corsair qui iront draguer les passagers directement à Tana pour les ramener sur la Réunion puis Paris et tout ça à des tarifs super sympas ! Et une fois de plus Corsair débarque avec ses gros pataugas dans la cour d’Air Austral devenue aussi Air Mad.

Il faut reconnaître que la stratégie est singulière, mais c’est le jeu de la concurrence et des droits de trafic…. Ce cabot(tin?)age sur la Grande Ile va assurément mettre en pétard les patrons d’Air Austral / Air Mad qui n’avaient pas besoin de se faire piquer des marchés sous les pieds et donc la guerre des tarifs entre Réunion et Tana va sans doute avoir les même effets que celle des vols Réunion-
Mayotte, ce sera toujours ça de pris pour les clients. "Ca va saigner" pronostiquait le patron de Corsair lors d’un dîner en marge du dernier Top Résa à Paris en septembre dernier.

Après le sang, les larmes ?
 



Suivez le ZinfosBlog d'Air Info Océan Indien
Samedi 8 Avril 2017 - 08:00
Denis Herrmann
Lu 289 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter