Economie

Corsair mise sur les vols de nuit et des avions relookés


Pascal Gardin, directeur commercial de Corsair international, et Béatrice Bresson-Duboscq, la représentante à la Réunion, devant une photo d'un 747 aux nouvelles couleurs de la compagnie
Pascal Gardin, directeur commercial de Corsair international, et Béatrice Bresson-Duboscq, la représentante à la Réunion, devant une photo d'un 747 aux nouvelles couleurs de la compagnie
Il y a deux ans, à un mois près, Pascal de Izaguirre, le PDG de Corsair, avait effectué le déplacement à la Réunion pour y annoncer un certain nombre de décisions capitales pour sa société. Il y avait tout d'abord la volonté de faire de Corsair une compagnie régulière, et donc de faire disparaitre l'image "low cost".

Pour y arriver, il avait décidé de passer à des vols quotidiens avec trajet de nuit, seule façon selon lui de capter une clientèle plus importante, et de revoir en profondeur l'aménagement intérieur des cabines des avions pour les mettre aux standards modernes et rendre les trajets plus confortables. Parallèlement, Corsairfly devait changer de nom pour devenir Corsair international, tout en commençant à renouveler sa flotte en commençant par acheter deux Airbus A 330 300 neufs.

Tout cela a un coût et il était prévu une augmentation du capital de la société. C'est chose faite puisque TUI a réinjecté 210 millions d'euros au début du mois dans le capital de sa filiale pour lui donner les moyens de ses ambitions.

Pascal Gardin, le directeur commercial de Corsair international est donc depuis hier à la Réunion pour rencontrer tous les partenaires de la compagnie et faire un point avec eux sur l'avancement du plan de restructuration. Et il n'est pas peu fier d'annoncer que le "plan de vol" dévoilé il y a deux ans est strictement respecté. Comme prévu, les vols sont devenus quotidiens et s'effectuent de nuit, la desserte des villes de  province a été abandonnée, les nouveaux Airbus vont bientôt arriver, et les autres avions ont commencé à être réaménagés au rythme d'un par mois, avec des sièges en classes Grand Large en plus grand nombre...

Ce qui avait été promis a donc été tenu. Reste à savoir si les passagers vont suivre. Seule la progression du coefficient de remplisage nous le dira...
Jeudi 31 Mai 2012 - 18:52
Pierrot Dupuy
Lu 3799 fois




1.Posté par Kikim le 31/05/2012 20:46
Très bien, mais arrêtons de voyager dans des bétaillères : sièges très étroits, équipages de remplacement ne parlant qu'espagnol, sièges près des issus de secours désormais payants, airbus A330 200 peu confortables et enfin une carte famille (A2f) trop compliquée pour qu'il y ait un réel avantage pour les clients.
Hélas sans véritable concurrence, elle reste la compagnie la moins chère.

2.Posté par lulu le 31/05/2012 21:17 (depuis mobile)
c'est toujours un plaisir de faire orly-réunion avec corsair. C'est un bon rapport qualité prix! Bonne continuation

3.Posté par wolverine le 31/05/2012 21:42
"sièges très étroits, équipages de remplacement ne parlant qu'espagnol, sièges près des issus de secours désormais payants, airbus A330 200 peu confortables et enfin une carte famille (A2f) trop compliquée pour qu'il y ait un réel avantage pour les clients." tout a fait d'accord , c'est de pire en pire les avions sont de vrai cercueil volant !!!!

4.Posté par Jean Fuma le 01/06/2012 00:28
Je pense qu a un moment donné il faut arreter de pleurer la bouche ouverte : vous vous plaignez des sieges etroits mais vous admettez que c est la compagnie la moins chere sur l axe Reunion-Paris.... C est si difficle de se poser les bonnes questions et d avoir un minimum de bon sens ? Lol

5.Posté par Pipoteur le 01/06/2012 08:56
+1 @post4: Toujours en train de se plaindre que c'est trop cher mais on veut du luxe! Bande d'assistés privilégiés. Corsair me convient parfaitement. C'est les moins chers quasi tout le temps. Après le confort ou la bouffe dégueu je m'en tape le coquillard.
Quant à dire que leurs avions sont des cerceuils volants MDR! Rappelez nous combien d'accidents pour Corsair? Et rappelez nous combien d'accidents pour Air France (Rio-Paris, Concorde...).

6.Posté par Kikim le 01/06/2012 09:18
" Arrêter de pleurer la bouche ouverte", comparons simplement le prix au miles entre la destination Réunion et les Antilles, il faut arrêter d'accepter l'abus, le monopole, à la Réunion nous restons les otages de ces monopoles.
Actuellement il faut débourser entre 1000 et 1300€ pour un billet réservé plus de six mois à l'avance.
Pour ma part, muté en métropole loin de ma famille, je me ruine à hauteur d'une dizaine de billets par année. Alors OUI je réagi, conscient d'être UNE VACHE A LAIT !!!
PS : les taxes aéroportuaires aussi, contribues à ces tarifs prohibitifs.

7.Posté par BRUN le 01/06/2012 11:49
Je viens de faire réunion-paris par corsair et je retourne dans quelques jours.
Je suis d'accord avec kikim et autres. On est trop coincé:sièges peu larges et manque de place entre les rangées(très difficile de s'allonger un peu ou de mettre le plateau repas). On cherche le rendement à tout prix (sans -ou avec-jeu de mots)

8.Posté par Éric le 01/06/2012 14:10 (depuis mobile)
Vous avez ka acheter 3 sièges pour vous allonger. Vu le prix du kérosène et la longueur du trajet il n'y aura jamais de billet à 500 eur ....

9.Posté par Bruno le 02/06/2012 09:53
"la desserte des villes de province a été abandonnée" : une perte car la France ne se résume pas à Paris sans oublier l'aspect bétaillère

10.Posté par Inoui le 02/06/2012 15:54
Nouvelle offensive de Corsair . Une réaction commerciale face à la concurrence

11.Posté par Jean Fuma le 03/06/2012 12:39
"6.Posté par Kikim le 01/06/2012 09:18
" Arrêter de pleurer la bouche ouverte", comparons simplement le prix au miles entre la destination Réunion et les Antilles, il faut arrêter d'accepter l'abus, le monopole, à la Réunion nous restons les otages de ces monopoles."
=> Déja commence par comparer ce qui est comparable, les antilles sont plus proches de Paris que la Réunion...............

Et évites d'utiliser des mots dont tu ignores le sens : tu as le choix entre 4 compagnies au départ de la Réunion pour aller à Paris, contrairement à ce qui se passe par exemple sur la ligne Réunion-Dzaoudzi (une seule compagnie, je te laisse deviner laquelle lol)

"Actuellement il faut débourser entre 1000 et 1300€ pour un billet réservé plus de six mois à l'avance.
Pour ma part, muté en métropole loin de ma famille, je me ruine à hauteur d'une dizaine de billets par année. Alors OUI je réagi, conscient d'être UNE VACHE A LAIT !!!"

=> Personne ne te force à voyager autant, c'est ton problème, pas celui des compagnies aériennes !

12.Posté par Jean Fuma le 03/06/2012 12:41
"9.Posté par Bruno le 02/06/2012 09:53
"la desserte des villes de province a été abandonnée" : une perte car la France ne se résume pas à Paris sans oublier l'aspect bétaillère"

=> Donc tu préfères conserver ces lignes qui ne rapportent pas d'argent c'est ça ? wouah t'es trop intelligent toi ;-)

13.Posté par XX XX le 04/06/2012 08:29
BONJOUR

IL FAUDRAIT VOIR TONTON FRANÇOIS OU LE CONSEIL GÉNÉRAL QUI EST TRÈS GÉNÉREUX AVEC SA POPULATION !!

C EST UNE HONTE D AVOIR DES BILLETS AUSSI CHERS AMIS RÉUNIONNAIS ALLER TRAVAILLER EN MÉTROPOLE ET DÉBROUILLEZ VOUS POUR LE RESTE C EST UN PEU CELA QUAND MÊME !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales