Faits-divers

Corsair attaque les pouvoirs publics en justice pour leur aide à Air Austral


Corsair attaque les pouvoirs publics en justice pour leur aide à Air Austral
La compagnie Corsair a, il y a 3 semaines, déposé un recours en référé contre la décision prise en juin par les pouvoirs publics de recapitaliser Air Austral. La caisse des dépôts et consignations et la Sematra (une société détenue à 50% par la Région et à 30% par le Département) avaient consenti un effort de plus de 40 millions d'euros pour sauver la compagnie aérienne. 

Pour Sylvain Bosc, directeur général adjoint de Corsair à la Réunion, cette recapitalisation est illégale. En effet, dans le cadre de la législation européenne, puisque seule une compagnie et non tout un secteur a été aidée, les pouvoirs publics auraient dû notifier à la Commission cette décision pour que celle-ci puisse vérifier d'éventuelles atteintes à la concurrence et poser ses conditions. Or, les pouvoirs publics se sont dispensés de cette notification, estimant que la décision de recapitalisation aurait pu être prise de la même façon par un investisseur privé et qu'elle "ne portait pas atteinte à l'intérêt de Corsair ni du secteur aérien en général". 

Réponse attendue d'ici une dizaine de jours

Il est d'ailleurs capital pour lui de rappeler que son recours n'est pas dirigé contre Air Austral mais contre l'Etat et les collectivités: il ne critique pas la décision de venir en aide à Air Austral, qu'il comprend, mais la méthode et la menace que cela peut faire peser sur la compagnie qu'il représente. Si recapitalisation il doit y avoir, elle doit se faire selon lui en évitant les "distorsions de concurrence qui pourraient peser sur les consommateurs et les opérateurs privés". Il rappelle également que Corsair traverse également des turbulences avec un plan de restructuration depuis deux ans. 

Le jugement en référé a été mis en délibéré aujourd'hui, la réponse du tribunal administratif est attendue d'ici une dizaine de jours. Mais ce jugement n'a pour but que de suspendre l'aide publique. Un recours au fond a également été déposé par la compagnie pour obtenir l'annulation définitive de l'aide publique mais la date de l'audience de celui ci n'a pas encore été fixée. Interrogé sur son pronostic concernant le jugement, Sylvain Bosc a répondu "nous sommes dans notre droit et nous pensons que le droit sera respecté". 
Mardi 14 Août 2012 - 18:26
Samuel Bertil
Lu 2527 fois




1.Posté par vital le 14/08/2012 19:14
si air austral a du plomb dans l'aile , c'est que la stratégie de la compagnie n'a jamais été pensée pour être rentable , ce sont les contribuables via le département et la région , qui réglent aujourd'hui l'addition du champagne servi a bord de la compagnie . la vocation de celle-ci est le transport des voyageurs, elle s'est fourvoyée en proposant des prestations dont les moyens ne lui permettaient pas résultat un déficit et une réduction de la voilure . .corsair est dans son bon droit que de réclamer une saine concurrence . Il ne reste plus à la compagnie réunionnaise de se concentrer sur
ce pourquoi elle a été creée, c'est à dire le transport aérien à des prix compétitifs . le low coast pourrait être une solution .
vital

2.Posté par Bravo le 14/08/2012 20:31
Voila une sage decision.
Je suis ravis de voir cette reaction, car c'est stupide que les pouvoirs public puissent aider qu'une seule compagnie.

3.Posté par Dada le 14/08/2012 20:41
En plus on met de l'argent et le billet d'avion pour les réunionnais sont plus qu'elle meure on est pas c parent, elle s'en fou de nous on s'en fou d'elle.Tres bien Corsair.

4.Posté par Les con tribuables sont là pour subventionner les passagers de AA ... le 14/08/2012 22:41
Corsair a bien raison d'agir ainsi, mais elle si elle avait raison sur le plan du droit, elle subira une décision de justice politique. Vous imaginez un petit jugaillon de m***** décider de foutre par terre AA ? Les juges ne jugeront pas sur la plan du droit, mais sur le plan des intérêts politiques, et très probablement en fonction des consignes qui arriveront discrètement du ministre des transports ou des DOM, voire même plus haut. Même sans pression d'en haut le gars se ch*** dessus. Croyez bien qu'il y en aura des magouilles pour ne pas être saisi de de dossier ...
Autre scénario : Cela se terminera certainement sur le plan local par une décision pour déclarer le tribunal incompétent.
En définitive, les con tribuables seront là pour payer ... sauf si l'affaire montait au niveau européen ... Ce serait très amusant ... (enfin, façon de parler ...).

5.Posté par fabrice le 15/08/2012 08:19
il n'ont pas tout a fait tord surtout que cette argents serre a payer des directeur un salaire incroyable on prend les sous des contribuable pour payer nassima et Thierry robert un deuxième salaire

6.Posté par PAT974 le 15/08/2012 09:20
pat974
Et oui les deniers public ne doivent pas servir les intérêts privés......Pour lesquels on a tendance a l'oublier à la Réunion. Il faut passer par l'EU pour en recevoir,mais aussi pour en donner.

7.Posté par John Galt le 15/08/2012 09:21
faudrait que l'on m'explique pourquoi les sièges premières sur Corsair sont moins cher que ceux d'air Austral , ah ben c'est vrai sur AA les premières sont quasiment rempli par nos élus en vadrouillent qui eux ne payent pas leurs billets puisqu'ils voyagent au frais du contribuable

8.Posté par oceane le 15/08/2012 10:55
Je ne comprends pas! Les billets d'avion sont les plus chers sur cette compagnie et ce n'est pas la première fois qu'on la renfloue! Franchement, c'est récurant à la Réunion! Renflouement, contrats aidés... Et si on passait au crible les salaires de tous ces directeurs et des directeurs généraux, des proches des maires.... on n'aurait peut-être pas besoin de renflouement, mais en équilibrant les comptes et en évitant les dépenses inutiles (et qui ne profitent surement pas aux consommateurs ou aux salariés), on arriverait peut-être à quelque chose de positif. Il serait temps de mettre sur la table les gros salaires de tous ces gens là!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

Vendredi 2 Décembre 2016 - 10:51 St-Louis: Collision entre un bus et une voiture

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales