Faits-divers

Correctionnelle: "Zamal i pousse tout seul, mi dis à ou !"


Correctionnelle: "Zamal i pousse tout seul, mi dis à ou !"
La brave dame, habitante du grand Sud, a l’air sincèrement étonnée de se retrouver à la barre. Pensez : chez elle, les gendarmes ont découvert quelques très beaux plants de zamal, deux mètres de haut, pétant de santé.
 
C’est de façon fortuite que les limiers ont mis la main sur ces rejetons interdits de l’agriculture réunionnaise. Appelés pour demander aux habitants des lieux de baisser la sono, n’obtenant aucune réponse (et pour cause) à leurs "na point personne ?", ils entrent. Merveille des merveilles, le jardin abrite de bien belles splendeurs narcotiques.
 
Comme nombre de nos compagnes, elle a la main verte et entretient amoureusement sa cour. Mais pour ce qui est du cannabis, elle n’y est strictement pour rien !
 
"Bande plants d’zamal été là quand moin la rente dans la case, madame la présidente. Lété jolis en plus que ça. Mi connais na point le droit plante ça, alors moin la arraché. Mais la repousse tout seul".
 
Elle est manifestement de bonne foi. Le procureur ne met d’ailleurs pas une seconde sa parole en doute : "On sait que cette mauvaise herbe pousse très facilement, comme les pestes végétales. Mais ça n’en est pas moins interdit".
 
"Ben plusieurs fois moin la arraché. Moin la mette feuilles bananes séchées dessus pou empêche arlever, ah ouais !"
 
Le zamal partage avec les goyaviers, le galabert et le zherbe-à-bouc la faculté d’être très vivace… et très beau aussi, force est de le reconnaître. La dame a expliqué que non seulement elle ne le cultive pas mais qu’elle n’a jamais consommé de zamal de sa vie. Sincérité évidente.
 
La séance, amusante pour une fois, s’est terminée sur une condamnation de principe : 1000 euros avec sursis. Leçon enregistrée aussi sec : en sortant, la dame s’est dirigée vers le magasin agricole le plus proche. Fini, les feuilles de bananes séchées ; terminé, l’arrachage inefficace. C’est au désherbant qu’elle va, cette fois, tordre le cou à l’intrus.
 
J.B.
Vendredi 29 Novembre 2013 - 11:23
Lu 26726 fois




1.Posté par noe le 29/11/2013 12:37
Zamal lé bon mêm , lé bon mêm !

On entre dans notre liberté de cultiver ce dont on a besoin ... ce sont les plantes naturelles du Bon Dieu !
Protection de la nature ! et puis c'est un bel arbuste qui sent bon la fraîcheur du jardin et qui donne de l'ombre !

2.Posté par pouf pouf le 29/11/2013 12:56
On devrait la mettre en contact avec les Rastas de Maurice!

3.Posté par Antipode le 29/11/2013 13:05
Et du coup on l'oblige à polluer ses sols et sa santé, lamentable !

4.Posté par pere Plexe le 29/11/2013 13:06
c est vrai
ca pousse tout seul
j en ai au presbytere

5.Posté par Môvélang le 29/11/2013 13:54
mi aimerais bien faire la connaissance de cette brave dame, car depuis 5 ans j'ai préparé une parcelle bien planquée, cette mauvaise herbe s'obstine à ne pas pousser tout seul chez moi!

à moins que le tribunal est bien naïf ou s'est fait berner à l'insu de ......................;;;;;

6.Posté par titane esk le 29/11/2013 14:52
vous m'en mettrez un ou deux kilos svp, c pour emporter !

7.Posté par Zamalia le 29/11/2013 16:10
Zot y feu assassine mes fréres et soeurs lé pas bien !! laisse a zot nous lé les zerbes Bond dieu

8.Posté par Cancerroundup. le 29/11/2013 17:06
C'est sûre, il vaut mieux désherber son jardin avec un gros pesticide qui va lui filer le cancer...

9.Posté par Jules Bénard le 02/12/2013 09:37
Réponse à Posté 8. Je vais vous donner une opinion en demi-teinte que chacun appréciera selon son état d'esprit. J'ai essayé de dérider un peu l'atmosphère (lourde) d'un tribunal correctionnel en rendant compte d'une affaire qui a mis sourire et ravissement sur les visages du public... et de la Cour, si je ne m'abuse. Le Procureur, finaud, n'était pas le dernier à rire sous cape. Je n'ai pas fait, cela va de soi, l'apologie du zamal. Mais pour ce qui est des herbicides, je vous suis comme votre ombre : plus cancérigène tu meurs (et je pèse mes mots). Le zam ne souffre pas de la même suspicion morbide, je vous l'accorde. Peut-être pourrait-on conseiller à cette brave dame l'eau bouillante, qui élimine aussi bien les graines indésirables que les fourmis ? Ou alors de planter des haies de bois-de-lait et de l'esquines qui, non seulement écartent veaux, vaches, chiens et voleurs, mais sont d'une imperméabilité visuelle totale ? Et de baisser la sono pour éviter que nos limiers (qui ne font que leur travail)n' entrent fortuitement chez elle ? Votre humour caustique me fait dire que vous devriez écrire plus souvent. Amitiés.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales