Faits-divers

Correctionnelle : Le syndrome maya ?


Correctionnelle : Le syndrome maya ?
Louis J.-P. dit qu’il est stressé, ce pourquoi il boit. Pour couronner le tout, l’affaire se passe le 12-12-2012, jour que les Mayas prétendaient être le dernier de cette misérable planète maudite des dieux. Pour conjurer le mauvais sort pré-colombien mondial et son tracas personnel, Louis boit.

Il boit beaucoup et, s’extirpant avec peine du Chapiteau, prend sa voiture et explose un portail voisin avec la Berlingo dormant sagement dans la cour. Assommé pour le compte, il s’offre trois jours de coma et en sort pour apprendre qu’il a aussi fait péter l’éthylomètre : 2,25 gr.

La longue liste de ses exploits antérieurs n’a guère plaidé en sa faveur, l’homme ayant déjà été condamné en 2001, 2006 et 2012 pour des faits similaires. Deux mois fermes et amendes diverses.

A la prochaine !
Vendredi 8 Novembre 2013 - 10:56
Lu 685 fois




1.Posté par noe le 08/11/2013 13:19
Le pauvre monsieur !
Les Mayas sont cruels avec lui ...pour conjurer son mauvais sort il est obligé de boire et de boire encore ....
Prions pour lui et brûlons un cierge à la Vierge Noire ...

. « La première étape indispensable à l'obtention de ce que vous attendez de la vie consiste à décider ce que vous voulez. » [B. Stein]

2.Posté par Aiyana le 08/11/2013 20:42
Les Mayas n'ont jamais prétendu que le 12 décembre 2012 était le dernier jour de la planète. On voit bien que l'accusé buvait. S'il avait eu l'esprit clair, il aurait déjà connu que la date réelle était le 21 décembre 2012, et qu'en fait il sagissait d'un changement de cycle... C'est facile d'accuser le calendrier Maya...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales