Faits-divers

Correctionnelle: "Je fous le bordel partout !"


Correctionnelle: "Je fous le bordel partout !"
Mélanie (prénom d’emprunt), petite, frêle, cheveux courts, la trentaine, n’a rien d’une dangereuse criminelle. Elle est pourtant poursuivie pour destruction de biens immobiliers par des moyens dangereux.
 
En clair, elle a bouté le feu aux champs (en friches, heureusement) de son concubin du moment. Embrouille pour les faits qui lui sont reprochés en ce moment, elle reconnaît un seul incendie alors que la victime dit le contraire. En revanche, elle s’accuse d’autres incendies dont lui dit ne rien savoir.
 
Pourquoi est-ce arrivé ? Il a haussé la voix, elle s’est enragée, ce qui lui arrive très souvent. Car selon les psy, Mélanie a une personnalité destructurée. En clair : elle fait n’importe quoi sans se soucier du tiers ni du quart et son CV judiciaire comporte plusieurs condamnations. Cette fois, elle comparaissait déjà détenue pour vols divers.
 
Suivie en psychiatrie depuis 10 ans, la jeune femme est calme quand elle prend ses médicaments.
 
"Le problème est que je ne les prends plus quand je sors de l’hôpital et là, je fous le bordel partout où je passe", avoue-t-elle avec une simplicité désarmante. A savoir qu’elle erre au milieu des voitures, les arrête, profère des mots sans suite… et met sa propre vie en péril.
 
Sa conseillère de l’UDAF insiste pour que la jeune femme soit hospitalisée : "Cela est indispensable pour sa propre sécurité et lui évitera de se retrouver SDF encore une fois, ou de passer de copain en copain". Le terme de "copain" est un euphémisme car elle est, c’est l’évidence même, une proie facile pour tous les salauds non scrupuleux et Dieu sait s’il y en a.
 
Sensible à la détresse affichée, le procureur n’a réclamé qu’une peine avec sursis et surtout une obligation permanente de soins. Suivi en tous points par la Cour.
Vendredi 24 Janvier 2014 - 10:59
Jules Bénard
Lu 1889 fois




1.Posté par noe le 24/01/2014 11:40
La pauvre !
Et dire que de nombreux "salauds" en profite de sa vulnérabilité pour assouvir leurs fantasmes !

2.Posté par surpris le 24/01/2014 13:37
Que dit le "journaliste" ? … "Des salauds non scrupuleux" ? Et… il en connait beaucoup des salauds scrupuleux ? ; )

3.Posté par Logique le 24/01/2014 14:40
Un salaud scrupuleux, c'est une sorte d'hypocrite sincère, si vous voyez ce que je veux dire...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales