Faits-divers

Correctionnelle: Cambrioleur à poil, "il voit des bébêtes!"


Correctionnelle: Cambrioleur à poil, "il voit des bébêtes!"
"Il voit des bébêtes" quand il est bourré, ce qui lui arrive tous les jours que Dieu fait.
 
Mathieu Louis, de Cilaos, est un cas. Son pote d’enfance tient un bar. Le Mathieu pense que cela l’autorise à boire sans payer. Et s’énerve très fort quand son copain ( !) refuse de le servir lorsqu’il est plein comme une outre. Ce en quoi il ne fait qu’obéir à la loi. Pour se venger, Mathieu ne fait ni une ni deux. Il se met nu comme un ver et, avec l’obstination bien connue des ivrognes, tente de cambrioler le domicile de son copain. A l’intérieur, il y a l’épouse et les enfants du plaignant. "Ce n’est pas la première fois. Ma famille vit volets fermés. J’ai peur. Je ferme mon commerce plusieurs fois par jour pour aller voir où il est, s’il n’est pas chez moi !" Car bonhomme n’en est pas à son coup d’essai.
 
Le psy diagnostique une pathologie mentale grave (ah bon ?), l’immaturité, l’addiction alcoolique, des hallucinations, des pertes de mémoire, bref une dangerosité avérée.
 
L’avocat de la partie civile avertit la Cour qu’il y a un drame en préparation : "La prochaine fois qu’il sera devant une cour de justice, mon client, aujourd’hui plaignant, sera victime ou coupable !"
 
Mathieu Louis est un violent : il a même frappé le maire, Paul Franco Técher, un jour que ce dernier tentait de le raisonner. Son quartier des bas de village a peur de lui.
 
Son avocate souligne la problématique alcoolique : "Il ne se rend pas compte. Il ne se souvient pas. Il a des hallucinations, il voit des bébêtes, il voit des choses…" Habituellement, ce sont des éléphants roses. Lui, ce sont des "bébêtes", sans autre précision.
 
Pour oublier ses égrégores, 8 mois avec sursis et mise à l’épreuve ; obligation de soins ; travailler ; indemniser ses victimes à hauteur de 1450 euros ; et interdiction de s’approcher d’elles à moins de 50 mètres. Si tant est "qui tir de l’eau dans in’ roche".
Vendredi 18 Octobre 2013 - 10:34
Lu 972 fois




1.Posté par Thierry le 18/10/2013 12:57
Tant qu'il y aura des cons, il aura des victimes et des morts, des gens tranquilles ...

2.Posté par dadou le 02/11/2013 09:52
mi voit bebete,mi fé pitié!!jusqu'au jour où!!!!!obligation de soins???de travailler,suis pliée de rire,jaune!!meme pas 2 jours de prison!!ah c'est vrai ,elles debordent!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales