Faits-divers

Correction sur Facebook: La maman sera jugée le 17 février 2017

Le procureur de la République de Saint-Pierre fait le point, ce mardi soir, à l'issue de la garde à vue de Sylvia, cette maman qui a infligé à son fils une correction, caméra allumée, lundi soir. Le communiqué du procureur Laurent Zuchowicz :


"L'adolescent doit être raccompagné au foyer dans lequel il était placé ; l'examen médical pratiqué n'a révélé aucune ITT ;

La mère a reconnu les faits et expliqué qu'elle était tout-à-la fois excédée par le comportement de son fils, une nouvelle fois mis en cause dans une affaire pénale, et inquiète pour lui, des jeunes étant venus récemment le menacer.

Elle sera jugée le 17 février 2017 dans le cadre d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) pour des faits de violences avec arme sans ITT et enregistrement et diffusion d'images relatives à la commission d'une atteinte volontaire à l'intégrité de la personne."

---
Une mère de famille frappe son fils à coups de ceinture devant les caméras en découvrant qu'il est un voleur
Correction diffusée sur Facebook: La mère placée en garde à vue pour violences aggravées
La maman qui corrige son enfant en direct s'explique dans une nouvelle vidéo
[[LIVE] Sylvia acclamée à sa sortie du commissariat de Saint-Pierre]urlblank:http://www.zinfos974.com/LIVE-Sylvia-acclamee-a-sa-sortie-du-commissariat-de-Saint-Pierre_a105965.html
Mardi 4 Octobre 2016 - 19:09
Lu 112590 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

65.Posté par Pat le 10/10/2016 01:07
Je suis d'accord avec cette mère.
La mienne a été bien plus dure alors que je ne méritais pas forcément. Mais cette éducation a forger mon caractère. Maman de 2 garçons, j'ai toujours inculqué à mes enfants le respect des plus âgés et des plus jeunes. Grâce à dieu, mon aîné de 18 ans, actuellement en Métropole respecte les gens et trouve les jeunes qui l'entourent irrespectueux, se dresse contre l'injustice et se fait respecter dans le respect de la loi. Je suis fière de lui et de l'éducation qu'il a reçu. Je ne lui ai jamais fait subir l'humiliation que j'ai reçu petite, mais je me suis servi de cette dernière pour l'éducation de mes enfants.
Je n'ai jamais été jusqu'au point de faire la même action que cette mère. Je ne suis pas pour les châtiments corporels, mais la seule chose qui touche les jeunes maintenant, c'est l'image qu'ils peuvent avoir devant leurs potes. Qu'ils assument les conséquences de leurs actes...
Encore heureux qu'il ne lève pas la main sur sa mère comme j'ai vu si souvent faire...
Je ne pense pas que ça mérite une condamnation pour la mère pour un semblant d'éducation.
Attaquez-vous surtout à toutes ces histoires d"incestes et de viols qui sont si peu condamner à la Réunion plutôt qu'à une mère qui essaie de donner un semblant d'éducation à son fils.

64.Posté par François le 06/10/2016 20:33 (depuis mobile)
Si vos méthodes d''éducation (violente trop souvent) étaient bonne il n''y aurait pas autant de violence sur cette si belle île! Bref continuer comme ça mais venaient pas pleurer après. La violence engendre la violence tout simplement...

63.Posté par Colombo le 06/10/2016 16:15 (depuis mobile)
J''ai vu les vidéos que cette dame a déposé sous YouTube. On est frappé par toutes ces insultes , ces injures prononcées malgré des qualités oratoires indéniables.
Bon courage aux juges quand même !!!

62.Posté par Titia le 06/10/2016 07:28 (depuis mobile)
Quand on voit les vidéo de la mère sur YouTube...silvia otelo on comprend le comportement du fils. La pomme n est pas tombée loin de l arbre.

61.Posté par lool le 05/10/2016 22:57 (depuis mobile)
Bien fait !!! ==

60.Posté par boyet le 05/10/2016 17:50 (depuis mobile)
C la même histoire pour moi.le lycée nous a Apple pour dir que ma fille de 16ans ne rentre plus en cours depuis le 30 août résultat elle disait la vérité le lycée c tromper du coup m''a fille la gg de clak pou rien enfant placer rdv au juge lundi

59.Posté par GMJ le 05/10/2016 10:39 (depuis mobile)
De plus en plus y sa va ou n'a plus le droit corriger out marmaille comment ou veux néna plus de délinquance. Na marmaille y mérite correction, quand mi té ti ma gagné correction et la pas tuer à moin

58.Posté par LA VERITE PROFONDE le 05/10/2016 10:36
Tout le monde réagit, et on entend ou on lit quasiment la même chose, à savoir, "la dame avait raison, il faut punir etc..."

EH BIEN MOI J'OSE DIRE LA VERITE, LA REELLE CAUSE, LA SOURCE DE CES AGISSEMENTS, LA RAISON DE CE COMPORTEMENT.....

Cela ne vise pas cette dame personnellement ou uniquement :

Etudions le fait en profondeur et de grâce, réfléchissez !

Si ce garçon, comme tous les autres jeunes de son âge, ou plus âgé réagit comme cela, c'est parce que A LA BASE, l'éducation donnée n'a pas été de QUALITE, qu'on veuille l'entendre ou non, qu'on me donne tort ou pas, en réfléchissant un instant de manière LOGIQUE, nous nous apercevons que l'éducation est pour BEAUCOUP.!!!

Qui peut me dire pourquoi, dès la naissance, et jusqu'au alentours de 3 ans, le parent peut se montrer autoritaire et attentionné envers l'enfant et plus après ? Pourquoi dès la base, dès le plus jeune âge, le parent ne s'oppose pas de façon ferme et QUOTIDIENNEMENT ? La bonne éducation est primordiale tous les jours et doit être fondé sur le respect, l'obéissance, la rigueur, l'amour, le dialogue la sincérité...

S'agissant de cette dame, pourquoi a t-elle agit que maintenant, et de cette façon ? pour exprimer un ras-le-bol ? Ras-le-bol depuis quand ? Et c'était quoi l'origine du ras-le-bol ? Tout à commencer à déraper à quel moment ?

J'invite chacun à se poser la question de fond.

Comment cela se fait que nous, à cet âge, avec l'éducation que nous avons eue (je parle pour mon cas et celui de mes frères et soeurs, cousins et cousines) nous n'avons fait aucun dérapage excessif ? (vol, casse, fugue, gros mots, attitudes exigeant envers nos parents, non-respect des adultes etc ?)

Le monde change, la société évolue, des moyens modernes sont apparus, les jeunes sont de plus attirés par la nouveauté, ce qui rend la tâche des parents de plus en plus difficile mais ils ne doivent pas baisser les bras à aucun moment, ils doivent davantage s'intéresser à ce qu'ils font, ce qu'ils voient, ce qu'ils souhaitent, leur dire ce qui est possible, leur dire ce qui ne l'est pas, leur parler de ce qui les attend s'ils n'écoutent pas, s'ils ne s'intéressent pas à la scolarité... (internet, FB, nouveautés en tout genre, GSM, ordinateur portable, tablettes, voitures...)

Face à toutes ces nouveautés les jeunes sont de plus en plus attirés et veulent tout tenter pour ressembler aux autres, qu'ils croient meilleurs qu'eux, pour avoir toujours plus, et en demandant à leurs parents, ils s'aperçoivent que rien n'est fait car les parents n'ont pas les moyens, et c'est normal car la vie devient de plus en plus cher..
Les parents DOIVENT relativement

Alors ils prennent un autre chemin, une autre façon de parler, une autre façon d'agir, ils ont de nouvelles priorités. Et ils deviennent quelqu'un d'autre... Du coup les parents lâchent presque tout et se retrouvent perdus, OR CE N'EST PAS LE MOMENT!!!.. On retrouve une très grande partie de parents qui malheureusement qui sont dans ce cas là.

Voila la vérité selon moi. Je crois pas me tromper...

Bonne journée.

57.Posté par Le Jacobin le 05/10/2016 10:19
Elle a fait exactement comme Rosa Parks et Martin Luther King contre la discrimination raciale au USA, elle refuse que la police menotte son fils, en se dressant contre le laxisme judiciaire elle soulève une question que nous condamnons tous en particulier sur Zinfo sur l'affaissement de l'autorité parental judiciaire, le respect des anciens la transmission des valeurs sociétales. Sa réaction est à l’identique du notre quand nous déplorons que des élus qui pillent les caisses des collectivités sont seulement condamnés à des peines avec sursis, ceux-là mêmes qui gouvernent le lendemain. Je partage la détresse de cette Femme qui comme moi assiste à une dérive dans la société de jours en jours.Il y a un renversement de tendance, les forces de sécurités ont peur du délinquant pas par manque de courage,mais une menotte serrée trop fort cet une convocation devant un juge peut-être une carrière brisée. Tel délinquant notoire criminel radicalisé refuse de répondre aux questions du juge, cet au juge de se soumettre à sa volonté quant bon lui semble, quel honte pour la démocratie. Dans une société quant il y a plus de filtre l'autorité revient à la rue c'est pourquoi ils égorges des policiers et leurs familles en prenant le plaisir de filmer la barbarie dans le sang le poster sur les réseaux sociaux.

Oui Madame je suis d'accord avec vous, vous venez de sauver votre enfants pour demain en utilisant les armes de sa civilisation mieux encore, vous posez une question à la société qui en absence de réponse vous condamne, vous méritez mieux. Je vous promets de venir devant le tribunal pour vous aidez à poser les vrais questions à notre société.

Citation de Confucius:
Celui qui sait obéir saura ensuite commander.

56.Posté par marius le 05/10/2016 09:23
Corriger son enfant d'accord, mais filmer la scène c'est tordu.
Elle touche à la dignité de son enfant. C'est une mère indigne sur ce fait là. Mais je ne juge pas tout son parcours. La justice devrait juste faire un rappel du bon sens. Beaucoup de bons parents font des erreurs. Là c'est une faute très médiatique. C('est sûrement une maman courageuse.

55.Posté par Fanno le 05/10/2016 09:19
et pendant ce temps qui sa i occupe SFR su le secteur St LOUIS i fé 1 semaine nous na pu d'internet i di a ou i revient et nou atende même nou c'est les cochons de payeurs ...c'est un foutage de gueule - A DIFFUSER , ma résilier toujours

54.Posté par Quelle justice... le 05/10/2016 07:43 (depuis mobile)
Bravo à cette "justice" de punir une mère qui refuse que son enfant devienne un délinquant !
Avec l''enfant roi prôné par nos bobos, on voit ce qu''il est advenu de notre jeunesse en quelques décennies...
Bravo à cette mère courageuse !

53.Posté par Dorian le 05/10/2016 07:42
La question ce n'est pas a-t-elle bien fait ou pas. La question c'est comment éduque-t-on nos enfants? Savons nous ce qu'il faut faire? Comment le savoir?
On a des cours de conduite sanctionnés par un permis de conduire, le baccalauréat pour l'éducation générale, mais il n'y a besoin d'aucun document pour faire un enfant et il n'y a aucune aide ou aucun cours pour être parent alors que ce sont souvent les plus démunis socialement qui font le plus d'enfants.
Je ne dis pas que cette mère n'est pas une bonne mère, je n'en sais rien je dis que comme beaucoup de parents elle fait comme elle peut pour éduquer un enfant alors que rien ne l'y a préparée.

52.Posté par Le Président BONGO le 05/10/2016 06:38
Ceinture KOPORAL arme en vente libre en France ??!! , j'achète 500000 !! il y a trop de bordel dans mon Pays.ALI.

51.Posté par Pitie le 05/10/2016 06:31 (depuis mobile)
Hey La Reunion ! Vous en êtes à vous demander si c''est bien de frapper et d''humilier un enfant et de diffuser tout pour bien montrer sa sauvagerie.
Hey, c''est 2016. On torture pas les enfants. Il faut vous l''expliquer comment ?

50.Posté par Ti Payet le 05/10/2016 06:23
Voilà comment la France est devenu ce qu'elle est aujourd'hui.
Les voleurs ont des droits... les parents ne peuvent plus corriger leurs enfants. PAUVRE FRANCE.

La lois française aujourd'hui incite ce jeune homme à continuer dans la voix du voleur et agresseur, puisque protégé par la lois. FOUTU FRANCE!!!!

49.Posté par biloute le 05/10/2016 06:13
La ceinture arme de 1er catégorie. lol; homicide involontaire pour avoir utiliser un ceinture. lol . ah la zistis française. On écrase le kréol toujours. DANS TOUS LES CAS, ELLE SEMBLE AVOIR TORD. QUE FAIRE?

48.Posté par pipo le 05/10/2016 06:12
@32 & 33

Ouf... il reste encore quelques lecteurs logiques sur z'info 974 je me sent déjà mieux!

et comme dit le dicton populaire "les chiens ne font pas des chats"

Ou se trouve le papa dans ce triste faits divers?

47.Posté par Zéro éducation le 05/10/2016 06:10 (depuis mobile)
Zero education si marmail t occupé un peu nore jamais deconner!coupe l''argent l''etat place marmail dans un famille va permettre reussir parce que la...

46.Posté par melanie le 05/10/2016 03:42
pauvre mère!!!!! on l'a met en garde à vu pour ça. Mais si son fils avait tué quelqu'un, ou que celui-ci avait fait un braquage qui avait créé des conséquences grave. la première personne qu'on aurait critiqué c'est bien elle.

45.Posté par Loicaragot le 05/10/2016 01:47 (depuis mobile)
Toute façon apare de nou donner des amende en konsten ogmention ! Pour de deli de merde ! Soi di zant pour notre bien !!! Oui y se fou de nou ! Nou sa more avec tou sa! Et voila y vien prent toute cette nou nena ! A oui pour zote chom pa

44.Posté par 205 td le 05/10/2016 01:44 (depuis mobile)
Oui ti madam la na raizon park mw si ma gaine un bon correction ek momon kan mi t jeunes la rend amw service aujourd''hui mi travail et tou la vie c pa voler mon enfant au bresil t fine coupe la main.

43.Posté par Graziella le 05/10/2016 01:30
La punition est méritée, la maman à pété un câble, mais elle n''aurait pas du montrer les images sur internet. Et la maman m''a fait peur quand elle a montré la barre de fer voire la batte de base Ball, la ceinture suffisait même si pour ce dernier la loi punit.

42.Posté par Alain AL le 05/10/2016 01:23
Je soutiens cette maman qui semble désespérée. Moi j'ai été éduqué comme ça et je fais parti des gens qui sont nés dans les années 1970 à l'île de la Réunion et nous ne sommes pas mort et en plus nous étions éduqués à la baguette (celui qui déconne gagne un "tototochement" et même tarif pour celui ou celle qui ne respectait pas les autres).  Il y avait une forme de respect d'autrui et des biens d'autrui.  Modèle critiquable certes ! Mais quand on voit aujourd'hui cette violence (enfants/adolescents et jeunes adultes) gratuite on a peur : pour nous déjà en tant que victime potentielle, mais aussi en tant que parents des  ces auteurs de ces violences. Donc Je vous soutiens Madame et sachez que vous n'êtes pas seule et que je comprend votre désaroi. Bonne soirée. Courage et tenez bon car ça nous concerne tous et c'est notre combat au quotidien.

41.Posté par Kitty le 05/10/2016 00:11 (depuis mobile)
Il ne fallait pas diffuser ni se vanter
...merde

40.Posté par TICOQ @ parentconseil le 04/10/2016 23:45
Vous énumérez des évidences mais aucune solutions. Vous faites l'état des lieux d'un logement vide. Commençons par le début : au fil des ans l'autorité parentale a été retirée aux parents et donnée aux magistrats, éducateurs, enseignants et autres "spécialistes" de l'enfant. C'est normal ?
Aujourd'hui, mettre une fessée est considéré comme un acte de violence et certains y voient même une agression sexuelle... La Loi sur-protège les "enfants" qui n'en sont plus dès l'âge de 13-14 ans. D'ailleurs la liberté sexuelle leur est reconnue à 15 ans !

Il y aurait tant à dire, mais encore plus à faire pour que la cellule familiale remplace une autre cellule moins confortable. Quoi que....
Le libellé des infractions retenues contre cette mère exemplaire me fait doucement rire. Ça plane grave chez les magistrats. La Justice est aveugle, oui elle va dans le mur !

39.Posté par mp le 04/10/2016 23:21
Quand je vois le nombre de soutien que cette brave femme obtient pour se battre pour une vraie éducation, je dis bravo, mais j'ai honte pour nos lois absurdes, les forces de l'ordre qui se perdent dans des interrogatoires sans forme et sans fond, histoire de remplir un effectif surement, sans pour autant trouver une solution à cela.
J'ai été éduqué comme ça, avec autorité et respect, et croyez moi, que je n'ai jamais eu aucune fracture, aucun choc psychique, aucun trauma, aucune difficulté à avancé avec une ceinture !! c'est toujours bénéfique pour plus tard, et je remercie mes parents

38.Posté par Benji le 04/10/2016 23:10 (depuis mobile)
L''''etat, le système se simplifie dans ces actions la facilité de denoncer la mère et dire tout haut qu''''elle bat son fils mais vous encouragé les enfants à désobéir si se n''''est les parents qui éduque son enfant pas vous.

37.Posté par Benji le 04/10/2016 23:08 (depuis mobile)
L''etat, le système se simplifie dans ces actions la facilité de denoncer la mère et dire tout haut qu''elle bat son fils mais vous encouragé les enfants à désobéir si se n''est les parents qui éduque son enfant pas vous.

36.Posté par Dazibao le 04/10/2016 23:03
La zistiss y marche sur la tête........

Elle n'aurait rien fait, la zistiss l'aurait traitée de complice, de parente démissionnaire.

Elle corrige son marmaille, la zistiss, y dit que lé pas juste.

Que faire? Bizarre ce que devient notre société.

35.Posté par Maman le 04/10/2016 22:56 (depuis mobile)
La discution est primordiale avec un enfant afin de lui assurer un bon développement intellectuel et avenir serein.
Cette maman n'aurait jamais dû mettre cette vidéo sur Facebook. C'est immature de sa part. Pauvre gosse! Elle n'a pas pensé à lui.

34.Posté par Jere le 04/10/2016 22:47 (depuis mobile)
Allez marsé dont la loi la nii con zote n''a zote tant à perd ce du n''importe quoi pitoyable (...) 👎👎👎👏👏

33.Posté par Val le 04/10/2016 22:46 (depuis mobile)
C''est avant qu''il ne devienne voleur et violent qu''il aurait fallu lui apprendre le respect d''autrui et l''éduquer (il est bien écrit "éduquer" pas "frapper ou battre"). Et il a appris le non respect de la personne humaine et la violence en sa mè

32.Posté par fab le 04/10/2016 22:45
Je demande juste quelques secondes de réflexion à ceux qui disent "c'est bien, il faut le corriger pour pas qu'il recommence...":

1) Pensez-vous que c'est la première fois que cette mère corrige son enfant ? Je parie que Non.
2) Donc admettons que c'est un enfant qui a déjà bien été corrigé, comme il fallait. Est-ce que ça l'a empêché de devenir un voleur ? Non.

CQFD

31.Posté par môvélang le 04/10/2016 22:23
""""""""pour des faits de violences avec arme """""
Et elle aussi, pourquoi avoir tiré sur son fils avec un bazooka, ?????????????????
pour pondre les lois, nos députés doivent certainement manger de la merde :::::::

30.Posté par Magalie le 04/10/2016 22:20 (depuis mobile)
C'est vraiment du grand n'importe quoi !! Pour une fois qu'une maman fait son rôle de parent responsable !!! A suivre de près

29.Posté par Pascal Maillot du RBM le 04/10/2016 21:54
Bravo Madame, le RBM est avec vous! Tous les patriotes vous soutiennent!!!
Une bonne correction aux enfants tordus , cela fait du bien!!!

28.Posté par cedric le 04/10/2016 21:54
Quand les policiers tapent les casseurs (et autres) pas de soucis... Pourquoi ne pas discuter avec eux aussi...

27.Posté par Lely le 04/10/2016 21:52 (depuis mobile)
Si la justice trouve qu'une correction mérite la prison qu'ils les prennent ses enfants et qu'ils les éduquent à coup de "ne fais pas ci, ne fais pas ca,tu seras puni"!! Ils verront que ca ne fonctionne pas ! La délinquance un fléau !

26.Posté par Dany LEBON le 04/10/2016 21:34 (depuis mobile)
Je pense qu''elle a eu raison de mettre sur internet. Ainsi les autres réfléchir ont 2 fois avant d''agresser, de harceler, de voler ... et j''en passe ! Sinon, à quoi bon mettre dans les journeaux les agressions et autres ???

25.Posté par Sarah le 04/10/2016 21:28
Je vous soutiens madame, votre courage est exemplaire et tout le monde s'en souviendra ! Nombreux sont ceux qui devraient vous prendre pour exemple car , apres ca, ca m'étonnerait qu'il rédicive .... une chose est sûre, vous pourrez compter sur moi, sur mon soutien, lors de votre comparution ... TIEMBO

24.Posté par lolo le 04/10/2016 21:23 (depuis mobile)
Elle ça passe devant tribunal parce qu'elle a corrigé son enfant n'a monde les pédophiles etc zot y fait pas un compte avec fou de ma gueule la non ? Si elle avais tué un monde n'aurai pas arriv tout ça pfff comme y dit la loi les mal fait pfff

23.Posté par Kafdofe le 04/10/2016 21:22 (depuis mobile)
G eu un rappel a la loi pour avoir mis 2 baffes a un gamin qui est rentré chez moi pour voler. Un Bon totochement i remette les idées en place...

22.Posté par Jean .... le 04/10/2016 21:20
Cette femme est un vrai symbole et est au coeur d'un vrai problème de notre société de plus en plus malade.
Symbole des mères de famille qui n'en peuvent plus et ne savent plus comment trouver le juste milieu dans l'éducation de leurs enfants. Ce jeune homme n'en était pas à sa première fois ( fugues antérieures,...). Preuve que le "bois" est déjà bien tord.
Notre jeunesse est malade et représente pour beaucoup une dérive, une plaie de notre société de consommation.
Il n'y a plus de valeurs transmises par nos anciens : valeur travail, honnêteté, goût de l'effort, intégrité, sens du civisme, respect des biens et des personnes,...
On veut TOUT, tout de suite, argent facile, salaire sans la contrepartie travail, assistanat,...
La faute à qui ? un peu de tout :
- parents démissionnaires ( on compte sur système éducatif scolaire pour éduquer leurs enfants ) et irresponsables ( on fait des enfants alors qu'on sait très bien qu'on a pas les moyens de les élever correctement ),
- politiques qui ont beaucoup entretenu cet assistanat en promettant et mettant en place tout et n'importe quoi ( encore beaucoup emplois fictifs ) ,
- système éducatif défaillant ( ça fait des années que j'entends l'expression " nouvelle réforme" chaque année alors que les méthodes d'apprentissage à l'ancienne ont montré leur efficacité ),
- systèmes économiques favorisant ce type de dérives ( comment expliquer à quelqu'un qu'il faut travailler quand il gagne autant sinon plus à ne rien faire : simplement profiter du système,...).
- Nos jeunes sont aussi désespérés, lassés des belles paroles de nos politiques de tous bords. Ils ne croient plus en rien ...que la loi du plus fort !

On va droit au mur ! et ce n'est notre cher " moi Président je .." qui va nous sortir de là .
Donc , encore une fois, bravo à cette maman qui finalement , préfère être en garde à vue que de devoir dans quelques années être amenée à rapporter des oranges en prison pour son gamin.
Espérons que cela lui servira de leçon. Son cas n'est peut être pas désespéré car à aucun moment il n'a eu d'insultes ou menaces envers sa mère...

J'ai pris une bonne raclée avec mon père quand j'ai déconné une fois à l' adolescence. J'en suis pas mort et, avec du recul, ça m'a remis dans le droit chemin.
Au passage, MERCI à mes parents pour l'éducation qu'ils m'ont donné. Une éducation , c'est la meilleure chose qu'ils m'ont légué. c'est cela qui m'a permis de construire ma vie d'homme.

21.Posté par Laurent le 04/10/2016 21:18
Madame bravo ! Si toute lété comme ou , noré moins de délinquants et de voleurs ! Madame dit à la justice élevé out garçon à out place !

20.Posté par castellontraiteur le 04/10/2016 21:05
confience en la justice le temp de dedramatiser un peu et puis relaxe pour cette maman courageuse jc castellon

19.Posté par parentconseil le 04/10/2016 20:55
Si les parents d’aujourd’hui sont plus motivés que jamais, ils sont aussi plus isolés et en manque de repère : peut-on être sévère sans être un monstre ? Comment réagir face à des enfants dont le mode de vie (télévision, internet…) n’a plus rien à voir avec ce qu’ils ont eux-mêmes connus ?
1) Le rôle qui était autrefois dévolu au père de famille n’est plus assumé par personne. Il n’y a plus d’autorité ?
Aujourd’hui, les parents ont le sentiment d’une perte de légitimité. Aujourd’hui, on attend des enfants qu’ils nous confirment le bien fondé des mesures que l’on prend : « Tu es bien d’accord avec moi ? », on cherche à convaincre. C’est mettre l’enfant dans une position intenable, comme si c’était à lui de juger ce qu’est une bonne éducation ! Lui laisser le choix d’aller au lit par exemple, le met dans une situation intenable : il est fatigué mais veut encore participer. Pareil pour la télévision : les enfants l’ont souvent dans la chambre et l’arrête quand ils veulent.
Attention à ne pas inverser les rôles : ce sont les parents qui décident.
2) Doit-on regretter un manque de sévérité ?
Non. Dans le temps, beaucoup d’enfants étaient écrasés par des règles trop strictes, et c’est bien qu’aujourd’hui il y ait plus de liberté. Mais certains parents ont du mal à ne penser qu’en fonction du bien de l’enfant, et du coup ils ont du mal à l’aider à surmonter ses peurs, ses appréhensions et tous ses débordements émotionnels. Eux même cherchent avant tout à se faire aimer. L’éducation doit se faire en vertu de règles dont le fondement est l’intérêt de l’enfant. Pour se développer, l’enfant doit être capable de se séparer de ses parents, de prendre confiance en lui, de comprendre que l’on n’a pas toujours ce que l’on veut, qu’on peut s’ennuyer sans que cela devienne un drame… Toutes ces choses ne sont pas spontanées, elles nécessitent une éducation.
3) Les parents d’aujourd’hui sont plus motivés que jamais pour réussir l’éducation de leurs enfants, mais ils ne savent pas trop s’y prendre…
En étant moins contraint par des règles imposées, les parents sont beaucoup plus libres. Résultat, ils ne savent pas quoi faire ! Les parents cherchent des repères. Il les trouve parfois dans les traditions, parfois dans leurs propres convictions, mais certains ne trouvent pas et sont perdus. Aujourd’hui, on voudrait faire fonctionner tout le monde sur le modèle des bobos du 5ème, ce n’est pas possible. Il y a un manque de cohérence du côté des humains, on avance un peu comme un canard sans tête.
4) L’importance de transmettre à l’enfant des valeurs, la sienne notamment.
Je pense qu’on ne peut pas se passer de valeurs, c’est grâce à elles que l’homme s’est débarrassé du poids des instincts. Les enfants cherchent à déterminer leur valeur, ils sont très tributaires du regard des autres. Un enfant qui dit n’avoir aucune valeur en a une. Nous sommes en attente. Les marques l’ont bien compris, avec des slogans comme « vous le valez bien ». Les enfants doivent sentir que les parents croient en leurs capacités. On a cette chance d’être vivant, il faut s’en servir pour développer des compétences, en respectant les gens et le monde qui nous entoure.
Enfants démotivés et parents déboussolés...


5) Qu’est-ce que la « génération bof » ?
L’immense majorité des enfants d’aujourd’hui se porte bien, même mieux qu’avant, mais il existe une minorité qui a tendance à être démotivée, qui n’a envie de rien et qui ne fait pas grand-chose. Ce sont souvent les plus sensibles, les plus émotifs. Le manque d’exigence des parents laisse place au vide. Plus rien ne sert à rien : quelle importance, à quoi bon, autant gâcher notre vie puisque de toute façon on va mourir. C’est un choix, mais il n’est pas très motivant ni très dynamique. La dérision comme mode d’existence, ça plombe tout le monde.
S’ils étaient un peu mieux encadrés par les adultes, ces jeunes reprendraient surement le gout de faire. Seulement, sous prétexte de leur laisser leur liberté, on les abandonne, de manière plus ou moins dramatique. Certains vont mal tourner, perdre confiance en eux. Ce n’est pas un phénomène nouveau, mais il s’exprime différemment. Avant, les enfants démotivés se mettaient en retrait, c’était mieux accepté car ça se voyait moins. Aujourd’hui, les manifestations sont plus bruyantes, il y’a plus d’acte d’incivilité. Ils sont à l’image de la société.
6) Aider les parents à dialoguer avec l’école.
L’école est la plus belle création humaine : c’est comme si on vous donnait un sixième, un septième sens. C’est un lieu éminemment respectable, qui enrichit sans donner des obligations de croyances. L’école est un lieu noble qui mérite le respect. Je ne demande pas le retour à la blouse, mais on doit y aller en tenue correct et parler correctement. Votre importance à l’école, vous ne la tirez pas de l’extravagance de votre tenue mais du fait qu’en quinze ans, on va vous transmettre ce que l’humanité a mis des millions d’années à construire. Il faudrait que les parents comprennent que l’école est un lien avec eux, mais différent d’eux : c’est la première ouverture sur le monde de l’enfant. Trop souvent, sans même savoir de quoi il s’agit, les parents prennent la défense de leurs enfants contre les professeurs. Ils infantilisent leurs enfants. Parents et professeurs doivent travailler ensemble.
7) Dernièrement, les actes de violence en milieu scolaire se multiplient. Est-ce une fatalité ?
Tant qu’on vit, nous sommes contraints à une forme d’activité. Si vous n’êtes pas actif dans la créativité, il n’y a pas 36 solutions, vous l’êtes dans la destructivité, l’enfermement. L’appauvrissement intellectuel conduit à la destructivité. Les jeunes violents sont déçus car ils avaient de grandes attentes, et ne se sentent pas à la hauteur. Les gamins s’attaquent à ce qui leur fait envie et parait inaccessible : école, complexe sportif, voiture… Si je ne suis pas grand dans la réussite, je le serai dans l’échec. Et là, la réussite est assurée ! Les déçus de la réussite deviennent des toxicos de l’échec, sans même l’avoir choisi. C’est triste.
8) Enfants démotivés, parents déboussolés… La situation est désespérée ?
Non, tout ne va pas si mal, ça va même plutôt bien. J’ai la chance de suivre des ados depuis 40 ans, des gens qui se bagarrent depuis des années et qui s’en sortent. On pourrait être tellement plus heureux si on prenait des mesures simples, calmement. La liberté peut être anxiogène, mais prenez confiance en vous, vous verrez vos possibilités. Arrêtez d’être dans le pessimisme. C’est le rôle des parents : faire comprendre aux enfants que tout est possible. Si le ciel est gris aujourd’hui, demain, il sera bleu.




18.Posté par Zorro le 04/10/2016 20:52 (depuis mobile)
Justice pourri, la freedom sa fait l''audience la, radio pourri aussi

17.Posté par Richeman Singamy le 04/10/2016 20:51
C'est vraiment n'importe quoi. Cette mère a fait ce qu'il fallait, n'en déplaise à nos députés qui votent des lois absurdes sur l"interdiction de la fessée". Je ne suis pas pour la violence : il ne s'agit pas de frapper pour frapper. Mais en cas de nécessité, une bonne dérouillée sur un marmaille récalcitrant, ça remet ses idées en place. il sait que si il recommence, il aura droit à la même trempe, du coup il évite de recommencer. La douleur, contrairement à ce qu'on pense, a des vertus éducatives. Sylvia, n'ayez pas honte : j'aurais été à votre place, j'aurai fait la même chose. Courage.

16.Posté par Observateur le 04/10/2016 20:43 (depuis mobile)
Fait de violence avec armes... le prefet avait fait un appel pour deposer les armes. Deposez vos ceintures Kaporal....

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales