Politique

Coopération Madagascar/St-Denis : La hache de guerre enterrée entre majorité et opposition

La coopération décentralisée sur Madagascar a été arrêtée suite aux "critiques" lancées par l'opposition et une partie de la population, contre la majorité et plus particulièrement, Gilbert Annette maire de Saint-Denis. Ce matin, la Ville de Saint-Denis a présenté les différentes infrastructures qui ont été réalisées par la municipalité dionysienne à travers un film réalisé le week-end dernier sur place. L'opposition hostile, dans un premier temps, sur cette coopération, n'a pu qu'approuver le travail de la majorité.


Coopération Madagascar/St-Denis : La hache de guerre enterrée entre majorité et opposition
La coopération décentralisée entre Saint-Denis et plusieurs villes de Madagascar avait fait couler beaucoup d'encre entre opposition et majorité de Saint-Denis. Tout d'abord en juin 2009 lors de la présentation des documents, "on s'est posé beaucoup de question à la vue des documents" explique Jean-Michel Bardière, conseiller municipal de l'opposition. "Il faut dire que le dossier administratif ne laissait pas présager de la profondeur des infrastructures réalisées".

La polémique avait pris un autre tournant quand Gilbert Annette, maire de Saint-Denis, avait été attaqué directement sur le dossier, lui reprochant, notamment, son aide apporté à la ville de Diego Suarez, dont il est originaire. "J'ai subi une campagne contre moi à la limite du racisme. Compte tenu de celle-ci, nous avons du mettre fin à cette coopération pour l'année 2011, avec regret pour la majorité", explique le maire de Saint-Denis.

Pour éteindre l'incendie, un film a été réalisé par l'équipe municipale de Saint-Denis pour montrer "la réalité" sur le terrain, le week-end dernier. Une délégation s'est rendue sur place en compagnie d'Edmond Lauret, adjoint délégué à la coopération régionale et Jean-Michel Bardière, conseiller municipal d'opposition.

Le film a présenté les différentes opérations qui ont été menées à Madagascar, dans le cadre de cette coopération décentralisée, par la ville de Saint-Denis : une décharge publique à Diego Suarez (12.000 euros engagés par la Ville), une caserne de pompier à Diego (48.000 euros / Don de matériel de la part du SDIS / 6 jeunes en CUI), une salle communale à Joffreville, un marché couvert, la construction d'une route (41.000 euros), …

"La municipalité a réalisé ce qui a été promis"

"Ce week-end, nous nous sommes rendus à Madagascar. La coopération décentralisée a permis de conduire des actions certes modestes mais concrètes. La plus frappante étant celle de Joffreville qui a permis la redynamisation du centre-ville", souligne Edmond Lauret.

Du côté de l'opposition, Jean-Michel Bardière ne peut que souligner "le travail fait par la mairie. La municipalité à réalisé ce qui a été promis. Dans les années à venir, nous souhaitons la poursuite de cette coopération, car la ville de Saint-Denis a un rôle à jouer dans l'avenir de Madagascar", conclut-il.

De quoi enterrer définitivement la hache de guerre entre l'opposition hostile, dans un premier temps, à ces différents projets d'infrastructures à Madagascar, et la majorité municipale.
Samedi 23 Avril 2011 - 11:59
Julien Delarue
Lu 2393 fois




1.Posté par Olivier le 23/04/2011 13:53
Eh Monsieur Bardière ! On vous a pas élu pour jouer les alibis d'Annette.... Merci de respecter le choix les 23752 dionyisiens ayant voté Victoria en mars 2008.

2.Posté par zembrocal le 23/04/2011 14:16
D'accord avec Olivier, du post1, à quoi joue t-il ce Monsieur Bardière ? il n'a pas été élu pour servir d'alibi, qu'à t'il eu en échange ? un billet d'avion ? ce comportement est honteux, sa place n'est plus au sein de l'opposition, il n'a qu'à prendre sa retraite.

3.Posté par electeur le 23/04/2011 14:21
la ville de st-denis n'a rien à foutre à madagascar; et pourquoi elle ne le ferait pas à maurice ou au gabon. Ces pays , particyulièrement ce pays a un gouvernement qui au lieu magouiller et troquer le résultat des urnes en jetant le président élu pour qu'un olibrius prenne la place de manière dictatoriale devrait davantage s'occuper de ce peuple censé être le sien. Il y a suffisamment de problèmes à gérer à la Reunion; mes impôts doivent servir à celà. Le soi disant élu de l'opposition qui valide cette démarche doit demander son intégration dans le parti de l'actuel maire, il ne parlera plus au nom de l'opposition

4.Posté par Membre de l'opposition le 23/04/2011 15:35
Oui Monsieur Olivier, vous avez raison et vous aussi Zembrocal et Monsieur Bardières n'a plus sa place parmi nous ! Nous étions contre le fait qu'il se rende à Mada. Il n'en a fait qu'à sa tête et de plus il encense le maire !!! Comment voulez-vous travailler avec de tels énergumènes ? DEMISSION, Monsieur Bardières, vous n'êtes plus digne de siéger parmi nous.

5.Posté par J'y crois pas ! le 23/04/2011 15:46
Bardière a commis une faute politique impardonnable en passant outre les conseils de son équipe de l'opposition municipale en allant se promener du côté de Diégo (car c'est là-bas que sont partis nos sous). Rusé et malin, le maire rit sous cape devant un tel comportement qui cautionne ses actions. Non l'opposition n'a pas donné son accord pour un tel voyage et la colère gronde dans ses rangs. Présentez votre démisssion Monsieur Bardière ! Vous êtes un traitre !

6.Posté par démocrate le 23/04/2011 15:47
Et voilà les sectaires qui se déchainent!!! Pour une fois qu'un élu a l'honnêteté de faire la part des choses et de rendre un peu de justice à ceux qui ont été hâtivement trainés dans la boue. La preuve est faite, même si ca vous dérange, que cet argent a été utilisé à bon escient et monsieur BARDIERE a même précisé que les jeunes réunionnais qui avaient participé à ces chantiers avaient apportés leur savoir faire et en avait retiré une belle expérience qui leur permettra de relativiser les choses en revenant ici.
C'est sur qu'avec des mentalités comme les vôtres notre pays est pas sorti de la pente savonneuse sur laquelle il glisse depuis trop longtemps. Le fait d'être dans un camp vous interdit la bonne foi de reconnaître ce qui peut être bien dans l'autre. Vous faites honte aux valeurs de démocratie et de République de notre pays par votre intolérance et votre façon de stigmatiser. C'est pas étonnant qu'au pays des droits de l'homme le FN fleurte avec les 20 %.
En tout cas monsieur BARDIERE mérite le respect, contrairement à vos propos, pour sa probité et ses qualités morales.
Quant à votre vision étriquée du monde elle condamne la Réunion. Ce n'est pas en fermant les frontières et en se repliant sur soi même dans un monde interactif que l'on réussira l'avenir de nos enfants.
En plus d'être sectaires vous êtes égoïstes. C'est triste et pitoyable

7.Posté par Anti cons et connes le 23/04/2011 17:47
Tiens, c'est curieux ! Je croyais qu'une équipe d'élus et l'administration d'une commune étaient chargés de gérer la dite commune.
Je me suis trompé ! C'est pour gérer les communes de pays étrangers avec l'argent des con tribuables.
En fait Saint-Denis-Monaco est trop riche. Ses habitants sont prêts à payer encore plus d'impôts pour aider les copains de l'ex du sieur pAnnette.
(...)
Je ne sais pas qui est ce Bardière, mais il est facile de comprendre (c'est une fait connu à la Réunion) que si on donne un billet d'avion à quelqu'un, il devient le meilleur des alliés. Si en plus il a été nourri, logé, blanchi, transporté, bref choyé comme un touriste 5*****, pas très étonnant qu'il soit devenu le meilleur agent publicitaire de l'ONG pAnnette ...

8.Posté par justedubonsens le 23/04/2011 18:45
Si l'intention est bonne, on peut tout de même s'interroger sur son opportunité. Quand on nous parle d'avoir redynamiser le centre ville de Joffreville, en réalité un bourg de quelques cases mais ancienne villégiature "vasa" d'altitude lors de la grande époque c'est à dire jusqu'à 1973, je crois qu'il s'agit d'une plaisanterie. On sait surtout que le maire de Diego est un roublard et il n'a certainement pas de leçon à recevoir de M. Annette en la matière mais "qui se rassemble s'assemble". A n'en pas douter le père Annette doit se taper sur les cuisses d'avoir fait vendre sa salade par un mec de l'opposition. Peut-être y-a-t-il des photos compromettantes ?
Quand on voit dans quel état reste la ville de St Denis depuis l'accession par Annette et son équipe on peut s'interroger sur le nombre de mandats qu'il juge utile pour boucher le trou qui n'est pas celui des halles à Paris mais celui du front de mer, carie abominable dans le paysage réunionnais !

9.Posté par Ire radié le 23/04/2011 20:15
Très étonné. Je suis très étonné.
"Une décharge publique à Diego Suarez (12.000 euros engagés par la Ville), une caserne de pompier à Diego (48.000 euros / Don de matériel de la part du SDIS / 6 jeunes en CUI), une salle communale à Joffreville, un marché couvert, la construction d'une route (41.000 euros), …"

Tout cela est possible, mais certainement pas à Diego Suarez. Le seul "camion de pompier" connu à Diego, sert au transport de voyageurs vers Ambilobe et, lorsque c'est la saison, au transport de thon, toujours vers Ambilobe.

Les mensonges d'un côté, et de l'autre des propos racistes et anti-malgaches tenus sur ce blog. Fermez le ban.


10.Posté par Ded le 23/04/2011 20:16
Je n'ai rien contre Madagascar et ses malheureux habitants , dirigés depuis des lustres par des arrivistes voleurs qui s'enrichissent avant tout, mais je me demande quand même , surtout quand on voit l'état de certains quartiers de St Denis, s'il ne serait pas plus approprié d'investir à St Denis...

Quant à l'unanimité des élus , pas difficile à obtenir , il suffit de payer le petit voyage ( c'est bien pour cela que certains ont été élus non? pour voyager pas trop cher entre autres) et hop c'est gagné!

11.Posté par labri le 23/04/2011 20:22
"Deux choses sont infinies:l'Univers et la bêtise humaine" disait Einstein et il ajoutait :"Mais en ce qui concerne l'Univers,je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue".
Mais pourquoi donc me revient à l'esprit cette remarque ? Je n'ai pourtant lu que 5 posts ! les cinq premiers : il est vrai.

12.Posté par jjm le 23/04/2011 21:25
L a coopération décentralisée sur MADAGASCAR ne doit pas être une question d'étiquette politique, il faut mettre l'humain en avant.
L'aide apportée à Madagascar est vraiment une question de survie pour ce peuple qui est souffrance .
il faudrait qu'il y ait une vrai réflexion entre les responsables politiques de toutes appartenances, pour pouvoir les aider dignement.
On ne doit oublier que la réussite des pays pauvres passe inéluctablement par la coopération des pays les plus développés.

13.Posté par Ordre et Progrès le 23/04/2011 21:41
De la poudre aux yeux. Si on additionne les sommes citées on arrive à 101 000 euros. Or la subvention se montait à 300 000 euros/ an. Quid du (gros, big) reste?

14.Posté par emilealoz le 24/04/2011 07:06
"Ce que tu donnes en réalité ne te diminue point mais bien au contraire t'augmentes dans tes richesses à distribuer. " Antoine de St Exupéry dans Citadelle. Vu les sommes dérisoires en comparaison avec le budget total de la Ville de Saint Denis, le contribuable que je suis n'est pas opposé à aider les malgaches qui n'ont pratiquement rien. Ici nous vivons dans la gaspillage, L'ASSISTANAT et l'oppulence, là bas ils crèvent de fain. Si 1% du budget de St Denis apporte 100% de bonheur aux malgaches dans la misère, je dis merci à Mr BARRIEIRE vous avez agit avec votre coeur.
Il n'y a que ce qui ne connaissent pas le peuple attachant de Madagascar qui possedent une pierre à la place du coeur.
Bravo Mr Annette, continuez, je vous encourage à expedier à Madagascar sous forme de don ce que d'autres veulent envoyer à la décharge, car là bas une deuxième vie commence.

Emile ALOZ

15.Posté par Ticka le 24/04/2011 09:16
Une petite question : le nom des societe qui ont realise lestravaux a mada ?
Pour le reste merci a zinfo pour le ton de larticle qui manifestement a un ton tres docile vis a vis de l un de ses principaux annonceurs........

16.Posté par frederic bastiat le 24/04/2011 10:30
il eut mieux valu envoyer deux containers de violons car on dit " pisser dans un violon" ( ce qui veut dire faire quelque chose d inutile)
cinquante ans d indépendance , c est plus que l age de raison , plus que l age de s assumer , de se prendre en charge.... plutot que de détourner , de prévariquer

17.Posté par Denis rupella le 24/04/2011 11:15
Valérie pecresse disait il y a peu "avec la gauche nous avons un combat d' idée , avec le front national un combat de valeurs... " bravo Monsieur bardiere d' etre dans un combat d' idée, j'ai honte pour nous des propos tenus dans ces commentaire... C est effectivement un vrai combat de valeurs qu il faut avoir avec nombre de ces commentateurs locaux... D' ailleurs ordre et progrès... Ça donne le ton!

18.Posté par républicain le 24/04/2011 15:16
il faut cesser la manipulation, je vois certains venir encenser BARDIERE comme s'il était de sa mission principal d'élu au conseil municipal, de soutenir la mise en oeuvre de projets à destination de Mada ! Non, Saint-Denis est aux dionysiens, ce que la France est au français ! avec des élus de l'opposition de cet acabit, oui, je ne m'étonne pas que le FRONT NATIONAL soit à 20%, je suis d'autant plus d'accord avec cela, mais pas pour les mêmes raisons que certains ici... la politique menée par Annette et ses transfuges anciennement de droite n'a qu'un avantage : maintenir les plus fragiles des réunionnais dans la misère. Pourquoi donner des subventions à Mada alors que des réunionnais souffrent tous les jours ??

Je suis de droite, je n'accepte pas qu'on nous accuse de fleurter avec le FN, car avec cette argumentation, vous renforcez l'extrémisme dans notre pays ! une équipe municipale, même pas capable de boucler un projet de rénovation de la rue de Gaulle, dans les meilleurs délais ! ils ont été élu en 2008, nous sommes en 2011, trois ans déjà et les dionysiens paieront la facture !

Les contribuables garderont en mémoire ceux qui les ont trahi, et de citer, Ponin-Dindar, Nassimah, Morel, et Bardière... vous êtes tous responsable de l'envolée des impôts locaux de la ville. Rappelons que ses taxes sont augmentés entre 2008 et 2010. De 41 M€ à 59 M€ !! et où va l'argent ? à Mada !!

Honte à la gauche, honte aux traitres des valeurs de droite, honte à vous, alimentaires de base !! se laisser acheter par un billet d'avion, c'est grave ! une nouvelle forme de "pr...." intellectuelle !

19.Posté par Tsunami le 24/04/2011 16:09
Pendant le tsunami en 2004, l'Inde a refusé les "aides" occidentales. Madagascar pourrait aussi faire pareil...Les malgaches doivent compter sur leurs richesses naturelles en les vendant aux chinois, africains du sud etc...et peut-être à leurs ancêtres réunnionnais (?) comme le maïs, le riz, la vanille, l'or, etc... et continuer à faire venir des investissuers réunnionais pour suivre les pas de Score, Caillé,etc...

20.Posté par Ire radié le 24/04/2011 17:53
Post.19 "Les malgaches doivent compter sur leurs richesses naturelles en les vendant aux chinois, africains du sud etc...et peut-être à leurs ancêtres réunionnais"

Les malgaches sont donc des descendants des Réunionnais? C'est nouveau!
Adam et Ève devaient être réunionnais...

21.Posté par Tsunami le 24/04/2011 19:30
Post 20; Merci pour la remarque; C'est une coquille, vous vous en doutiez. Il faut lire "les descendants des ancêtres malgaches".

22.Posté par Ire radié le 24/04/2011 21:31
Post.21 Azafady, autant pour moi.

23.Posté par La vérité sur Mada le 25/04/2011 03:43
L'opposition municipale n'a jamais été contre des opérations de coopération régionale et l'a fait savoir à plusieurs reprises lors des conseils municipaux. Il est évident que nous ne pouvons vivre repliés sur nous-mêmes à la Réunion. Ce serait suicidaire. Ce qu'a dénoncé l'opposition ce sont les sommes considérables votées par la majorité (rappelons qu'il s'agit de 300 000 euros/an) uniquement pour Diégo et sa région. Curieusement la célèbre ville est celle chère au coeur de notre maire, pour ses attaches familiales.
Monsieur Bardière a été bien naïf d'accepter d'effectuer ce voyage, tous frais payés bien sûr et contre l'avis de l'opposition municipale à laquelle il appartient. On lui a montré, sur place, ce que l'on a bien voulu. Non, la hache de guerre n'est pas enterrée et l'opposition dionysienne restera toujours vigilante et attentive quant aux deniers dépensés au titre de la coopération.

24.Posté par républicain le 25/04/2011 17:25
il est insultant de dire que défendre les dionysiens c'est d'avoir des propos racistes à l'égard des malgaches. Mais je tiens à préciser que la coopération régionale n'est pas du ressort de la maire, si j'en crois la lecture du code général des collectivités territoriales. Pour autant, on peut en faire, comme mission subsidiaire, mais pas au détriment de la population réunionnaise, et donc de St Denis.

Vous renforcez ici la stigmatisation des extrémistes, vous renforcez le FN par cette attitude démagogie visant à faire de la poudre aux yeux dans un projet fantôme de coopération régionale. Le maire Annette nous cache des choses dans ce dossier. J'en appelle à un contrôle budgétaire des comptes de la mairie. Au plus vite.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales