Economie

Convention canne 2015-2021 : Une "avancée majeure" pour Jean-Yves Minatchy


L'heure est au bilan pour la Confédération générale des Planteurs et Éleveurs de La Réunion (CGPER) après la visite de Manuel Valls, marquée notamment par la signature de la nouvelle convention canne 2015-2021. Une "avancée majeure" estime son président, Jean-Yves Minatchy.

Pour l'ancien président de la Chambre de l'Agriculture, la toute nouvelle convention signée, après 100 heures de travail a apporté des "garanties", notamment sur le nouveau montant de la recette bagasse, portée à 14,50€ par tonne de canne.

"Cette convention est inscrite dans une perspective durable par le Premier ministre", a indiqué le patron de la CGPER, qui ajoute que l'annonce d'un prix à 14,50€ la tonne (soit 12,30€ pour les planteurs) au lieu de 9€, "est une bonne chose dans une conjoncture économique mauvaise".  

Autres motifs de satisfaction pour Jean-Yves Minatchy : le gain de 500 euros pour la replantation, une aide à l'installation de 1.000 euros pour les jeunes agriculteurs ou encore une augmentation de l'Indemnité compensatoire de handicaps naturels (ICHN) en zone montagneuse et irriguée (de 146€ par hectare pour cette dernière).

Sur les attaques de ses adversaires -notamment la FDSEA- sur la signature de la convention canne, Jean-Yves Minatchy rappelle que le syndicat "n'avait pas signé la convention de 2006 alors que le prix du sucre avait baissé de 35%". Une preuve de "l'irresponsabilité de la FDSEA", estime-t-il. "Ils n'avaient aucune demande (pour la convention 2015-2021, ndlr). Ils sont dans la contestation sans jamais rien proposer. c'est irresponsable !", termine le président de la CGPER.
Dimanche 14 Juin 2015 - 17:20
SI
Lu 1389 fois




1.Posté par petit planteur le 14/06/2015 19:43
Mauvaise negociation puisqu'au final c'est toujours l'Etat qui paie et jamais l'usinier, qui profite des subventions de l'Etat pour s'enrichir.

2.Posté par noe le 14/06/2015 20:05
Beaucoup de moyens pour nos agriculteurs !
Les tomates seront bien rouges !

3.Posté par ALAIN DIMITRI le 14/06/2015 20:23
et oui post 1 les subventions qui sortent de nos impôts pour toujours payé les mêmes

4.Posté par KLD le 14/06/2015 20:30
ha , et le sucre blanc local concurrencera le sucre blanc international ........................la réunion l'ile intense ! mais bon si y en a, que ça contente , tant mieux , le lo sucré et le mi aime zot tout lé toujours d"actualité ! et ce , en respectant nos agriculteurs , cela va de soi !

5.Posté par GIRONDIN le 14/06/2015 23:17 (depuis mobile)
4. KLD
Oui t'as raison si on doit continuer la canne il faut s'orienter vers des produits de niche.
Là on est dans une vision à très court terme, l'argent tombe du ciel. Ils sont exonérés de tout mais réclament de +en+d'aide. Vive mes impôts.

6.Posté par KLD le 14/06/2015 23:46
la vision a court terme ........on est à la rénion , c'est ça ???? mais que font nos plate forme de droite et de gauche ???? nou lé tellement zentil ici ! vive l'utilisation de mes impots comme tu dits girondin ! j'ai relu dernièrement le positionnement des girondins pendant la grande révolution ( si , si , c'est passionnant!) , bon étant montagnard , on peut s'entendre lol de relol, du moment qu'on évite la guillotine ! ha la révolution française , ................dommage que les bonapartistes ont suivi ,lol !

7.Posté par la niche le 15/06/2015 00:23
Sucre de la Réunion Bio.

8.Posté par sylvie le 15/06/2015 00:48
CE TYPE EST NUL ET PRETENTIEUX

b[LEQUEL DE NOUS A PU REELLEMENT VOIR SON APPORT À LA REUNION...?]b

il aime surtout le pouvoir et être devant tous les autres, meme dans son camp on en a marre

9.Posté par sam974 le 15/06/2015 07:31
La réunion est incapable de produire ses propres fruits et légumes pour une réelle autosuffisance... Jusqu'à quand mangerons nous des produits australiens, chinois, européens ? Quelle honte !

10.Posté par Agr974 le 15/06/2015 10:47
Il faut arrêter la canne à sucre. Nos terres agricoles doivent servir à nourir et non pas à toucher des subventions. Regardons autour de nous, vaut mieux arrêter la canne qui n'a aucune valeur ajoutée, si ce n'est enrichir les usiniers par les subventions. Nous ne souhaitons pas être fonctionnariser. Stop à la bagasse, stop à la canne. Bonjour le maraîchage et l'élevage....Si tous les vieux restent au pouvoir, les jeunes font comment pour les remplacer..... 40 ans de politique agricole qui va dans le mur !!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales