Faits-divers

Contrôles routiers dans l'ouest: 11 permis retirés


Contrôles routiers dans l'ouest: 11 permis retirés
Les gendarmes ont à nouveau effectué un contrôle au niveau des plages de Saint-Gilles et de l’Ermitage ce matin entre 4h30 et 7h30. Selon l’Escadron départemental de sécurité routière, la fréquentation était plus importante que d’habitude.
 
30 militaires ont contrôlé 310 usagers de la route et 35 infractions ont été constatées :
 
- 30 infractions concernant l'alcoolémie ont été constatées dont 11 relevant de la procédure délictuelle avec rétention immédiate du permis de conduire.
- Le taux le plus élevé constaté cette nuit est de 2,16 mg/litre d'air.
- 3 autres délits ont été relevés, conduites malgré annulation du permis et défaut de permis de conduire.
- 2 contraventions connexes.
 
Un conducteur a été verbalisé pour une conduite avec un taux contraventionnel de 0,38mg/L d'air expiré. IL a laissé son passager conduire devant les gendarmes puis a repris le volant après quelques centaines de mètres. Il a donc été contrôlé à un deuxième poste de contrôle où il était à 0,36mg/L et a été une nouvelle fois verbalisé. En une heure,  la totalité des 12 points de son permis de conduire lui ont été retirés.
Dimanche 13 Novembre 2016 - 09:04
Lu 10537 fois




1.Posté par Trop C trop le 13/11/2016 09:39

Vente le loto aux enchères et fout Dominzo pour quinze jours surtout lé GRATEL que la pouak a LI et Y reprend le volant

2.Posté par Damned ! le 13/11/2016 09:54

"- 30 infractions concernant l'alcoolémie ont été constatées dont 11 relevant de la procédure délictuelle avec rétention immédiate du permis de conduire.
- Le taux le plus élevé constaté cette nuit est de 2,16 mg/litre d'air.
- 3 autres délits ont été relevés, conduites malgré annulation du permis et défaut de permis de conduire. "


Dans le panier à salade, direction la prison pour au moins trois ans de travaux d'intérêt général. Moins de temps perdu en formalités !

3.Posté par dekalko le 13/11/2016 13:04

Vraimnet toujours aussi neuneu ces fous de la bagnole
Depuis le temps que les gendarmes contrôlent et retirent les permis il n'y aura bientôt plus de voitures en circulation à a Réunion et ce sera tant mieux

4.Posté par Grangaga le 13/11/2016 14:27

Kan sa y fé in .....wi-kènn' blé dan lé débi de bwasson..rès'toran é bwatt' de nwi..........
é anfin noutt' bann' politikèrr' èk'.....préfèk'tirr' y trouv' in akorr', po mètt' an plass' in intèr'diksyion de la vantt' é konsomacyion l'al'kol'.....réglémanté................

Atann' pa in soulèv'man....dé san pèr'mi.......nou la pwin lo Tram, é y fo byin alé lo travay' lé pa a koté, po in salèrr' y pèr'mé pa arr' pass' lo pèr'mi.........

D'aprè zot' kossa y rèss' a fèrr'........Gratèl', lé forsé lé garr' !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

5.Posté par titi974 le 13/11/2016 16:45

12 points retirés en moins d'une heure le vieil adage les cons ça osent tout est toujours d'actualités car pour le coup celui la en tient une sacré couche.....

6.Posté par Encore plus de contrôles ...... le 13/11/2016 14:58

Et oui, toujours autant d'imbéciles.
C'est tous les jours qu'il faut faire des contrôles et sur tous les axes sans relâche.
Confiscation et revente des bagnoles, 3 semaines à Domengo et 2500 € d'amende minimum.

7.Posté par Piloti le 14/11/2016 08:32

domenjo c'est pas le fourre toute , acause zot i mette pas zot case lol... cek i faut faire c vende le loto et ek l'argent achete bande matériel po les gendarmes

8.Posté par Zarin le 14/11/2016 11:55

Utilité et dérives du dispositif de localisation automobile

La géolocalisation est une technologie permettant d’obtenir des indications sur l’itinéraire à suivre lors d’un trajet en voiture, mais elle offre aussi aux employeurs la possibilité de suivre leurs employés.

De plus en plus d’entreprises ont recours à la géolocalisation pour améliorer leurs performances et la qualité du service qu’elles procurent à leurs clients. Cela passe par le suivi des déplacements motorisés des techniciens, livreurs, réparateurs, commerciaux ou encore chauffeurs d’une société. Mais l’usage de cette technologie comme moyen de contrôle et de surveillance de l’activité des salariés peut générer des dérives en rendant possible une surveillance systématique ou non justifiée.

DOUCEMENT DOUCEMENT...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter