Société

Contrôles dans l'Ouest : Très peu d'éthylotests dans les véhicules !

Le compte à rebours a commencé le 1er juillet. Vous avez jusqu'au 1er novembre pour vous conformer au décret sur la présence d'un éthylotest dans votre véhicule. A Saint-Paul aujourd'hui, les gendarmes n'ont pu que constater que les quelques semaines qui les séparent de novembre seront bien utiles.


Il y avait embouteillage cet après-midi au niveau de la bretelle de sortie de l'Etang Saint-Paul. Comme tous les jours de la semaine en fait. Mais ce qui a fait encore plus lever le pied des automobilistes, c'était la présence de gendarmes : 7 gendarmes de l'escadron départemental de sécurité routière.

En tout, une trentaine de véhicules sera arrêtée. Mais outre le contrôle de routine concernant le permis ou l'éventuel défaut d'assurance, les questions des forces de l'ordre se sont dirigées pour la première fois sur la présence ou non des fameux ethylotests.

"La tendance est que les automobilistes ont conscience de l'obligation qui leur est faite de détenir l'éthylotest depuis l'application du décret. Néanmoins, nous savons que ce produit n'est pas forcément approvisionné" reconnaît le capitaine Stéphane Meyblum, commandant de l'escadron départemental de sécurité routière (EDSR).

"Je ne pense pas que cette loi soit réellement utile" coopère avec le sourire Léona, une automobiliste arrêtée. Ses papiers sont bien là mais pas d'éthylotest dans la boîte à gants. "Oui, je l'achèterai même si je ne suis pas quelqu'un qui consomme d'alcool".

Une voiture école passe par là. L'occasion est trop belle pour l'escadron de la gendarmerie de Saint-Paul. La voiture école se range. "J'ai l'éthylotest !" sourit fièrement le moniteur qui se dirige vers le coffre du véhicule. "C'est bien, et c'est même un éthylotest NF (norme française) ajoute le capitaine de gendarmerie. "La norme CE ne veut rien dire, c'est simplement un code commercial, c'est bien la norme française qui est recherchée."

Tirer les oreilles du patron

Plus tard, un autre automobiliste s'en tire avec un avertissement verbal. "C'est un véhicule de fonction" se dédouane-t-il. "Depuis l'entrée en vigueur du décret, vous êtes considéré en infraction et susceptible d'une amende de 11 euros" prévient le gendarme. "Vous direz à votre employeur d'équiper votre véhicule d'un éthylotest". La leçon semble passer. Pareil pour un chauffeur de bus scolaire quelques minutes après.

D'ailleurs, même si cette obligation prévoit la présence d'au moins un éthylotest, le capitaine Stéphane Meyblum voit plus large. "Je préférerais que les automobilistes en possèdent deux. Un pour l'auto-test, et un autre en cas de contrôle sur la route". Avec cette opération de sensibilisation sans frais, le commandant de l'escadron départemental de sécurité routière espère une chose : "le 1er novembre, les automobilistes ne pourront plus dire qu'ils n'étaient pas au courant."

Contrôles dans l'Ouest : Très peu d'éthylotests dans les véhicules !
Mercredi 4 Juillet 2012 - 08:35
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1949 fois




1.Posté par noe le 04/07/2012 07:25
Pour l'instant , il y a rupture des stocks ...
Les automobilistes sont pardonnés !

2.Posté par L'explication le 04/07/2012 08:26
ÉTHYLOTEST : LE SCANDALE ?????

Franchement, de qui se moque-t-on ?

À tous les conducteurs

Cher(e) ami(e),

Voilà un scandale qui, s'il était connu d'un grand nombre de Français, ferait sans doute une onde de choc à travers tout le pays...

Vous savez sans doute que le gouvernement a récemment publié un décret qui oblige chaque automobiliste à détenir dans sa voiture un éthylotest - enfin deux, l'un pour se tester en cas de doute, et l'autre à présenter aux gendarmes en cas de contrôle.

Officiellement, le but est de lutter contre l'alcoolisme au volant. Tout le monde aimerait voir moins de drames sur la route liés à l'alcool, c'est incontestable. Mais je vais vous montrer qu'il s'agit de bien autre chose ici...

L'affaire est tellement scandaleuse qu'il fallait absolument que je vous envoie un mail pour vous informer !

Alors, voilà ce qui se passe :

En juillet, une association, "I-Test" se crée pour militer en faveur d'éthylotests obligatoires dans toutes les voitures. Ils interpellent le Ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, et hop ! quelques mois plus tard le décret sort. La nouvelle infraction est créée, avec une amende de 17 euros à la clef.

Quand on sait qu'il faut des années d'habitude pour obtenir quoi que ce soit quand on est une association, nous avons été saisis par cette rapidité !

Vous le savez, ici à la Ligue de Défense des Conducteurs, nous enquêtons depuis plus de trois ans sur la répression routière - il ne nous a pas fallu longtemps pour découvrir le pot aux roses !

Qui sont les membres de cette "association" ? S'agit-il, comme on aurait pu le croire, d'un collectif de familles qui ont perdu un proche sur la route à cause d'un chauffard qui avait trop bu ?

Pas du tout : ce sont tout simplement... des fabricants d'éthylotests !

Le Président de "l'association"* est chargé de mission chez Contralco, le plus grand fabricant d'éthylotests chimiques (les fameux "ballons").

Et là, il vient de réussir un coup de maître : assurer à sa boîte un marché 100% garanti sur 38 millions de voitures !

Le calcul est vite fait : 38 millions de voitures x 2 éthylotests à 1€ pièce = 76 millions d'euros garantis dès l'application du décret en juillet prochain.

Mieux : le décret comporte une obligation de norme NF pour les éthylotests... norme que cette entreprise est la seule à avoir !

Voilà : un marché juteux, 100% garanti, qui va rapporter des millions à une grosse entreprise...

Et nous, on vient nous dire que c'est pour notre sécurité ? Et que si l'éthylotest venait à manquer dans notre boîte à gants, ce serait tellement grave qu'on devrait payer une amende ?

Franchement, de qui se moque-t-on ?

M'aider à faire connaître ce scandale au plus grand nombre de Français possible, en transférant ce message à tous vos amis, vos proches, ou vos collègues. Ne les laissez pas tomber dans le piège de la propagande des pouvoirs publics qui utilisent la sécurité routière comme un alibi pour engraisser un business juteux.

Je vous remercie.

Bien cordialement,

Christiane Bayard

Secrétaire Générale

Ligue de Défense des Conducteurs

LIGUE DE DÉFENSE DES CONDUCTEURS

116, rue de Charenton 75012 PARIS

(*) Nous vous communiquons la liste des membres de cette « association bidon » à but « non lucratif !?», loi de 1901.

Association I-Tests, la liste des membres
· Président : Daniel Orgeval, membre du comité de certification NF éthylotests. Mais aussi chargé de mission de l'entreprise Contralco

· Vice-Président : Stéphane Vialettes, expert technique en matériels de sécurité routière, alcool et drogues mais aussi Directeur Général de l'entreprise Alcolock France, producteur d'éthylomètres homologués et d'éthylotests normés et certifiés

· Vice-Président : Bertrand Jermann, Président de l'entreprise Ethylo, producteur de systèmes de dépistage d'alcoolémie normés et certifiés

· Vice-Président : Pierre Elefteriou, Membre du comité de certification NF éthylotest, Expert du CEN éthylotests (comité européen), Président de l'entreprise Pelimex, Importateur d’éthylotests normés et certifiés

· Trésorier : Patrick Deprez, Président de l'entreprise Objectif prévention, importateur d'éthylotests normés et certifiés

Liste des adhérents, membres actifs et suppléants :

· Heinesch Claude, Vice-Président du Directoire de l'entreprise Dräger

· Hetzel Bernard, Président du Directoire de l'entreprise Dräger France SAS

· Haeberlé Luc, Directeur Commercial & Marketing de l'entreprise Dräger France SAS

· Marchandise Jean-Pierre, Directeur Commercial de l'entreprise Alcolock

· Antoine Guy, Directeur Général Délégué de l'entreprise Ethylo

· Chackir Jean, Gérant de l'entreprise Alcoroute AJC Media

· Condesse Éric, PDG de l'entreprise Contralco

· Comeau Félix, Chef de l'entreprise ACS Corps (Canada) dont Alcolock est une filliale

· Grand d'Esnon Thomas, Chef de projet EAD au sein de l'entreprise Mercura

· Christophe Charruault, Responsable Marketing au sein de l'entreprise Mercura

· Dominique Benezeth, Responsable formation Forces de l'Ordre et chargé de Mission régional pour Contralco

Téléchargez en Word

Accueil / Home

3.Posté par mazenbron le 04/07/2012 09:07
Je suggère un 3ème éthylo pour faire souffler le pandore qui nous controlera .
Et s'il est positif,lui offrir un bobon la fesse au piment,à utiliser avant de reprendre la route (on aurait de belles videos...:-))

4.Posté par Fab le 04/07/2012 09:58
Bonne info en post 2, facilement vérifiable et bien précise !
De toute façon avec cette mesure les français commencent à comprendre les manèges financiers qui se trament en haut dans le but de soutirer un maximum d'argent aux contribuables français, sous couvert d'une pseudo sécurité routière. Un jour ou l'autre j'espère donc qu'il y a aura une certaine révolution contre toutes ces pourris qui nous traitent comme du bétail incapable de penser.

5.Posté par Bertrand le 04/07/2012 10:32
les stylos test ah ok on en trouve ici

http://jeblogguesolidaire.com/IMG/jpg/Le_sexe_explique_aux_enfants.jpg

6.Posté par jaune-vert le 04/07/2012 14:56
Que l'Etat donne les sites d'achat locaux et un prix fixe inférieur à 1€ car là crédibilité au-dessous de la nullité. Sinon, il est condamnable pour procédure abusive puisqu'il impose un dispositif non disponible !!!!!!

7.Posté par mathieu le 04/07/2012 15:58
Je vais me prendre un ethylotest? oui. Je vais l'utiliser? peut être sa peut être marrant! Je vais prendre le volant si c'est positif? bien sur!! Complètement inutile cette loi de merde, encore une de plus pour engraisser les Gros qui se gavent sur notre dos. J'en a plein le cul de vos taxes et lois à la con

8.Posté par pimpompe le 04/07/2012 16:43
un jour viendra une loi qui nous obligera de regarder TF1, de consommer tout les jours, de n'avoir aucune épargne, de manger des OMG,etc... le pire c'est que personne ne dira rien...

9.Posté par Thierry le 04/07/2012 18:18
Des contrôles inutiles (avec notre argent) ... Ils savent très bien qu'il n'y a pas d'éthylotests alors pourquoi lancer les contrôles ... Je crois que n'importe qui (pour ne pas dire de mot précis) aurait pu comprendre l'inutilité de lancer cette campagne maintenant. Il N'y a pas d'ethylo ...

C'est cela aussi la Fance, la bureaucratie ... et il y a les CONS-tribuables que l'on peut "tribuer" à souhaits (tribuer =Traire)...

Demain, un anti-éRecteurs au volant ...attention messieurs, ça peut cacher la vue.

10.Posté par Vous votez pour n'importe qui ... le 04/07/2012 18:28
Voila de quoi sont capables les élus pour lesquels vous avez voté !!!
Que la personne contrôlée positif soit sanctionnée si elle n'avait pas d'éthylotest : oui. On peut lui reprocher de ne pas avoir eu ni utilisé un moyen d'évaluation de son état d’alcoolisation. En revanche, une personne qui est contrôlée négatif n'a absolument pas à justifier d'un moyen d'évaluation de son degré d'alcoolisation !!!
Cette logique est trop compliquée pour vos élus. Vous votez vraiment pour n’importe qui ...

Qu'on ne me dise pas que j'attaque Sarko & co ! Ses successeurs n'ont rien relevé d'anormal et ne manifestent aucune intention d'abroger ou d'amender cette loi ...
Blanc bonnet et bonnet blanc ...

Si on réfléchit un peu plus, on se rend compte qu'il faut 2 éthylotests !!! car une fois qu'on a soufflé dedans, il en faut un autre en état !!! sinon, il serait trop facile de se promener en permanence avec un éthylotest usagé.
Dans le cas du type de l'auto école, il en faut 4 !!! 2 pour l'élève et 2 pour le moniteur, car il a les doubles commandes ...

Jusqu'où ira t-on ?

Signez la pétition ...
http://www.petitionenligne.fr/petition/non-a-l-obligation-de-detention-d-un-ethylotest-a-bord-de-nos-vehicules/2260

11.Posté par micka deb le 04/07/2012 18:47
c'est tellement marrant de soufflé dans un ethylotest avant de prendre le volant bourré.....

12.Posté par Fly le 05/07/2012 10:44
Qu'on punisse sévèrement ceux qui prennent le volant alcoolisés ou zamalés, et qu'on foute la paix aux autres.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 16:50 Les écoles de Saint-Louis au bord de l'explosion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales