Economie

Contrôle des instruments de pesage: Un taux élevé de non-conformité


Contrôle des instruments de pesage: Un taux élevé de non-conformité
 
La direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi de la Réunion (DIECCTE) a réalisé en septembre et octobre 2011 une campagne de contrôle des instruments de pesage utilisés dans l’industrie agroalimentaire. Cette
campagne s’inscrit dans une opération nationale souhaitée par Eric Besson, ministre chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique, afin de s’assurer de l’exactitude des quantités mesurées par ces instruments.

Un total de 20 sites sur l'ensemble de la Réunion a ainsi été contrôlé de manière inopinée par les agents de la DIECCTE : industries de transformation, de fabrication, de conditionnement et d’expédition de produits agroalimentaires, et marchés de gros et de demi-gros. Ces contrôles ont porté sur tous les types d’instruments de pesage utilisés, comme les balances, les bascules, les trieuses ou les emballeuses.

Sur les 63 instruments examinés, 17 % se sont révélés ne pas être à jour de leurs contrôles réglementaires visant à garantir l’exactitude des mesures effectuées. Les détenteurs de ces instruments ont été rappelés à leurs obligations, qui consistent notamment à faire vérifier tous les ans la fiabilité de leurs instruments par un organisme agréé par les DIECCTE.

Compte tenu du taux élevé de non-conformité constaté, cette opération spécifique de surveillance va être poursuivie dans les prochains mois afin de remettre à niveau les instruments, dans l’intérêt des entreprises concernées et de leurs clients.

La DIECCTE procède régulièrement à des contrôles similaires sur les différents types d’instruments de mesure utilisés dans les échanges commerciaux, comme les balances, les taximètres ou les compteurs de fioul sur les camions de livraison à domicile. Elle surveille également l’action des organismes à qui l’Etat a confié le contrôle technique de ces instruments. Toute cette chaîne de contrôle contribue à assurer la sécurité et la loyauté des transactions commerciales, au bénéfice de la compétitivité des entreprises et de la protection des consommateurs.

Tout renseignement complémentaire peut être demandé auprès du pôle C de la DIECCTE : 02.62.90.21.41 
Mardi 15 Novembre 2011 - 10:58
Lu 876 fois




1.Posté par Publicité le 15/11/2011 13:38
Qui fait de la publicité pour la DIECCTE ex DRIRE ?
C'est une bande de fonctionnairesi incapables, grassement payés et très contents d'eux.
Ils font un coup d'éclat de temps en temps pour montrer à Paris qu'ils servent à quelque chose et conserver leur poste sous les cocotiers.
Controles inopinés, cartes bleu blanc rouge, methodes de cow boy. Il a raison Sarko de vouloir supprimer un fonctionnaire sur deux. Dans certaines administrations il faudrait en supprimer neuf sur dix.

2.Posté par noe le 15/11/2011 17:37
Il y a vraiment un problème !!!
On a pris une coupe de champagne que le barman n'a rempli qu'à moitié !!!!

Comment cela se fait-il qu'1 kg de tomates pèse plus lourd qu'1 kg de langoustes ?

3.Posté par Le Taliban. le 15/11/2011 19:59
No problème. Comment se fait-il qu'un kilo de morue bien mouillé pèse 590 Gr????
Because sa balance est piloté par GPS.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales