Société

Contrôle des fosses septiques: "Nous n'avons pas d'autres choix que de facturer"

La Réunion entière découvre l'ampleur des contrôles que devra subir chaque foyer non raccordé à l'assainissement collectif. Le prix des contrôles des agents des différents services publics d'assainissement non collectif (SPANC) de la Réunion fait tiquer. Le directeur de la régie des eaux La Créole n'élude pas le "montant important" induit mais parle également de nécessité environnementale. Entretien avec Patrick Pellegrini, directeur délégué de la Régie des eaux de Saint-Paul. Une ville qui a commencé ses contrôles il y a deux ans, non sans réticence de la part des usagers.


Contrôle des fosses septiques: "Nous n'avons pas d'autres choix que de facturer"
Zinfos : Toutes les communes de l'île ont désormais créé leur SPANC. Cette création date de quand pour Saint-Paul ?
Patrick Pellegrini :
Le conseil municipal de Saint-Paul a créé le SPANC en 2006 mais nous avons commencé les contrôles des fosses septiques il y a deux ans. Il faut comprendre que, à la manière des contrôles de présence de termites lors de la vente d'une maison, le diagnostic des fosses septiques est également obligatoire avant toute vente.

Vous avez commencé les contrôles il y a deux ans. Cela n'a visiblement pas occasionné de remous particuliers ?
Si. Les gens l'acceptent difficilement sur le terrain. Voilà pourquoi on essaye d'expliquer pourquoi il faut contrôler les fosses septiques.

Par quels arguments pouvez-vous les convaincre ?
Il vaut mieux des contrôles préventifs car on voit beaucoup de gens qui agissent uniquement quand c'est trop tard, que la fosse déborde. Je prends aussi l'exemple d'une fosse qui a plus de dix ans : elle devient un réel danger si on ne la vidange pas. Il faut aussi savoir qu'une fosse septique ne sait pas traiter les nitrates contrairement aux centres de traitement des eaux polluées. Et le nitrate est un élément chimique qui reste intact lorsqu'il est rejeté dans la nature. Il ne se dégrade pas avec le temps.

On en vient à l'aspect financier. Quel est le coût d'un contrôle du neuf et de l'existant pour les abonnés de Saint-Paul ?
Concernant les fosses neuves, c'est 400 euros. Je suis clair : c'est un montant important. Mais il faut intégrer le fait que c'est un montant que l'on a tenté de minimiser le plus possible. 400 euros, c'est le prix pour plusieurs vérifications. On intervient à plusieurs niveaux : avant même la pose pour délivrer des conseils, pendant l'instruction du permis de construire, au moment de la pose et aussi après la pose de la fosse. Pour les fosses existantes, le contrôle a été fixé à 150 euros.

Contrôle des fosses septiques: "Nous n'avons pas d'autres choix que de facturer"
Ces tarifs valent-ils d'un bout à l'autre de la commune, que l'on soit sur le littoral ou dans les hauts ?
Ils sont identiques partout. La loi nous impose que ce service s'auto-finance (à la date de leur création, les SPANC bénéficient en effet encore de cinq années durant lesquelles leurs comptes peuvent être confondus avec ceux du budget communal, ndlr). Pour s'auto-équilibrer, nous n'avons pas d'autres choix que de facturer le service.

Combien d'abonnés saint-paulois sont raccordés au tout-à-l'égout ?
16.000 foyers sont raccordés au réseau d'assainissement collectif des eaux usées. 22.000 foyers ont des fosses septiques.

Combien de contrôles ont été effectués depuis deux ans et par combien d'agents dédiés à cette tâche ?
1.000 fosses ont été contrôlées. Deux agents sont affectés à ce poste. Leur nombre devrait augmenter.

Malgré les contraintes du relief, tout le territoire pourra-t-il être "raccordable" au réseau collectif ?
Ce n'est pas une question de contraintes du relief mais plus une question de densité de population. Plus une zone est dense, plus il y a de chance que l'assainissement collectif soit proposé. Il y a les exemples de la Plaine, de Plateau Caillou ou encore du Guillaume qui, bien qu'en hauteur, sont ou seront reliés prochainement. Nous sommes aujourd'hui dans du 2/3 des foyers en fosse septique. L'objectif d'ici 2030 sera d'arriver à 2/3 des foyers raccordés aux eaux usées. D'autant plus que nous avons deux nouveaux outils que sont les stations de l'Ermitage et de Cambaie. Le réseau collectif progresse d'environ 10 à 20 km par an.
Jeudi 29 Novembre 2012 - 11:55
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 8039 fois




1.Posté par mi ri tou seul le 29/11/2012 11:03
ben ! cet i chié un bonpe ! voilà ce que i sava arrive a zot !!!! MDR !!!

2.Posté par noe le 29/11/2012 11:30
C'est du vol caractérisé ...ça on le sait ...
On va profiter pour faire du profit sur la tête des malheureux .....
Bande d'insolents !

3.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 29/11/2012 11:31
Qu’en est-il des milliers et des milliers de constructions fantômes (CONSTRUITES SANS PERMIS DE CONSTRUIRE – en « gros doigts » - avec des fosses à kaka bricolées ou avec rejet direct à la ravine…) exemptées par les services de Jean-Luc CHEVALLIER – disons , pour faire simple, le FISC – de toutes taxes locales et bien entendu de celle du contrôle des fosses septiques ???
QUI VEUT RÉPONDRE ??? Ne vous bousculez pas !!!

4.Posté par syndrome hollandais le 29/11/2012 11:35
400 euros pour une fosse neuve
150 euros pour une fosse ancienne

et en metropole, ca coute combien?

5.Posté par mazenbron le 29/11/2012 11:52
Bientot,il faudra payer le pandore qui nous contrelera ?
Tout ça pue le racket...A qui profite la merde ?

6.Posté par zou le 29/11/2012 12:05
"pas d'autres choix..." Et ils veulent en plus nous faire croire qu'ils sont désolés de nous faire casquer ce contrôle !! vive les toilettes sèches, j'vais m'y mettre de ce pas !!

7.Posté par fredo le 29/11/2012 12:57
c'est 200 euros sur ste suzanne (c'est du racket je signale quand france cela ne coute que 80 à 120 euros et les gens ne veulent pas payer)!! on va financer un machin ou des gens sont trés bien payés à ne rien faire!!! la population doit se soulever et poser les vraies question pourquoi 200 et pas 100 ou va cette argent?????? on va payer pour nous dire qu'on est des pollueurs!!! c'est toujours les mêmes qui payent !!!moi j'ai fait ma maison tous seul et je suis smicard la mairie ou la spanc ne m'a rien donné et il faut aujourd'hui payé!!!Créole léve la tête !!!!!

8.Posté par Bernard le 29/11/2012 13:20
Votre S P A N C veut dire Service Public de l' Assainissement Non Collectif, moi je le vois plutôt devenir, au fil des ans, Savoir Plonger Assidument dans une Nouvelle Contribution, qui une fois autonome et affranchie de la tutelle bienveillante des Mairies, deviendra un truc-machin de plus pour planquer copains-coquins en mal de salaires fictifs avec voitures, portables et pourquoi pas billets d'hélicotères pour surveiller les installations.... Il y a vraiment de quoi se poser des questions.
Déjà aujourd'hui à 400 euros l'installation, vous frisez l'indécence. Se service, jusqu' alors gratuit, était assuré par le service de l'urbanisme de la commune, pas forcément débordé, qui ne vous délivrait votre certificat de conformité pour votre construction que si la fosse avait été vérifiée!!! Cherchez l'erreur...

9.Posté par zétoil 4 heure le 29/11/2012 13:25
Vous êtes bien gentil Mr Pellegrini, mais vos explications ne tiennent pas la route.
Qu'il faut des contrôles ça je crois que personne n'est contre pour obliger les propriétaires à remettre en état une fosse défectueuse.
Mais faire payer 400€ pour un agent qui arrive avec son stylo et ses bons de contatations sous les bras non.
Ce contrôle doit être gratuit et je l'ai déja dit si on est plusieurs à se regrouper pour dire non, avec un bon avocat ont peut avoir gain de cause.
Il est temps qu'on réagissent à l'antillaise pour ne pas dire à la corse.

10.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 29/11/2012 13:29
Et quid de l'Obligation des Communes a se doter de système d'assainissement collectifs ? Rien ?
* Quid des obligations de ceux qui ont la chance d'être raccordés au Tout a l’Égout? celui des copains?
* Quid des amendes payables par les Communes (infrastructures et niveaux de rejet sont illégaux) ?
* Quid des PLU faisant état d'obligation de se raccorder aux réseaux collectifs, inexistants ? Faisant obligation aux privés de doubler leurs cotisations par la mise en oeuvre d'un système autonome ?

Certes vous n'avez pas d'autre choix que de facturer, pour payer les amendes monstrueuses de la CE qui évitent de s'équiper, mais rendent quand même le système, disons, quelque peu déviant ... Non ?


12.Posté par Mwa la pa di le 29/11/2012 14:02
Ce tarif là c'est purement et simplement du VOL légalisé par les élus et l'Etat. 400 Euros = 2500 Fr et 200 1200 fr DU VOL à HAUT NIVEAU

13.Posté par Mwa la pa di le 29/11/2012 14:04
Pour info :Désormais, depuis la mise en place des SPANC, près de 5 millions de foyers sont contraints de payer le contrôle de leur fosse. Après une enquête réalisée dans 20 régions, l’association CLCV révèle de très importants écarts de prix de ces contrôles périodiques, qui peuvent se chiffrer jusqu’à 368 euros.
Malgré l’urbanisation croissante du territoire, plus de 5 millions de foyers ne sont pas raccordés au tout à l’égout dans l’hexagone. Globalement, il y aurait environ 12 millions de Français qui habiteraient dans une habitation équipée d’un système d’assainissement individuel du type fosse septique et fosse toutes eaux.
C’est la loi qui impose aujourd’hui que ces installations soient contrôlées par les Services Publics de l’Assainissement Non Collectif (SPANC) une première fois d’ici fin 2012, puis selon une périodicité qui ne doit pas excéder huit ans. Le contrôle donne lieu à la perception d’une redevance très variable à en croire l’étude de l’association nationale de consommateurs et usagers.
De 42 à 368 euros
Afin de mieux connaître les pratiques tarifaires des services, la CLCV a mené une enquête nationale sur 100 services répartis dans 20 régions. Et les résultats sont « édifiants » selon l’association de consommateurs.
Pour le premier contrôle des installations, les prix vont suivant les SPANC de la gratuité à 184 €. Pour le contrôle périodique, les prix vont suivant les SPANC de 42 € à 368 €, soit un rapport de 1 à plus de 8, prix calculés par période de huit ans.
« Cette inégalité des tarifs pratiqués suscite incompréhension et colère d’un nombre croissant usagers sur le terrain », précise la CLCV. Pour l’association, « si le but des contrôles de lutter contre les pollutions diffuses est légitime, ceux-ci doivent s’effectuer selon des tarifs harmonisés au prix le plus bas pour les usagers ». Pour cela, plusieurs leviers d’action sont possibles, et notamment le regroupement de services pour faire des économies d’échelle affirme la CLCV.
Tous les 4 ans au lieu de 8

14.Posté par Racket le 29/11/2012 14:24
A une certaine période ils étaient 260 personnes ( effectif de l'évacuation des personnes lors de l'évacuation consécutive à Dina) à faire leurs besoins dans la ravine de Ravine à Malheur( 278 CD 41, n'importe qui peut constater).Le maire est au courant, il s'en fout. Qu'on arrête de nous faire croire qu'on se soucie de l'environnement. Tout ça c'est du cinema pour faire de l'argent, autrement dit du racket.

15.Posté par Breton le 29/11/2012 14:30
Il ne faut pas payer et même interdire ces agents de pénétrer chez nous...

Cette fosse, pour ceux qui sont dans la légalité , ceux qui ont obtenu leurs permis de construire, dûment validés par les différents services communaux et de l'ETAT ont eu déjà ce contrôle qui avait été fait et validé par la DDE à l'époque car toutes constructions nouvelles devaient avoir leurs fosses septiques normalisées et avant d'obtenir la conformité pour y habiter. Aujourd'hui avec ce SPANC, c'est de nouveau nous ceux qui ont "la malchance" d'avoir pu construire une maison légalement qui doivent encore passer à la Caisse... Y en a marre de se faire racketter, entre les Impôts locaux, la taxe d'habitation, les impôts sur le revenu, les PV une fois, en véhicule vous dépasser de 5 km la vitesse autorisée, les parkings en ville de plus en plus onéreux, la vie qui n,e cesse d'augmenter quotidiennement et nos salaires qui stagnent. Le peuple s'appauvrit la classe dite moyenne s'appauvrit ...Où allons nous???

16.Posté par Choupette le 29/11/2012 14:44
C'est écrit où que ce montant est obligatoire ?

9.Posté par zétoil 4 heure

Ils font ce qu'ils veulent sur cette île et vous le trouvez "gentil Mr Pellegrini ...".

C'est comme pour l'ancien tarif de consommation d'eau. On payait une assurance contre la rupture d'une canalisation.

Ils ont changé de nom et l'assurance est restée dans leurs poches. Tout bénèf' pour eux.

Si je n'avais pas été raccordée au tout-à-l'égout, je prendrais un avocat contre cette mafia !

Vous avez un ordinateur, vous pouvez facilement connaître comment ça se passe en Métropole.

17.Posté par zaza le 29/11/2012 14:47
dan le temps lontem le moun te sa chié dans fond la cour n avé pa control et le moun té tomb pas malad
zordi nana trop l igiene tro de control et trop de maladie aret prend creol pou vache a lait

18.Posté par Mwa la pa di le 29/11/2012 14:53
"Ils sont identiques partout. La loi nous impose que ce service s'auto-finance" Bien sur avec des payes surement à la hauteur des 50 % de majoration...... Avec en prime voyage pour les cadres...... Alors pour équilibrer le couillon de consommateur va payer !!!

19.Posté par noe le 29/11/2012 15:35
Je le disais tj :

"Quand la merde vaudra de l’or, le cul des pauvres ne leur appartiendra plus. " (Henry Miller)

On nous roule dans la merde avec des prix exorbitants et sans contrôle !

20.Posté par bruce le 29/11/2012 16:15
je suis sur st leu, je viens de faire construire ma case avec une fosse septique et je viens de recevoir la facture de 300 € pour le controle. c'est vraiment ce foutre de la gueule des gens, le gars est venu sur mon terrain est à regardé ma fosse (de loin), durée du controle 3 mn !!!! A 100 E la minute je vais changé de taf !!!

21.Posté par Constat le 29/11/2012 16:17
L'on devrait s'unir pour faire barrage à ces contrôleurs de merde !

22.Posté par Constat le 29/11/2012 16:30
A Bruce, fallait pas payer... car il suffit que personne ne paye pour que cette magouille soit vite rangée au rang des oubliettes. Des poursuites à l'encontre de quelques familles, oui, cela est possible ! mais lorsqu'ils auront à faire à toutes les fosses " sceptiques " d'une ville toute entière... et par extension à toute la réunion, ils ne pourront rien faire !
Créons un comité et mobilisons-nous !!!

23.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 29/11/2012 16:42
• *1573 lectures en moins de 6 heures ! Il faut croire que le sujet passionne…
• *19 commentaires seulement et un seul « désobéisseur » déclaré…

Alors, au lieu de pleurnicher, à quand la saine DÉSOBÉISSANCE CIVILE ? Je la pratique, SEULE de tout le département, depuis 3 ans et je ne m’en porte pas si mal ; mieux en tout cas qu’en rampant devant les singes qui nous « gouvernent » et qui sèment la M… partout, partout ! Au propre et au figuré…

24.Posté par Bernard le 29/11/2012 16:52
Ce sujet n'est pas nouveau, voici ce que j'avais écrit en septembre 2009, je vous le livre une fois de plus, j'aurais aimé avoir tort...
Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que le législateur a donné des pouvoirs "extraordinaires" aux vérificateurs qui peuvent entrer chez vous sans votre autorisation, même nos braves pandores, en dehors de quelques situations biens précises n'y sont pas autorisés, vous imaginez un peu !!! terrifiant non ?
Bonne lecture
Bernard


SPANC !!!!!! A vos souhaits ! …Non merci …….. Je me demm… tout seul .


Derrière ce sigle rébarbatif se cache en fait un nouveau jouet à destination des communes. N’ayant pas satisfait aux obligations de raccorder leurs administrés au TAG (comprendre tout - à- l’ égout ), comme cela leur était imposé par la directive européenne de 1991 , et pour échapper aux sanctions qui devaient suivre, (on ne joue pas impunément avec l’eau de la planète), il devenait urgent de trouver un « palliatif» *
C’est ainsi qu’est né le SPANC

Sa définition est la suivante : Service Public d’Assainissement Non Collectif… Comprenne qui pourra tant il y a de contradiction dans cet intitulé. Comment un service public peut-il être non collectif, cette opposition m’interpelle !!!!!!! Et s’agissant d’assainissement, c’est encore plus « goûteux » si je puis m’exprimer ainsi….

Quel est son rôle ?
Sous la tutelle du Maire, responsable, il a pour but de contrôler votre installation d’assainissement et son fonctionnement de façon périodique.
Oui et alors ?
C’est là que cette nouvelle machine prend toute sa dimension.
De « à titre exceptionnel » ,ici à la Réunion, toutes les communes pourront arguer des difficultés topologiques et des installations trop onéreuses pour ne pas avoir à réaliser un assainissement collectif. C’est un point acquis et c’est tant mieux quand on sait ce qui en « découle » (taxe d’ assainissement , prix de l’eau multiplié par trois etc...
Mais de cette façon, le particulier échappe à la « taxe » , il fallait y remédier….
Tour de magie et de passe-passe à la fois, sans avoir à construire et entretenir un assainissement collectif, on se retrouve sans aucun frais à « contrôler » l’assainissement individuel et à le « contraindre »
Que feront les communes de ce nouvel « outil » dont l’utilité peut paraitre discutable ????
L’arsenal législatif leurs étant très favorable (obligation de laisser pénétrer ses représentants dans les propriétés, contrôles périodiques obligatoires, obligations de mise en conformité etc… sous peine d’amendes, certaines communes risques d’y voir une « source » de revenus indirects non négligeables, qui à l’instar de la TEOM (taxe d’enlèvement des ordures ménagères) pourrait servir de « nébuleuse » au renflouement des caisses communales sans contrôle d’une tutelle.
De plus, toutes les installations présentes et à venir doivent être « contrôlées »…..
Pour celles à venir, l’obligation est faîte d’obtenir l’aval du service pour s’équiper moyennant un tarif de 150 euros environ (déjà) et pour 4 ans…..
Pour les installations existantes, déjà contrôlées et approuvées, lors de leur construction, il faudra se soumettre……Et payer , une fois encore et toujours pour la visite du « spécialiste » qui vous dira si oui ou non (sur quels critères ???), vous pouvez continuer, pour un temps défini….. à vous soulager…… en passant par des organismes et autres prestataires agréés.
Jusqu’à ce jour, conscient et responsable, et surtout et avant tout pour mon confort personnel, je me suis toujours arrangé pour avoir une installation en parfait état.

Si toutefois tu insistais, Monsieur SPANC, je serai tenté de t’envoyer vers d’autres pistes, beaucoup plus intéressantes, mais sans doute moins rentables et beaucoup plus risquées tels les importations de produits industriels ou non, polluants au possible que l’on trouve en bidons ou en rayons, et dont l’utilité ici où l’eau est si douce est des plus discutables. …Et ce n’est qu’une première piste, tu devrais facilement en trouver d’autres dans les dosages agricoles notamment ….

A vous, messieurs les technocrates initiateurs du projet, qui avez réalisé le tour de force d’échapper à une directive européenne et à ses sanctions tout en imposant une nouvelle taxe à peine déguisée, vous pouvez toujours réfléchir à un SPAR, (service public de l’air respiré) SPRC (service public du carbone rejeté ), SP…. Je sais votre imagination sans limite….

Quant à toi, Monsieur SPANC, non merci, je continue à me demm… seul.

Bernard.





* Source « immonot.com »
Depuis le 31 décembre 2005, et selon une directive européenne de 1991, les communes de plus de
2 000 habitants doivent être raccordées à une station d'épuration afin d'éviter les rejets sauvages, maîtriser les risques de pollution et préserver la qualité de l' eau. 
Elles doivent également installer, si elles n'en ont pas, un système de tout-à-l'égout auxquels les habitants se raccorderont. Cependant, à titre exceptionnel (raisons topologiques, installations trop onéreuses pour le budget de la commune), certaines communes pourront se dispenser de cette obligation et continuer à choisir l'assainissement non collectif. Mais elles seront responsables du contrôle de la conformité des installations des particuliers.

25.Posté par dadou le 29/11/2012 16:57
et qui controle les stations d'epuration hors service qui rejettent des eaux polluées dans la mer???et apres vous voulez nous faire croire que les fosses sont un danger!!!il faut que nous tous on se souleve et demandons le raccordement a l'égout,refusons ce racket legalisé

26.Posté par A. Riviere le 29/11/2012 17:00 (depuis mobile)
La lettre que j'ai reçu cette semaine indique 200 € pour moi et non 150 €.
Que font les associations de consommateurs ? Comme les politiques ils sont absents.
Avez vous connaissance d'un regroupement autour de cette arnaque ?

27.Posté par Choupette le 29/11/2012 17:21
@ 26.Posté par A. Riviere

" ... les associations de consommateurs ?"

Rien.

Il n'en existe pas à La Réunion.

Et pendant ce temps, M. Pelligrini se pavane toujours dans son super costume de Directeur (?) à vie de cette société.

28.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 29/11/2012 17:34
* AUX ARMES CITOYENS! etc... etc...

29.Posté par poto97425 le 29/11/2012 17:57
bonjour juste pour savoir comment ces gens savent si la fosse est conforme ou pas?
moi je les attends avec impatience ,

faut pas se laissé faire
demandé l'attestation de droit d'usage ou le certificat du marquage CE
à votre fournisseur de fosse ceux qui prouve la conformité de la fosse
avec ca vous devez être trankil
bonne chance
il faut arréter de se faire volé , car onpaye des impots pour lesvacances de et les extras de nos élus
alors dite stop

30.Posté par Vrai septique. le 29/11/2012 19:47
Est-ce que les pompeurs de fric sont vraiment indépendants des pompeurs de merde ?

31.Posté par bruce le 29/11/2012 20:48
A CONSTAT : ne t’inquiètes pas je n'ai pas encore payé, car il n'y a pas de date de limite de paiement.

32.Posté par casseur les cui le 29/11/2012 20:59
faut foutre dehors ces merdeux

33.Posté par zabitant surimposé le 29/11/2012 21:11
ah la Loi lé fort, quand il s'agit de créer de l'emploi elle nous fabrique les contrats aidés.
Mais en matière de caca ils inventent les contrôles à plusieurs centaines d'euros.
Et si nous, non raccordés au réseau public d'assainissement, nous leur faisions payer leur conneries de ne pas avoir créé les réseaux.
A cause de ces élus insouciants, à qui l'europe donnait de grosses subventions avant l'an 2000 et qui n'ont rien fait, aujourd'hui ils veulent nous faire payer.
Il peut être assermenté, il ne rentrera pas chez moi d'abord parce qu'il y mon chien qui ne le laissera pas entrer. Puis quand j'ai déposé mon permis, on m'a demandé de me rendre aux services vétérinaires qui m'ont donné les plans et qui sont venus vérifier. J'ai d'ailleurs la conformité signée du Maire de l'époque(1990) . Ma fosse est donc réglementaire et je ne vois pas comment une Loi de 2011 peut-elle s'appliquer à 1990.
La loi française n'est pas rétroactive sauf lorsqu'elle créée une discrimination actuelle, concernant un droit et non opposable à un tiers.
Alors Basta les contrôleurs de caca.

34.Posté par Constat le 29/11/2012 22:21
À 23.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD
Es-tu prête à te mobiliser ? si oui, fais-le nous savoir et je t'assure que je serais le premier à ouvrir le ballet... et j'espère que Bruce en fera de même... et j'espère que tout le monde sera avec nous !

35.Posté par Zarbi le 29/11/2012 22:37
Cest l'europe qui impose ça aux particuliers ; mais ne veut pas fâcher les cochonniers et autres pollueurs agricoles : toujours le droit de répandre les lisiers , pulvériser des produits chimiques (intrants) qui sont autrement plus polluants durablement que le kaka-peï .
Toute nouvelle norme (imposée par l'UE) est du racket : on crée des "emplois" (contrôleurs) qui ne produisent AUCUNE richesse , mais que les bougs paient de leur poche !

36.Posté par toto le 30/11/2012 08:51
et ça le fait rire

37.Posté par un technicien le 30/11/2012 11:09
Alors tout le monde veut du tout a l'égout, c'est bien.
le tout a l'égout pour se brancher ca coute environ 900 euros, et a chaque facture d'eau vous payer une taxe sur le retour d'eau dans la canalisation, maintenant faite le calcul.
le controle periodique coute environ en moyen 150 euros et ca c'est tout les 6ans en moyenne.
20 * 6= 120 par ans
120 * 6 = 720 euros
vous aller payer 720 euros en 6 ans pour le tout a l'egout et d'un autre coté vous aleer payer 150 euros tout les 6 ans, Mme, Mr faite votre choix.

pour aller plus loin un réseau tout a l'egout pour le mettre en place il faut des millions qui va encore etre mis sur les impots, pour moi le choix est fait je prefere payer 150 tout les 6 ans.
les travaux que vous avez a faire si besoin n'est pas non plus la mer a boire.

38.Posté par zorro 974 le 30/11/2012 14:06
bonjour; quand il s'agit de nous taxer personne n'est SEPTIQUE sauf les fosses qui n'en reviennent pas !!!!!!!!!!!!!! à quand le controle des cadavres au cimetiere qui rejettent du methane ????????????????????????

39.Posté par Thierry le 01/12/2012 10:18
Il y a de quoi vous constiper ... ??? finalement serait-un mal ??? sauf que ça fera mal ... au ventre ...

Comme dit Noé, enfin notre merde ... finit par valoir de l'argent ... demain de l'or ...

On travaille pour MANGER. Nos anciens n'auraient jamais imaginé qu'un jour, il aurait fallu travailler pour évacuer la nourriture ... (Merde alors !!!) ...

Finalement, 150 € c'est le prix annuel du TAG... c'est un prétexte pour faire payer tout le monde...

40.Posté par Tous les égouts sont dans la nature le 01/12/2012 14:32
Et les égouts et les couleuvres, ça peut se discuter !

41.Posté par Estimations le 01/12/2012 15:23
Il y aurait en France :


- 1 million de faux passeport;

- 3 millions de faux permis de conduire;

- 10 millions de fausses cartes Vitale !

- et 35 millions de fausses septiques !


42.Posté par HOARAU Alix le 03/12/2012 14:22
Comment le SPANC va t-il opérer pour contrôler les degrés de pollutions engendrées par les déjections des animaux peuplant notre belle Nature ?
Parmi ces animaux, je classe certains pique-niqueurs qui laissent derrière eux des "Pitons et merveilles" aux effluves incomparables !!

Pendant que Les agents du SPANC auront leurs nez dans le KK des NON-Collectifs, ils ne sentiront pas les puanteurs qui proviennent des bouches d'égouts à travers toutes les villes !

Les "pipi" et les "kk" ont ,de tout temps, été en contact avec la terre et l'eau !

Un jour viendra ou une nouvelle génération de croque-morts aura pour mission de s'assurer de la "saine décomposition" des corps mis en terre !! ... Les héritiers paieront la note !!

43.Posté par tmartin le 13/03/2013 11:05
Ou en est on ? - le 21 décembre la CINOR suspend les contrôles, et maintenant ?

dans les Vaucluse, une association se bat pour ça, elle a obtenu le remboursement des amendes (ou quelque chose comme ça), personne ne fait rien à La Réunion ?
C'est indécent d'aller demander pour un contrôle, la même somme que Sovidange prend pour curer une fosse, terrassement compris ! Pourquoi ne nous demande t on pas simplement un justificatif ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales