Politique

Contrats d'avenir, logement, vie chère... M.Orphé prépare sa rentrée parlementaire


Contrats d'avenir, logement, vie chère... M.Orphé prépare sa rentrée parlementaire
Cette année, la rentrée parlementaire aura lieu plus tôt que prévu puisqu’elle est annoncée au 10 septembre. "Elle sera suivie de la session ordinaire qui aura lieu au mois d’octobre avec l’examen d’autres textes, dont ceux se rapportant à la vie chère. Cette rentrée anticipée marque la volonté du gouvernement d’agir vite et bien, et de continuer à mettre en œuvre les engagements pris par le Président de la République" expliquait ce matin Monique Orphé lors d'une conférence de presse consacrée aux thèmes de l'emploi, du logement et de la vie chère.

Pour débuter son intervention, la nouvelle parlementaire socialiste est revenue sur "les 100 jours du Président" et a rappelé les premiers engagements de François Hollande. Selon elle, le Président de la république a respecté ses promesses de campagne, notamment concernant l'augmentation de la rentrée scolaire de 25 %, le retour de le retraite à 60 ans, le gel des loyers, la fin de la défiscalisation des heures supplémentaires, la suppression de la TVA sociale, la fin de abattement de l'ISF et pour finir, la loi sur le harcèlement sexuel.

Les emplois d'avenir : "une chance pour nos jeunes réunionnais peu ou pas qualifiés"

"J’ai participé le 31 juillet à un groupe de travail sur le projet de loi des Emplois d’Avenir. (...) Je soumettrai à la commission un amendement afin que la situation particulière de La Réunion, à savoir un taux de chômage au-dessus de la moyenne, soit prise en compte dans la loi. (...)Je rappelle que si 60 % des jeunes de moins de 25 ans à La Réunion sont touchés par le chômage, plus de la moitié d’entre eux sont sans qualification ou n’ont jamais bénéficié de formation qualifiante. Ces contrats ont pour objectif premier de permettre l’insertion professionnelle de nos jeunes et de leur permettre d’accéder à une qualification", explique Monique Orphé.

150 000 emplois d’avenir seront créés, 100 000 en 2013 et 50 000 en 2014

Pour l'heure, le gouvernement a prévu la création de 300.000 emplois d'avenir : 150 000 cette année, 100 000 en 2013 et 50 000 en 2014. La députée socialiste souhaite que le taux de chômage exceptionnel que connaît la Réunion soit pris en compte dans la répartition de ces emplois.

"Nous avons un taux de chômage exceptionnel, il nous faudra un quota exceptionnel pour nous permettre de redonner de la confiance à nos jeunes. Si la moyenne nationale du chômage des jeunes est de 25 % en Métropole avec des moyennes de 42 % dans les zones urbaines sensibles ou les zones rurales, à la Réunion nous sommes encore au-dessus" regrette Monique Orphé qui a prévu de relayer ce message sur les bancs de l'assemblée nationale...
Dimanche 2 Septembre 2012 - 16:50
Lilian Cornu
Lu 1672 fois




1.Posté par noe le 02/09/2012 17:36
Qu'elle fasse ce qu'il y a de mieux pour la Réunion !

2.Posté par David Asmodee le 02/09/2012 17:51
Caramel, bonbons et chocolats.Merci pas pour moi mais tu peut bien les offrir à une autre qui aime le vent et le parfum des roses. Moi les mots tendres enrobés de douceur se posent sur ma bouche mais jamais sur mon coeur.

3.Posté par Jean Blond le 02/09/2012 18:40
C'est une chargeuse d'l'eau !!! Les Français n'en peuvent déjà plus de Hollande, du gouvernement et de la clique de députés socialistes qui servent à faire la claque !! Arretez de nous prendre pour des demeurés: les promesses ne sont pas tenues; Et vous, l'Orphé, c'est quand que vous arretez de cumuler des mandats ??? C'est comme pour le reste, le changement ce n'est pas pour maintenant !!!, sauf dans votre porte monnaie . Pourquoi éprouvez vous le besoin de donner une conférence de presse vide de sens et d'informations. C'est pour nous faire croire que vous faites quelque chose; Il n'y a que vous pour y croire. Nous , il y a longtemps qu'on a compris que vous ne valez rien.et que vous n'occupez votre fonction que par la volonté du Zilbert de Sin Dni...

4.Posté par phil40 le 02/09/2012 20:42
Pendant ce temps on ne règle pas le problème de la précarité dans les 3 fonctions publiques, on va l'aggraver. Mais d'un côté on dit qu'il y a trop d'agents et de l'autre on subventionne les bas salaires et les cdd.
Il me semble que tout cela devait changer.

5.Posté par kada le 02/09/2012 21:00
ya pas que des couillons à la Réunion , M Orphé le peuple vit tous les jours. ici on voit bien que la Réunion est devenu une République bananiere ! On vous demande de l 'action ici et maintenant
pas dans 50 ANS. Il faut tirer la sonnette d'alarme dans tous les domaines et n'oubliez pas les complaisances, l'inértie, la corruption en Urgence! Il faut mettre de l'ordre !


6.Posté par oceane le 02/09/2012 21:03
Les contrats d'avenir ? Qui croient encore à cette mascarade ? Ca fait des années que ces contrats existent sous d'autres nom TUC, CRE et patati et patata! Encore un moyen de faire de l'esclavage sans en avoir l'air! Ras le bol des mesures qui ne sont même pas des mesures de transition.

7.Posté par vital le 02/09/2012 22:09
quelle manque d'imagination que de discourir sur les fameux contrats d'avenir qui n'apporteront qu'une réponse partielle aux problémes du chômage à la reunion . quid des jeunes diplômés , des chômeurs de plus de 25 ans ou encore des seniors .ce que nous attendons madame la députée c'est que vous et vos collégues socialistes fassiez des propositions et que vous n'attendez pas que ce soit le gouvernement qui apporte des réponses à la situation de la Réunion . les réunionnais attendent un peu plus de leurs parlementaires qu'un rôle de facteur .

8.Posté par monique le 03/09/2012 06:48
Mde la deputee, les cntrats vont permettre a des jeunes de sortir un peu de la pirale du chomage, mais voyez vous ce sont les entreprises qui creent des emplois perennes donc aide nos entreprises a sortir du marasme, par exemple sur une lodeom 2,une baisse des cotisations qui etranglent nos enteprises et aboutissent a licenciement,et pas de creation d'emploi

9.Posté par Le septique le 03/09/2012 06:56
Pour pouvoir créer des emplois quel qu’ils soient il est nécessaire que les entreprises aient des commandes. Le premier problème est de "donner" de l'argent pour arrêter d'asphyxier l'économie. Si on commence par supprimer la défiscalisation des logements, couper, ce qui se dit dans les milieux bien informés, les opérations de type VEFA qui ont boosté la construction de logements sociaux, dans ce cas les entreprises arrêteront d'embaucher et les emplois aidés seront que des fonctionnaires donc des impôts.

10.Posté par falcucci pascal le 03/09/2012 09:15
ENFIN LA MAIRIE AVANCE ,MAIS NOS ELUS SONT FANTÔMES CERTAIN!!!!!!!

ALLEZ COURAGE NOUS CROYONS ENCORE AU PÈRE NOEL !!!!!

PASCAL FALCUCCI

11.Posté par Professeur Maboule le 03/09/2012 12:17
Monique je t'aime!!!

12.Posté par Wiliam le 03/09/2012 13:06
et blablabla et blablabla....

Tiens ! elle sait sourire finalement Mme Orphé ?

13.Posté par TAGOUN le 03/09/2012 15:16
Merci ZINFO974 pour la photo, jolie ! pour le reste c'est mol mais mol !

14.Posté par DON PAKE le 03/09/2012 23:27
Emplois d'avenir ? Ça veut dire quoi ? Otium ou tripalium ? Plus de pétrole, épuisement des ressources naturelles, spéculation aléatoire, cercle vicieux de la délocalisation (esclavage moderne)... Système néocapitaliste consumériste matérialiste... Ça pourrait être un bon sujet d'économie, de philo ou de socio lolllll. Ne vaudrait il pas mieux révolutionner notre système plutôt que d'inventer des mesurettes pansement ? Des pistes ? Autonomie des régions, partage des richesses, diminution et partage du temps de travail, valorisation de l'effort collectif, transparence sur la gestion et les finances des acteurs, reconduction des mandats sur atteinte des objectifs, financement de la recherche, de la santé, de l'éducation, du social, de l'environnement au lieu de financer les médias, l'armement, le pétrole, le porno... Effacement de la dette des pays (comme l'Islande)... Y en a du chemin à faire lolllll. Reste maintenant à oser quand on s'engage en politique. Et si nous les consommateurs on se prenait tout seul en main ? Bref les contrats d'avenir dont elle parle c'est un leurre afin de mieux justifier son salaire... Cela ne choque personne ? Normal normal comme d'habitude mdrrrr. On se croit encore dans une super puissance alors que l'on fonce tête baissée dans le mur... La Réunion dans 1 décennie vous la voyez comment ???? Demandons au député Maire P Lebreton avec ses 52% de chômeurs ce qu'il en pense ???? Lui il saura, remarquez comme les autres c'est vous qui les avez élu. Maintenant il faut passer à la caisse et assumer. Bon courage les amis.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales