Politique

Contrats aidés: T. Robert souhaite que l'Etat "prenne en charge le choix et le recrutement"

Dans un communiqué, le maire de Saint-Leu et candidat aux législatives, Thierry Robert, revient sur l'attribution des contrats aidés. Pour lui, "les Maires en campagne actuellement, risquent de se voir reprocher l’attribution de ces contrats aidés aux administrés" et il "demande à l’Etat, via les structures dédiées telles que les Missions Locales et le Pôle Emploi, de prendre en charge le choix et le recrutement de ces jeunes". Voici son communiqué:


Contrats aidés: T. Robert souhaite que l'Etat "prenne en charge le choix et le recrutement"
Le Maire de Saint-Leu se félicite de la diligence de l’Etat pour la mise en place du dispositif d’urgence "CAE – Trajectoire vers l’Emploi". Cette mesure qui intervient juste après la période d’émeutes qui a marqué la Réunion au mois de février, permettra à de nombreux jeunes de 18 à 25 ans de s’insérer en milieu professionnel. Ce qui constitue un bon début pour lutter contre le chômage des jeunes à la Réunion.

Néanmoins, en cette période électorale, les Maires en campagne actuellement, risquent de se voir reprocher l’attribution de ces contrats aidés aux administrés.
En effet, d’après l’article L 106 du Code électoral, "Quiconque, par des dons ou des promesses d’emplois publics ou privés, faits en vue d’influencer le vote d’un ou de plusieurs électeurs aura obtenu ou tenté d’obtenir leurs suffrages, soit directement, soit par l’entremise d’un tiers, sera puni de 2 ans d’emprisonnement et d’une amende de 15 000 €".
Compte tenu de ce qui vient d’être énoncé et sachant que l’Emploi constitue une compétence régalienne, le Maire de Saint-Leu demande à l’Etat, via les structures dédiées telles que les Missions Locales et le Pôle Emploi, de prendre en charge le choix et le recrutement de ces jeunes.
Actuellement, il est proposé aux Communes de financer 5% du contrat aidé. Nous considérons qu’une prise en charge totale de l’Etat serait pourtant plus logique et plus appropriée. D’autant que les derniers rapports de la Chambre Régionale des Comptes dénoncent le poids conséquent de la masse salariale dans le budget des communes. La Commune de Saint-Leu propose, par ailleurs, d’assurer le portage du projet ainsi que la mise à disposition des encadrants et du plateau technique.

Tout comme la Région gère les lycées, tout comme le Département gère les collèges, tout comme les Communes gèrent les écoles élémentaires, nous demandons simplement que l’Etat assume l’ensemble de ses missions relevant de l’Emploi, compétence purement régalienne.
Mardi 20 Mars 2012 - 10:44
Lu 1538 fois




1.Posté par Manie le 20/03/2012 11:32
Mdr !!!

Vu qu'il est président de la MIO au final c'est lui qui décidera de qui embaucher !!!!!!

Quel renard !

2.Posté par marco974 le 20/03/2012 13:01
depuis quand les missions locales ne sont pas sous la responsabilités des communes ? Il nous prends vraiment des imbéciles celui là. C vrai que l'embauche d'amis à la mairie de st Leu, ce n'est pas du tout l'habitude ... ben voyons LOL

3.Posté par anon974 le 20/03/2012 14:55
Encore une fois, plus c'est gros, plus ça passe.
M. Thierry Robert a essoré le Département, récupéré avec Nassimah tous les contrats possibles et imaginables pour ses législatives.
Il a verrouillé les associations de sa commune, Il y a peu, lorsque l'on appelait ces associations, on tombait directement sur la mairie.
Et aujourd'hui, le même homme se pose contre le champion de la lutte contre le clientélisme, s'estimant encore autorisé à parler au nom de tous les maires de l'île.
C'est aussi énorme que s'il avait mis son écharpe de maire pour défendre une entreprise familiale... Ah mince, ça aussi, il l'a fait !

4.Posté par DANIEL le 20/03/2012 15:38
thierry, je propose que ce soit l'ADIPE qui porte ces contrats

5.Posté par Aboiement le 20/03/2012 15:49
C'est un menteur, tout le monde le sait
Il n'empêche qu'il faut le répéter à chaque fois que ce roquet aboie

6.Posté par alix le 20/03/2012 18:11
Et voici le nouveau zorro des temps modernes,celui qui va porter plainte contre la srpp,celui qui va faire la révolution a saint leu contre la vie chère,celui qui ne veut pas toucher aux emplois aidèes...etc!
Derrière son loup de renard ce monsieur à de vraies fausses bonnes idées.Il a endossé l'habit de l'immaculé pour atteindre le paradis de l'assemblée nationale,c'est vrai qu'il est parti à bonne ècole pour celà,avec Elie Hoarau comme prof,ti pierre le camarade et monsieur Paulo le directeur.

Bien sur li n'est ni de droite ni de gauche celà lui laisse une belle marge de manoeuvre pour flirter avec
tout le monde et faire des petits arrangements d'arrière boutique comme au conseil général.

UN VRAI Z'HARICOT DANS UN ZEMBROCAL I PEU MANGE A LU A TOUTE LES SAUCES

7.Posté par flo le 24/03/2012 20:01
Et oui après avoir empoché le pactole en termes de contrats aidés et de subventions pour ces mêmes emplois aidés au conseil général, d'avoir verrouillé le service habitat de ce même conseil général, d'être le président des missions locales et pas seulement l'Ouest voilà, Mr Robert grand magouilleur devant l'éternel, escroc de première n'ayant pas hésité à faire un holdup démocratique en se présentant à une élection alors qu'il était déjà élu à ce même poste, en l'occurrence Conseiller général, nous faire croire que lui seul, veut aider la population réunionnaise! Au fait il dit quoi le Thierry de la 5ième place de Bayrou? Et ta copine Nassimah, elle doit regretter d'avoir suivi son gourou! J'en connais un qui doit jubiler, c'est le Ibrahim!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales