Politique

Contrats aidés : Les élus de la CASUD demandent à l’Etat de "faire face à ses obligations"

Vendredi 22 Septembre 2017 - 16:07

Contrats aidés : Les élus de la CASUD demandent à l’Etat de "faire face à ses obligations"
"Pour maintenir la sécurité dans les bus scolaires, nous sommes obligés de puiser dans notre enveloppe de services civiques".  "Une des nombreuses illustrations des difficultés que crée la diminution brutale des contrats aidés dans les collectivités", a regretté André Thien Ah Koon, président de la CASUD, à l’occasion du conseil communautaire de ce vendredi matin. 

"La fin violente et brutale des contrats aidés plongerait les communes, les associations et la population dans une situation sociale trop difficile".

Les élus de la CASUD ont ainsi adopté une motion demandant à l’Etat de "faire face à ses obligations" et "prendre les mesures nécessaires" au maintien des dotations des contrats aidés "incontournables pour répondre à l’urgence sociale".
Zinfos974
Lu 3038 fois



1.Posté par SUDISTE le 22/09/2017 16:44 (depuis mobile)

Bravo à TAK et aux conseillers communautaires pour cette motion.
Les décisions de Jupiter Macron sont d'une violence inouïe pour les réunionnais. Au moins TAK ne lui lèche pas le fondement ( contrairement à d'autres / cf Didier 1er ).

2.Posté par DUDUCHE le 22/09/2017 16:47 (depuis mobile)

Pendant que Becassine suis bêtement les défenseurs légitimes de la pêche ( elle agit peut-etre au nom des pêcheurs de Baleines de Cilaos ?! ), ils y a des vrais hommes politiques qui défendent des familles Réunionnaises !
Bravo au Maire du Tampon

3.Posté par verolia le 22/09/2017 16:48

Après tout ce qui a été dit sur les contrats aidés par le gouvernement, les élus, "les cerveaux" à la TV :

Inutiles, nuisibles, coûteux, personnes inemployables...

J'inviterais les personnes au chômage, celles qui sont aux minimas etc à se faire respecter et refuser de signer un contrat dit aidés. JAMAIS PLUS.

Sorte dan fénoir....

4.Posté par ABUS le 22/09/2017 16:54

Arretez d'abuser des gens avec ce contrat. L'ETAT A VU QUE TYPE DE CONTRAT NE SERT A RIEN. les gens qui ont ce contrat sont laissés sans formation sans but professionnel. VOUS LES MANIPULEZ CAR CE SONT DES CONTRATS POLITIQUES ET ESCLAVAGISTES. SI L'ETAT VOUS DONNE CES CONTRAT IL FAUT PRENDRE LE BUDGET SUR LES SALAIRES INJUSTES DES ELUS GRASSEMENT PAYE AVEC L'ARGENT DU PEUPLE FRANÇAIS. aret avec contrat la honte

5.Posté par Dgs le 22/09/2017 17:06 (depuis mobile)

Monsieur tien avons est-ce que votre dgs y arrive travail vers les 9h30 tous les matins comme à la possession?

6.Posté par Alix le 22/09/2017 17:25 (depuis mobile)

Bravo ! Macron se fout de nous.
Il faut bouger.

7.Posté par . GIRONDIN le 22/09/2017 17:43

GIRONDIN
après le Droit au logement opposable!

maintenant le droit aux contrats aidés opposable?

8.Posté par JORI le 22/09/2017 18:13

Et quelles seraient ces obligations de l'Etat???. TAK soutenait qui déjà aux dernières présidentielles parce qui fillon avait lui prévu de supprimer carrément les emplois aidés. Comment aurait fait TAK dans ces conditions???.

9.Posté par JORI le 22/09/2017 18:14

200 000 emplois aidés, ce sont 200 000 emplois aidés de plus que si cela avait été fillon au pouvoir!!.

10.Posté par jaco le 22/09/2017 18:49

encore un communiqué abusif et qui ne sert à rien !!!!!!! qui peut dire que l'état a des obligations dans ce domaine? C'était malheureusement prévu dans le programme de macron et le peuple a voté.....la seule obligation de l'état est de les diminuer maintenant!!!!!!!

11.Posté par Pas legale le 22/09/2017 18:59 (depuis mobile)

Un service civique ne peut remplacer un poste existant
Ce n est pas légale si il le fait
Les missions d un service civique est déterminé à l avance
Mais quand ça arrache certains...
Les contrôles sont du côté des politiques ..

12.Posté par service civique le 22/09/2017 21:23

li devrait prendre le livret service civique et regardé si bana na le droit de faire sa!!!! hum......parske mi croi pas nn!!!! di band zoizo i entourne a li aller renseigne a zot arret di nimporte koi siouplé

13.Posté par lollll le 23/09/2017 07:05

Ce que ce voleur et exploiteur de TAK ne dit pas c'est que lu la tape tout son quota de contrat aidé juste avant les élections. A quand un vrai control de tous ces bouffons d'élus qui font n'importe quoi et après augmentent les impôts.

14.Posté par Mwa la pa di le 23/09/2017 07:32

Et que fait TAK de ses obligations car il s'agit d'emplois territoriaux ..... et non d'Etat !

15.Posté par que dire le 23/09/2017 09:10

saint -leu grosso modo même population que Auxerre
bilan 2 fois plus d'employés municipaux notamment grâce à l'octroi de mer

vous êtes juste de piètres gestionnaires !!

16.Posté par Boa Bill le 23/09/2017 10:05

15.Posté par que dire le 23/09/2017 09:10

Nos maires ne sont plus des MAIRES.... ils sont devenus des PDG d'une énorme pompe à fric... et cela fait des dizaines d'années que cela dure ! Aucune remise en cause de leur fonctionnement de petits potentats locaux ! ...
Leur seul objectif est de grignoter le fromage tant qu'ils le peuvent et d'adouber ensuite leur successeur....
Par la connerie des "nélecteurs".... certains de ces maires font plusieurs tours. de manège...

17.Posté par Kayam le 23/09/2017 11:30

Il ne faut pas s'inquiéter car il y aura 200 000 contrats aidés qui seront financés en 2018.

Travailler sous contrat aidé c'est d'une part, la continuité dans un système de travail non valorisant :

- pas de possibilité d'intégration vers un emploi stable et plus rémunérateur
- pas de reconnaissance des compétences et des responsabilités mises au service de l'emploi
- un petit "salaire" qui provoque l'arrêt de certains avantages (CMU) donc dépense en plus pour une mutuelle santé
- soutenir des regards snobs et déshumanisants d'une partie du personnel

D'autre part, c'est un moyen de s'intégrer à une société professionnelle :

- travail et dignité
- envie de montrer sa valeur : savoir faire et savoir-être
- entretenir une relation sociale parmi les employés
- avoir un "salaire" et ne pas être considéré comme un assisté
- rendre service

Il serait bon de tout revoir du contrat aidé. Moins embaucher les pistonnés. Mettre en avant les avantages pour le salarié et surtout lui donner la chance de signer un CDI.

18.Posté par TAGOUN le 23/09/2017 14:39

Encore une lettre pour rien, comme si Macron va lire cette lettre..........band de crédules !

19.Posté par zorey le patron le 23/09/2017 15:17

"Les élus de la CASUD demandent à l’Etat de "faire face à ses obligations" lol

Et les élus réunionnais ainsi que le peuple réunionnais ne devraient ils pas faire face à ses obligations plutôt que de toujours se reposer sur l'argent des métropolitains?
Un peu de dignité arrêté tous de quémander de l'argent. L Etat français doit réduire ses dépenses et dans ce cadre il est normal que le département de La Réunion y participe ainsi que tous les outres mers.

Elus politiques réunionnais de gauche de droite du centre de n'importe ou= réclamer de l argent à Paris.

Un peu de dignité...

20.Posté par Pro no stick le 24/09/2017 00:50 (depuis mobile)

19 .
Mince...encore un à qui faut tout expliquer...

21.Posté par MICHOU le 25/09/2017 13:53

Monsieur le Maire avant les contrats aidés il y a un nettoyage complet à faire au niveau desz transports de votre ville et interurbains.Ecoutez les citoyens, vous qui aimez venir aux banquets, venez à la gare routière et voyez dans quelles conditions on se déplace chez vous.
Beaucoup de gilets fluo arpentent la gare routière mais tant de voyageurs restent en rade à quai à cause d'une désorganisation totale de l'offre qui ne correspond pas aux besoins de la population.
Alors, remédiez y , il est temps!

22.Posté par MICHOU le 25/09/2017 13:57

Les usagers de la ligne T09B au TAMPON
Aux élu(e)s
Aux responsables des transports en commun
locaux et interurbains


Mesdames, Messieurs,
Nous sommes résidents sur la ligne de transport du T09B qui dessert les 3 Mares, Chemin Hibon, Chemin Epidor HOARAU, Chemin Expédit, , Chemin Mazeau et Chemin Courteline.
Nous vous avons fait savoir par toutes les voies qui nous étaient disponibles les problèmes que nous rencontrons tous les jours pour nous déplacer depuis que vous avez arbitrairement supprimé toutes les lignes qui desservaient notre quartier ainsi que supprimé des horaires stratégiques pour beaucoup d’entre nous, sans succès jusqu’à présent.
Aucune vie sociale digne de ce nom n’est plus possible pour les résidents et les conditions de déplacement sont inacceptables, d’autant plus que beaucoup sont handicapés, âgés, avec enfants en bas âge, poussettes, chariots de courses etc….
Nous demandons que les passages dans le chemin Epidor HOARAU soient remis dans les deux sens aux horaires existant avant suppression, à savoir, toutes les heures, que des correspondances avec les autres lignes soient faites.
Que les arrêts soient indiqués et remis où ils étaient.
Que des abris dignes de ce nom soient installés avec des assises
Qu’une liaison soit faite jusqu’à la gare routière pour éviter les pertes de temps inutiles et les trajets à rallonges.
Que des horaires Car Jaune direct Saint Pierre soient rajoutés
Nous comptons sur votre diligence pour que les problèmes que nous rencontrons soient résolus rapidement.
Nous restons vigilants et n’hésiterons pas à vous interpeler à nouveau ou à passer à la vitesse supérieure.
Les usagers de la ligne T09B
Le 18/09/2017
Copie à :
Freedom Radio
Zinfos 974

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 11:13 Nassimah Dindar évoque une "théorie du complot"