Politique

Contrats aidés : Le Préfet reitère sa proposition d'une rencontre à T. Robert


Contrats aidés : Le Préfet reitère sa proposition d'une rencontre à T. Robert
Dans un courrier adressé au député-maire de Saint-Leu Thierry Robert, le Préfet de la Réunion Jean-Luc Marx "réitère sa proposition d’une rencontre, la plus proche possible entre les services de la commune, du département et de ceux de l’Etat, afin qu’un examen technique, juridique et financier approfondi de la situation puisse être fait".
 
Le Préfet invite Thierry Robert à une "séance de travail en sous-préfecture de Saint-Paul" ce lundi 17 septembre afin d’examiner les besoins de la commune.
 
"Cette séance devra permettre d’identifier les solutions locales pouvant intervenir, à très court terme, afin de remédier aux situations les plus critiques partagées par nos services", précise le préfet. "Je m’efforcerai de mon côté, dans le cadre des échanges que j’engage avec l’administration centrale, d’évaluer les possibilités nationales supplémentaires, telles que le ministre des Outre-Mer l’a indiqué aux élus de La Réunion".
 
Pour Jean-Luc Marx, "l’ensemble de la situation des contrats aidés pourra-t-elle être examinée avec vous et dans le cadre d’une toute prochaine commission de la transparence, instituée pour que ce volet essentiel de l’Etat aux collectivités locales de l’île soit mis en oeuvre avec la plus grande efficacité et en toute clarté".
Samedi 15 Septembre 2012 - 13:41
Lu 1385 fois




1.Posté par noe le 15/09/2012 15:11
Il semble que notre député va porter plainte contre le Préfet pour ce qui s'est passé hier-soir : l'utilisation de la force musclé du GIPN ordonnée par ce préfet !

T. Robert en veut au préfet , au GIPN , au JIR ...
Demander des contrats aidés pour St Leu ne mérite pas une expulsion manu militaris avec brutalité policière (jeter comme une poupée gonflable dans l'escalier) !

2.Posté par lorema le 15/09/2012 16:21 (depuis mobile)
Ce mr. Robert avait demande de voter a gauche qu il l assume maintenant.VIVE LA GOCHE.

3.Posté par Sansblague le 15/09/2012 19:25
Ce préfet a quand même une drôle de façon de dialoguer. A l'abri derrière les grilles et un cordon de policiers. En fait, il se comporte comme tous les préfets qui tous doivent penser qu'ils sont propriétaires de leur préfecture, alors qu'ils ne payent même pas un loyer ni les impôts locaux. C'est un comportement d'une autre époque. En les circonstances, l'attitude de cet élu devrait recevoir un appui moral en lieu et place des propos quasi-insultants. Qui d'autre dans ce département ose tenir tête au préfet? Cela serait plutôt la politique du "baisse kilote".
Quand il s'agit d'aller houspiller un maire, à propos d'un chemin mal bétonné, toute la population tape des mains, mais quand il s'agit de rappeler au préfet qu'il n'est qu'un fonctionnaire au service du public, on préfère dénigrer le politicien, alors même qu'il possède un mandat d'élu et qu'à contrario, le préfet n'a pas été choisi par la population locale....

Cet élu mouille sa chemise d'élu. L'autre ROBERT l'a t-il fait? Idem pour Victoria, et autres?

4.Posté par Zobok le 15/09/2012 21:41
Sans blague à une réaction que je partage entièrement. La,population se plaint toujours de ne pas avoir d'élus qui se battent pour eux. Et la quand on en a un qui le fait avec trop de vigueur, on le critique. Faudrait savoir!!! Perso, jense que,comme débuts, il y a mieux! Encore un problème public pour le préfet dans les 15 jours, et ses jours seront déjà comptes. Et cela même si le préfet ne fait que son travail de façon objective et neutre. Telle,est une des spécificités de l'île. Cohabitez messieurs, et tout le monde y gagnera.

5.Posté par jean-pierre le 15/09/2012 21:53
Le premier devoir d'un est de respecter la Loi. On ne se pointe pas sans rendez-vous chez un responsable (lui même gère son agenda), on ne fait pas de manif sans déclaration, on n'incite pas à la haine, on ne bafoue pas la liberté de la presse et d'opinion, on ne fait pas de chantage à ses administrés pour en faire des "militants", on respecte les interlocuteurs (même s'ils ne sont pas de votre bord)....
Ca s'appelle la démocratie,
sinon, c'est la république bananière, et visiblement, Thierry Robert n'a pas compris que même sous les tropiques, on peut avoir un système politique évolué et respectueux.
Et dire qu'il est grassement payé par les institutions qu'il dénigre

6.Posté par Sansblague le 16/09/2012 00:28
Post 5 "Le premier devoir d'un est de respecter la Loi"
-------------------------------
Citez moi un seul exemple de respect de la loi....Ca existe pas même dans un tribunal....Le respect de la loi, allez le dire aux parents des victimes de l'attentat de Karachi....Des français y sont morts du seul fait que des responsables "ont respecté la loi" mais la leur.....

7.Posté par coco de lo le 16/09/2012 17:33 (depuis mobile)
le prefet na qua rentrer dans le lard des communes pas foutues de gerer les priorites de mission de service public..!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales