Politique

Contrats aidés/Emplois d'avenir : L'AMDR veut rencontrer Najat Vallaud-Belkacem

L'AMDR (Association des maires de la Réunion), qui s'est réunie jeudi soir, souhaite rencontrer la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem, qui effectue une visite de deux jours dans l'île. L'association des maires de la Réunion demande à l'Etat d’exonérer les emplois d'avenir, estimant les charges pour les municipalités trop coûteuses. Aussi, l'AMDR prône le retour aux contrats aidés d'une durée de six mois, afin d'atteindre le même quota que l'an dernier. Enfin, l'AMDR invite l'Etat, la Région et le Département, à se réunir et souhaite qu'une délégation du gouvernement se rende à la Réunion pour se rendre compte de "l'urgence sociale".


Contrats aidés/Emplois d'avenir : L'AMDR veut rencontrer Najat Vallaud-Belkacem
La ministre Najat Vallaud-Belkacem va sûrement devoir adapter son programme.

L'Association des maires de la Réunion (AMDR), qui s'est réunie en soirée à la mairie de La Possession, demande qu'une délégation (composée notamment de Roland Robert, Jean-Yves Langenier ou encore Jean-Luc Saint-Lambert), soit reçue pendant la visite de la porte-parole du gouvernement, les 22 et 23 février.

"L'emploi, c'est l'Etat !"

Au cours de cette réunion, les maires ont dressé plusieurs constats et formé quelques propositions. Roland Robert, le président de l'AMDR, explique que "l'emploi c'est l'Etat. Mais pour nos administrés, c'est les maires". Pressés par les jeunes qui réclament des emplois de fournir des contrats aidés, les édiles de la Réunion souhaitent un coup de pouce urgent de la part de l'Etat.

Pour les contrats aidés, les maires réclament le même quota que l'an dernier, soit environ 12.000 contrats au total pour le premier semestre dans l'île. "Aujourd'hui nous constatons que le nombre d'emplois distribués est en baisse  (9.000 selon l'AMDR, ndlr) car leur durée est passée de 8 mois ou à 1 an. Nous demandons de revenir aux contrats d'une durée de 6 mois pour qu'il y ait plus de bénéficiaires",  souligne Roland Robert.

Des emplois d'avenir exonérés de charges ?

Concernant les emplois d'avenir, le problème est plus épineux. "A ce jour, plusieurs milliers de contrats restent à pourvoir", ajoute le maire de La Possession. L'AMDR estime que le résiduel que doivent payer les communes pour un emploi d'avenir est trop élevé. "Pour vous donner une idée, en terme de charges, un emploi d'avenir est égal à trois contrats aidés", indique Stéphane Fouassin, le maire de Salazie. Conséquence, l'AMDR demande à l'Etat une exonération des charges dont le montant "serait à discuter".

Deux autres demandes ont été formulées. L'AMDR invite l'Etat, le Conseil Régional et le Conseil Général "à se mettre autour de la table" afin de "répondre à l'urgence sociale qui prévaut à la Réunion", explique Roland Robert. Et souhaite qu'une "délégation ministérielle se rende à La Réunion pour se rendre compte de la situation", renchérit-il.

A l'issue de la Réunion, l'AMDR ne savait pas si Najat Vallaud-Belkacem allait accepter ce rendez-vous de dernière minute. "On n'en doute pas une seconde !", sourit Roland Robert.
Jeudi 21 Février 2013 - 23:02
Lu 1570 fois




1.Posté par ndldlp le 21/02/2013 22:30
roro n'est il pas élu au CG...vice président selon certains..

ce mec devrait donc siéger au titre de l'AMDR et du CG en même temps..?? enfin s'il s'invite bien évidemment..

sacré roro...la schizophrénie liée au mandat, lui pas connaître ..? lui qui est sur un contrat aidé depuis 42 ans..

2.Posté par n o e le 22/02/2013 05:12
Au lieu de s'occuper des fonctionnaires , nos députés et autres élus devraient axer leur travail sur les jeunes en situation de malaise !
Les jeunes d'abord !

3.Posté par Collectif Gardien Nout Pei le 22/02/2013 06:32
"L'emploi, c'est l'Etat !" oui et non les élus les maires aucun initiative pour le peuple Réunionnais que des Magouille il on ruiné le peuple , "L'emploi, c'est l'Etat !" l 'Etat donne des milliars a la Réunion on fait Quoi avec ?????

4.Posté par kada le 22/02/2013 08:04
"L'emploi, c'est l'Etat !" OUI IL REPRESENTE L'ETAT Il doivent agir


Le maire, à la fois représentant de l'Etat et "chef d'entreprise"

Le Maire est le représentant de l’Etat dans la commune.

A ce titre, il est officier d’état civil et officier de police judiciaire, chargé de missions déléguées par l’Etat :
• il gère certains services administratifs (état civil, listes électorales, listes de conscription …)
• il fait exécuter les lois, règlements et décisions transmis par le préfecture,
• il veille, en accord avec le préfet, à la bonne marche de la police municipale qui a pour mission de faire respecter les arrêtés pris par le Maire (stationnement, circulation …), la police nationale étant chargée du maintien de la sécurité publique,
• enfin, il est responsable de la sécurité civile (centre de secours, sapeurs-pompiers).

Le Maire est aussi chef de l’administration communale
Un peu comme un chef d’entreprise, il assume quotidiennement de nombreuses charges : faire exécuter les décisions du Conseil municipal ; préparer le budget et ordonnancer les dépenses ; signer les contrats ; diriger les travaux, etc.

Le Maire joue enfin le rôle d’ambassadeur de la commune auprès des pouvoirs publics et de tous les interlocuteurs (organismes publics, etc.) qui peuvent influer sur le sort de la commune.

Les Adjoints et les Conseillers délégués

Les Adjoints sont chargés d’assumer des fonctions que le Maire leur confie, et éventuellement de suppléer le Maire en cas d’empêchement (dans l’ordre de nomination). Ils exercent leurs responsabilités dans un domaine spécifique, en rapport avec leurs compétences et leurs motivations : finances, habitat, culture, environnement, etc.

Quant aux Conseillers municipaux délégués, ils ont reçu une délégation pour exercer une mission précise auprès des adjoints ou du Maire.

5.Posté par zanclode le 22/02/2013 08:20
Roro y connait pas rien, lu lé partout c est tout

lu lé amnésique mais avec l age un peu normal Conseil Général, Mairie, AMDR, ACDOM, lu mélange mais lu va être Maire de la Possession en 2014 car cette ville a besoin de lui de son DGS Dodo et du beau frère WC le grand argentier avec le ministre des finances Zean Hugues.

6.Posté par Panique le 22/02/2013 10:23
Les déclarations tout azimut des élus locaux ces derniers temps reflètent leur panique devant la situation explosive.

7.Posté par SEVERIN le 22/02/2013 11:25
Bande de guignoles de maires vous avez pas honte d'attendre
les remèdes miracles de la part de misieurs flamby et son équipe
de raté.Il y a des chamanes bien de chez nous qui pourraient mieux
vous rendre service dans ce domaine.Arête de nous ridiculiser fé
travaille in pé zot boyaux de la tête si zot nana pour améliore les conditions vies de notre peuple créoles sans compter sur Paul,Jacque,Ils vous ont élus pour tourner les pouces. In yab des Yvelines

8.Posté par mi marche ec Melenchon le 22/02/2013 18:17
A force de reduire les CDD, les maires vont nous ré-inventer les contrats journaliers comme au bon vieux temps des dockers et des plantations.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales