Politique

Continuité territoriale : Le nouveau dispositif opérationnel le 16 février

Réunis en commission permanente ce matin, les élus de la Région ont validé le nouveau dispositif de continuité territoriale. Une obligation pour la collectivité territoriale suite au désengagement de l'Etat. Coût annoncé de ce dispositif pour 2015 : 24 millions d'euros à la charge exclusive de la Région.


Ce n'est pas une surprise. Les élus régionaux de la majorité ont validé le nouveau dispositif de continuité territoriale malgré la levée de bouclier de l'opposition (Alliance et PS). Suite au désengagement de l'Etat, la majorité régionale a fait le choix de maintenir son dispositif de continuité territoriale moyennant une enveloppe budgétaire de 24 millions d'euros pour cette année 2015.

"Le dispositif régional est clairement posé et répond à une attente légitime de la part des Réunionnais (…). Un choix délibéré de la Région", assure le président de Région, Didier Robert. Dans sa ligne de mire, le gouvernement et sa ministre des Outremer, George Pau-Langevin. "Je demande au gouvernement de retrouver raison et d'accepter, au-delà des postures politiciennes, de venir à nos côtés pour pouvoir renforcer le dispositif de continuité territoriale. Nous aurions tous à y gagner si le gouvernement accepte cette démarche partenariale", poursuit-il.

Reste que rien ne penche en cette direction à ce stade des événements. L'Etat est parti bille en tête de monter son propre dispositif de continué territoriale. Résultat, les Réunionnais pourraient se retrouver avec deux dispositifs d'aide à la mobilité, l'un dit "national" (un bon tous les 4 ans pour un quotient familial maximum de 11.000 euros) et l'autre dit "régional" (même dispositif que l'ancien). Mais attention, non "cumulable" prévient Yolaine Costes, vice-présidente de la Région en charge de la continuité territoriale et de la mobilité.

Disponible le 16 février

Pour les Réunionnais, ce nouveau dispositif sera opérationnel dès le 16 février prochain. Un dispositif qui reste proche de l'ancien - en place depuis 2010 - mais qui va voir le montant d'aide légèrement diminué en fonction de son quotient familial*, soit de 360 à 300 euros pour un billet d'avion.

En attendant, la Région espère s'attirer les bonnes grâces de Bruxelles en demandant à "conforter", sur le plan législatif, ce nouveau dispositif de mobilité tout en bénéficiant de fonds européens afin de "compléter et alléger" la part régionale. Une première discussion doit se tenir au cours de la conférence des RUP (Régions Ultra-Périphériques) qui se tient actuellement en Guadeloupe. Pour cette année, le budget de 24 millions d'euros alloué à cette continuité ne comprend que la part régionale, il manquerait environ 14 millions d'euros, initialement prévu par l'Etat, si l'on reste sur les chiffres de 2014. D'où une diminution (voir plus haut) des bons pour 2/3 des personnes concernées. "Une économie substantielle", souligne Didier Robert, mais nécessaire pour assumer le dispositif.

La Région veut faire payer l'Etat

Avec ce trou dans le budget, la Région entend bien faire payer l'Etat. La collectivité avait réclamé à l'Etat le paiement de loyer pour les logements mis à disposition par la Région, dans le cadre de la construction de lycées sur le territoire, aux agents de l'Etat. Didier Robert a décidé d'émettre des "titres de recettes". Reste à savoir si l'Etat réglera la note où si la Région procédera à l'envoi des mises en demeures. Déterminé, Didier Robert prévient : "Je ne vais pas lâcher". En clair, si l'Etat ne paie pas, le conflit pourrait se retrouver devant les tribunaux.

Une chose est sure, Didier Robert a réaffirmé son attention de maintenir coûte que coûte le dispositif de continuité territoriale, "même en 2016", si et seulement si, il venait à être reconduit à la tête de la Région. Mais ça, on ne le connaitra qu'en décembre, lors des prochaines régionales.

-----------------------

Nouveau dispositif de continuité territoriale (Attribuable une fois par an):

- Une aide de 450 euros pour un quotient familial inférieur à 6.000 euros
- Une aide de 300 euros pour un quotient familial compris entre 6.000 et 26.030 euros

Une mesure "grand public" et des mesures "spécifiques".

La continuité est "reconduite" pour les profils suivants (bons cumulables dans ces cas énumérés ci-dessous) :

- Doctorant
- Candidat à un concours (hors public éligible au Passeport Mobilité)
- Etudiants
- Accompagnateurs lors de la première installation d'un jeune de moins de 26 ans
- Sportifs de haut niveau (national ou régional attesté par la ligue ou le comité)
- Décès en métropole
- Rapatriement sanitaire et accompagnateur
- Bébé né dans l'année et n'apparaissant pas sur la déclaration fiscale
- Aller simple Réunion-Métropole)
- Personne porteuse d'un handicap et accompagnateur
- Femme enceinte et accompagnateur
- Personne âgée et accompagnateur

Mesures spécifiques :

- Artistes
- Voyages pédagogiques pour les publics scolaires

Renseignement sur : www.regionreunion.com
Mardi 3 Février 2015 - 16:06
Lu 11896 fois




1.Posté par R I P O S T E le 03/02/2015 17:08
Les élections régionales sont prévue dans - 11 mois tous les coups sont permis , mais ce n’est pas dit un chèque en blanc pour une réélection

2.Posté par Bourbon KID le 03/02/2015 17:12

T'as raison mon gars!!! quand on dépense des milliards, c'est mesquin de ne pas lâcher 24 misérables millions ....

3.Posté par Gromale le 03/02/2015 17:25
L'argent des Réunionnais paie la campagne de Didier Robert. Quelle honte !

4.Posté par Abdel-Aziz le 03/02/2015 17:39
Enfin je vais pouvoir revoir mon fils en formation à Montauban

5.Posté par la lutte finale le 03/02/2015 17:51
et le chômeur qui va passer des entretiens en Métropole ??????

ensuite, si le CR veut boucher le trou, qu'il réclame l'alignement de la DGF forfaitaire sur la moyenne métropolitaine observée!! 50 millons d'euros sur une année pleine à récupérer!

6.Posté par KLD le 03/02/2015 18:26
triste de persister ds la démagogie .

7.Posté par bouboul974 le 03/02/2015 18:46
"Je demande au gouvernement de retrouver raison et d'accepter, au-delà des postures politiciennes, de venir à nos côtés pour pouvoir renforcer le dispositif de continuité territoriale. Nous aurions tous à y gagner si le gouvernement accepte cette démarche partenariale",
QU'À T-IL DEMANDER À SARKOZY EN 2010 quand il été élu RIEN ! RIEN! RIEN! qu'avons gagner alors RIEN et là il viens faire son cador avec le gouvernement socialiste et sa ministre et c'est lui qui parle de postures politiciennes mais de qui se fout-il?

8.Posté par Laïcien le 03/02/2015 18:51
Ce responsab de la région i entend pas les voix de la population ,, lina la têt dîr et lilé en têté ek la zèl l'avion ,,li abuz du pouvoir pour son bien perso , c'est là aussi nou voir comment mr la NRL i veut dirige la RÉUNION ,,et dia ou bien ,,,, nou à genoux ra jamais dovan ou ,,ek out bande de complicité .

9.Posté par piuf le 03/02/2015 18:59
l'argent des réunionnais?quel argent?pi sa il é l'argent des réunionnais?réunionnais n'a point l'argent!béh ou coné pa ?l'argent c la métropole gars,la réunion pleure et métropole y paye!

10.Posté par Gérard le 03/02/2015 19:09
Juridiquement, la validation du schéma développé par la Région Réunion semble compromise. La mobilisation des fonds européens repose sur un principe directeur qui est celui de la subsidiarité. Ce principe signifie que la Région Réunion devra alors démontrer qu'elle agit dans un domaine qui n'est pas ou ne peut pas être prise en considération sur un autre plan (national en l'occurrence). Or, dans notre cas précisément, l'existence du dispositif étatique fait doublon !
L'article 5.3 du Traité sur l'Union européenne stipule bien que "dans les domaines qui ne relèvent pas de sa compétence exclusive, l'Union intervient seulement si, et dans la mesure où, les objectifs de l'action envisagée ne peuvent pas être atteints de manière suffisante par les États membres, tant au niveau central qu'au niveau régional et local, mais peuvent l'être mieux, en raison des dimensions ou des effets de l'action envisagée, au niveau de l'Union".

11.Posté par Reunionnaise le 04/02/2015 07:25
Bravo au Président de région et à votre équipe

Merci pour votre combat, vous n'avez pas lâché les bras !!
Vous vous êtes battus pour que ce dispositif reste notre droit, notre liberté de circuler sur le territoire français !!

Merci Didier Robert

12.Posté par Tire la chevillette, la bobinette cherra... le 04/02/2015 07:32
Bienvenue dans le monde de la magouil..... oups pardon du clientélisme !

13.Posté par jean fred le 04/02/2015 09:00
Bravo Didier Robert ! Continuez comme ça, vous ne lachez rien !
C'est l'intérêt général qui vous guide dans toutes vos actions !

14.Posté par maximilien le 04/02/2015 09:51
Enfin le dispositif a été voté !

15.Posté par Dans un sens le 04/02/2015 10:07
GROMALE , arrête fé lo socialo bête , car les socialo les plus intelligent que ça?

16.Posté par Et la compta analytique ? le 04/02/2015 10:48
L'Alliance a-t-elle osé exiger de Didier Robert, président du directoire d'Air Austral, de disposer de la comptabilité analytique de cette société ?
www.reagissons-la-reunion.fr

17.Posté par puce974 le 05/02/2015 06:55
Les reunionnais et les journalistes ont la mémoire courte? il serait opportun de rappeler que la Cour des Comptes a émis un rapport assez négatif sur le dispositif et Ladom. certains ont pu constater l amateurisme avec lequel ils étaient renseignés ou le chemin de croix pour obtenir des renseignements fiables? puis, cerise sur le gâteau, il y a eu des détournements de fonds. Donc on peut comprendre que l État se désengage . a mon avis il aurait été préférable que la région reunion laisse des agents intègres et professionnels de l état gérer le dispositif.

18.Posté par " VIEUX CREOLE 3" le 05/02/2015 15:51


IL Y A SEULEMENT QUELQUES SEMAINES,DIDIER ROBERT ET NASSIMAH DINDAR RETRANCHÉS DANS "LEUR RÉSISTANCE FAROUCHE" CONTRE HOLLANDE ET VALLS,BRANDISSAIENT DEUX "SYMBOLES FORTS" POUR DÉNONCER "CES COLONIALISTES" QUI MÉPRISENT LES RÉUNIONNAIS... Ils avaient alors demandé a leurs amis de se coiffer du " chapeau-la paille" des esclaves d’avant 1848 !! Les subventions accordées au Département étaient nettement insuffisantes ,(la crise n’a jamais existé !) . Et en plus, le Gouvernement ramenait l’aide de l’Etat à tous les trois ans ("continuité territoriale") ! C’est vrai que tous les trois ans semblait être un peu long à certains compatriotes pour aller voir des membres de leur famille( pas les plus démunis en tous cas qui doivent faire face à des dépenses, lourdes pour eux ,au cours de leur séjour en Métropole !) !)... Oubliée ,OCCULTÉE totalement la discrimination- par rapport à la Corse- de "la convention signée par le Président de Région" en 2010 ! Cet accord lui semblait juste et équitable ! il réclamait son maintien !! Cependant pour sa nouvelle version de l’aide au billet-avion , Didier Robert veut bien rétablir l’"équité" (tiens,tiens !) au bénéfice des plus démunis : tant mieux ! Plus question de ne pas appliquer "la loi de décentralisation" (obligation de loger les Proviseurs et Principaux ) pour punir le gouvernement !! Il n’a plus besoin de l’aide de l’Etat : la Région seule financera la continuité territoriale !!INCROYABLE !!! En moins de deux semaines Didier Robert a trouvé des millions disponibles ! Quelle est la provenance de ce trésor- qui tombe à pic"- mis à notre disposition pour aller en Métropole ( si nous avons jusqu’à 9.000euros de revenus par mois ??? Les élections régionale approchent : la démagogie et le populisme les plus cyniques,les plus éhontés seront encore utilisés et les "GOGOS N’Y VERRONT QUE DU BLEU" !!

19.Posté par Lebon le 29/08/2015 22:50
Malgré un trajet ultra déficitaire, pourquoi les Corses en profiteraient depuis des lustres malgré un trajet ultra déficitaires.

20.Posté par Salima le 29/10/2015 06:44 (depuis mobile)
Merci Didier pour la continuité ! Créoles jamais content ! Si t pas li mes à enfant t voyage pas jamais pour voir la famille Dc merci ! Et la nrl la zot crie annulé le projet après kan nora un ebouli 300 tonnes zot Ttes pleur! C essentiel ! Une avanc

21.Posté par Inconnu le 03/02/2016 14:11 (depuis mobile)
Bonjour a tous .
Vivant en Métropole depuis maintenant 1 an . J'aimerai savoir si la Continuité Territoriale sera mise en place , pour Metropole - Reunion - Metropole svp ?
Merci . Et bonne journee a tous .

22.Posté par Choupette le 03/02/2016 18:10
21.Posté par Inconnu

Si, ça existe. En rêve ... .

23.Posté par Egalite le 16/02/2016 22:22 (depuis mobile)
Continuité territoriale gela égalité réelle , liberté de circuler sur son territoire . Le gouvernement ne prend pas ses responsabilités et au moins le President de Region vient combler cette irresponsabilité de ce cher Hollande qui raye le Reunion

24.Posté par Merci le 16/02/2016 22:24 (depuis mobile)
Moi je dis juste merci à la Region de nous aider à travers la continuité et je dis aussi à madame Barrigts qu elle ne va pas s'en sortir comme ça , nous ne sommes pas la France d 'en bas merci Didier Robert pour nos enfants

25.Posté par Secretaire le 16/02/2016 22:26 (depuis mobile)
Et qu attend la Secretaire d 'etat pour réagir, nous sommes directement confrontés au principe d 'égalité relle ! Ceux qui critiquent la Region c est à l 'état qu'il faut s'en prendre !

26.Posté par Zoreole le 16/02/2016 22:28 (depuis mobile)
Vivement l'autre sens que je puisse emmener ma fille voir notre île de la Reunion qu elle ne voit qu à la tv , qu 'elle rencontre sa grand mère au moins une fois et qu'elle goute aux merveilles de ses origines .

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales