Société

Construction litigieuse: La mairie de St-Denis cherche-t-elle à se dédouaner?

L'affaire de la construction litigieuse du 152 rue Sainte-Marie continue de secouer les services techniques de la mairie de Saint-Denis. Deux rapports de la Socotec (Société d'expertise en contrôle et qualité des bâtiments) ont été "pondus", dont l'un "égratigne" un peu plus la mairie de Saint-Denis que l'autre. Deux rapports qui découlent d'une visite d'expertise le 3 mai dernier au domicile des Khatib et des Kada, en présence des services techniques de la Ville de Saint-Denis, de la Socotec et de la DEAL (la Direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement).


Construction litigieuse: La mairie de St-Denis cherche-t-elle à se dédouaner?
Même si la finalité reste la même et les rapports soulignent la nécessité d'investigations complémentaires, les remarques formulées par la première expertise, datant de mai 2012 par la Socotec (cabinet d'expertise mandaté par la mairie), pointent du doigt la mairie dans la non transmission de rapports du BRGM. "Deux rapports d'expertises établis par le BRGM (ndlr : août 2010 et janvier 2011) à la demande de la mairie de Saint-Denis, dont nous tenons à signaler qu'ils ne nous ont pas été communiqués lors de notre première intervention sur site, mettent en évidence qu'en phase provisoire de travaux de terrassement du sous-sol, les règles de l'art n'ont pas été respectées", explique en synthèse le premier rapport de la Socotec daté du mois de mai 2012.

Une mention "biffée" par le second rapport repris par la direction de la Socotec à la demande de la mairie de Saint-Denis. Motif invoqué : "Le DGA des services techniques de la mairie a expliqué avoir transmis les documents. Pour lui cette mention ne devait pas apparaitre", explique Jean-Luc Schneider collaborateur au cabinet du maire. Ce dernier voit dans cette affaire non pas une tentative de masquer une éventuelle faute de la mairie mais une querelle de voisinage qui a pris des proportions dantesques. "Il y a eu une reconsidération en interne du document, mais cela ne remet pas en cause les conclusions de la mairie. M. Kada croit qu'il y a une véritable kabbale à son encontre et que la mairie offre des largesses incroyables à son voisin M. Khatib", ajoute-t-il. De son côté la direction de la Socotec assure avoir "envoyé" l'expertise à la mairie. "On a rien vu de particulier sur l'analyse. On est là pour donner un avis technique, mais le rapport est mandaté par les services de la mairie", explique-t-on.

Une expertise qui met en avant une "légèreté" de la mairie ?

Construction litigieuse: La mairie de St-Denis cherche-t-elle à se dédouaner?
Sauf que ce document à une valeur "officielle" pour de futures procédures et émane d'un cabinet d'expert. La mairie est mise en cause dans la non transmission de documents essentiels aux expertises. Dans le rapport d'expertise modifié en date de juin, cette mention est tout simplement absente. En mai, l'expert écrivait : "Le reportage photographique indique très clairement qu'aucune précaution n'a été mise en oeuvre tel que le terrassement par passes pour assurer la stabilité des ouvrages avoisinants. L'analyse de ces rapports indique très clairement que les voiles n'ont pas été coulées contre terre". Une mention qui a purement et simplement disparue et remplacée par "les photos d'illustrations montrent des murs en béton armé coffrés et ferraillés sur les deux faces au niveau du talus Sud et Ouest. Les photos montrent clairement que le mur est coulé contre terre, soutenant la pousse des terres sans risque de décompression", dans le document d'expertise modifié au mois de juin après lecture des services de la mairie et s'appuyant cette fois-ci sur les rapports du BRGM. Deux versions opposées pour une même expertise, les services de la mairie n'auraient-ils pas apprécié les conclusions du premier rapport pour demander un second rapport plus lisse ? Car ces expertises pourraient mettre en avant une certaine "légèreté" de la mairie dans l'attribution du permis de construire délivré en octobre 2010.

Or, selon le rapport du mois d'août 2010 du BRGM, les risques résiduels sont pour le moins "édifiants". "La situation actuelle ne peut être considérée, du point de vue sécurité pour l'environnement immédiat du chantier, comme satisfaisante. (…) A défaut d'une intervention adaptée (au-delà de l'impact prévisible de conditions pluviométriques défavorables), l'évolution par décompression et appel au vide des talus conduira inévitablement à leur déstabilisation (avec potentiellement survenue d'un effondrement brutal)", explique en substance le rapport d'août 2010 du BRGM. Rapport conduisant à l'arrêté de "mise en péril" pris par la mairie et la condamnation d'une partie de la maison des Kada (ndlr: premier étage et garage), jusqu'au mois de mars 2011, abrogé à la suite d'un second rapport du BRGM.

Pour rappel, une procédure de mise en péril est basée sur l'article L 511-2 du CCH (Code de la construction et de l'habitation). Après avoir dressé un constat de la situation, le maire prend un arrêté de péril prescrivant la réparation ou la démolition du bâtiment menaçant. L'arrêté de péril est assorti d'un délai d'exécution qui ne peut être inférieur à un mois. "Sur le rapport d'un homme de l'art, le maire constate la réalisation des travaux prescrits ainsi que leur date d'achèvement et prononce la main levée de l'arrêté de péril et, le cas échéant, de l'interdiction d'habiter et d'utiliser les lieux", explique le paragraphe 3 de l'article. Sauf que la mairie n'a jamais suivi les travaux de consolidations de la maison de M.Khatib.

"En cas d'événement plus grave, M.Khatib pourrait répondre des conséquences pénales"

Même s'il est vrai que les conclusions du rapport de mai et du rapport de juin 2012 réalisés par la société Socotec sont exactement les mêmes, assurant la volonté de poursuivre des "investigations" complémentaires sur la construction de M. Khatib, les deux versions sont complètement différentes sur le fond pour la Ville de Saint-Denis. Le premier rapport daté du mois de mai "dénonce" implicitement une défaillance dans les transmissions de rapports et le suivi du chantier de M.Khatib par les services techniques de la mairie.

Du côté de la mairie on a beau expliquer qu'il s'agit d'un "sac de noeuds", on ne peut que s'interroger à la vue de ces deux rapports contradictoires sur le fond. Le rapport de mai pourrait entacher le bon suivi et la bonne maîtrise des procédures d'urbanismes de la mairie sur un dossier aussi épineux que celui de la rue Sainte-Marie. En attendant, le mal est peut-être déjà fait à Saint-Denis. Le dossier Kada pourrait-il être le premier d'une longue lignée de problèmes pour la municipalité dionysienne ? A la mairie on assure que non. "La Ville a fait ce qu'elle avait à faire. Du reste nous allons recevoir M. Khatib dans les prochains jours pour lui annoncer les conclusions de l'expertise et nous allons lui suggérer fortement de faire les travaux nécessaires. S'il ne les fait pas et qu'un événement plus grave arrive, il devra répondre des conséquences pénales", conclut Jean-Luc Schneider. En attendant, l'avocat des Kada, Me Ropars, a saisi la Préfecture de la Réunion et une entrevue doit avoir lieu dans les prochaines semaines avec le sous-préfet, Richard-Daniel Boisson.
Mercredi 25 Juillet 2012 - 15:13
Lu 2019 fois




1.Posté par S.kada le 25/07/2012 16:29
"Ce que vous faites semblant d'oublier dans vos dires messieurs de la mairie, c'est qu'avant les élections législatives, c'était "la mairie va assumer ses responsabilités dans ce dossier et mettre les choses à plat". Le langage a changé après les élections, mais rien de surprenant, les esclandres des services de la mairie dans notre dossier sont de notoriété publique comme nous vous l'avons déjà écrit! Ce n'est pas Mr KADA qui croit à une kabbale contre lui, mais tout le monde voit les complaisances innaceptables de la mairie envers le propriétaire, mais ne vous en faites pas tout est raconté dans le livre que vous aurez le plaisir de découvrir enfin, à la rentrée! Ah encore une chose, ça fait longtemps que vous deviez recevoir Mr khatib! Ce n'est toujours pas fait??? Quel professionalisme! Exactement comme les 2 rapports de la SOCOTEC! Vous n'en auriez pas un troisième dans le tirroir, par hasard? Vous n'êtes plus crédibles et vos sursauts sont navrants! "

2.Posté par D kada le 25/07/2012 16:43
Jean-Luc Schneider aprés plusieurs entretiens avec vous , svp ne perdez pas votre crédibilité avec cette histoire de querelle de voisinage : une blague ! Aujourd hui on se retrouve dans une merde causée par le propriétaire mais soutenue par les services de la mairie! Aujourd hui la villa sur un peril sans assurance sans conformité avec des transformations en immeuble sans securité avec un compteur de chantier ect... notre maison se fissure sans aucune garantie les murs voile n'ont pas été fait dans les règles de l art je me suis moi même rendu chez le roi le 8 fevrier 2011, avant la levée de l'abrogation! Vous auriez du arrêter le chantier et tout vérifier! Seulement vous n'avez rien fait et aujourd'hui le résultat est là : 2 rapports pour une même visite! Que la mairie arrête de dire n'importe quoi et passe à l'action en prenant ses responsabilités ! alors votre affaire de voisinage c 'est VOUS qui l'avez créé puisque c'est tout le quartier st jacques qui a des problémes avec cette construction svp arretez de faire les idiots et un peu de dignité allez voir sur le lien les abus
la pelle est préte pour stopper l injustice

3.Posté par La mairie magouille. C''est un pléonasme. le 25/07/2012 16:56
La mairie magouille. C'est un pléonasme. Ce n'est pas seulement cette équipe municipale. Ce sont toutes les équipes municipales de la Réunion, et plus spécialement celle de Saint-Denis et de Sin-Dni. Les intérêts sont trop juteux ...
Le seul moyen pour que les magouilles cessent, c'est de rende à la DDE la fonction de délivrer les permis de construire. Entre les élus makros et corrompus et les multiples militants et amis qu'il faut contenter, il est impossible qu'il en soit autrement (surtout quand on voit les pedigree des maires ...).

4.Posté par La Mairie assume ses responsabilités. le 25/07/2012 18:25
Cet article qui laisse ouvert un doute sur la probité de la Ville sur ce dossier omet un élément essentiel, d'ailleurs communiqué au journaliste, et que monsieur KADA ne peut réfuter : les deux versions du rapport ont été remis de manière transparente à monsieur KADA preuve s'il en est que la ville n'a rien à cacher. Il est normal lors de l'instruction d'un dossier de pouvoir ne pas être d'accord sur certaines allégations, sinon il s'agit d'une instruction à charge. En l'espèce il s'agissait d'une divergence sur la transmission de documents et en aucune manière la remise en cause de la conclusion du rapport qui est la même, et qui est, je pense, l'élément essentiel de l'expertise.
Dont acte.
Monsieur KADA qui fustige la mairie oublie de préciser que TOUTES ses doléances sur ce dossier ont été prises en compte, et que les services municipaux se sont déplacés à chaque fois, ont dressé procès verbal lorsque cela était nécessaire, et transmis les actes aux autorités judiciaires et administratives compétentes. Je rappelle au passage que la limite des compétences de la municipalité s'arrête au code de l'urbanisme, et en aucune manière sur le pénal et le civil.
Sur l'illégalité du permis de construire celui ci a été attaqué en justice et reconnu définitvement valide.
Monsieur KHATIB a été reçu par nos services et effectivement il y aura prochainement une réunion avec les services de l'Etat et les époux KADA. Il y a donc dans ce dossier des procédures encore en cours d'instruction et la justice se prononcera conformément au droit.
A Post 3 : Je pense pas que nous ayons reçu la même éducation. on m'a appris avant de juger mon prochain à avoir la prudence de connaître les avis de tous les protagonistes. En l'ocurrence vous parler de magouille, de "juteux", sans même connaître, hormis une présentation à mes yeux plutôt légèrement équivoque et tendancieuse d'un article de presse, le fond d'un dossier. Affirmation n'est pas raison.

5.Posté par ANTI MAGOUILLE le 25/07/2012 19:12

Des sanctions pénales pour le propriétaire hors la loi et réparation pour les Kada .

POURQUOI LA MAIRIE N A PAS POURSUIVI LE PROPRIO AVEC TOUTES CES INFRACTIONS QUI DURENT DEPUIS DES MOIS !

On se pose tous la question !

6.Posté par oceane le 25/07/2012 19:27
L'article n'est pas tendencieux. L'affaire est suivie depuis le début par la presse. 2 rapports pour une même visite??? Dont l'un lissé parce que remettant en cause la mairie....
C'est là le résultat d'être reçu? Si l'administration mise en cause aurait fait son boulot, on n'en serait pas à encore parler d'expertise. Non la mairie n'assume rien du tout! Elle n'a rien contrôlé alors qu'elle devait le faire avant de délivrer un permis légalisé par des mensonges et reconnu valide en raison de ces mensonges! Alors, il n'est pas valide définitivement! Villa ou immeuble?

Que des mots que des mots que des mots et aucune action réelle en cours! Si les procédures en cours sont à l'image de la procédure de vérification de la conformité, personne n'est sorti de l'auberge!

7.Posté par kada le 25/07/2012 19:32
Nos doléances ont été écoutées enfin! Mais n'ont certainement pas été prises en compte par la mairie! Si c'est ça assumer, nous n'avons pas les mêmes valeurs! Nous sommes toujours dans la même situation de dégradations et de préjudices, alors qu'un permis a été soi disant validé. On va attendre jusqu'à quand?

8.Posté par La Mairie n’est pas un tribunal le 25/07/2012 19:43
La ville a transmis les procédures aux tribunaux lorsque des faits anormaux on été constatés
C’est pas la ville qui a la charge des poursuites.
Alors laissons les juridictions compétentes faire leur travail.
Anti magouille devrait ouvrir quelques codes ou se renseigner sur les procédures et la charge des poursuites avant de de poser des questions. Il y trouverait peut être les réponses.

9.Posté par fred le 25/07/2012 19:46
Un permis sur un péril? C'est ça que vous appelez valide? Et la justice a validé?

Ah Ah Ah... Post 3: vous avez bien trouvé le fond.
Et la mairie assume? Ah Ah Ah vous pouvez assumer les magouilles, c'est ce que vous assumez au grand jour!
Ah Ah Ah!
Un article de presse tendencieux? Il n'y a que sur zinfos que vous êtes surs d'avoir la vérité!!! Ah Ah Ah ! Et la mairie fustige zinfos! C'est trop drôle!!!

10.Posté par fred le 25/07/2012 19:49
té les gars! J'ai oublié! La mairie assume
http://www.zinfos974.com/Gilbert-Annette-habille-en-roi-pour-l-hiver_a44937.html
Trop bon!

11.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 25/07/2012 20:49


À propos de Post.4 - « La Mairie assume ses responsabilités » - ( !!! )
Qui est cet imbécile de « la Mairie » qui a pondu ce discours- marshmallow ? Qui est ce mollasson qui s’estime « éduqué », s’exprime au nom d’une Mairie qui « assume ses responsabilité », mais qui n’a – lui -ni l’éducation, ni le courage d’assumer ses propos en les signant ?

Un nom, VITE !! – Sinon je vais en attribuer la paternité à Gérald MAILLOT, le tout nouveau 1er adjoint du ROI-ANNETTE… Un nom, VITE !!!

12.Posté par La Mairie répond le 25/07/2012 21:07
Post 6 selon vous une affaire suivie par la presse est une affaire qui fait foi ?!
Quant au rapport il n’a jamais été « lissé », l’expert étant libre ou pas de répondre à la demande de la ville qui n’était pas d’accord sur une affirmation, non pas d’expertise, mais de transmission de documents. Nuance.
Le jour où vous viendrez à être mise en cause pour quoi ce soit si vous n’êtes pas d’ accord sur un point vous laisserez « glisser » ?
Sur le permis initial il a été jugé valide par les tribunaux. Le propriétaire ne l’a pas respecté et cela fait l’objet actuellement d’un contentieux. Donc il ne s’agit pas de mots chère madame mais d’actions, car la ville de Saint Denis à la charge du respect du code de l’urbanisme et le fait appliquer. Pour les sanctions voir le post 8 la ville n’est pas un tribunal.
Post 9 Fred, Pour votre information il ne s’agissait pas d’un arrêté de « péril » mais d’un arrêté de police générale. Question de fond je pense que vous êtes vous dans le fond de l’ignorance et affirmer que z’infos est un "puits de vérité » est plus qu’osé : se contenter de deux déclarations, le « plaignant » et le « bouc émissaire - cad la ville - sans même prendre la peine de demander son avis au « coupable présumé », vous m’excuserez mais on est pas au temps du far west où on pendait Haut et cours sur une seule affirmation.
Pour ce qui est du bon goût du post 10 et de son renvoi à une affiche fânée par un candidat dit « socialiste" qui a pris la branlée de sa vie aux dernières législatives, vous m’excuserez, c’est hors sujet, has been et d’un goût douteux

13.Posté par kada le 25/07/2012 22:36
Far west? On est au fard ouest depuis que la ville a décidé de se conformer à certains articles du code de l'urbanisme alors qu'elle en laisse d'autres. La mairie est une autorité qui a faill à sa mission. Il était de son devoir et de ses obligations de s'assurer que tout était fait dans les règles de l'art, c'était le minimum après avoir émis un arrêté de police pour reprendre les termes, avec risque d'effondrement!!! Qui a condamné une route et deux maisons et privés des enfants de leur chambre pendant plus d'un an et en délivrant en plus le permis dans de telles conditions. Ca ce n'est pas la justice qui l'a fait, c'est la mairie, et l'ancienne directrice adjointe de l'urbanisme a quitté son poste pour ces raisons innaceptables. Et les conséquences de cette délivrance de permis sont les effondrements dans de terrain qui continuent. Personne dans la mairie n'est assez honnête pour prendre ses responsabilités et assumer pleinement son erreur. Si le permis a été validé, c'est que le tribunal a été trompé par une abrogation à la veille d'une audience en référé et le résultat de cette abrogation à la va vite est là aujourd'hui : rien n'a été fait dans les règles de l'art et la mairie a régularisé sans prendre les précautions d'usage. Alors vous pouvez essayer de justifier et d'argumenter autant que vous voudrez mais vous ne tromperez plus personne. VOUS N'AVEZ RIEN CONTROLE ET VOUS AVEZ LEVE L'ARRETE; et nous subissons les conséquences et les préjudices de cette construction anormale et qui se révèle dangereuse. La ville n'a même pas éxigée d'assurance dommage ouvrage et de décennale alors qu'elle émet une mesure d'urgence. Si vous aviez tout vérifié dès le départ, on n'en serait pas là et ce serait à vous de poursuivre le propriétaire parce qu'il a mis les structures publiques et privées en danger grave d'effondrement au lieu de fermer les yeux sur toutes les irrégularités de de vous prévaloir de la légalité d'un permis que vous savez tronqué. Quelles procédures vous avez transmis??? Si les PV sont des procédures la mise en danger de tout un quartier a-t-elle fait l'objet d'une procédure dans laquelle la mairie s'est portée partie civile pour tous les sous des contribuables qui ont été dépensés dans cette affaire ? Est-ce un immeuble ou une villa? A l'urbanisme c'est une villa et sur le terrain c'est un immeuble avec des appartements toujours loués illégalement et qui portent préjudice à tout un quartier et à notre vie privée : Je rappelle ici :"Les constructeurs se demandent comment une telle construction a pu avoir l'aval des services de l'Urbanisme" JIR. La foi dans la presse, en image avec preuve qui vient sur le terrain et qui constate les aberrations est plus valable que les affirmations que vous faites pour couvrir vos erreurs! Et ce n'est pas vous qui le vivez au quotidien, ce sont les familles du voisinage!!! Arrêtez d'essayer de vous trouver des excuses, elles sont irrecevables! Et c'est quand vous voulez sur le terrain, d'ailleurs, on attend le maire car jusqu'à présent ceux que nous avons croisés, continue de se dérober. La justice c'est une chose, la mairie et sa responsabilité en tant que représentant des citoyens et de leur sécurité, c'est une autre chose. Alors faite face à vos responsabilités et affronter le far west que vous avez créé par vos régularisations avec les yeux bandés. 2 ans après, nous sommes encore aux expertises, alors que tout est là : l'affaissement continue et la socotec demande encore d'approfondir!!! Pas de règles de l'art, allez voir les lois quand une construction ne les respectent pas sous l'égide de la mairie!!! Vous comprendrez mieux pourquoi on vous fustige!!! Inutile à moi de préciser à qui je réponds! Faites bien votre travail et des situations comme celle là n'arriveront plus et cela épargnera les tribunaux d'être encombrés d'affaires qui dependaient de votre responsabilités. Pour plus de précisions, rdv à l'adresse que vous connaissez. Un langage sur place et un autre dans vos bureaux et nous savons de quoi nous parlons. Vive l'administration locale!!!L'honnêt'té y vend' pas à la boutique!!!

14.Posté par Honte à la mairie le 25/07/2012 22:36 (depuis mobile)
Honte à la mairie !
Cette affaire c'est un scandale et un grand bravo à Mr Kada pour son combat qui n'a d'ailleurs que trop durer!!!!
On dirait que nous sommes en Afrique!!!

15.Posté par fred le 25/07/2012 22:51
Entre les déclarations assumées de la mairie et les articles de zinfos, il n'y a pas photo! Je fais mon choix et j'assume mes choix. Sachez que je ne suis pas aveugle et les nombreux liens que les kada ont posté et que j'ai visité en disent suffisament! La couverture du livre que j'ai découvert aussi sur le site et des passages qui ont été postés vont être révélateur! En attendant ne perdez pas votre temps à décripter les post, mettez vous au boulot et sortez les gens de la merde en prenant des décisions censées immédiates et efficaces. Ca éviterait des problèmes à tous les citoyens et aux services de l'état. Si vous n'y arrivez pas, il y a des personnes au chomage qui seraient plus compétentes au service de la population!

16.Posté par franck le 26/07/2012 15:07
post 8 La ville a transmis les procédures aux tribunaux lorsque des faits anormaux on été constatés
C’est pas la ville qui a la charge des poursuites. peut être pour les poursuites mais la conformité et la sécurité, surtout suite au alerte tv RFO 2011 journaux , SVP arrétez de faire les coullions !

La Ville a fait ce qu'elle avait à faire.oui la complaissance le resultat est la !


17.Posté par kada dit il ne sufit plus de croire quand on voit la verité en face le 26/07/2012 22:04
post 4 que monsieur KADA ne peut réfuter : les deux versions du rapport ont été remis de manière transparente à monsieur KADA preuve s'il en est que la ville n'a rien à cacher !

La ville n'a rien a caché? Un des très proches du maire l'a clairement dit : "les services concernés à force de vouloir justifier leurs erreurs, ils commettent de plus en plus d'erreurs et l'affaire prend de l'ampleur! Vous savez pertinemment qu'un des rapports nous a été remis par une secrétaire par erreur parce que nous attendions dans le couloir depuis plus d'une heure!" Ne pronez pas la transparence !

18.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 27/07/2012 07:36

* Je n’ai pas eu le courage de lire les stupides élucubrations des fripouilles de la Mairie de St DENIS…

Je dis simplement qu’à moi toute seule j’ai, avec « La Mairie de St DENIS », ( plus précisément avec ses maires, René-Paul VICTORIA et Gilbert ANNETTE…), 3 « problèmes de voisinage » :

N° 1 –Affaire du […] Hilaire G. et ses deux enfants ;

N° 2 – Affaire de l’infirmier libéral Alix G ;

N° 3 – Affaire du « tonton » Franck C.

Mon blog va me permettre de développer de succulents détails sur « la Mairie qui s’assume… »




19.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 28/07/2012 15:38
*Cette fois j’ai tout lu…jusqu’à la lie… Les post. 4,8 et 12 ! Incroyable ! Cette prose anonyme atteint les plus hauts niveaux de la stupidité. On pourrait croire qu’elle est le fait d’un mauvais plaisant, mais il me semble qu’il y a trop de détails qui font penser le contraire… dont le fait que dans l’équipe ANNETTE il y a de vrais cerveaux, comme le « Chef » de l’Urbanisme, ESPERET.
*C’est vrai que d’être corrompu ne protège pas de la bêtise, bien au contraire… En définitive, je ne retiens que les trois remarques les plus importantes : la « justice », « les juridictions compétentes » et « les tribunaux » ont tranché en faveur du « 152 » ET de la Mairie de St DENIS ; comme d’habitude, ICI, à la Réunion…
À noter que le « Grand –Décideur- Responsable » dans ce type de « contentieux » est le Président du Tribunal Administratif de la Réunion.

20.Posté par Tous pourris ... le 28/07/2012 17:07
4.Posté par La Mairie assume ses responsabilités. le 25/07/2012 18:25 |
A Post 3 : Je pense pas que nous ayons reçu la même éducation. on m'a appris avant de juger mon prochain à avoir la prudence de connaître les avis de tous les protagonistes. En l'ocurrence vous parler de magouille, de "juteux", sans même connaître, hormis une présentation à mes yeux plutôt légèrement équivoque et tendancieuse d'un article de presse, le fond d'un dossier. Affirmation n'est pas raison.

Post 3 pourrait vous parer en long en large en travers des turpitudes des politiciens de la commune de Saint-Denis en matière permis de construire, qu'ils soient de droite et de gauche, ou du coté des verts ...

21.Posté par Tous pourris ... le 28/07/2012 17:22
Les permis de construire sont une affaire trop sérieuse pour les laisser aux politiciens :
- Ils sont trop incompétents
- ils sont trop malhonnêtes
Exemple : quand on voit qu'il acceptent de travailler avec un repris de justice alors qu'ils ne sont pas du même parti politique, on voit bien le niveau de moralité ...
On aurait Esperet mieux ...

22.Posté par justice contre les fraudeurs le 28/07/2012 21:45
Le permis est pourris jusqu' au fondations est la mairie chante encore du n'importe quoi la justice doit arrété les coupables , 20 mois de fraude avéré ,encore aujourd hui, vous avez du culot la Mairie

post 12 la ville de Saint Denis à la charge du respect du code de l’urbanisme et le fait appliquer.allez voire le blog kada : Vous prenez vraiment les créoles pour des coullion ! la Mairie de St Denis

23.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 29/07/2012 09:03


Parole de Juliette, le clan ANNETTE c'est une clique de malhonnêtes ( restons "modérés" ...) et TOUS plus minables les uns que les autres... ( ça, c'est un compliment; il faut le publier ! )

24.Posté par vérité et justice le 29/07/2012 21:50
« Fraudeurs » « magouilles » « minables » malhonnêtes » « corrompus » « imbéciles » « mollassons », « ni courage » « ni éducation »…………... eh ben dis donc. J’espère qu’un jour la vérité sortira. Que ces deux citoyens, kada et juliette, en proie, selon eux, aux affres de l’administration, seules victimes à oser s'élever parmi quelques milliers de dossiers instruits chaque année, seront reconnus victimes d’une machination impitoyable, et que l’incroyable combat d’une vie qu’il mène soit payant. Oui si la vérité éclate et que la justice passe qu'elle condamne sans faiblesse cette mairie, je note au passage de droite comme de gauche, « pervertie" et « vérolée » . Dans le cas contraire antidépresseur obligatoire et séjour à Saint Paul en unité Psy. Je souhaite franchement, pour vous, que vous ayez raison.

25.Posté par Developpement le 29/07/2012 22:00

26.Posté par kada le 30/07/2012 16:33
Quand il y a des dégâts dans une maison, des effondrements dans la cour, des expertises qui déclarent depuis le début que la construction n'est pas faite dans les règles de l'art et que les conséquences sont là, et que la mairie est responsable parce qu'elle aurait du vérifier avant de délivrer le permis, qu'elle aurait du aussi, suivre les évolutions pour vérifier le danger et que non seulement elle ne l'a pas fait mais en plus elle continue de camoufler les choses la preuve 2 rapports pour une même visite, la vérité est là devant tout le monde, mais comme nous sommes dans une république bananière, c'est difficile d'avancer lorsqu'une administration est mise en cause. kada et pavard ne sont pas les seuls victimes de ce genre de dérives.Des centaines de dossiers sont entre les mains des procureurs et des juges, qui ne savent pas comment faire! Ce n'est pas une machination impitoyable, c'est un véritable abus de pouvoir dans les sens du terme et nous avons toutes les preuves et les témoins. Et croyez nous, on en recontre tous les jours des gens qui ne savent plus comment faire tellement la mairie les a mis dans la merde! Vous avez raison, certaines personnes de la mairie ont plus que besoin d'un psy voir d'un examen approfondi, car là où ils en sont arrivés, c'est grave! Visitez le blog.

27.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 30/07/2012 18:55

KADA, je te conseille de lire le courrier des lecteurs " Lutte contre la corruption..."

Il falloir - sérieusement ! - saisir ANTICOR. qui a signé l'"appel" de tous ces "Juges"...

28.Posté par ulisse le 30/07/2012 21:54
Oui trés proche une grande manifestation CONTRE LA CORRUPTION QUI PARALYSE LES ADMINISTRATIONS EST ENCOURAGE CONTRE LA DELINQUANCE FINANCIERE

QUI TU TOUT LE SYSTEME DE LA DEMOCRATIQUE A LA REUNION

29.Posté par Didier le 02/08/2012 13:58
« Bonjour,
Voici une question d'expert dont le sujet n'avait pas encore été traité sur ce blog immobilier reunion. Voici donc la question :

Je fais actuellement construire à Saint-Leu, mais j'ai des doutes en ce qui concerne la qualité du travail du constructeur: De plus, certaines parties de la construction ne correspondent pas à ce qui avait été prévu au départ. Existe-t-il un expert pour ce genre de problème, qui puisse évaluer la qualité, la solidité des travaux et le respect des normes de construction? Car je crains que le constructeur en question n'abuse de mon ignorance sinon de ma naïveté et de mon inexpérience dans ce domaine.
Merci pour la réponse que vous voudrez bien me donner.
Cordialement, »

30.Posté par Batman le 26/04/2013 21:38
Oyé Oyé ! Voici l'affaire du siècle, certes G. Anette n'est pas tout blanc, mais vous non plus kada. "Que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre." La question est, avez vous déjà péché M. kada ?

31.Posté par franck le 02/02/2014 21:46
post 30 la il est pas question de pêché mais de corruption avec persistance , pauvre idiot vraiment rien dans le coco

32.Posté par SOUTIEN CITOYEN le 01/03/2014 20:15
Les Kada donnent des exemples. « Le voisin dit qu’il a fait construire sa villa par des professionnels mais où sont les preuves ? On ne les a jamais vues ! Si c’était le cas, on aurait pu faire jouer la garantie décennale ! », lance encore Jamal Kada. « Jamais la mairie de Saint-Denis ou le BRGM n’a été interrogé au cours de l’instruction, s’étonne encore le Dionysien. Le jugement évoque un document du BRGM attestant que la construction a été régularisée, mais là encore, on n’a jamais vu cette pièce ! » Le couple envisage à présent de se retourner une fois encore contre la mairie de Saint-Denis. « Elle a une responsabilité civile dans cette affaire ». On verra si cette énième tentative porte ses fruits.

LE PREMIER MAGISTRAT A TOUT PERMIS A UN DES PLUS GROS MA.........

KADA POSSEDE TOUTE LES PREUVE OFFICIEL EST MATÉRIEL NOUS VOULONS UN DÉFI

33.Posté par Citoyens le 10/06/2015 08:00
La encore la mairie de St Denis Un nouveau rapport de péril ci-joint depuis JANVIER 2015 Un élus fait toujours bloc ! Corruption qui persiste ou bien inertie A VOUS DE JUGER !

http://www.zinfos974.com/Construction-litigieuse-a-St-Denis-Un-agent-de-la-mairie-demande-un-arrete-de-peril_a83225.html

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales