Economie

Consommation des ménages à La Réunion: Hausse générale des prix en 2013

L'alimentation contribue à elle seule à près de la moitié de l'augmentation totale des prix en 2013. Mais on constate une hausse globale des grands postes de consommation. Voici le communiqué de l'Insee:


Consommation des ménages à La Réunion: Hausse générale des prix en 2013
Après + 0,9 % en 2012, les prix augmentent en moyenne en 2013 de 1,4 % à La Réunion. Tous les grands postes de consommation contribuent à la hausse des prix, en particulier les produits alimentaires et l’énergie. Les prix des produits manufacturés repartent à la hausse en 2013. Comme en 2012, la hausse des prix des services ralentit encore en 2013. L’augmentation des prix du tabac reste élevée.

À La Réunion, les prix à la consommation des biens et services ont augmenté en moyenne de 1,4 % en 2013. Cette inflation annuelle moyenne est plus forte qu’en 2012 (+ 0,9 %). Elle est aussi plus forte que celle de la France (+ 0,9 %).

Deux postes, l’alimentation et l’énergie, sont les principaux contributeurs à l’inflation en 2013 (1,1 point). L’alimentation contribue à elle seule à près de la moitié de l’augmentation totale des prix (0,6 point). Les prix de l’énergie, quasi-stables en 2012, contribuent à l’inflation à hauteur de 0,5 point.

Forte hausse des produits alimentaires frais

Les prix de l’alimentation augmentent toujours fortement (+ 3,3 %, après + 2,7 % en 2012). En 2013, les prix des produits alimentaires augmentent à La Réunion deux fois plus rapidement qu’en France.

L’accélération des prix des produits alimentaires s’explique par la forte hausse des prix des produits frais (+ 11,2 % après + 0,6 % en 2012).

Des conditions climatiques difficiles tout au long de l’année 2013 ont pesé sur le prix des légumes frais (+ 15,3 %) et dans une moindre mesure, sur les prix des fruits frais (+ 6,5 %). La Réunion a en effet essuyé les passages des cyclones Dumilé puis Felleng en début
d’année. Elle a ensuite connu une période de sécheresse sans précédent de mai à septembre.

Hors produits frais, la hausse des prix de l’alimentation est moins forte qu’en 2012 (+ 2,3 % en 2013 après + 3,0 %). Toutefois, elle contribue pour 0,4 point dans l’inflation générale à La Réunion.

Cette hausse est due aux renchérissements des prix de la viande (+ 3,2 %), du pain et céréales (+ 2,1 %) et du lait, fromage et oeufs (+ 3,1 %). Elle résulte aussi de la hausse des prix des boissons alcoolisées (+ 3,7 % après + 4,0 % en 2012).

Les prix de l’énergie repartent à la hausse en 2013

Les prix de l’énergie ont augmenté en moyenne de 5,9 % après + 0,1 % en 2012.

Cette reprise s’explique surtout par le bond de 26,4 % du prix de la bouteille de gaz. Le 28 février 2013 a marqué la fin du blocage du prix de la bouteille à 15 euros qui était en vigueur depuis un an.

Les tarifs de l’électricité ont également augmenté de 6,1 % en 2013. Par contre, les prix des carburants diminuent légèrement (- 0,3 % après + 3,2 % en 2012).

L’énergie contribue pour 0,5 point dans l’inflation générale à La Réunion.

En France, les prix de l’énergie ralentissent fortement (+ 0,8 % après + 5,2 % en 2012) sous l’effet de la baisse des prix des produits pétroliers (- 2,3 % après + 5,8 % en 2012).

Rebond des prix des produits manufacturés

Les prix des produits manufacturés augmentent en moyenne de 0,6 % en 2013 après avoir diminué de 0,2 % en 2012. Ils pèsent pour un tiers des dépenses des réunionnais mais contribuent à la hausse de l’inflation générale pour 0,2 point seulement.

Ce rebond s’explique par la hausse des prix du poste habillement et chaussures (+ 1,7 % en 2013 après - 2,6 % en 2012 et - 0,8 % en 2011). En particulier, les prix des vêtements augmentent de 2,1 % en 2013.

Les prix des autres produits manufacturés augmentent plus modérément (+ 0,3 % après + 0,4 % en 2012). Cette hausse s’explique d’abord par la progression des prix des autres biens personnels : + 1,2 % pour les prix des produits de soins et + 2,1 % pour les prix des produits de bijouterie et joaillerie.

Elle s’explique aussi par la hausse des prix des produits de l’entretien et réparation courante du logement (+ 5,4 %).

Cette hausse serait plus importante sans la baisse des prix des automobiles neuves et d’occasion (- 0,3 %) et des équipements audiovisuels, photographiques et informatiques (- 2,5 %).

Moins d’inflation dans les services

Les services représentent 41 % des dépenses des Réunionnais mais contribuent faiblement à l’inflation générale en 2013 (0,1 point).

La hausse des prix des services ralentit encore en 2013 (+ 0,2 % après + 0,9 % en 2012 et + 2,1 % en 2011).

La baisse entamée en 2012 se poursuit en 2013 sur les prix des services de communication (- 6,2 % après - 3,4 %) et des services financiers (- 7,6 % après - 10,7 %).

Celle-ci est renforcée par la baisse des prix des assurances (- 2,1 %).

Mais le poste "loyer, eau et enlèvement des ordures" est en hausse de 2,1 % après + 2,8 % en 2012. Comptant pour 10 % des dépenses de consommation, il contribue pour 0,2 point à l’inflation totale.

En particulier, les prix des loyers augmentent de 1,7 %, ceux de la distribution d’eau s’accroissent de 4,7 % et ceux de l’enlèvement des  ordures ménagères progressent de 2,8 %.

Les prix des transports aériens de voyageurs augmentent de 2,1 % en 2013 après - 0,4 % en 2012. Ils contribuent à l’inflation générale pour 0,1 point.

Les prix des autres services augmentent de 0,5 % après + 1,5 % en 2012. En particulier, les prix des services de restauration et cafés progressent de 2,6 %, ceux des services récréatifs et culturels de 1,6 %, et les prix des soins personnels augmentent de 3,1 %.

Un tabac plus cher

Le coût du tabac augmente une nouvelle fois très fortement (+ 6,4 %après + 9,4 % en 2012). Mais le tabac ne représente que 1 % des dépenses totales. Comme en 2012, son impact sur l’inflation générale est faible (+ 0,1 point).
Vendredi 14 Février 2014 - 10:41
Lu 607 fois




1.Posté par noe le 14/02/2014 12:01
Tout a augmenter , même le champagne !
Dans quel monde vivons-nous mes amies !!!!!

2.Posté par Fred Lauret le 14/02/2014 21:42
Hausse du chômage et hausse des prix!
Félicitations le PS! Félicitations Hollande! Félicitations nos députés socialistes péi! Félicitations JJ Vlody! Et vous voulez vraiment faire croire aux Tamponnais et à nos plus pauvres que tout va aller mieux s'ils font confiance aux socialistes des villes ou des champs..

3.Posté par consommateur 974 le 15/02/2014 09:58
A quand un contrôle plus soutenu pour les bazardiers du marché forrain. C'est la seule branche commerciale, à ne pas avoir à rendre des comptes quant à leur résultat net. Certes, il y a le vendeur très occasionnel qui demande un carreau sur le marché communal pour vendre une fois l'an le peu de mangues de son jardin, mais il y a aussi, ces personnes qui travaillent toute l'année (parfois inscrites au pole emploi et touchant des allocations), généralement en famille, sans rien déclarer ni à l'urssaf ni aux impots...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales