Politique

Conseil municipal de Trois-Bassins: Ramakistin sauve les apparences


Conseil municipal de Trois-Bassins: Ramakistin sauve les apparences
Un conseil municipal de mission a validé d'une traite les 20 affaires en souffrance de la commune de Trois-Bassins après trois tentatives infructueuses, faute de quorum.

Paralysée depuis des semaines, la vie municipale de Trois-Bassins reprend un peu patraque après des revers sérieux pour le maire en place.

Au menu des délibérations, des affaires qui arrivaient en phase opérationnelle. L'urgence était décrétée. Citons parmi elles les travaux d'alimentation en eau potable, la construction d'une salle pour les veillées mortuaires, la réhabilitation du gîte des Tamarins qui pourrait être un "formidable élan touristique pour la commune", juge le maire. Quasiment tous ces projets en sont arrivés au stade de l'autorisation de signature des marchés. Pour la seconde, "les travaux devaient commencer en septembre", ajoute le maire, un brin agacé.

"Notre persévérance a payé"

Tout aussi cruciaux, des ajustements budgétaires (décision modificative du budget principal) ainsi que l'avis "réservé" de la majorité sur le plan de prévention des risques naturels (PPRN) ont été votés comme tous les autres sujets à l'unanimité des 15 élus présents, trois autres ayant choisi la procuration.

Avec ce tour de force qui arrive après une cascade d'élus démissionnaires (15 dont 9 dissidents et 6 figurant dans l’opposition), le maire Roland Ramakistin évite habilement la mise en place d'une délégation spéciale réclamée par ses opposants et néo-dissidents. Pour autant, le remplacement des élus partants par 10 nouveaux visages (voir la liste plus bas) donne la mesure des défaillances auxquelles le maire a dû faire face. Et pour cause, il a été contraint d'aller rappeler des co-listiers de 2008, tant sur sa liste "Enfin le changement" que de celle de l'ex-maire divers droite Pierre Heideger (liste Arc-en-ciel).

"Trois-Bassins a connu un épisode douloureux avec l'acharnement de l'opposition et de nos dissidents qui voulaient faire tomber le conseil municipal pour voir s'installer une délégation spéciale", a lancé le maire en clôture de ce conseil. "L'objectif inavoué c'était d'empêcher la sortie des projets à l'approche des élections car ils auraient été portés à notre actif", attaque le maire. "Notre persévérance a payé", ajoute-t-il, car "la population a été agressée, privée de tous ces projets mais nous devons rester vigilants jusqu'aux élections". Encore quatre mois à résister.


----
Les nouveaux élus :
Liste "Enfin le changement" :

Reynald Grondin
Marie-Ange Bertil
Martine Jard
Franck Aly

Liste Arc-en-ciel :
Marie Michèle Absyte
Michel Jean Joseph Payet
Marleine Reine Marie Fain
Pierre Henri Philippe Vitry
Suzan Miguy Gaspard
Olivier Boucher

L'opposition applique la politique de la chaise vide
L'opposition applique la politique de la chaise vide
Mardi 12 Novembre 2013 - 14:10
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1178 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales