Politique

Conseil municipal de Saint Denis, vote du budget supplémentaire

Ce matin à 9h00, s'est ouvert le conseil municipal de Saint Denis dont l'ordre du jour était le vote d'un budget supplémentaire pour l'année 2010 afin d'assurer le cap et les engagements de la municipalité dionysienne en cette période de crise économique.


Conseil municipal de Saint Denis, vote du budget supplémentaire






Ce matin à l'ordre de cette séance du conseil municipal, le budget supplémentaire 2010 était soumis au vote des conseillers municipaux de la ville de Saint Denis. Son but est d 'assurer le maintien des orientations fixées en 2008 et de maintenir les actions et les engagements en place pour renforcer le rôle de la municipalité dans ce contexte de crise économique et sociale.

22,6 Millions d'€ d'investissements et 14,5 Millions d'€ de Fonctionnement.

Le budget supplémentaire pour cette année 2010 s'élève en tout à environ 37 Millions d'€ qui se divisent en deux parties, les investissements et le fonctionnement.

Pour le Maire de Saint Denis, Gilbert Annette, ce renforcement du budget 2010 est une nécessité en ce contexte de crise et dans celui de la restriction budgétaire que connait l'Etat français : "Le gouvernement a ralenti les dotations et certaines vont être gelées cette année" précise-t-il.

En tout ce sont 22,6 Millions d'€ qui vont être alloués à l'investissement et 14,5 Millions d'€ pour le budget fonctionnement. Les associations vont se répartir une somme de 3 millions d'€, dont 500.000 € pour le CCAS (Centre Communal d'Actions Sociales). Des efforts seront également faits dans le développement durable en favorisant l'éco citoyenneté au travers d'une meilleur gestion de l'eau, de l'économie d'énergie et la création de chantiers d'insertion permettant aux jeunes en difficulté de pouvoir se réinsérer dans la vie active. Et Gilbert Annette de rappeler que "La Réunion détient le triste record des régions européennes avec plus de 50% des jeunes au chômage"

La Municipalité insiste aussi dans son vote du budget supplémentaire sur sa volonté de tenir le cap de la construction de 500 logements sociaux par an afin de résorber l'insalubrité "La municipalité s'engage, et je m'engage, à tenir la moyenne de 500 logements par an" lance Gilbert Annette au conseiller municipal de l'opposition, Dominique Fournel, qui rappelle au Maire que la municipalité actuelle n'a pas pu finir 250 logements sociaux l'année dernière.

Enfin la municipalité va consacrer 2,7 millions d'€ pour le personnel et notamment 600.000 € pour pérenniser les emplois aidés.

Pour l'opposition, rien n'est clair

René Paul Victoria dénonce "un budget qui n'est pas sincère" soulevant que les dépenses explosent de 12 millions d€ et que "ce budget supplémentaire n'a rien d'exceptionnel et ne reflète pas une bonne gestion, ce budget n'est pas transparent, il est invisible". Avant de conclure : "Vous ne pouvez pas tout réaliser, à la manière de notre président Nicolas Sarkozy, dont vous critiquez pourtant l'omni-présidence"

Le budget supplémentaire a été adopté, malgré le vote contre de l'opposition.

Le prochain conseil municipal aura lieu le 25 septembre.
Samedi 10 Juillet 2010 - 11:57
Julien Delarue
Lu 1773 fois




1.Posté par Ah ah ah Victoria ! le 10/07/2010 15:49
Ouf pas de garden partie, pas de Victoria en pire paul ( people ), faut bien bouger pour exister. Bon week end, Victoria, excellent week end à Anette !

2.Posté par Toto fait du bateau le 10/07/2010 17:16
Comme disait Winston Churchill : "Christophe Colomb fut le premier socialiste : il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait... et il faisait tout ça aux frais du contribuable."
Gilbert t'es pas Christophe Colomb mais t'es bien socialiste !! no soucy
Un bon contribuable Dyonnisien.

3.Posté par Annette, Diégo et les logements sociaux... le 10/07/2010 21:24
Annette a annoncé dans la presse voilà quelques jours qu'il arrêtait toute coopération avec Mada et les Comores. OK. Seulement, deux jours auparavant et lors du conseil municipal du 26 juin, environ 240 000 euros ont encore été votés dont plus de 120 000 euros pour Diégo et le reste pour les Comores. Quant aux promesses faites en campagne avec pour objectif la création de 500 logements sociaux par an, on peut toujours courir !!! En deux ans et demi de mandature combien ont été livrés ou même en cours de construction ? Peu. Que l'on nous prouve le contraire !

4.Posté par cafir le 11/07/2010 13:04
Mes chers amis, les mots ont un sens. Il faut arrêter les bla bla et aborder un sujet plus sérieux. Le remaniement ministériel va avoir lieu en octobre voir avant et il serait temps que SARKO nous renvoie l'ascenseur. Nous sommes de loin le plus grand département d'outre mer avec plus de 830 000 habitants ; à sa tête un homme intelligent, consensuel et mordant. Je veux parler de Didier ROBERT
cafir

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales