Social

Conseil général: Les grévistes tentent de monter dans les bureaux


La température est légèrement montée en milieu de matinée dans le hall du Conseil général. La centaine de grévistes, qui souhaite rencontrer la présidente, Nassimah Dindar, a tenté de monter dans les bureaux. En réaction, les grilles des portes qui mènent aux étages ont été fermées. Les grévistes manifestent désormais devant.

La direction du Département refuse pour le moment de rencontrer les manifestants, au motif qu'aucune rencontre n'est prévue.

Mardi 7 Mai 2013 - 10:25
Lu 1112 fois




1.Posté par volcantamoul le 08/05/2013 01:37
Du mepris de le part de ce DGA pacha , qu'ils tirent les ficelles encorent pendant 2013 et 2014 , mais en 2015 ils feront leur valise , voir peut être qu'ils auront pas le temps comme ti patte , viré comme une vieille savatte , je crois que cette fois on aura le temps de les enduire de suif et de poil à gratter pour leur donner envie de ne plus revenir , peuple de la reunion réveillez vous , ces trois imbéciles dirigent la reunion , les élus sont des marionnettes , ils font la pluie et le beau temps , l'ayatollah gouvernance , stratégie et proposer de poudre perlin pinpin , est analphabète , il sait a peine écrire , preuve lisez un document écrit de sa main , et si vous arrivez a lire , vous serez reconnu égyptologue , il ne sert à rien , il est ,la pour les intrigues , les coups foireux , les merdes quoi !!
L'autre DGA Europe et Tunis compris , lui c'est je sais tout , donc , Qui que vous soyez , elu ou pas vous allez déguster une composition de dictait mélange à des recettes tunisiennes , qui vous donneront envié de vom......, voilà le petit rouleur de caisse profiteurs de tout, alors, que tous ces avantages en nature il a les moyens ,,seul , sans , chargés , aucun frais obligatoires , mais rien n'y fait , on le laisse manger , abuser , alors , il en profite , les autres n'en parlons pas aucun n'est ala hauteur des misions , mais comme ils ont un titre alors ils font tout et n'importe quoi , de toute façon c'est madamme qui décide alors cassé pas la tête , fait semblant ou connais , la barbe , le je sais tout , l'est la !!!!!
Ôte assez qu'ils s'ent aillent tous , assez , assez !!! Marre , marre !!! Dehors incapables !!
Volçapajagoz

2.Posté par ouvre le zieux créoles! le 08/05/2013 15:12
Créole ouvre zot yeux …plaidoyer pour un vrai accompagnement social de la population de notre Département]b
Depuis quelques semaines, plusieurs articles pointent les carences insupportables d’organisation au sein du Conseil Général .Un mouvement de grève est annoncé pour bientôt ; ce qui constitue un fait rarissime, la dernière grève remontant à 2007 soit 6 ans.
Il est coutumier de critiquer tout azimut, surtout en interne, l’efficacité de différents services départementaux, avec une mention spéciale pour les services sociaux qui n’en font jamais assez. Mais qui connait leur réalité ? Qui connait l’empilement des missions qui leur sont confiées depuis plus de 3 ans ? Qui connait le grand chambardement annoncé, pensé par les hauts fonctionnaires et qui va coûter cher aux contribuables ?
Le Conseil Général, à l’heure des restrictions budgétaires, va se démultiplier et gérer encore plus de missions : c’est le tout en un ou encore un « wash and go ». Dans ces projets minutieusement travaillés, nous pouvons questionner la part accordée aux besoins des familles réunionnaises, à l’usager au centre du projet, aux obligations de la loi 2002-2 qui impacte aussi les services sociaux départementaux.
Mais nos grosses têtes pensantes ont décidé à la place des techniciens du médical et du social car c’est bien connu, l’action médico sociale n’est pas un champ d’action spécifique et du moment que nous avons un grade d’attaché voir de directeur, on est omniscient ! Un bel exemple de ce grand savoir est l’organisation de la mission RSA : deux ans après les équipes attendent toujours les moyens pour répondre aux contrats d’engagement réciproque. Par ailleurs, la compagnie « ti dalon » illustre aussi bien la gabegie du copié collé de prestation. La désertification des services de PMI, premier maillon de prévention sanitaire et social questionne la volonté du Département de servir une population, où 3 enfants sur 5 sont pauvres !
Ces exemples réussis ne suffisent pas car depuis quelque temps le Conseil général rêve comme la grenouille qui veut être aussi grosse que le bœuf ! L’intérêt est bien sûr de mieux servir la population.
Sous couvert que les associations œuvrant pour les plus démunis et les plus vulnérables coûtent trop cher (subventions diminuées avec un discours ferme, exigeant et très évaluateur), le Conseil Général pense à tout faire lui-même, malgré l’asphyxie de ses services. Mais comment faire du bon travail auprès des familles mieux avec plus de missions et moins de temps ?
Nous allons, là, droit dans le mur de l’ineptie ; quel recul pour l’action médico sociale et le travail social au Département ! Après avoir été longtemps précurseurs et pilotes, les services médico sociaux du Conseil Général connaissent depuis une dizaine d’années un recul inqualifiable. Chercher l’erreur : elle est à la tête !
Madame la Présidente, vous qui voulez être la Présidente du « social, aux côtés des réunionnais », prend pas nous pou couillons. Arrête bouche nout zieux avec chèque ou pass, fait photo pas ci par là, retrousse out manche et descend sur le vrai terrain avec les têtes bien pensantes qui entourent à ou. Viens toucher du doigt la réalité pou comprendre ce que les familles y demande et comment y peut aide à zot comme zot marmaille. Le social y décide pas dans bureau climatisé, le social y décide avec ses praticiens et surtout dans le respect du travail de chacun.

3.Posté par volcantamoul le 08/05/2013 21:33
Il me semble que le mal vient que depuis 2012 , une ingénieur déguise en madame qui commande tout , à tisser un réseau de ladilafe , cherchant à prouver à la présidente qu'elle était le maître de tout , mais tout s'est écroulé , car on ne construit pas une organisation avec des soldats analphabètes , qui exécute pour préserver leur place aux directions que on leur a donné , en retour , ils ont eu pour mission de surveiller , de détruire tout ce qui était pas autorisé par Mme l'ingénieure , pendant ce temps l'autorité , était sur d'autres fronts , à savoir faire parti des partis pour 2014 , mais voilà , les agents sur le terrain ont êtes malmenés trainés dans la boue , bafoués , salis dans L'exercice de leurs missions , et , aujourd'hui ils jettent l'éponge , démerde à ou , avec la grosse , et voilà pas que l'auteur du démantèlent , celle qui a tout détruis , celle qui a foutu le souk , celle qui a monté les un contre les autres , démissionne et se déclare malade , d'avoir mal au ventre , déclaré forfait et décide de ne plus revenir , maintenant le relais est passé à un pauvre boug convaincu du contraire de ce que lui on demande de faire , pendant ce temps, des années de construction d'un service à rendre aux usagers , est détruit , rien ne pourra remplacer le gâchis de la grosse . Les petits vers , les petits soldats placés au poste clés , se cachent et attendent de nouveau la soupe servis par le nouveau maître , ils ont déjà leur idées comment se replacer à nouveau , démontrant des capacités qu'ils n'ont jamais eus , triste spectacle pour une population de plus livrée à elle même , finis l'accompagnement de qualité , démerdez vous , allez voir le droit commun , ou allez crever ! En France ou en Australie , ou a Madagascar , réunionnais réveillez vous , allez dire aux élus , que vous ne trouvez plus de réponse , alors qu'à avant , il y avait des propositions d'aider les plus denumis , allez vous plaindre avec ces élus qui viennent en commission permanente , pour le fric , la bouffe , les retrouvailles entre copains et coquins , allez voir le maire , dites lui la détresse des services du département , dites vous ce dont vous avez besoin , plaignez vous , car on a tendance à dire , et c'est très important , les usagers ne disent rien , ils ne plaignent pas , donc , faisons pas de vague , tout va bien
Volcanpajagoz

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales