Politique

Conseil général: 2 millions d'euros pour le GIP-SAP "Maison de l’Aide à la Personne"

Compte-rendu officiel de la commission permanente du Conseil général:


Conseil général: 2 millions d'euros pour le GIP-SAP "Maison de l’Aide à la Personne"
Le soutien de la Collectivité aux personnes âgées et aux personnes handicapées à travers le GIP-SAP a une fois de plus été réaffirmé au cours de la Commission Permanente réunie ce 9 mai 2012, de même qu’à l’agriculture locale.

Social

• Les élus de la Commission Permanente ont accordé au GIP-SAP "Maison de l’Aide à la Personne" une subvention de 2 000 000 € afin de mettre en oeuvre son plan d’actions au titre duquel figure le dispositif phare "Répit-Repos" destiné à soulager le quotidien des aidants familiaux des personnes âgées dépendantes et des personnes lourdement handicapées.

Près de 1500 aidants familiaux seront concernés par ce dispositif en 2012 à travers l’un de ses 3 volets : la Bourse d’heures, le Séjour Grand Air ou l’accueil temporaire en famille d’accueil.

• Une subvention de 5 000 € est accordée à l’Association Saint-François d’Assises pour le fonctionnement de l’école de Puéricultrices compte tenu de l’importance que revêt la formation de personnel qualifié dans le domaine de la petite enfance.
* Une subvention de 285 000 € en faveur de 12 projets associatifs en matière d’action sociale, d’insertion et d’économie solidaire.

• La Commission Permanente adopte à l’unanimité, moins une abstention, le projet de Livre blanc de l’urgence sociale, issu de la réflexion approfondie menée sur les situations d’urgence dans le cadre des assises de l’urgence sociale à l’initiative du Conseil Général. Un communiqué de presse a été réalisé sur ce dossier important.

Agriculture

Une subvention de 100 000 € est attribuée à la FDGDON (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles) pour financer sa campagne de dératisation 2012.

Santé

Dans le cadre de la relocalisation des écoles des métiers de la santé du CHR Félix Guyon sur le terrain Ozoux propriété du Département (54, rue Gilbert des Molières), et dans la perspective de la livraison de leurs futurs locaux en 2016, une convention de partenariat est conclue avec le CHR Félix Guyon pour le financement de cette relocalisation à hauteur de 180 000 € par an, pendant une période de 4 ans.

Budget

181 815 €, c’est le produit des amendes de police relatives à la circulation routière au titre de l’année 2011 que le Conseil Général va reverser aux 7 communes de moins de 10 000 habitants pour financer les opérations liées aux transports en commun ou à la sécurité
routière.
Jeudi 10 Mai 2012 - 18:04
Lu 1511 fois




1.Posté par Pipangaye le 11/05/2012 14:47
On a détruit l'ARAST (surtout ses employés) pour créer une autre structure, question de caser tout le petit monde Socialo-Communiste !! Et personne ne bronche ??

2.Posté par justedubonsens le 11/05/2012 15:41
Et aujourd'hui qui a la responsabilité de la surveillance de la gestion de cette entité ? Allons nous revoir le scénario ARAST dans quelques années ? A savoir à la prochaine cantonale , 2014 ou 2016 ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales